Suis je gay , travesti ou ?

Nogota  

Bonjour,

Agé de 31 ans Je me décide enfin a en parler avec des gens qui seraient plus apte a me répondre et j'attend des réponses franches.

Comme vous l'aurez compris je me pose depuis maintenant longtemp la question de suis je gay , travestie ou autre.

Avant mes 20 ans je me sentai attiré par la femme ou plutot je les trouvais jolie mais étrangement en grandissant et apres ma première relation j'ai découvert que je n'avais aucun attirance sexuel pour les femmes bizarement une fois nue sa me faisait rien. Pour les hommes au début je n'y prettai pas attention, et au fur et a mesure que je grandissais j'admirai plus leur physique. Finalement j'ai compris que ce qui m'attirai chez les femmes c'était leur vetement et cheveux que je trouvais jolie. J'ai donc vers 22ans commencé a me travestir et bizarement je me sentai décontracté et puis mes envie sexuel ont évolué , je me sentai beaucoup plus attiré par les hommes mais je voyais toujours les femmes de la même façon. Bien sur au début je m'y refusait a le croire car j'ai toujour eux peur du regard des autres et des préjugés donc je ne pouvais admettre que j'était attiré par les hommes et par les choses mignonne.

Aujourd'hui je suis sur de ne pas être vraiment attiré séxuellement par les femmes mais je ne sait pas si on peu dire que je suis gay pour autant , bien que aujourd'hui être gay les gens assume et le montre en public , j'ai du mal a l'assumer car je me voie mal tenir la main d'un autre gars dans la rue ou encore l'embrasser en public. Puis je dire que je suis gay alors que j'aime me travestir est-ce du coup juste de l'attirance sexuel plus que de la relation ? aussi puis je dire que je le suis alors que j'ai n'ai jamais eu de relation avec un homme (surement par peur de mon entourage) pourtant l'envie est là et bien sur pas juste une envie sexuel, j'ai envie de me reveiller au côté de mon copain , rigoler avec lui . Mais je ne pourrai jamais me défaire de mon sentiment de bien être de me travestir. Du coup suis je travesti ou gay ou ? ce travestir peut poser problème chez les gays?

PS : j'ai souvent pensez a la solution de prendre des hormones mais je pense pas que ce soit la bonne solution.

Merci de m'avoir lue et j'espère que vous pourrez m'aider .

avatar contributeur de Archlinette
Archlinette  

Bonjour,

je vais exprimer ce que je ressens suite à ton message, merci de prendre en compte que cela est donc subjectif et n'a pas plus de valeur que mes points de vue et réflexions ;)

Pour moi il y a deux choses clairement distinctent qui s'expriment dans tes propos:

  1. Une orientation sexuelle (l'attirance pour les hommes et l'envie de vivre une relation possiblement sérieuse avec ce genre)

  2. Un travestissement qui, d'après la compréhension de tes propos dans ma lecture, s'apparente à des pratiques sexuelles

Du coup pas vraiment la même chose et pas à mettre sur le même plan à mon sens ;)

Pour ton PS: il serait préjudiciable à toi même de subir un traitement hormonal et ses conséquences si ce n'est que pour uen question de pratiques sexuelles et non ton identité qui te pose problème. C'ets donc un point supplémentaire de réflexion, toujours a détacher des autres à mon sens ;)

Mon PS: a ma connaissance les personnes qui se travestissent sont recherchées par des hommes, après je ne sais pas à quelle point pour une relation serieuse (et je pense que différent pour chaque personne) et cela se jugfe donc en fonction de ta recherche et tes besoins ;)

Voila pour ce que je vois à en dire, je ne suis pas sûre que cela t'aide avec seuleument mon point de vue, tout les sons de cloche sont bons à prendre ^^

avatar contributeur de Coré
Coré  

Te travestis-tu juste pour en retirer un plaisir sexuel ou juste pour te sentir bien, on un peu des deux ?

avatar contributeur de Sibemol
Sibemol  

Bonjour Nogota,

je me suis permis d'aller voir ton profil pour tenter d'avoir plus d'informations, et je te réponds d'après ce que j'ai lu. Je ne prétends cependant pas être parole d'évangile...

Tu dis d'une part être attiré par les hommes, mais ne pas être sûr de vouloir leur tenir la main ou les embrasser en public. ça n'a rien d'exceptionnel, ni de bizarre ! il n'y a pas besoin d'être LGBT pour être timide et ne pas vouloir exprimer trop de tendresse en public. Beaucoup de mes amis hétéro n'oseraient pas se tenir la main en public, et idem pour moi en tant qu'homosexuel.

Tu te demandes ensuite si tu as le "droit" de t'étiqueter comme gay même si tu n'as jamais eu d'expérience homo et que tu aimes te travestir, ce qui mérite également de démêler quelques points.

En ce qui concerne l'apellation "gay", tu peux tout à fait te définir ainsi si c'est ce que tu penses être : ton identité n'est pas gravée dans le marbre, et tu as le droit de dire une chose pour ensuite te rendre compte que tu te trompais. Tout comme il n'y a pas besoin d'avoir couché avec des hommes ET des femmes pour être bi, il n'est pas nécessaire pour un homme d'avoir couché avec un homme pour être gay. Autrement, un homme ne pourrait pas être hétéro avant d'avoir couché avec une femme, ce qui semblerait absurde !

J'ajouterais qu'il serait sans doute utile que tu te renseignes sur la différence entre "sexe", "genre" et "orientation sexuelle" si ce n'est pas déjà fait ; cela t'aiderait à distinguer les problématiques auxquelles tu es confronté. être travesti n'empêche pas d'être gay, et inversement. On peut penser aux dragqueens, entre autre.

Concernant ton PS, et au vu des informations que tu donnes, les hormones ne me semblent pas être la solution. Ces dernières ne devraient être prescrites que pour les cas avérés de "dysphorie de genre" : le cas des personnes nés avec des attributs sexuels ne correspondant pas à leur identité de genre (des hommes nés avec un appareil fémine, ou des femmes avec un appareil masculin).

En espérant t'avoir aidé malgré mon manque de connaissances sur un tel sujet !

avatar contributeur de Coré
Coré   - modifié par PetiteCore le 30/06/2020 - 12:15:36

L'identité de genre et l'orientation sexuelle ou romantique sont deux choses tout-à-fait distinctes et sans lien de causalité.

Dans l'absolue, aucun d'entre nous n'a les réponses aux questions que tu te poses. Tu est le seul détenir cette réponse. Nous ne pouvons que t'aider à trouver tes réponses, par exemple, en essayant de clarifier les questions que tu te poses, d'où ma question.

Concernant les hormones, ce n'est effectivement pas une solution à tout. Bien que ce ne soit pas nécessairement une question de dysphorie. Je connais des personnes qui ont fait une transition réussie, sans avoir eût de dysphorie, tout comme je connais d'autres personnes qui se sont contentées d'une transition sociale pour calmer leur dysphorie. La vraie question est, penses-tu que des hormones d'aideraient à te sentir mieux, ou pas ? Tant que ta reponse n'est pas clairement oui, c'est que les hormones ne dont pas pour toi.

Au vue des questions que tu te poses, peut-être devrais tu te renseigner sur la diversité des identités de genre : sur la non-binarité, la fluidité de genre, etc... Car le genre ne se limite pas à homme ou femme, il y a une infinité de genre entre ces deux extrêmes, voir en dehors de ce spectre.

Après, comme l'a dit Sibemol, rien n'est figé.

Nogota  

@Archlinette

Merci pour ta réponse

@PetiteCore Les deux , je me sens a l'aise plus detendu et j'apprecie porter une tenu mignonne pour le plaisir sexuel il ne viens pas juste en portant des vetements feminin mais il m'aide quand j'ai des envies. En gros je peut porter des vetements feminin sans avoir de ressentie sexuel.

@Sibemol Merci également pour ton commentaire qui m'a bien éclairé.

@PetiteCore et @Sibemol

Pour les hormones , si j'y est pensé c'est juste pour m'aider a sortir au grand public , je suis très timide ,j'ai beaucoup de mal a m assumer et helas j'ai aussi beaucoup de proche nottament famille qui si il apprenais ce que j'aime ce que je suis sa mettrai un grand froid mais j'y suis pret a cela mais j'ai aussi la peur de me retrouver tout seul. Du coup j'ai pensé que les hormones serait une solution pour m'aider a sortir au grand jour tel que je veux etre , que je ne soit pas forcement chez moi pour porter une robe d'été , des colant , des jupes etc...

Sa me rassure un peu car en lisant vos message je constate qu'il est toute a fait possible d'avoir une relation sérieuse entre un hommes et un autre qui ce travestie. J'ai toujour pensé que sa pouvais refroidir certain hommes que leur partenaire ce travestise.

Egalement je cherche des sites pour rencontré des personnes comme moi ou qui sous ouvert et qui s'accepte tel que l'on est. en connaisser vous des bien réputé ?

Coruscante  

Bonjour,

Je tenais à répondre à cette conversation qui touche plus ou moins à l'identité de genre.

La question la plus importante qu'il faut se poser dans ce genre de situation est : me sens-je moi même en homme ? et ce sans rien prendre d'autre en compte. La question de l'habillement n'a aucune valeur à cet instant. Pourquoi ? Vous pouvez être un homme qui aime porter des habits féminins de la même façon que certaines femmes aiment porter des habits masculins. Alors certes notre société accepte le premier cas mais ce n'est pas pour ça que le second est invalide.

Si jamais la réponse à cette question est non alors là, effectivement, il peut être judicieux de se poser la question de la transidentité.

Et après tout ça seulement, le THS peut être prit en compte.

J'ai l'impression que certaines comprennent mal le fonctionnement du traitement hormonal et j'ai l'impression (à tord peut être, merci de me corriger) que c'est le cas ici.

Au pire, une petite piqûre de rappel ne peut pas faire de mal ;)

Il permet effectivement d'obtenir une apparence plus féminine mais il ne faut pas oublier qu'il développe de façon irréversible les caractéristiques sexuelles secondaires des femmes (poitrine, ...) et que si on ne s'identifie pas comme femme, ça peut poser de réels problème à l'avenir. Sans oublier les effets sur la personnalité et sur l'humeur. C'est un traitement lourd qui commence à être réellement efficace au bout de six à neuf mois selon les personnes et dont les effets définitifs est estimé à quatre / cinq ans. Et évidemment, on ne contrôle pas l'évolution de notre corps et de notre psychique et on ne peut pas choisir que quelques effets. Il ne s'agit vraiment pas d'une solution miracle.

J'espère avoir pu apporter quelques informations utiles. :)

Nogota  

@Coruscante

Merci, seulement Je ne sais pas si je me defini comme homme car je ne voie pas ce qui pourrai dire que je me sens un homme. Peut être pourrait tu m'eclairer sur ce point . Apres je ne me sens pas le besoin d'avoir une poitrine, mais je n'aime pas mon apparence bien que je ne la deteste pas j'aurai préféré avoir des trait plus fin, pouvoir avoir des cheveux plus long facilement etre moin grands.

Coruscante  

Moi non plus, je ne sais pas comment expliquer que je me sens femme ^^' Je le sais c'est tout. Ça se ressent au fond de nous je pense. Peut-être quelqu'un d'autre pourrait témoigner si il a des explications :)

Après personne n'aime son corps à 100%, ce n'a pas forcément de lien avec la dysphoria de genre :)

Ancien membre  

bonjour moi j aime porter des vêtements féminin les chaussures à talons et sous vêtements tout le temp car je me sent mieux et a ma place mais j aime une femme et suis attirée sexuellement par les homme mais je suis mieux dans ma peau lorsque je suis en femme et ma femme me comprend mais le travesti nes pas gay il reste se qu'il es ses la population qui voit les travesti comme étant gay mais nous Sommes comme tout le monde et pas différents il y a plein de stylistes qui détournent des vêtements féminin pour les adapter au homme ses comme ça que j ai compris que j était bi et non gay

bonne journée

avatar contributeur de MissKim
MissKim   - modifié par missKim le 25/09/2020 - 09:33:27

désolée je crois que tu as une idée complètement erronée de ce que font les hormones

tu dis :

"Pour les hormones , si j'y est pensé c'est juste pour m'aider a sortir au grand public , ... Du coup j'ai pensé que les hormones serait une solution pour m'aider a sortir au grand jour tel que je veux etre , que je ne soit pas forcement chez moi pour porter une robe d'été , des colant , des jupes etc..."

**les hormones ne t'aideront en rien pour sortir, ça te fera pousser les seins et ne changera pas grand chose d'autre physiquement, en revanche tu obtiendras de la fatigue, une baisse drastique de ta libido, et une dégradation des capacités musculaires/physiques.

**

venez me retrouver sur youtube... Irina XY comédienne

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.



Communauté gay

BeTolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontres gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.