Un mal être sans fin

photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 23 ans
Paris

1 remerciement
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Depuis une très grosse déception amoureuse avec une femme, bien avant que je découvre ma bisexualité, je suis comme dans un pseudo monde en mal de vivre par rapport à mon attirance envers les femmes. Je ne sais pas si ça existe vraiment, ou si c'est une illusion que je me fais, mais ça me fais extrêmement souffrir, et peur.
Je viens de sortir avec avec un homme pendant 9 mois. Mais malheureusement je n'ai pas bien vécu notre relation. Je l'ai justement rencontrer tout simplement ici, sur le site, en mettant inscrit pour sortir d'une relation platonique  envers une autre femme. Je me disais il faut que tu parte ailleurs, il ne faut pas que tu reste seul devant un mur. Le problème est que maintenant je me suis rendu compte que ce n'était pas aussi simple.... Je n'ai eu aucune transition émotionnelle envers les hommes, et j'étais toujours attiré par les femmes non par les hommes. Ce qui me fallait c'était une femme, je ne pouvais pas construire à ce moment de relation avec un homme, car je n'étais pas tomber amoureux de lui mais bien d'une femme.... Ca m'as beaucoup frustré, même si au départ il y avait quand même des sentiments, il me fallait juste une femme. Je ne faisait que de ressassé cette phrase : Tu es avec un tel, parce que tu n'as pas pu être avec un tel.... 
Bien maintenant le vrais problème est que je n'ai eu que des relations platoniques envers les femmes, ou bien des rapports sexuelles dans des relations complètement sans sens, et sans véritable fond. Je n'ai finalement jamais eu de vrais relations avec des femmes ou d'ailleurs avec les hommes aussi. Je n'ai que ressentit du rejet. Mais le vrais noeud du problème est que  chez les femmes, j'ai l'impression de pouvoir essayer d'expliquer cela... 
J'ai l'impression, que chez les femmes ( je ne suis tomber que sur des hétéro et non des bisexuelles) l'homme bisexuelle est connoté comme " le bon petit bobo pleins de sentimentalité". A chaque fois c'est la même chose, j'ai l'impression d'être rejeter par ce coté que j'ai apparemment du mal à cacher. J ai l'impression qu'on ne me prends pas au sérieux. A chaque fois, on s'apprécie, on s'échange des choses, mais la porte est coincé.... Elles ne sont tout simplement pas intéressées par moi, parce que je ne suis pas le genre de "mec" typique que les femmes aiment... Même si je suis quelqu'un qui a ses atouts par rapport à une femme on va dire ( le"mec" compréhensif, tout de suite casé dans le type plutôt cultivé, avec de la réflexion)  il y a comme un bloquage.... Je suis quelqu'un qui énerve aussI,  qui se fait passé pour un nier alors que pas du tout, je ne suis pas un chieur; je suis juste comme ça... J'ai peut être ma personnalité, ma façon d'interagir, comme finalement tout le monde. Je vois que les femmes ne sont pas patientes, elles attendent que l'ont soit "réactif". Bref ce que moi je ne suis pas réellement, sans ne pas l'être forcément... Des exemples comme ça j'en ai plein, et c'est en effet très sentimentaliste ce genre de chose ! Mais ce qui est aberrant c'est les choses qui en découlent, les mêmes réactions à chaque fois , le même regard que l'on porte sur quelqu'un.... Quand j'essaye d'en parler, on fait genre qu'on me tape sur l'épaule et on me dit : Aller ça va aller ! Non ça ne va pas déjà, parce que je sens cette chose qui m'isole. En tout cas, la seule chose qu'a emmené tout ça, c'est : soit j'ai atterri dans la case gay friendly, ou soit je me suis fais craché à la gueule en me disant que j'étais qu'un salle bourg !
Bref j'espère que j'ai été assez "succinct", c'est la première foi que j'en parle, et vraiment j'ai mis du temps à l'écrit parce que je le ressens comme une honte... Je vois bien qu'il y a un problème... Je pourrait en parlé des heures mais il faut bien que j'arrête si je veux que mon texte soit lu... 


photo de l'auteur Eizekiel
Eizekiel
Homme de 26 ans
Châteauneuf-les-Martigues

3 remerciements
Modérateur
Bien le Bonsoir,

Tout ça est très particulier mais connus rassure toi ^^"

Crois moi sur paroles, tu es loin d'être le seul, j'ai dû géré mon frère pour lui expliquer ces choses quand ça lui est arrivé..

Part déjà du principe et que tu es jeune, tu n'es pas au bout et pardon mais encore moins de tes peines..

Je peux simplement te dire que tu n'es pas encore tombé sur le bon ou la bonne, quand cela arrivera, crois moi, ça arrangera bien des choses dans ta tête.

Dans un premier temps, met de l'ordre dans ton esprit et remet toi clairement en question, tu t'es perdu, tu es pour le moment "pommé" et en recherche de toi =)
C'est qu'une malheureuse phase, plus ou moins longue, pose toi les bonnes questions et affronte tes peurs.

Pour ma part, je te conseillerais plusieurs chose que je vais classé et après tu le prends dans l'ordre que tu veux :

1- Vie pour toi et non pas à travers le regard du monde, sinon tu va te perdre.

2- Fais les choses pour toi et non pas en fonction de ce que vont en penser tel ou tel personne, rien ne sert de s’intéresser à eux, tu le sais aussi bien que beaucoup de personne, la différence fait peur et gène, donc nombreux seront les "Connards" qui critiquerons l'inconnu et porterons un jugement inadéquat au lieu de combler leurs craintes sans compter qu'ils ne t'aident pas mais t'enfonce et pire pour eux même.

3- Fait le tri, chez moi le dicton dit : Fais ton chemin et laisse au bord de la route ceux qui font barrière à ton avancé.

4- Pas forcé mais parfois nécessaire, fais ton coming out et vois les réactions, certains sont facile à raisonner, pour les autres, éjecte les simplement, c'est pas parce qu'une personne est con qu'il faut se rabaisser à son niveau de connerie...

5- Retrouve confiance en toi, cesse de penser au passé, va de l'avant et garde seulement un regard sur le passé pour éviter de faire des erreurs de nouveau.

6- Prends conscience que tu n'a qu'une vie et c'est certainement pas les autres qui la feront à ta place.

Je sais, c'est pas extra ce que je dis là, mais personnellement, en faisant le tri, la part des choses, j'ai réussi à reprendre le contrôle de ma vie ainsi que du regard sur ma personne.

Le principal est simplement de régler les problèmes un à un, tout problème a une solution tout comme chaque personne dans ce monde trouve chaussure à son pied =)

Tu vie, tu es surement sympa voir gentil, te laisse pas abattre par la minorité de personne qui veulent te transformer en minorité ou bien bouc émissaire !

Agréablement, Willy.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour à vous,

     j'apprécie ce que tu as dit, Willy. Ce sont des paroles sages.

Photocop, dis moi si je me trompe mais j'ai l'impression que tu te considères comme bisexuel plus par défaut que par le constat de ta vraie attirance envers les femmes et/ou les hommes.
Tu dis que tu ne ressens pas vraiment d'attirance envers les hommes et même quand tu étais avec un homme, tu savais que tu étais toujours attiré par les femmes.
Tu es peut-être hétérosexuel mais tu as du mal avec le fait que les femmes que tu rencontres ne sont pas attirées (sexuellement parlant) par ta personnalité.
Je comprends que ce soit difficile mais je te rassure, chez les gays aussi la plupart des hommes recherchent des stéréotypes qu'ils idéalisent (la crevette imberbe maniérée avec le mec viril barbu et musclé qui aime le foot). Je t'en parle pour l'avoir vécu.

C'est très dur de ne pas rentrer dans une case parce que la plupart des gens ne font pas l'effort d'apprendre à connaître les gens originaux. Et puis il y a toujours cette mentalité de conformisme qui fait que les gens aiment faire comme les autres, que ce soit chez les hétéros ou les gays. Ils veulent calquer leur vie sur des modèles pré-conçus souvent véhiculés par les médias. Honnêtement, je n'ai rien contre eux mais je n'ai jamais aimé faire comme tout le monde. Je trouve ça tellement ennuyant.

Heureusement, nous ne sommes pas les seuls originaux de la planète, il y a d'autres hommes et femmes qui sortent plus ou moins des sentiers battus.

Ta relation platonique avec ton ex-copine était-elle due au fait qu'elle ne voulait pas faire l'amour avec toi à cause de ta personnalité ou bien parce que tu n'aimes pas faire l'amour avec une fille ?
Cela peut sembler bête à dire, mais le meilleur moyen de connaître ton attirance est d'écouter ton coeur, il te dira ce que tu aimes vraiment.

photo de l'auteur Dedale
Dedale
Homme de 23 ans
Strasbourg

14 remerciements
Je pense que ce que les réflaxions de Willy et de JR800 sont sages, et j'ajouterais deux choses:
-que ce soit avec un homme ou une femme, évite de te mettre dans une relation par dépit, car généralement ça ne marche pas, ça ne fait qu'augmenter la frustration, comme tu le dit par cette phrase:
Citation de Photocop70 : Je ne faisait que de ressassé cette phrase : Tu es avec un tel, parce que tu n'as pas pu être avec un tel....   

Il vaut mieux trouver une relation ou tu prend réellement plaisir à être avec l'autre.

- Ne pas hésiter à prendre son temps: manifestement tu t'es rapidement embarqué dans une relation avec un homme alors que tu n'étais pas prêt à avoir une relation avec qui que ce soit. Et prendre son temps, c'est aussi savoir exclure une par une toutes les personnes dont tu ne partage pas les clichés.
Je comprend tout à fait que les préjugés t'isolent (et je pense que 90% des gens de ce site ont vécu ça) mais tu n'as pas à ressentir tout ça comme une honte, car chacun est différent et tu n'as pas à renier qui tu es pour faire plaisir aux autres.
Ne te culpabilise pas si tu es célibataire, profite du temps ou tu es seul pour faire une introspection, car avant d'aimer les autres, il faut s'aimer soit même, et donc être conscient de qui on est et de quels sont les valeurs importantes pour nous. Tu en sortira avec une meilleur estime de toi et tu saura certainement mieux vers qui te tourner.

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Au travers de ces lignes on sent ta détresse. Néanmoins je suis un peu comme Willy13127 et JR800, je pense qu'il ne faut pas non plus que tu t'inquiète de trop. Ceux que tu as rencontrés jusqu'à présent ne s'intéressaient qu'aux apparences visiblement, mais je te rassure ce n'est pas le cas de tous. 

Pour te donner un exemple, quand j'ai rencontré mon copain (lui fait plutôt gay aux yeux des gens, bien fringué, coiffé, propre sur lui, passe des siècles sous la douche etc.), j'étais plutôt son opposé. J'étais en pleine dépression il faut l'avouer, donc ça n'aide pas. Toujours est-il que je ne ressemblait physiquement à rien, pas coiffé, des fringues déchirées, "sale" en quelque sorte. Tu rajoute à ça tableau de la  consommation régulière d'alcool et autres bêtises, et tu as le tableau. Sans parler que je sortais d'une relation avec une fille, et j'étais clairement à tendance hétéro à ce moment ...

Pourtant cela n'a en rien empêché qu'on tombe amoureux l'un de l'autre, on est passé au delà des apparences et on s'est construit sur notre différence. Le "cliché " gay qu'il était ne m'a pas retenu, tout comme mon coté clochard n'a pas été un frein. 

Tout ça pour dire que certains vont aller au delà de tout ça, pas tous certes mais ces personnes là c'est inutile de chercher à les changer, tu vas y perdre du temps et tes forces. Pense à toi, "emmerde" un peu les autres, et tu verras ça va beaucoup simplifier ta vie ! (attention je ne parle pas d'être égoïste, mais bien d'ignorer le regard et les commentaires de ceux qui ne te comprennent pas)

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Homme de 23 ans
Paris

29 remerciements
Moi j'ai pas compris

photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 23 ans
Paris

1 remerciement
Bonjour â tous !                   
Déjà merci beaucoup d avoir répondu â mon sujet ! 
Mais bien sûre il y a eu un peu incompréhension... je suis bien sûre bisexuel pas par défaut mais par ressentit. J ai déjà fait mon coming out, et je ne me pose que des questions sur ma propre vie privé c est tout... J approuve n empêche que le fait de n etre pas comme tout le monde m â tracer un certain destin avec un chemin assez chaotique, â se chercher bien plus que les autres... Les femmes ne m ont pas soufit, il a fallu que je tombe amoureux de garçon pour tenter ma chance sur terre. Chercher la bonne personne c est la chercher à tout coins de rue. Partir à l aventure, une aventure qui m appartient et qui aujourd hui me fait etre fière de ce que j ai trouver : ma bisexualité. Mais je suppose qu on se trompe sur certaine sur la bisexualité en générale du moins de ce que je pense d elle... La bisexualité n est 

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Homme de 23 ans
Paris

29 remerciements
J'essaie vraiment mais je comprends aucune des interventions de l'auteur ptn

Quelqu'un m'explique?

photo de l'auteur princesse
Princesse
Femme de 34 ans
Bagneux
Kikou c est Nanou, en fait ce que tu cherches je le cherche aussi c est a dire des perso

photo de l'auteur princesse
Princesse
Femme de 34 ans
Bagneux
Nnes qui ne s arrêtent pas au physique mais qui vont bien plus loin que ca des personnes qui nous aiment comme et pour ce que l on est avec nos qualités nos défauts notre passé notre histoire des personnes sur qui on puisse compter.....Et qui nous aiment tel quel
J ai 32 ans et j ai eu une vie caotique et je comprends tellement ton besoin de compter dans les yeux de qq et si cela peut te rassurer je .cherche exactement la même chose que toi des personnes qui m aiment tel qu'elles avec ce que je suis

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit