S'adresse aux femmes, accepteriez vous Mesdemoiselles, la bisexualité de votre homme ?

avatar contributeur de Bidream07
Bidream07   - Modification par Bidream07 le 15/02/2021 - 01:56:11

Bonsoir, bientôt la trentaine et c'est l'heure du bilan,

Après bien des crush, des aventures et quelques histoires d'amour qui se sont soldées par des échecs avec les nanas, j'ai compensé un peu ma vie de célibataire avec les mecs, cependant ... Les sentiments ça ne se commande pas ... et à ce jour même si j'ai eu beaucoup plus d'opportunités avec les hommes, dont une relation toxique possesive qui fait qu'aujourd'hui quand un mec s'attache trop à moi je fuis !

J'ai une question pour vous Mesdames, acceptez ou accepteriez vous la bisexualité de votre conjoint, souhaiteriez vous qu'il vous l'apprenne la première semaine de votre rencontre ou bien plus tard ? Perso j'ai jamais dis clairement à une nana que j'étais bisexuel lors d'un date cependant maintenant sur Beto et Tinder, je l'affiche ouvertement afin de ne pas tricher sur ma personnalité.

Qu'en pensez-vous, une femme peut elle accepter la bisexualité de son conjoint et si ce dernier lui propose après qu'une relation de confiance soit installée entre eux de tester un trio amoureux avec un mec, est-ce que ça peut casser la relation ?

Je vous avoue que j'ai toujours du mal à être 100% heureux avec ma personnalité sachant que comme je l'ai dis les sentiments ca ne s'explique pas ni ne s'achètent pas et que c'est le feeling et l'attirance physique qui m'attire chez un homme et chez une femme, sa personnalité son caractère son physique et son sourire (je ne souhaite pas une poupée barbie pour autant !) :)

Merci par avance à vous toutes pour vos témoignages et vos conseils pour ne pas effrayer, la future femme sur laquelle je porterai mes sentiments ^^

L

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle   - modifié par Dayzelle le 15/02/2021 - 01:21:47

Hello,

Eh bien cela dépend mais j'avoue qu'être avec un homme exclusivement hétéro me rassure. C'est de l'ordre du ressenti et je ne saurais pas expliquer le pourquoi précisément. Néanmoins je pense naïvement qu'une personne bi aura probablement besoin un jour ou l'autre de revoir un peu "l'autre côté" qui pourrait lui manquer, ce qui l'amènerai potentiellement à me tromper ou me quitter; cela doit jouer dans ma balance, même inconsciemment.

Je dis que cela dépend en ce sens que, si je rencontre un homme bi, qu'il arrive à me rassurer sur ce que j'évoque précédemment (y aura du boulot quand même...) et qu'il semble stable et sûr de lui, il aura probablement ses chances.

Par contre, l'idée d'un trio c'est un non clair et catégorique pour moi, aussi le simple fait qu'il évoque cela me refroidira forcément, voire me donnera envie de rompre. Je ne suis pas partageuse d'une part, d'autre part je ne vois pas avec un homme qui joue sur 2 tableaux.

De mon humble avis, il me paraît opportun de parler de cet aspect en tout début de relation pour éviter un "crash" du couple. Ce qui se produirait très certainement avec moi.

Pour autant, il y aura j'en suis certaine, d'autre femmes que cela ne dérangera pas, aussi je te souhaite de trouver ton bonheur ;)

Dayzelle

avatar contributeur de Bidream07
Bidream07  

Citation de Dayzelle #354727

Je te remercie Dayzelle pour ta réponse franche et sans détour, effectivement je me doute un peu de la peur que ça peut être pour elle, cependant si ma copine est elle même bisexuelle elle pourra me comprendre mieux que quiconque non ?

Noelia  

Coucou !

Personnellement mon problème ne serait pas que tu sois bi mais que tu souhaites faire un trio. Pour moi faire un trio ça n'est pas dans la définition de la bisexualité mais dans celle du polyamour.

Je suis pan, ce qui peut s'apparenter à bi je crois du coup, et non je ne ressens pas du tout le besoin de faire un trio ou d'expérimenter les deux. Mais même si tu rencontres une femme bi qui a le même ressenti que toi, est-ce qu'un trio avec un homme lui irait pour autant ? Puisqu'a priori elle pourrait le souhaiter avec une femme ? Ce sont des questions ouvertes, je n'ai pas la réponse, ce serait à discuter avec de possibles partenaires et ce dès le début en effet, si tu sens que tu ne pourras pas maintenir une relation sans pouvoir avoir des expériences du côté des hommes. Histoire que les femmes que tu rencontres puissent savoir à l'avance dans quoi elles s'engagent. Le polyamour ou le libertinage ça peut-être vu comme une belle liberté mais tout le monde n'est pas capable de le supporter.

Au fait, juste pour chipoter sur les mots, je ne sais pas si on peut vraiment dire que ta sexualité est ta personnalité 🤔

Bonne journée !

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69  

Je pars toujours du principe qu'une personne est bi. Je la prend pour pure hétéro si elle s'affirme très clairement comme tel.le.

Il y a beaucoup de bi qui s'ignorent. Je pense d'ailleurs que l'heterosexualité n'est issue que du formatage societal.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Farf
Farf  

Citation de Jessica69 #354738

Et, n'en déplaise à ceux qui considèrent l'homosexualité comme étant une déviance "contre nature", elle se retrouve tout naturellement dans le monde animal 🙂

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69   - modifié par Jessica69 le 17/02/2021 - 02:56:30

Citation de Farf #354740

Avec 7 giga personnes sur la planète, il est même temps d'arrêter de promouvoir les familles nombreuses, ce que font les religions au prix parfois de la mise en danger de la vie d'autrui.

La Chine en ce domaine s'est distinguée par son intelligence en primant les familles monoparentales stérilisées. Ce qu'elle anéantit par sa politique de chasse aux homosexuel.les, trans et bi.

"fais ce que je dis, pas ce que je fais."


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

Ancien membre  

Salut :)

Je suis un homme mais je me permet de répondre malgré tout car étant moi même bi avec un profil qui se rapproche du tiens je me sent concerné... Je me pose à peu près les mêmes question que toi et j'essaye de rencontrer une femme qui soit bi en ésperant que ça puisse faciliter les choses et surtout que je puisse être dans une relation honnête avec elle !

Après de ce que j'en pense, au delà de certaines convenances que l'on peut éventuellement mettre en place en terme de moeurs selon l'ouverture d'esprit et la bonne intéligence de chacun, pour avoir déjà testé une forme de "ménage à trois" ton histoire de trio amoureux sincèrement tu peut oublier, c'est de l'ordre de l'utopie ! N'importe quel bon psychologue te diras qu'en terme de rapports humains dans un triangle il y a toujours un laissé pour compte, et ce bien au delà des relations amoureuses... Qui plus est dans un schéma 2 mecs + 1 nana, ne serait ce que par l'inferiorité numérique de son genre elle aura l'impression d'être la laissée pour compte et ce sera probablement le cas en fait, même si t'en prend pas conscience ! Donc si tu peut pas lui garantir une forme solide de relation privilégiée et sentimentalement exclusive, autant te dire que c'est plier d'avance !!

En tout cas même si je ne te rejoins pas complètement, sache que je me retrouve beaucoup dans ce que tu racontes et je te félicite de vouloir joué la carte de la sincérité avec les femmes sur ce sujet, je m'efforce de faire de même et c'est pas facile on le sait tout les deux...

avatar contributeur de 6rano
6rano  

J'ai connu une polyamoureuse qui sortait avec deux hommes, dont un ne se definissait pas 100% hétero, mais elle les voyait séparement la plupart du temps et, quand je l'ai connu, il n'etait pas question de trio sexuel.

Sokee  

J' ai eu un "sex friend" bi, et de 15 ans mon aîné quand j'avais 25 ans. Cet homme m a fait découvrir tout un pan de mon plaisir personnel et j'attribue beaucoup au fait qu'il était bi. Je pense que ça lui apportait une sensualité, une attention, une ouverture au plaisir de sa partenaire (moi) que les autres que j'avais rencontrés jusque là n'avaient pas. Il m'en a parlé assez vite mais après qu'on ai couché ensemble et cela ne m'a pas génée. Alors oui je suis certaine que beaucoup de femmes peuvent l'accepter, et même prendre ça comme une chance car tu as une expérience sexuelle plus riche. À mon avis il faut en parler tôt, enfin dès que ça commence à parler sexualité, surtout pour éviter de t'engager avec une personne qui n accepterait pas ou te jugerais !! Ça fait partie de toi donc c'est important que ce soit compris et accepté, tant que tu es au clair avec ce que tu veux... Si ta copine sens que tu es beaucoup plus attirée par les hommes que par elle par exemple ça risque d'être compliqué. En fait oui il faut en parler assez tôt et en parler beaucoup même. Pour le trio je n'ai pas d'avis... Moi ça me ferait peut etre fuir mais d autres pourraient apprécier l idée ;) J'espère que ma réponse t'aidera un peu.

avatar contributeur de 6rano
6rano  

Citation de Sokee #354987

Logiquement si il est bi il sera pas "beaucoup plus attirée par les hommes que par elle". Sinon c'est pas de la bisexualité mais juste une "double attirance avec préférence marquée", comme d'ailleurs les trois quart des gens homo et hétero j'ai l'impression d'ailleurs.

Sokee  

Citation de 6rano #354992

Hein heiiiiiiin... intéressant !! je vais faire un tour sur le topic "vos définitions" alors! Parceque j'avoue que tout ça n'est pas encore très distinct pour moi ;)

avatar contributeur de 6rano
6rano  

Citation de Sokee #354994

alors je t'avou c'est la définition que JE trouve la plus logique et éfficace, après yaura surement des gens pour te dire que ce qui compte c'est pas la préférence mais l'attirance en géneral

Dime  

Citation de 6rano #354992

Je te rejoins la-dessus. La bisexualité qui serait finalement de la "pansexualité", terme que personnellement je reconnais pas, n´aurait pas grand sens. La compagnie du meme sexe ou du sexe opposé n´a fondamentalement pas grand chose en commun. Je pense que les termes d´homoflexible et heteroflexible sont beaucoup plus approriés pour les gens concernés que celui de bisexualité.

Asia75  

Je suis dans une situation similaire, marié avec enfants depuis une 10aine d'années.

On a abordé le candaulisme assez rapidement mais c'etait pas son truc, c'est quelque chose qui m'attire beaucoup sans arriver à l'expliquer (voir ma femme prendre son plaisir, voir un autre mec excité par elle...), puis petit a petit j'ai decouvert ma "bisexualité", etre attiré sexuellement par des mecs.

Avec ma femme on a integré des jeux tels que le pegging et souvent je joue solo avec des godes, a un moment je penses qu'elle a eu peur, elle m'a dit qu'elle accepterait pas que je sois homo ou bi, que ca serait un echec pour elle en tant que femme que je le devienne.

Mais cette envie de decouvrir mon coté bi n'a pas disparu, je dois utiliser les jouets en cachette pour pas lui faire de mal, et en meme temps j'y prend de plus en plus de plaisir et aussi frustré de ne pas pouvoir le partager avec elle.

Dime  

Citation de Asia75 #355272

Il y a en effet des femmes qui sont intriguées voire excitées par ces petites inversions des roles dans le couple, et d´autres qui ne veulent pas en entendre parler. ça les ecoeure ou les destabilise trop dans leur conceptions de la femme et de l´homme.

Asia75  

Citation de Dime #355278

Elle voulait essayer avec moi, mais dès que j'y ai pris goût elle a commencer a prendre peur.

Dime   - modifié par Dime le 21/02/2021 - 20:42:53

Citation de Asia75 #355286

Elle a du avoir peur que sa positiion de femme soit mise en danger, et donc infirectement que son couple soit en danger, peur de perdre son homme.

Asia75  

Citation de Dime #355289

c'est tres probable, et je suis trés frustré par cette situation, parfois j'ai tres envie faire des remcontres mais au final je me ressaisi pour me dire que c'est pas bien.

Noelia  

Peut-être que tu pourrais essayer de lui faire comprendre que ça n'est pas parce que tu aimes le plaisir anal que tu as envie de le partager avec des hommes ? Que justement tu aurais envie de le partager, avec elle, une femme ? Que tu ne veux pas remettre en question votre couple, tout au contraire.

Après tout bon, la prostate et autres camarade ça n'est qu'une partie de ton corps, il n'y a pas de partie de corps interdite en amour, si ça te fait du bien...

Bon après si c'est pas son truc et qu'elle est très mal à l'aise à l'idée d'explorer ce côté avec toi faut pas la forcer non plus c'est certain, mais peut-être qu'au moins elle pourrait réussir à comprendre que c'est pas un échec de sa part ou quoique ce soit, que justement tu as confiance en elle pour explorer un autre pan du plaisir avec elle et que tu as juste envie de te faire du bien en utilisant ce que ton corps possède ? Si tu pouvais réussir à faire en sorte que ça ne soit plus un horrible tabou pour elle ça aiderait peut-être quand même, a minima.

J'ai pas fait de recherches poussées sur le sujet mais je suis sûre que ça doit exister, des témoignages d'hommes même tout à fait hétérosexuels appréciant la pratique... ça pourrait peut-être l'aider ?

Après à toi de voir, j'imagine que tu as déjà dû en parler un peu et dans tous les cas c'est toi qui la connaît le mieux.






Communauté Bi

BeTolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur notre forum coming-out.