La bisexualité et le couple

Forum Bi - Créé le - 9 Participations

La bisexualité et le couple

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous, je recherche des personnes qui seraient prête à partager leur expérience face à la bisexualité dans le couple.

j' ai découvert depuis peu ma bisexualité et cela n est pas facile à gérer avec mon compagnon

j ai plein de questions.

Merci à tous d'avance.


0 vote

Difficile aventure, cela fait 1 an 1/2 que j'ai parlé à ma compagne de ma pansexualité...

Nous essayons de construire quelque chose, autour du polyamour.

Ce n'est pas tous les jours facile, mais l'équilibre se fait progressivement.


0 vote

Salut,

Si tu as des retours de votre progression dans ce sens, cela m'intéresse. Nous essayons de construire dans le même sens avec ma femme, sur ses envies, mon orientation sexuelle mais je suis un peu paumé.


0 vote

Hello,

Nouvelle ici, je me permet de participer à la discussion.

Je suis en couple depuis 6 ans et nous avons un enfant. L'année dernière j'avais le cœur lourd je me suis confié à mon conjoint sur les désirs et fantasmes que j'avais envers les femmes et je lui ai dit que c'était de plus en plus fort et que j'avais besoin de vivre ce désir. Il m'a écouté, m'a compris je crois, ne m'a pas jugé. En revanche il est évidemment hors de question que je franchisse le pas. Et je le comprend totalement. Mais évidement je ne suis pas pleinement épanouie. Il faut avoir un ou une conjoint (e) sacrément tolérant et qui a confiance en lui (elle) pour espérer s'épanouir dans cette situation.


0 vote


Citation de Chihiro #300551

Je crois que tout le problème réside dans ce que tu viens de partager.

Le/la conjoint(e) peut entendre et comprendre, c'est l'étape 1. Cela demande pas mal de confiance en soi et en l'autre pour accepter de ne pas être le/la seule(e) centre d'intérêt amoureux.

Etape 2 : franchir le pas d'un polyamour consommé. Il faudra encore plus de confiance et d'amour pour tolérer cet acte qui d'un point de vu social conventionnel s'apparente à de l'adultère.

En somme, il n'est déjà pas évident d'entendre que son seul amour ne suffit pas à combler l'autre mais qu'il lui faut une autre personne de sexe identique pour s'épanouir. Peut-être qu'une femme proposera à son conjoint d'utiliser des objets sexuels pour compléter la partie masculine lui manquant... mais au fond le bisexuel ne sera pas accompli ainsi.

Malgré ma bisexualité, je ne pas sûr moi-même d'accepter l'étape 1 en toute confiance alors la 2, je ne me pose même pas la question.

Enorme travail de tolérance, d'acceptation et surtout de confiance... donc cela prend du temps, je crois.


0 vote

Bonjour

Je me dis sincèrement à vous lire que je suis benie des dieux...

Réaction chez moi lorsque j'ai été confrontée à mon raz de marée de désir pour une femme. Oui ça m'est vraiment tombée dessus.

  1. " j'admire ton courage et ta sincérité pour m'en avoir parle".

  2. " c'est la nature. Ni toi ni moi n'y pouvons rien".

  3. " Si le desir est trop fort rien ne sert de le refouler. Il te rongerait

  4. " Nous avons tellement vécu de choses ensemble, sommes tellement en osmose que je ne te jugera jamais pour quelque chose que tu n'as pas provoqué et qui est simplement apparu dans ta vie sans crier gare et sur lequel tu n'as aucun pouvoir"

Aujourd'hui nous sommes toujours mariés et vivons toujours ensemble. Plus important que tout, nous sommes les meilleurs amis du monde. Le respect, la tendresse et l'amitié profonde ont remplacé le sexe depuis longtemps et le schéma traditionnel prévu à nos débuts aussi.

Je suis consciente de vivre avec quelqu'un d'exceptionnel.


0 vote

Ah ben en voilà une intervention qui fait plaisir , en plus de relativiser sur ce sujet . Tu vis surtout , Calinette , une situation très exceptionnelle . Ce que tu révèles de votre situation très particulière suffit à comprendre cette facilité toute particulière aussi . Je ne vais pas te soumettre à l'interrogatoire du " et si ... et si ... etc" . Il serait très mal venu . Vous vivez une situation d'exception . A saluer^^


0 vote

Merci Jeanne.

Je suis consciente d'être extrêmement chanceuse. Rien n'aurait été possible sans cet être rare qu'est mon mari. Si la situation devait devenir un jour trop douloureuse pour lui nous divorcerions.

Il me l'a toujours dit, il ne s'opposera jamais à une situation qui va dans le sens de mon bonheur même, même si cela ne contribue pas à un bonheur que l'on puisse partager tous les deux.

Peut-être la plus belle preuve d'amour qui soit.

Ma situation est effectivement hors normes.

Le seul conseil que je pourrais donner à celles à qui " ça tombe dessus" tout en vivant en couple hétéro, c'est d'abord et surtout de ne pas se fustiger de culpabilité C'est simple et pourtant c'est le plus difficile à faire.

Si on ne s'accepte pas déjà profondément soi avec ses désirs, ses penchants, il sera très compliqué de faire accepter ce qu'on souhaite vivre autour de soi.

Il y a les fantasmes, les envies fugaces de pimenter une routine sexuelle, l'envie " d'autre chose" et puis il y a le bing bang. Le cataclysme qui s'abat sur nous et contre lequel on ne peut rien...à part le vivre.

Ensuite il faut SE LIVRER. Tout dire sans fard et exprimer exactement ce qu'on ressent en essayant d'être le plus sincère possible avec les mots qui nous semblent décrirent ce qu'on ressent vraiment avec la plus grande justesse.

Des femmes qui sont restées piégées dans une vie d'heteros de facade par peur des repercussions sociales, familiales et materielles j'en connais à la pelle. Très courant dans le monde Bi (féminin ou masculin).

Ces femmes finissent ouvent frustrées, amères et finalement assez dénuées d'elans vitaux.

Non seulement elles ne vivent pas en accord avec elles mêmes et de leurs besoins qu'elles musellent pour que tout soit soi-disant plus simple (e nid de leur mal-être) mais en plus elles trahissent d'une certaine façon lleurs partenaires.

Je pense sincèrement que s'il s'agit d'un simple crush ou parce qu'on a succombe a une envie de sexe et d'aventure sans lendemain il est souvent plus sage de se taire.

Mais si les sentiments naissent vraiment (toujours incontrollables en la matiere), en voulant tout camoufler la situation deviendra vite intolérable.

Quelques femmes sont capables de donner le change des deux côtés sur la durée, en s'enfonçant dans la dissimulation et le mensonge permanents. Mais ça use et manquer de courage sous le prétexte fallacieux qu'on veut tout menager autour de soi est toujours quelque chose qu'on paye à la fin et pire qui peut ronger une vie entière.


0 vote

" Etape 2 : franchir le pas d'un polyamour consommé. I"

Romangel cela n'est pas toujours le cas.

En ce qui me concernei il ne s'agit pas de polyamour du tout.

Une amitié fusionnelle riche et merveilleuse d'un côté.

L'amour tout court au sens populaire du terme de l'autre qui inclut la sexualite.

Selon moi le gros problème à gerer C'est d'etre amoureux au sens populaire de 2 personnes à la fois et avec la même puissance de sentiments. La situation d'un polyamour serein dans ce cas demeure pour moi une énigme.


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit