Pourquoi je n'arrive pas, aidez moi je craque

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir,

J'ai 19 ans et depuis de nombreuse année (environ depuis mes 14 ans) je trouvais que j'étais bizarre, quelque chose n'allait pas.

J'ai fait la politique de l'autruche refusant mes hypothèses, maintenant ça devient de plus en plus compliqué, j'ai peur qu'on le découvre, tout mon entourage est homophobe alors c'est compliqué.

Je ne sais pas si je suis bi ou lesbienne c'est vrai, si je suis attirés autant par hommes que les femmes je devrai réussir à faire abstraction des femmes et me concentrer que sur les hommes ? j'y arrive pas alors parfois je me demande si je ne me force pas à être attirer par les garçons (pour me sentir normale) et puis ça m'arrive de ressentir vraiment quelque chose envers eux  alors je sais plus.

Je ne veux pas être lesbienne et pourtant j'arrive pas à le contrôler alors je me force pour les autres, mais ça me ronge plus qu'autre chose, pourquoi ils ne comprennent pas mon mal être ?j'aimerais tellement que ce soit normal pour eux, je suis pas prête à les perdre, je veux pas me retrouver seule, ils finirons par le savoir alors j'ai peur chaque jour encore plus. 

J'en peux plus, ils ne le voient pas, ils voient pas à quel point je souffre pour eux.

J'aimerais me sentir libre, alors voila je sais plus comment faire, ce monde dans lequel j'appartient ne me correspond pas, ça me pousse à bout, je suis forte oui mais pas au point de ne rien ressentir.

C'est mon plus grand secret et derrière cette écran vous me lisez et le savais, me comprenez et m'aidez alors que l'on ne se connait pas, pourquoi ceux que j'aime ne le font pas ? j'arrive plus à garder ça pour moi alors si vous avez des conseils ?

J'en tremble, avec les larmes aux yeux en écrivant ces quelques mots, je me demande comment l'humain peu être aussi méchant...
 


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir, 

C'est vraiment émouvant ce que tu déclares. J'aimerais déjà te poser une question : es-tu sûre à 100% que la totalité de ton entourage est homophobe ?
Je comprends que ça puisse être le cas pour ta famille, mais il y a sûrement certains de tes amis qui ne le sont pas.

Je pense que du coup tu ne devrait pas tout leur avouer d'une seule traite. Il faut y aller progressivement, en commençant par exemple, sans trop laisser d'indice, par montrer que toi tu n'est pas homophobes, après, peut-être qu'il vaudrait mieux que tu en parles aux personnes en qui tu a le plus confiance, petit à petit.
Et puis, si un jour tu sens que ça s'améliore, ben tu pourras essayer d'avouer à ta famille ce que tu ressens. Par contre ce n'est pas obligé, mais si ça peut t'aider à te défaire de ton mal-être...

Je pense aussi que tu pourrais attendre d'être en couple pour tout déclarer, parce que je pense que tu auras au moins dans ce cas une personne pour te soutenir.

Voilà, j'espère avoir pu un peu t'aider même si ce n'est pas forcément la meilleure solution, et je te souhaite une bonne soirée ;)

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Bonjour Iblues

Je suis également très touché par ton désarroi,  ton mal être & ton appel à l, aide. 

L, ambivalence à propos de tes attirances, garçons/filles  semblent être confuses, mais peut être,  n,est pas l, une de tes priorités, de nombreux jeunes passent par cette phase. 

Tu sembles terrorisée par l, homophobie de ta famille & la peur légitime,  d, être rejetée. Nous sommes presque toutes & tous, passés par là à ton âge. Pour certains, ce fut très difficile, mais avec le temps, certaines familles ont finies par, sinon accepter l, évidence,  du moins réalisées que leurs enfants sont ainsi. Je rejoins Adrianabusa : si tu as la possibilité & la chance aussi, de pouvoir vivre un amour ou une relation forte, avec une fille, tu ne seras plus seule face à eux, à tes peurs.

As-tu au moins une amie à qui te confier en toute discrétion ? Tu es si mal, que je te recommande vivement,  d, aller consulter une bonne psy ou selon où tu vis, une structure d, aide psychologique. C, est entièrement gratuit & bien sûr,  ils sont tenus par le secret médical. Ce sont les CMP ( centre medico psychologique ) il y en a dans toutes les villes, même moyennes.

Il existe une association de parents ayant des enfants LGBT , ils sont remarquables & oeuvrent auprès des familles, par le dialogue. Les familles homophobes ou tout simplement perdues, ont en face d, eux, non point leurs enfants seuls, mais d, autres parents, ayant le même vécu,  le même parcours.  Ils pourront ainsi, leur démontrer si besoin, qu, au-delà de leurs désapprobation,  ils aiment avant tout leurs enfants & souhaitent les savoir heureux. Je vais retrouver leurs coordonnées & te les transmettrais ici.

Une autre association remarquable : le Refuge, reconnue d, utilité publique,  fondée à Montpellier,  ayant depuis, de nombreux centre d, acceuils en France. Cette solution n, est à envisager, que si la situation devient insuportable pour toi, ou si ta famille venait à l, apprendre, qu, ils te rejettent. J, espère bien évidemment que tu n, en arriveras pas à cet extrême. 

A plus tard & garde espoir surtout.  Je crois que c, est Churchill qui disait : il n, y a pas de problèmes,  il n, y a que des solutions !

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Me revoilou :)

Association Contact : dialogue entre les parents, les gay, lesbiennes, bis, leurs familles et amis.
www.asso-contact.org - ligne gratuite d, appel & d, écoute confidentielle : 0805 69 64 64

Association le Refuge : www.le-refuge.org
Ligne d, appel en urgence 24h24 : 06 31 59 69 50

Voilà ma grande, allez ça va bien se passer ! :)
Tchuss

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ibleus.
Je devrais être le plus mal placé pour t'aider mais pourtant .Visiblement tout à été dit mais justement, hier soir je discutait avec une jeune femme lesbienne qui a vécus la même situation que le tienne ,elle a fait le choix de vivre sa vie sans s'occuper des dires et des jugements.
Aujourd'hui elle est heureuse ,bien sur elle a été jugée ,bien sur on lui à tourné le dos ,mais elle avait découvert l'amour avec une femme qui a 17 ans de plus qu'elle "tu parle d'une norme" puisqu'il faut parler de cette fameuse norme qui a été mise par je ne sais qui,  mais il n'y a pas de norme dans l'amour qu'il soit hétéro ou bi ou homo.
Hier soir cette jeune femme était parfaitement heureuse, ses proches ont compris ,ceux qui ne l'on pas fait se sont écartés "tans pis pour eux".
Tu ne doit pas te frustrer n'y souffrir d'aucune différence car tu es la seule a penser qu'il y a une différence,  par contre il te faut être sure de ton orientation et le jour ou tu découvrira le ou la compagne parfaite tu pourra avouer à ton entourage plus facilement car entourée et aimée mais aussi épaulée. Si tu est bi cela peut être plus compliqué ,j'aurai du mal a t'aider car je ne sait pas moi même si je le suis, ce n'est pas simple mais il y a des asso qui t'aideront PIERRE2LUNE t'a donné des adresses que je ne connaissais pas moi même.
Ta peur de l'homophobie n'est peut être pas fondée et tes proches doivent déjà avoir leur petite idée car nous ne pouvons cacher notre nature ,n'ai pas peur de perdre tes proches car s'il t'aiment ils comprendrons et tu saura leur faire comprendre que tu a besoin d'eux et de leur amour.
Le plus dur est que tu ne sait pas ,tu à le temps de comprendre et de tester tes sentiments et ton attirance soit pour des hommes soit pour des filles et ,je te dit ,quand tu aura rencontré celui ou celle qu'il faut ce sera plus facile.
J'espère que tu trouvera la clé et que tu avancera, n'ai pas peur ,le monde est quand même magnifique et l'amour prendra le dessus, la tolérance existe, la compréhention aussi, tu va y arriver ,j'en suis sur.
Amicalement  Gé.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Adrihanabusa je te remercie pour ton aide, pour répondre à ta question oui ils sont tous homophobe, se disent ne pas l'être mais le sont.

Je prendrai surement plus confiance en couple pour affronter cela :)

Bonne soirée à toi également merci.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Millers, t'a tout à fait raison mais entre le vouloir et le faire c'est compliqué, je vais suivre tout vos conseils et je vous remercie sincèrement tous pour votre aide et votre soutien, comme tu l'a dit la vie est merveilleuse il faut que je pense un peu plus à moi :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pierre2lune tu m'a beaucoup aidé je t'en remercie énormément :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
De rien ^^

Oui, je pense que si tu es en couple tu seras plus à l'aise, déjà :D !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut ma grande,

Ta situation perso me touche.

Si tu kiff les nanas autant kles meks, chéri ya pas de doute t'es BI ( félicitations ma grande), tu verras ça fait des mélanges extra hahaha.

Concernant ton orientation sexuelle, elle est permanente ( encore que parfois avec le temps de nouvelles saveurs s'expriment pour certains d'entre nous)  et fait partie intégrante de toi-même ( en gros tu ne pourras pas t'en débarrasser) sauf en devenant folle à lier ou froide  ( ce que j'espère pour toi, tu n'espère pas, parce que franchement c pas terrible, si tu vois cke je veux dire......lol)  donc mieux vaut prendre en compte au préalable,  ce petit détail de rien du tout,  avant de réfléchir à pousser + avant tes réflexions.

Il est certain qu'un tel effet, peut foutre la BIG BIG SHIT dans une vie ,  pour nombres de raisons évidente que nous connaissons tous, alors Basta !!!!! sur ce point.

Tu ne peux cacher tes sentiments véritables + longtemps à ton entourage, bien sûr, tu crains les conséquences d'une "prise en flag"par eux, c bien normal ( qui n'a jamais fait dans son froc en imaginant être griller ) et naturellement cela ta bouffe de l'intérieur et tu en "crêve" de dépis.

Bon alors voilà les options :

Soit tu la joue simple et direct, et tu crache le morceau ( à un moment choisi) à tous ou certains membres sélectionnés en espérant l'effet boule de neige. En leur précisant la douleur que cela te cause et la souffrance supplémentaire qu'un rejet de leur part, (pour une chose au fond aussi futile que l'amour et le sexe) pourrait engendrer, avec les conséquences désastreuses qu'elle pourrait amèner. En leur faisant comprendre qu'il n'y a rien de + naturel que ton état ( puisque c'est elle qui l'a entraîner).

Soit tu la joue secrète, tu ne leur dis rien, tu t'amuse en cachette, jusq'au jour ou tu puisse en toute sécurité pour toi, leur annoncer la grande nouvelle ( tout en précisant les raisons de ton attitude discrète).

Soit tu te sacrifie et  fais abstraction de ton côté FEMINA LOVE, en espérant que tu tienne le coup sans trop de casse, afin de répondre à l'idéal de ton entourage.

Bas Grosso Modo c tout je crois.......

Quoi que tu choisisse de faire ma grande, je te souhaite bien du courage et surtout d'être heureuse dans ta vie

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ton compte à été supprimé mais tes mots me touche sincèrement, ça me redonne espoir merci :)

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Bonjour Iblues

Je t, en prie, si tu parviens grâce à ces associations à un mieux être, à vivre selon tes désirs,   là est l, essentiel :)
Prends soin de Toi ma grande !

Tchuss

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'en suis très heureux pour toi ma grande et espère que tu n'en auras + besoin à l'avenir ( car cela signifiera que  tout ira bien pour toi désormais).

Je t'embrasse ma petite BI.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit