être attiré sexuellement par les hommes et physiquement par les femmes

avatar ancien membre
Ancien membre
13/07/2021 à 18:47

Tout est dans le titre, j'ai été marié pendant 16 ans, j'ai 4 enfants, mon ex femme a demandé le divorce que j'ai accepté il y a 6 mois.

J'ai vécu avec une autre fille avant mon ex femme pendant 6 ans.

Mais depuis mon enfance, je suis attiré par les hommes, j'ai longtemps refoulé en étant d'ailleurs homophobe.

Mais comme j'ai été élevé dans l'homophobie, et j'aurais dit ça à mon père, je me serais fait tuer au sens propre du terme.

J'ai donc eu une vie hétéro normée, qui m'a parfaitement convenu par ailleurs, avec une épouse que j'honorais très régulièrement, jusqu'à ce qu'elle demande le divorce et à partir de là je me suis remis en question, quand j'ai connu ma femme, je lui ai clairement dit que j'étais bi.

ça lui a souvent posé problème, et comme je me suis borné à répondre que j'avais fait un choix d'épouser une femme, dans ma tête c'était clair.

Voilà, j'ai planté le décor, en résumant. Maintenant mon problème, est que je suis attiré par les femmes physiquement (le sexuel n'est pas impossible), mais sexuellement je suis attiré par les hommes, alors je ne sais pas si j'arriverai à tomber amoureux d'un homme.

Mais du coup c'est un dilemme pour moi, je suis entre 2 feux, soit séduire une femme avec la frustration de ne pas avoir sexuellement ce que je recherche, où alors ouvertement rechercher un homme sans être sur de ça.

avatar contributeur de Plume
Plume
13/07/2021 à 19:05

Salut Bibi!

Theoriser l'Amour c'est toujours un exercice périlleux.. Moi j'ai envie de te dire : rencontre des hommes, des femmes (ou qui tu as envie) et VIS! Tu n'es pas obligé de tomber amoureux pour vivre des experiences interessantes..

T'auras le temps de te poser des questions ou de partager tes desirs et craintes avec ta rencontre plus tard..non?

Bonne decouverte a toi,

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Toudoux51
Toudoux51
13/07/2021 à 19:14

Bonjour Bibi, tu devrais pouvoir trouver un compromis avec une personne qui réunisse les deux côtés. Peut être une personne Queer te conviendrai bien. A moins que tu ne sois attiré par le côté masculin chez les hommes, dans ce cas ça risque d'être un peu plus compliqué si tu veut trouver les deux dans la même personne.

avatar ancien membre
Ancien membre
13/07/2021 à 22:59

Bonsoir Chtolly

Je n’arrive pas à savoir ce que veut dire le terme queer.

En fait même si j’avais dit à mon ex au moment de notre rencontre que j’étais bi.

C’est resté secret, elle était la seule personne à le savoir.

Il m’aura fallu mon divorce pour entamer mon coming out à petit pas.

J’aime les hommes aux traits fins, androgyne, naviguant entre les 2 mondes.

Et en fait quand on parle d’une personne qui arbore les 2 côtés, il y a aussi les transsexuels.

avatar contributeur de Toudoux51
Toudoux51
13/07/2021 à 23:21

Citation de Bibi #366994

Bonjour Bibi, une définition simple de Queer est en effet difficile à trouver, j'ai moi-même galéré pour y arriver.

Pour résumer simple: Une fluidité sur l'identité de genre et/ou une fluidité sur l'orientation sexuelle.

Une personne Queer va se sentir naviguer entre les deux mondes masculin et féminin, des fois l'un, des fois l'autre, ou entre les deux. Je ne sais pas si j'explique bien.

Tu trouveras des personnes Queer vraiment charmantes ici qui se feront un plaisir de t'expliquer ça mieux que moi.

D'après ce que tu viens d'écrire, ça te correspondrait tout à fait. Il y a aussi des transgenre qui sont Queer.

avatar contributeur de Ludidivine
Ludidivine
13/07/2021 à 23:39 - 13/07/2021 à 23:40

Citation de Chtholly #366997

Bonsoir

je ne me prononcerai pas sur la définition de queer qui, à ma connaissance, désigne d'avantage une orientation sexuelle, mais voudrais préciser que l’assimilation des transgenres à la caractéristique queer est un terrain pour le moins glissant;

Pour ma part, il y a eu beaucoup de moments pénibles dans ma vie liés aux hommes qui avaient "envie d'essayer" autre chose , parceuqi'ls n'osaient pas juste assumer leur envie d'un penis masculin...avec un homme...et non avec une femme..car une femme transgenre, doit etre vue comme une femme. Cela peut paraitre sympa, vu de loin, le côté fantasme sexuel, mais croyez moi, même quand on aime le sexe, comme tout le monde, on cherche aussi à rencontrer des personnes qui ne vous voient pas comme une opportunité d'assumer ses refoulements, et encore plus quand on a autre chose à offrir qu'une identité sexuelle ambiguë (je parle du coup aussi pour les androgynes), inachevée (pour les transitions, et je sais de quoi je parle) ou achevée (pour les femmes transsexuelles qui n'ont aucunement à être vues autrement que comme des femmes)

Ne voyez aucune agressivité dans ce post, mais je ne pouvais pas ne pas réagir, à minima pour expliquer. J'espère que vous saurez en faire bon usage

avatar contributeur de Toudoux51
Toudoux51
14/07/2021 à 00:58 - 14/07/2021 à 00:59

Citation de Ludidivine #367001

Bonjour Ludidivine,

Tu as entièrement raison de le souligner. Je n'ai pas suffisamment réfléchi à ce problème et je te remercie pour ton intervention. J'ai mis ça juste parce qu'il avait parlé de transsexuels. C'est très important que tu le précise, c'est évident qu'une femme transgenre est une femme, c'est bien pour cette raison qu'elle est transgenre. Je pense qu'il a utilisé le terme androgyne uniquement pour désigner l'aspect physique d'une personne, par exemple un homme qui a un petit côté féminin dans son apparence, et pas d'une véritable personne androgyne. Ca a dû être vraiment pénible pour toi ces expériences avec des hommes qui voulaient juste essayer autre chose, car c'est aussi un peu voir l'autre comme un objet.

Peut être que Bibi devrait un peu clarifier ses idées avec un psy spécialisé avant d'aller plus loin, ça peut l'aider à faire le tri et à séparer ce qui pourrait relever du fantasme et ce qu'il a réellement besoin. Ca éviterai aussi des déceptions des deux côtés.

Encore merci pour ton intervention, on est aussi tous là pour s'entraider. Je suis ravi d'avoir échangé avec toi.

avatar ancien membre
Ancien membre
14/07/2021 à 10:38

Citation de Ludidivine #367001

Bonjour Ludivine,

Je ne ressens aucunement une agression dans votre post.

Je comprend parfaitement ce que vous dites, je crois que d’ailleurs certains hommes essaient, mais vont aussi vers les trans en se disant que ce sont des femmes faciles.

Pour faire simple, et vu que finalement vous ne tournez pas au tour du pot.

J’aime le corps d’une femme et j’aime le penis d’un homme, car j’aurais tendance à être passif.

Ce n’est pas un fantasme, mais un corps d’homme me laissera plus de marbre, peut-être parce que comme dit plume il faut que j’essaie.

Dans la rue si il m’arrive de me retourner sur un homme c’est beaucoup moins fréquent que les femmes.

Je passe pas mon temps à ça non plus.

Une personne queer serait peut-être la solution.

avatar contributeur de Dime
Dime
14/07/2021 à 10:56 - 14/07/2021 à 11:00

Je vais proposer une autre façon de voir les choses, histoire d'alimenter le débat.

N'a-t-on pas toujours peur de la différence ? Le pénis n'a-t-il pas peur de la vulve et inversement ?

Pour la plupart des gens (hétéro), l'attraction de la pénétration de l'un dans l'autre sait briser cette peur. Mais pour d'autres (homo, queer, et peut-etre meme bi), cette attraction n'est-elle peut etre pas suffisante pour éluder cette appréhension et se familiariser avec l'inconnu ?

Voilà. C'était juste une petite hypothèse ou réflexion.

Etant bi, j'ai pratiqué les deux et largement. Et je ne me sens pas complètement à mon aise avec les femmes, bien que j'adore leur plastique et leur psyché. Mais c'est peut etre simplement leur vulve qui me met mal à l'aise ? Je ne suis pas sur de moi, mais j'y réfléchis.

avatar ancien membre
Ancien membre
14/07/2021 à 11:45

Citation de Dime(M) #367034

Euh la, j’ai pas tout compris 😄

Néanmoins, j’ai compris le fond, c’est exactement mon cas j’aime la plastique féminine. Mais effectivement mon rôle dans le lit, est le même que celui d’une femme tout en étant un homme.

avatar contributeur Why Not
Why Not
14/07/2021 à 14:07

Bibi, je comprends ce que tu ressens. Selon moi, la culture dont nous sommes issus est responsable de cet état de faits : on est soit hetéro, soit homo, ou alors bi (sans compter toutes les autres couleurs que je ne comprends pas). Il n'y a pas réellement de place pour les "middle-men", figurativement "celui du milieu", qui aime une femme devant et un homme derrière. (Bien que ce ne soit pas tout à fait ton cas).

Mais c'est le propre des étiquettes, cette catégorisation à l'emporte-pièce. Qui ne nous facilite pas la tache de comprendre qui on est, ce qu'on aime, ce qu'on voudrait, en toute tranquillité.

Bon courage.

avatar ancien membre
Ancien membre
14/07/2021 à 14:37

Citation de Why Not #367048

Bah voilà tu as tout résumé.

Cette société hétéro normée met dans des tiroirs bien spécifiques.

Déjà quand tu dis que tu es bi, souvent on te répond tu aimes les femmes ou les hommes, et lorsque tu réponds les 2, on te répond « donc tu aimes les partouzes ».

Alors que ça n’a rien à voir.

Effectivement je peux aimer une femme devant, mais mon plaisir je le prend avec un homme derrière.

Difficile parce que finalement je navigue entre tous les mondes. J’ai besoin de cette esthétique féminine dans le même temps.

Alors après c’est peut-être que je ne suis pas encore totalement assumé dans mon coming out.

J’en sais rien, je suis paumé dans tous ça.

avatar contributeur de Histoiredo
Histoiredo
14/07/2021 à 17:32

Salut Bibi,

j'aurais quasiment pu écrire tes réflexions. Je ne trouve attirant que le pénis chez les hommes depuis des années au contraire des femmes où toute leur plastique peut me faire chavirer. Par contre, leur psyché (féminine) m'échappe un peu...

Je suis aussi bi avec une forte tendance passive quoique j'ai des fantasmes ou je suis très actif.

Hier, je me suis surpris à être perturbé par un homme, une première ! Comme quoi, quand on lâche prise sur les attentes, ca peut arriver !

Des fois, je me disais, comme toi, un corps de femme avec un sexe d'homme et psyché d'homme (dans mon cas). En fait, il faut se laisser le temps à nos barrieres, nos croyances profondes, de lacher pour faire apparaitre notre nature sexuelle et sentimentale profonde. Afin d'être en harmonie avec nous même.

Ma conclusion, du moins en ce qui me concerne, c'est de laisser faire la vie, ne rien attendre ni rechercher de particulier. Je serais à present d'entammer une relation suivi avec un homme, effectivement de preference bi, afin de faire des extra ensemble :-).

J'espere avoir pu t'aider.

avatar ancien membre
Ancien membre
14/07/2021 à 17:57

Citation de Histoiredo #367065

Celà fait du bien d'entendre ça, je suis effectivement exactement comme toi, je me pose la question si celà ne viens pas de cette vie que j'ai eu avant, qui fait que j'assume que partiellement ma nouvelle vie, je crois que ça reprend ce que ludidivine disait.

J'ai une amie, qui m'a effectivement laisse toi porté et tu verra, et il est vrai qu'une fois à disney un des cast members m'avait perturbé, je n'arrivais pas à en dévier le regard, et je m'en rappelle comme si c'était hier

avatar contributeur de Histoiredo
Histoiredo
14/07/2021 à 18:14

que ça vienne de notre vie d'avant ou pas, à la rigueur, on s'en fout. Ce qu'on sait maintenant c'est qu'il faut aller de l'avant ! Et tu sais, la Vie a plus d'imagination que nous et malgré tous les projets que l'on peut faire, elle nous surprend encore. Alors ca se trouve, cela ne se passera sûrement pas comme tu le penses....

avatar contributeur de Ludidivine
Ludidivine
14/07/2021 à 20:20 - 14/07/2021 à 20:24

Citation de Bibi #367033

Bonsoir Bibi

merci pour cette réponse que je trouve intelligente, et surtout, je trouve toujours touchant de s'exposer. Je sais que les normes sociales sont en pleine évolution (les plus jeunes, moins de 30 ans, commencent à bien mieux l’intégrer, je le vois souvent et je trouve cela rassurant)...mais on ne change pas une société qui s'est construite sur des schémas patriarcal en peu de temps. Un homme ça doit etre un homme, une femme ça doit etre une femme (et à sa place si possible, ce qui déjà donne lieu à un changement de longue haleine). Je suis lucide, et je sais aussi qu'un homme se construit dans ces schémas avec les injonctions qui vont avec (soit fort, soit viril etc...) ..alors ressentir autre chose c 'est la porte ouverte au conflit intérieur.

Alors il est probable qu'on a le choix soit de le voir comme une maladie, une douleur soit comme une opportunité de voir plus large. Lorsque tu suggérais, Chtholly (que je remercie au passage pour cette gentille mise au point), que Bibi pouvait etre aiguillé par un psy...je ne pense sincèrement pas. Car justement, il faut voir ça comme une pulsion saine qui ouvre sur autre chose et non comme une pathologie. Je vais meme vous dire, dans une autre rubrique, bien plus engageante, le changement d'identité (être transgenre si vous préférez) doit etre remis en question quant à l’accompagnement par un psy...avec la réserve que, oui si cela devient une douleur (se libérer des schémas sociaux qui nous tiraillent) mais NON si c'est pour savoir si on sait bien ce qu'on fait. Ce que je ressens, je le ressens, je n'ai pas à me démontrer (encore moins aux autres) que j'ai raison de le ressentir, mais, en revanche à bien le vivre, à bien l'assumer pour ne pas être en conflit avec moi meme

Tu vois, Bibi, c est un peu le même principe, mais moins impactant (tu ne changes pas d'identité, d’orientation sexuelle pour autant). Il faut se faire confiance et ne pas penser qu'on a une case de vide quand on a une envie (évidemment non nuisible) qui nous ouvre sur quelque chose et y aller. Donc commencer par la découverte d'un sexe masculin peut etre une bonne chose. Attention à ne pas blesser une personne en face de toi et lui annoncer quelle est ta recherche. Au delà de ça, surtout ne te juge pas, fais ce qui est bon pour toi.

Voilà...désolée pour le petit pavé, mais vu l'approche que tu as, que je trouve claire et respectueuse, c'est la moindre des choses de ma part pour ne pas être perçue (que) comme une hystérique (je plaisante, inutile de rebondir là dessus)

@Histoiredo : j'aime bien cette vision : c 'est encore ce qui nous donne la meilleure garantie d'être encore en vie!

Ludi

avatar ancien membre
Ancien membre
14/07/2021 à 20:58

Citation de Ludidivine #367084

J'ai passé une grande partie de ma vie, à me cacher, je n'en ai plus envie, je suis ce que je suis.

Mon dilemme est effectivement mon ambivalence, mais c'est certain que si je rencontre quelqu'un pour satisfaire mon envie sans plus, il en sera informé dès le départ, je n'ai pas envie de faire souffrir qui que ce soit.

Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr