Les mecs Gays: seraient vous prêts a sortir avec un mec qui a des soucis de santés Psychiques?

Membre anonyme
Publiée le 16/03/2020 à 16:12 - Modification par w0nderwOOman le 17/03/2020 - 12:54:52

Salut les Gars!

Ce messages s'adresses a vous les Mecs Gays!

J'aurais voulus savoir si l'un d'entre vous seraient capable de sortir avec un autre mec gay qui a des soucis de santé psychiques ou autres handicap?

Auriaient vous peur de sortir avec ce genre de mecs, si oui POURQUOI AURIAIENT VOUS PEURS?

L'un de vous est t'il sorti avec ce genre de mec, si oui que s'avous a t'il apportait de sortir avec ce genre de personnes?

Si non seriaent vous prets avc ce genre de personnes sans craintes et sans peurs?

Telles sont mes questions...;)

N'hesitez pas a repondre;)

Merci;)


Membre anonyme
Publiée le 16/03/2020 à 17:55 - modifié par Sociable30 le 16/03/2020 - 17:57:52

Je pense qu'il n'y a pas de réponse toute faite à ta question…

Déjà, on est tous plus ou moins dérangé. 🙂

Ensuite, mon interrogation serait surtout de savoir si la maladie psy de mon interlocuteur est compatible ou non avec la relation.

Autrement dit, vaut-il mieux le laisser seul avec lui-même parce que ce sera déjà un travail pour lui de le faire ou s'associer à lui en tant que facilité pour qu'il trouve son équillibre et que cela permette une vie à deux harmonieuse ?

Si quelqu'un ne va pas bien tout seul, c'est lui compliquer le vie, à mon sens, de charger la mule en se rajoutant à sa problématique.

Maintenant, quelqu'un qui est dans un état consolidé par rapport à sa maladie et qui a trouvé un mode de fonctionnement compatible avec elle, je pense que la vie à deux peut être l'étape suivante.

Pour le handicap physique, les choses me paraissent plus faciles à poser, de par la visibilité des limitations induites et qui sont en général stables dans le temps.

Ce qui me gênerais n'est pas tant le handicap mais la situation de dépendance de l'autre vis à vis de moi.

Cela crée une distortion et la part des sentiments est brouillée avec le coté utilitaire de la relation.

Un peu comme quand quelqu'un de modeste se rapproche de quelqu'un de riche.

Quid de la part des sentiments et des objectifs plus terre à terre dans la relation…

Bref, la relation au handicap ne me fait pas peur mais avec quelqu'un qui se prend déjà en charge avec ses limitations et n'aura pas besoin de s'associer par utilitarisme mais poussé par une motivation plus profonde.

Ceci dit dans le cadre de la réflexion que tu proposes et sans intention personnelle de candidater à ce qui pourrait se révéler être une annonce déguisée… 😉

Membre anonyme
Publiée le 16/03/2020 à 21:15

Katsumi ,

Bien que n'étant pas gay , je m'autorise à te répondre .

Le handicap est régulièrement évoqué ici .

Beto n'ayant pas vocation à des "relations utilitaires" , et beaucoup de ses membres s'étant exprimé sur le sujet de leurs propres difficultés face à leur(s) handicap(s) : il ne fait aucune doute que tu n'es pas à l'abri d'une belle rencontre .

Je te souhaite de beaux retours :)

Laird
Publiée le 17/03/2020 à 12:44

Salut,

Je me suis posé de nombreuse fois, la question. Au final, je pense que je pourrais construire quelque chose avec une personne valide, neuro-typique, bref dite normale.

Même si, ce sont des personnes bizarres et qu'ils vivent dans un monde de fou. Mais, il ne faut pas faire de discrimination. Ils ont aussi des qualités et une belle vision du monde. Cela me permettrait de m'enrichir et de me grandir.

Tu vas trouver la personne qui te faut.

Chen Chen
Publiée le 17/03/2020 à 13:00

Je suis la bisousnours

Zeugma
Publiée le 17/03/2020 à 13:04 - modifié par zeugma le 17/03/2020 - 13:04:56

Accepter une relation aimante avec un ou une handicapé-e est éminemment l’occasion de sacrifier la part de projection de sa propre « normalité", et de sacrifier évidement aussi et très concrètement quelque chose de l’autonomie fonctionnelle de notre corps ou de notre «libre pensée »…

car il est notable que le partage et encore plus l’échange avec une personne handicapée nous ramène à l’essentiel de la relation et surtout à une radicale réciprocité, non plus au plan physique ou psychique mais dans l’entraide et l’affection, ce qui forgent les plus belles relations il me semble…

Frango
Publiée le 17/03/2020 à 19:24

Bonsoir Katsumi,

La relation entre deux personnes est bien sûr "physique".

Mais pas exclusivement. Pas pour tout le monde. En tout cas, pas pour moi.

La rencontre de l'autre s'établit selon des critères qui nous échappent souvent. Moi, ils m’échappent toujours ! Pourquoi ? Peut-être, comme on dit, parce que « l’Amour rend aveugle ».

Tu ne t’es jamais demandé ce que deux personnes, très différentes d’aspect, pouvaient bien faire ensemble ? Mais la vie, c’est ça ! La surprise des combinaisons impossibles. Il n’y a que l’attirance de deux êtres qui s’aiment, qui puisse l’expliquer…

Alors, pour en revenir à ta question posée, ma réponse est « oui », car l’Amour est plus fort que tout.

Je t’embrasse, Frango.

Mimosa
Publiée le 17/03/2020 à 20:39

Bonjour Katsumi.

En effet je plussoie Frango pour te dire que c´est tout a fait possible. Heureusement que les gens peuvent s´unir et s´aimer malgré leurs differences. Le choix est moins large, mais la relation a plus de chances d´etre d´une belle qualité.

Et comme l´a souligné Sociable, "j´ai ma nevrose, mais, monsieur le commissaire, qui n´a pas sa nevrose ? " HFT.

  S'inscrire pour participer au sujet