Bisexualité, effet de mode ?!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour la foule,

Plus ça va, plus je vois des jeunes se proclamer "bi". En fait, c'est surtout chez les jeunes demoiselles que ça se reflète. Je me suis demandé pourquoi ça attirait d'être bi.. Et j'ai trouvé 2 réponses.  

Tout d'abord, l'influence des "stars" feminines assumant ouvertant leurs tendances bi. Il est pratiquement "rituel" de voir une chanteuse embrasser sa danseuse, ou 2 chanteuses s'embrasser sur scène. 

Il y a aussi, ce que l'on pourrait appeler, la rébellion juvénile.. Kezako ? Juste des jeunes demoiselles qui cherchant a provoquer, embrassent leur meilleure (pas amie...non non elles s'appellent "meilleures" maintenant les jeunes !!). Dans quel but la provoc ? Je ne sais pas a vrai dire.. 

Tout ce que je me dis en voyant cet effet de mode évoluer, c'est que, après les vives polémiques concernant le mariage pour tous, finalement,  l'ouverture d'esprit s'élargie :) 


photo de l'auteur Ebenezer
Ebenezer
Homme de 28 ans
Lons-le-Saunier
pas mal de gens disent c'est a la mode d'etre bi ou homo ou même trans.
mais ça ne peut pas être une histoire de mode ! quelqu'un ne peut pas aller vers quelqu'un d'autre qui ne l'attire pas, parce que c'est la mode, ou qu'il trouve ça cool, ou alors s'il trouve ça cool c'est qu'il est bi et que ça ne lui pose pas de problème.

je pense que comme tu disais l'ouverture d'esprit s'élargit et que c'est pour ça qu'on voit de plus en plus de gens différents qui s'affirment ou osent se chercher.

(apres je considere pas qu'embrasser quelqu'un de son genre suffise à "faire passer une personne de hétéro à bi" (vivent les cases) parce que justement ça peut être de la curiosité, un pari...)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis d'accord avec toi quand tu dis que personne ne peut aller vers quelqu'un qui ne l'attire pas. Mais comment tu expliques cette montée de bisex' chez les jeunes ?! Qui, en plus, dure pas. Toutes ne se sont pas découvertes une passion a embrasser leur pote.... ? 

En tout cas, je rejoins ton raisonnement mais je pense quand même que c'est simplement un effet de mode :) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bof, la bisexualité en soi n'est pas devenue un effet de mode.

Le comportement bisexuel, sûrement, même si au fond le but des célébrités est surtout de faire du buzz en adoptant un tel comportement (qui a dit Shy'm ?) mais en aucun cas la plupart de ces dernières (qui embrassent entre autres leurs danseuses) ne se déclarent bisexuelles : c'est surtout du "regardez-moi" "je suis ouverte d'esprit" "l'homosexualité ne me pose pas de problème" ; si l'intention est louable, ça reste un peu ridicule de surfer sur la vague !

Pour les jeunes, je pense qu'il n'y a pas réellement de montée de la bisexualité. Je pense juste que, comme l'a dit Ebenezer, l'ouverture d'esprit de la société vis à vis de l'homosexualité fait que les gens ont moins peur de tester des choses vis-à-vis de leur sexualité. Mais après il y a 3000 façons d'être bi : il y a le bi qui n'assume pas son homosexualité et qui dit ça pour se rassurer, le bi qui est quasi-hétéro mais qui dit ça histoire de se créer un style et qui ne se désignera plus comme tel dans 3 ans (un peu comme les célébrités) et le bi qui l'est vraiment... :D

Puis le comportement que tu décris (qui tend à disparaître finalement, je vois de moins en moins de gens qui disent ça pur se la péter) concerne surtout les filles : j'ai pas vu de monté de bisexualité chez les mecs perso ! (enfin, quand j'étais au collège, y avait eu une petite période comme ça où "c'était à la mode" de se prendre dans les bras entre mecs, de se faire des baisers... j'aurais bien aimé que ça dure plus longtemps !!! :O haha)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'eest vrai que chez les mecs, il n'y a pas cet effet de mode (je le perçois toujours ainsi malgré tes arguments pertinents :) .

Pour les stars (Shy'm notamment ^.^ ), je n'avais pas vu ça sous l'angle que tu le décris. Mais, de mon point de vue personnel,  je trouve ça stupide de prouver son ouverture d'esprit de cette manière... 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je pense pas que ce soit principalement un effet de mode, toute façon nous sommes tous différent chacun ses raisons, mais beaucoup de fille bisexuelle sont plutôt jeune, peut être bien qu'elles se cherche non ?

photo de l'auteur Mauworld
Mauworld
Femme de 21 ans
Namur
Je pense aussi à leffet de mode, de plus en plus sur Instagram je vois "13 ans bisexuelle ".. Mais je pense que c'est juste une passe, un style qu'elle se donne pour essayé detre différente, intrigante. A 13 ans t'es meme pas sensé embrasser des garçons alors des filles.. Je me demande sur toutes ces filles combien d'entre elles le récentes apres a 16 ans puis 20 puis 30 ans.. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir,

- Les filles ont toujours été plus proches physiquement entre elles, que les garçons entre-eux... tant que je m'en souvienne de mes années "collège" (Paf le coup de vieux ! LOL)
- Dans les films pour hétéro les femmes aussi souvent ont des rapport entre elles, et ceci est communément admis (je n'aborde pas les questions sous-jacentes de la place réelle de la femme-objet  dans ces films)
- C'est l'âge aussi où on se cherche, où l'on se construit...où l'on expérimente....surtout ce qui peu choquer, déranger les parents, les adultes, les "vieux schnoks". Où l'on remet en question les anciens modèles sans vraiment oser tout valdinguer (un besoin de repères tout en les refusant).
- Et c'est aussi peut-être un "phénomène de mode", une manière de s'identifier aux "stars" et autres "starlettes" (autoproclamées du moins)...
- C'est peut-être  simplement une manière physique de démonter aussi son "amour amical" à sa copine, genre le "baiser amical"...tout comme les mecs ont le "check"

Mais peut-être est-ce aussi un phénomène plus important, plus sociétal, plus profond où l'être humain commence réellement à intégrer sa "double polarité"....ou alors peut-être même les faibles prémisses d'une évolution naturelle de l'espèce vers son androgynie (allons savoir !) Bon c'est probablement de la science-fiction , j'admets :o.

En tout cas les explications peuvent être nombreuses, et sont personnelles à chacune...pour peu qu'elles puissent se l'expliquer...

photo de l'auteur eloise456
Eloise456
Femme de 22 ans
Montmorency
Je n'aime pas beaucoup le fait de dire "elles" en parlant "des filles de 13ans influencées par un effet de mode" et je ne pense pas du tout a un effet de mode.
J'ai moi-même découvert ma bisexualité vers l'âge de 12-13 ans, de moi même, bien que ce phénomène se produise + chez les filles je pense aussi que c'est dû au stéréotype masculin demandé en france ajd (peut être juste que certain le sont, n'assument pas, dû aux critiques qui sont + fortes envers les hommes?) peut être simplement que les jeunes filles "osent" + du justement aux stars et c'est dans ce cas une bonne chose pour elles? Un petit mix des deux et cela créé un fossé entre le nombre de femmes bi et le nombre d'homme bi?

mais sinon oui, ce sont des cases... Très jugées, mais peu importe en 2015 pour nous, les lgbt... 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Eloise, crois moi. Il n'y a pas plus de femmes bi que d'hommes bi. ;)

Par contre en effet, les mecs n'assument que très peu leur bisexualité.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je vois de plus en plus l'effet de mode de gens qui se déclarent hétéros, et ce depuis 8, voire même plus jeunes, même des fois sous l'influence des parents ("Paulin, ton amie de cour de récré, Carole, ce serait pas ta petite copine? eheheh") ! Dingue ! Je m'indigne ! Effet de mode absurde.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mauworld a écrit :
Je pense aussi à leffet de mode, de plus en plus sur Instagram je vois "13 ans bisexuelle ".. Mais je pense que c'est juste une passe, un style qu'elle se donne pour essayé detre différente, intrigante. A 13 ans t'es meme pas sensé embrasser des garçons alors des filles.. Je me demande sur toutes ces filles combien d'entre elles le récentes apres a 16 ans puis 20 puis 30 ans.. 


Y'a peut-être une part de vérité dans ce que tu dis car 13 ans est effectivement un âge où l'on est pas encore très mature (à priori) et où avoir des flirts est, j'avais l'impression à cette époque, surtout une façon de prouver ta valeur, que tu étais pas un(e) looser, et donc soit d'être comme tout le monde, soit de montrer des différences qui ne sont pas forcément sincères (par exemple, à 13 ans je trouvais que ça faisait cool de dire que j'aimais le raggae, alors que j'avais écouté que 2 morceaux de bob marley). Ce qui peut montrer dans certain cas le côté "effet de mode".

Par contre, là où je suis moins d'accord, c'est que justement à 13 ans c'est déjà super courant de flirter ou d'être en couple. Et que l'on soit destiné à être bi, homo, hétéro (ou autre), je vois pas pourquoi faudrait passer par la pratique hétéro avant de penser à ce qui est homo... car l'orientation sexuelle n'apparait pas d'un seul coup à l'adolescence à mon avis, dans mon cas j'avais des penchants homos bien bien avant, façon "enfant" mais tourné vers les filles quand même. Bref je pense pas qu'il y ait obligatoirement un ordre prédéfini pour découvrir (SI on fait les deux), et qu'il y a pas forcément besoin de passer par une phase d'intro "hétéro" pour se préciser plus tard bi ou homo..  si personne n'est trop jeune pour être hétéro, personne n'est trop jeune pour une autre orientation (je parle d'attirance physique ou affective en général, pas de coucher avec la personne).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai souvent observé (Depuis pas mal d'années, bien avant l'infestation des médias par la commu LGTB, mais SURTOUT après.) beaucoup de gens se dire "Bi", alors que bon... Y en a un qui ne sortait qu'avec des filles (C'est pas non plus une preuve, mais la personne ne s'intéressait pas aux hommes.), un qui se dit bi en disant qu'avec les mecs, ce sera jamais sous la ceinture. & je ne connais que deux filles qui ne se disent pas bi, elles sont en couple ensemble & donc lesbiennes. (Pourtant, j'en connais des filles, encore une fois, je ne vois en elles aucun intérêt pour les femmes.) 
Donc tout dépend des gens, mais de mon côté, il s'agit plus d'une mode, je pense, pour se faire paraître "J'aime tout le monde, je suis une personne de bien, le sexe n'a aucun intérêt !". 
Donc ouais, c'est un effet de mode parce que beaucoup d'hétéros se sentent "hors norme" vue les récents éventements tournant énormément sur l'homosexualité.  Beaucoup de gens pensent que pouvoir embrasser des personnes des deux différents sexes fait d'eux des gens bisexuels. En fait, je dirais même qu'ils l'utilisent comme un titre de tolérance. Inconsciemment, je suppose. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pas faux ce que tu dis là, je suis assez fier d'être bisexuel et d'aimer l'humanité dans sa globalité et non à cause de son sexe.

Mais d'un autre côté je suis bien excité par certaines femme ET par certains hommes. C'est bien la définition de la bisexualité non ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Effectivement.
Quand a dire que si l'on est exclusivement hétéro ou homo,  c'est aimer l'autre a cause de son sexe, je suis en désaccord .. sinon ça voudrait dire que nimportequelle personne du sexe désiré ferait l'affaire. Au final, ça reste une personne dans sa globalité qui te plait. Personnellement c'est plus une question de genre que de morphologie. Elle peut etre grande petite mince ronde musclée petit seins ou gros brune rousse etc... c'est surtout l'attitude «féminine» (selon mes critères) qui tranche et fais que jpeux me dire homo et attirée par certaines femmes. Donc non c'est loin de se resumer a l'entrejambe. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Effet de mode ou pas ca prouve le changement de mentalité. Apres ce n'est pas parce que tu assumez ton orientation sexuelle sur internet que tu l'assume dans la vie de tout les jours. Au pire certain se cherchent simplement.

photo de l'auteur Sethy
Sethy
Femme de 26 ans
Nantes
Je me souviens qu'a mon époque, on était plus discret. C'est vrai que l'homosexualité on en parlait beaucoup moins, c'était TRES tabou. Donc on allait surtout pas aller se faire poser une étiquette de brouteuse de minou pour être exclue lorsque l'on n'y était pas aujourd'hui.

( Comme cite Pistache, que je pourrais totalement plussoier car son commentaire est tout à fait ce que je pense, j'étais attirée très petite par les jeunes filles, vous savez l'époque où tu embrasses le petit voisin sous le préau ou que tu joues avec le docteur? Beh moi c'était avec les nanas. Mais je me suis jamais considérée bi, ou hétéro ou gai. Enfait, je re quote pistache mais... peu importe le titre donné, finalement tu n'aimes pas TOUS les hommes ou TOUTES les femmes, c'est souvent un détail, une personnalité, un petit quelque chose qui fait QUE. Donc finalement les titres... moi ça me barbe. La pansexualité semble être une définition plus en accord avec l'aspect humain que l'aspect genre. )

Oups, hors sujet ^, enfin, je reprends...

Maintenant, avec la technologie il est beaucoup accessible de regarder sur internet, d'avoir des blogs, d'essayer de se construire une personnalité virtuelle qui compte presque tout autant que la personnalité réelle pour certains. On peut très bien se dire qu'au jour d'aujourd'hui et les avancées sociales qui ont été faites, il est plus facile de parler de son orientation sexuelle, quitte à se dire bi, puisque bi ce n'est refuser aucun sexe et en plus c'est PRESQUE totalement accepté. Alors pourquoi les gens n'en profiteraient pas pour le dire haut et fort?

En ce qui concerne les plus jeunes filles, là je reviens sur la mode internet, je pense que pour beaucoup c'est plus pour faire "genre" mais elles se cherchent, alors tant mieux non? Après tout, elles changeront peut-être d'avis après plusieurs expériences!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne pense pas qu'être bi est un phénomène de mode chez le jeunes. À cet âge là on est très influençable, on dramatise beaucoup. Les sentiments sont multipliés par dix alors il est très facile pour un(e) ado de se projeter lesbienne-bi-gay-hétéro. Au final ils sont très immatures et ce n'est certainement pas à cet âge là que l'on peut vraiment savoir ce que veut réellement notre cœur. L'adolescent peut alors choisir de s'auto proclamer bisexuel pour tout tenter. Je peux difficilement imaginer qu'il y ait un phénomène de mode derrière tout cela. La volonté de se démarquer en cassant les modèles  papa-maman ?  À Priori j'en doute...

photo de l'auteur Euskadi07
Euskadi07
Homme de 24 ans
Pau
Faux étant bisexuel héterosentimental , je ne pense en aucun cas que la bisexualité soit simplement un phénomène de mode par contre je pense qu'on est toujours plus attaché sentimentalement aux femmes ou aux hommes et attractivement aux deux mais sentimentalement il y'en a toujours un qui prend le pas sur l'autre ! ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
    Bonjour !

    Tout d'abord, je dois avouer que j'ai toujours pensé que nous étions toutes et tous bi mais que certains avaient une préférence pour un genre ou un autre alors ils choisissaient de s'y consacrer entièrement. Ça me semblait évidement. Pourquoi serait-ce ce qui nous définit biologiquement qui devrait nous attirés les uns les autres ? Je trouvais ce concept très restreint.

    Cependant, il me semble improbable de parler d'effet de mode car combien même certaines filles embrassent leurs amies sur les lèvres, elles ne le font qu'avec leurs amies car c'est un jeu. Elles ne se proclament pas bi pour autant surtout et sachant qu'elles ne font rien de plus (elles n'iront pas charmer d'autres filles, s'offrir des fleurs,...). Au pire, elles veulent se donner un genre décontracté et ouvert. 

   Voilà :).

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit