violence conjugale lesbien

avatar ancien membre
Ancien membre
25/06/2020 à 14:26

Aujourd'hui, nous ne sommes pas a l'abri de rencontrer une personne qui masque sa violence jusqu'à ce qu'elle te touche, te marque , te blesse..

L'accompagnement dans cette situation est primordiale. DIfficile de livrer ses maux!! Lorsque nous mettons des mots sur les maux, les dits maux deviennent des mots dits et cessent d'être maudits..

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Dime
Dime
25/06/2020 à 19:27

Salut Sunshine.

Amusante ta derniere phrase. Pour un sujet lourd. La violence existe en effet chez les homos, homme comme femme. C´est bien souvent de la part de gens en souffrance et qui, au fond, vivent mal leur sexualité.

avatar ancien membre
Ancien membre
25/06/2020 à 22:26

Citation de Mimosa #335860

Je suis pas d'accord.

La violence peut être due au tempérament directement. La violence et le mal être ne sont pas forcément liés. Y en a qui n'ont pas de mal être mais très violent tout de même.

avatar ancien membre
Ancien membre
25/06/2020 à 22:32

Il n'y a ni excuse ni justification valable à la violence physique ou psychologique dans une histoire d'amour.

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
26/06/2020 à 07:29

Citation de Sunshine #335846

Tres Chere Sunshine

La Violence sous toutes ses formes existent dans certains couples lesbiens comme chez tant d autres, mais, l a faire reconnaitre n apparait pas toujours comme Legitime aux yeux de la justice.

Comme si, le seul fait d etre homo enlevait tout droit d en parler ne serait ce que socialement.

La double sanction est d une part de la subir et de l autre de la passer sous silence, lorsqu elle ne peut etre entendue nul part ou que tres rarement.

Merci a vous d avoir eue le courage de nous en faire part

avatar ancien membre
Ancien membre
26/06/2020 à 07:35

C'est exactement ça , être reconnu et pris au sérieux c'est compliqué. En effet ça existe dans tous les milieux , et c'est bien triste

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
05/10/2020 à 15:56

La violence n'a pas de sexe, elle est comme l'amour. Elle peut prendre plusieurs formes : physique ou morale... Et généralement l'une ne va pas sans l'autre. C'est une forme de soumission qui s'essaie de s'imposer à l'autre afin de se libérer de ses propres émotions négatives envers soi-même :le sentiment de toute puissance ! Elle peut être du à un mal être intérieur que ressent l'autre par un vécu lourd qui remonte dans le temps où à une forme de "maladie" qui s'empare de l'esprit et qui se transforme par la maltraitance de l'autre... Ceci explique mais donne aucune excuse... Car en amour il n'y a aucun droit donné sur l'autre ! Que des devoirs ! Celui de le chérir, le respecter.... Et bien plus encore !!! Quand cette violence est vécu il faut s'en libérer avant qu'il ne soit trop tard ! Et cela peut être difficile car l'autre à un ascendant psychologique sur nous... Il faut alors prendre la main qui se tend à nous... Car la vie est unique, il faut en prendre soin...

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
05/10/2020 à 18:07

La violence conjugale dans les couples lesbiens, gays et bisexuels (LGB) est une réalité sous estimée. Selon une étude canadienne, 15 % des gays et lesbiennes et 28 % des bisexuels ont déclaré avoir été victimes de violence conjugale par rapport à 7 % des hétérosexuels. La violence conjugale LGB serait donc, selon cette étude, deux fois plus importante que dans les couples hétérosexuels.

"Il y a un tabou des violences sexuelles dans les couples homosexuels, la question n'est même pas posée. » La chercheuse et sociologue Vanessa Watremez place le problème et plante le décor. Plus qu'une omerta, un tabou."

Dans notre société quand on parle de violence conjugale, on imagine un homme qui frappe une femme. Certaines personnes ne veulent pas croire qu'une femme peut être aussi violente qu'un homme. Ils s'imaginent qu'un couple lesbien c'est mignon, qu'on vie sur un arc-en-ciel avec des chats et des lapins en se tenant la main en chantant Lalala 🙄

Et de l'autre côté, les lesbiennes victimes de violences ou de viol au sein de leur couple ne parlent pas! Ayez le courage de dénoncer et de porté plainte.

N'oubliez pas qu'en cas de violence conjugale il y a le 3919 ou le 115. Ce n'est pas réservé aux hétéros.

avatar contributeur de Coré
Coré
06/10/2020 à 14:44

Je n'ai pas encore vu de violence phisique entre lesbiennes, mais par contre, j'en ai déjà vue sur le plan psycho-sociale : des relation abusive où l'une des conjointe exerxce une emprise sur l'autre, en cherchant à l'isoler de ces proches, de la rendre entièrement dépendante, de prendre de décison qui ne concerne qu'elle à sa place, etc...

avatar ancien membre
Ancien membre
06/10/2020 à 22:30

Bonsoir

On revient de très loin. Dans notre société patriarcale, hétéro normée, le boureau est un homme, la victime est une femme, victime en jupe courte et qui n’a pas bien obéi, elle porte sa responsabilité.

Les LGBT,aie, aie, hors norme, iels n’ont qu’à pas y être.

Alors forcément dire que nous sommes des personnes comme tout le monde, avec parmi nous des victimes, on l’a vraiment plus que cherché, y avait qu’à pas...

Ça bouge doucement un jour on acceptera que hommes et femmes peuvent être bourreaux et hommes et femmes peuvent être victimes et donc que dans les couples homos, la violence conjugale existe, on commencera chez les gays, ensuite seulement chez les lesbiennes et je fais même le pari qu’on soupçonnera les lesbiennes ”plus masculines” en premier.

Je sais ce dont je parle, j’ai travaillé avec des enfants maltraités, violés, les mères sont très rarement soupçonnées et pour les victimes de leurs mères c’est très complexe.

avatar ancien membre
Ancien membre
16/05/2022 à 20:28

Bonjour, je remonte ce sujet,

Elle m’avait parlé de sa violence. Je lui ai dit que si elle levait la main sur moi, c’était la ligne rouge à ne pas franchir. Elle a frappé, je la raye de ma vie.

C’est juste hallucinant les excuses que les personnes violentes peuvent se trouver…

avatar contributeur de Furyo
Furyo
16/05/2022 à 20:40

Disons que si la personne est incapable de gérer sa frustration et qu'elle lève nécessairement les poings à la moindre contrariété il vaut mieux ne pas perdre son temps avec elle et tracer sa route, car le changement ne peut venir que d'une réelle prise de conscience de sa part et toute la compréhension du monde n'y changera rien.. Tu as bien fait de partir @Cooloeuvre, au début ça commence par une "petite" claque et ça se termine par un coup de pied bien placé (ou plusieurs) et un joli séjour à l'hôpital

avatar ancien membre
Ancien membre
16/05/2022 à 20:46

Le problème c’est que c’est toujours la faute des autres. J’ai mal dans une côte, un bon bleu sur le bras.

Elle cherche à provoquer ou elle trouve des excuses pour déstabiliser l’autre. J’ai essayé de lui faire prendre conscience que son comportement est un problème. Rien y fait.

avatar contributeur de Pom2reinette
Pom2reinette
16/05/2022 à 20:46

Citation de Cooloeuvre #399609

Cooloeuvre tu as bien fait, la violence entraînant la violence il faut la stopper quand elle commence.

tu as eu le bon réflexe courageux de la quitter et te protéger.

avatar contributeur de Furyo
Furyo
16/05/2022 à 20:55

Tu as fait ton maximum donc ton rôle s'arrête là.. après ça reste mon opinion, se battre pour une cause perdue c'est inutile en tout cas j'espère que ton ex aura un déclic, peut être que ton départ participera à sa guérison car te perdre pourrait lui faire réaliser qu'elle a été trop loin, les coups c'est un peu la solution de facilité quand on ne sait pas s'exprimer correctement avec des mots

avatar contributeur de Calimerotte
Calimerotte
16/05/2022 à 21:10

Citation de Cooloeuvre #399614

La violence physique et morale est le mode d'expression des personnes faibles, limitées et frustrées ... il n'y a ni courage, fierté ou force dans cet acte basique et bestial... juste un appel à l'aide très stupide et impulsif!

Tu as eu raison de quitter cette personne...c'est ce qu'il faut faire quand ça dérape de trop...et toujours se rappeler qu'on ne sauve personne en acceptant sa violence ..

De quel type que ce soit !

avatar ancien membre
Ancien membre
16/05/2022 à 21:48 - 16/05/2022 à 21:59

Je crois que ça a toujours été houleux. Il y a aussi de la violence psychologique. Parfois c’est même insidieux et elle utilise mes réactions pour dire que c’est moi le problème. Sauf qu’à force de cumuler même le moindre petit souci me donne de plus en plus envie de fuir. Et là, ça a été le pompon, hélas.

Je me sens écœurée.

Et triste.

avatar contributeur de Vickie
Vickie
16/05/2022 à 22:00

Ce sujet revei?le en moi une vieille histoire même si on ne peut pas parler de violence conjugale étant donné que nous n'étions pas en couple mais d'une agression extrêmement violente (par la première femme homosexuelle avec laquelle j'ai eu "une histoire ") qui m'a laissée en état de choc, qui m'a valu une semaine d'arrêt de travail pour m'en remettre psychogiquement et qui fait partie aujourd'hui de mes divers traumatismes...donc oui je confirme : les femmes aussi peuvent être violentes au moins autant que les hommes....

J'ai hésité à porter plainte...je ne l'ai pas fait...pas par honte par contre mais plutôt par envie d'essayer de tourner la page et de passer à autre chose plutôt que de les faire traîner et les revivre tout au long d'un procès...Et puis de toute façon ce qui est fait est fait.

Je sais qu'elle n'était pas elle-même à ce moment là...mais c'est bien cette image là que je garderai d'elle pourtant...

avatar ancien membre
Ancien membre
16/05/2022 à 22:37 - 16/05/2022 à 22:42

Je ne lui en veux pas. Je crois qu’elle a des troubles psy. C’est triste, mais c’est comme ça. Next.

Ce qui me fait flipper, c’est que même si moi j’en ai fini. Elle, elle va chercher d’autres personnes, et comme elle ne se soigne pas et qu’elle est persuadé qu’elle n’est pas le problème, elle risque d’être violente avec quelqu’un d’autre. Et vu ce que j’ai vu, qui sait comment ça pourrait se terminer.

Elle est ignoble dans ses propos et maintenant que je réfléchis au week-end que j’ai passé, il y avait plein de signes qui montrent qu’elle cherche à soumettre quelqu’un. D’ailleurs elle m’a toujours dit qu’elle aimait dominer. C’est une barge.

avatar contributeur de Calimerotte
Calimerotte
16/05/2022 à 22:44

Citation de Vickie #399627

Citation de Cooloeuvre #399633

Vos temoignages sont tristes...Je n'ose imaginer ce que vous avez pu endurer...Porter plainte ne sert jamais "à rien"... c'est une démarche pour soi même ... ne rien faire c'est un peu comme accepter la violence de l'autre... mais en parler est une autre façon de dire stop aussi....je ne peux que vous y encourager 😇

avatar contributeur Bassist
Bassist
16/05/2022 à 23:18 - 16/05/2022 à 23:23

Question c'était avant ou après l'avoir abandonnée à l'hôtel ? Je dis ça parce qu'on me dit qu'à l'oreillette, qu'elle vous a attendu 20 min devant un hôtel misérable alors qu'en fait vous étiez déjà partie à la gare ?

C'était quoi déjà l'histoire ? Parce qu'elle avait mis un casque ?

Pourquoi également avoir fui lorsqu'elle a tenté de comprendre pourquoi vous aviez contacté son ex alors qu'elle vous avez juré ne plus l'aimer, quevc'était juste parce qu'elle avait simplement peur pour sa vie étant donné que son ex et sa copine policière l'avait menacée de la flinguer ? Vous ne croyez pas l'avoir violentée à votre manière ?

Au fait pourquoi parler de sa sexualité ? Si cela avait été un problème pour vous le fait qu'elle soit un peu dominante, pourquoi avoir voulu avoir 3 relations sexuelles successives avec elle ?

avatar ancien membre
Ancien membre
16/05/2022 à 23:50 - 16/05/2022 à 23:55

Rien ne justifie de la violence physique. Ni la violence psychologique.

Et le mensonge et la manipulation ne mènent à rien.

Je tire un trait sur cette relation et si la personne cherche à me nuire, je vais porter plainte.

avatar contributeur Bassist
Bassist
16/05/2022 à 23:52 - 17/05/2022 à 00:02

Je ne demandais pas grand chose, juste une rupture respectueuse, sans insulte, sans colère. Quand tu m'as abandonnée à l'hôtel, tu as toi même cassé la relation. Tout ça parce que je voulais te laisser te réveiller tranquillement et parce que j'ai écouté une musique pour me destresser. Tu es partie sans dire un mot, tu as pris la direction de la gare alors que je pensais naïvement que tu étais encore à l'hôtel.

Ensuite tu t'es excusée mais après m'être sentie blessée, je ne pouvais pas te pardonner. C'est horrible de laisser sa compagne dans un hôtel miteux de Paris et tu n'as pas supporté que je n'accepte pas tes excuses. J'ai été polie par ailleurs. Ensuite tu as brisé ma confiance en allant parler à mon ex, en prenant comme prétexte le conflit de l'hôtel. Alors que tu savais très bien tout le mal qu'on s'était fait elle et moi, je voulais simplement faire profil bas en faisant ma vie tout comme elle faisait la sienne. Oui j'ai été violente envers toi, je suis désolée, mais tu avais également franchi la ligne rouge. Tu peux raconter ce que tu veux sur internet, essaye de te dédouaner de tes responsabilités si tu veux, je veux juste te rappeler à l'ordre car lorsqu'on fait du mal aux autres, lorsqu'on les menace et qu'on passe outre leur douleur, il ne faut pas s'étonner qu'on se prenne des coups même si je n'aurais pas dû faire ça, tout comme toi tu n'aurais pas dû foutre le bazar dans mon existence. Je te l'ai dit, je voulais une rupture respectueuse, juste qu'on casse en paix.

À bons entendeurs.

Édit

Et pour finir, j'ai vu que tu avais créer un sujet où tu parlais de la douleur que tu ressentais durant nos rapports. Tu abuses, je m'excusais de suite lorsque je te faisais mal sans faire exprès, et si vraiment cela t'avait posé problème tu n'aurais pas été aussi demandeuse. Et pour finir, preuve fatale que tu essayes de retourner les choses contre moi, tu disais que j'étais ta compagne sur le post alors qu'on avait déjà cassé.

Voilà je crois que j'ai vu, j'ai compris. Continue à parler à mon ex si ça te chante, cours déblatérer sur moi, merci pour le crash test, je m'en sortirai encore plus forte, t'inquiète pas.

La prochaine fois lorsque tu ira te plaindre de quelqu'un, profites en pour raconter TOUTE l'histoire.

Bye.

avatar ancien membre
Ancien membre
17/05/2022 à 00:06 - 17/05/2022 à 00:09

Demain je dépose une plainte. Contre une personne qui habite Clermont et non Thiers et qui a 29 ans.

Tu es quelqu’un de violent. C’est pour ça que j’ai fuit . Je me suis faite tabassée devant une gare, un mec a dû intervenir

avatar contributeur Bassist
Bassist
17/05/2022 à 00:10 - 17/05/2022 à 00:15

Si tu veux. J'assume. Saches que je n'ai pas d'argent, que je comptais pas venir jusqu'à chez toi ni même te menacer. Je suis aller sur le forum pour expliquer ce qui s'était vraiment passé. Donne mon adresse de Clermont ferrand s'il te plaît, je n'ai pas envie que ma mère qui est déjà bien malade saches que j'ai des problèmes. Merci.

Ah oui et je ne t'avais pas frappé ni même menacé lorsque tu as fui. J'avais juste haussé un peu le ton car je voulais savoir pourquoi tu avais parlé à mon ex. C'est lorsque tu as fui et que je t'ai rattrapé par le manche que j'ai dérapé. Je voulais que tu expliques ton geste au moins, pas que tu m'abandonnes une seconde fois.

avatar ancien membre
Ancien membre
17/05/2022 à 00:11 - 17/05/2022 à 00:31

Au fait si j’ai une de mes photos qui se balade et que je l’apprends, je dépose plainte aussi.

C’est un peu une habitude chez toi de balancer des noms, des photos, des copies d’écran. Les comptes personnels sur les réseaux. Alors évite, parce que je ne me laisserais pas faire.

avatar contributeur de Tashunka
Tashunka
17/05/2022 à 00:22

Citation de Bassist #399645

Citation de Cooloeuvre #399646

Bonsoir/ Bonjour,

Juste vous dire que cela me gêne énormément, ce déballage privé maintenant, je pense que en tant que adultes vous pouvez vous exprimer en MP.

Si je viens dans les forums/posts, c'est pour apprendre, soulager un peu la peine, mais pas pour entendre, lire, ce genre de règlements de comptes.

Si des menaces sont proférées, la modération sera prévenu, je détèste la Violence sous toutes ses formes

Merci.

avatar contributeur Bassist
Bassist
17/05/2022 à 00:28

Moi aussi, je suis désolée Madame. J'aimerais sincèrement ne plus avoir de conflits😔

J'arrête de répondre. Merci à ceux qui m'ont lu.

avatar ancien membre
Ancien membre
17/05/2022 à 00:39

Citation de Tashunka #399648

Vous avez malheureusement raison, j’avais besoin de parler. Je suis resté neutre. Elle m’avait dit qu’elle ne venait plus ici.

Je clos la conversation. J’en ai assez je ne veux plus venir ici. Je casse mon compte définitivement.

avatar contributeur de Tashunka
Tashunka
17/05/2022 à 00:50 - 17/05/2022 à 00:58

Citation de Ancien membre #399650

Et pour Bassist aussi,

Mais je me dois de vous présentez à vous deux des excuses, je pensais avoir répondu à un autre post, malheureusement j'ai confondu, j'en suis navrée.

Pour certaines raisons, je suis incapable de répondre à ces demandes d'aides spécifiques.

c'est juste la violence ne doit pas exister, vous avez besoin d'aide, je pense qu' il y a des organismes qui peuvent vous permettre de trouver des solutions acceptables pour chacune de vous.

Encore navrée, de ne pas avoir été à votre écoute, j'ai malheureusement réagie a certaines paroles, mots qui m'ont fait un peu peur : dans un dérapage de violence, de menaces.

Encore, je vous présente toutes mes excuses.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr