Mixité , dictature ou liberté ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

moi, je me pose la question, car en ce moment, même si toute manière je suis pour la mixité, comme vous pouvez le remarquer, je suis métisse, mais ce qui me chagrine, c'est que ça devient une dictature...on en fait la publicité avec des imagse où le blanc n'existe meme plus...donc, je me demande si c'est pas en train de devenir non pas la mixité naturelle mais la dictature de la mixité ....


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai du mal à comprendre la question. Je dirais que c'est un point de vue de dire que la mixité est très présente dans les publicités. Et être metis, ça ne voit pas forcément. Je ne comprends pas très bien le thème ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est une question que je trouve très intéressante.
Du point de vue de certains, dont je fais partie, l'apologie de la mixité (dans les races mais aussi dans les sexes) peut s'analyser sous le prisme du capitalisme :
- présentée comme un progrès, la mixité permet aux entreprises qui la mettent en avant dans leurs publicités, par exemple, de se présenter sous un angle progressiste qui plaît aux jeunes (les manipulés sont toujours des jeunes, au passage) et donc qui fait vendre.
- en arrière-plan, l'apologie du mélange des sexes, des cultures, des religions et des races (au nom du multiculturalisme, ce qui est un comble puisque cela détruit justement les cultures) a pour objectif de produire un consommateur unisexe, unirace et déraciné. Bref, le consommateur parfait.
Donc la mixité serait en réalité une injonction capitaliste.
A côté de ça, le couple mixte peut aussi s'entrevoir comme une aventure personnelle et intime : l'envie d'épouser dans tous les sens du terme une autre race, une autre culture. Et le fait que cela ne soit pas mal vu dans notre société, offre un degré de liberté supplémentaire.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis bien content de ne plus regarder la télé, je ne vois plus de publicités débiles.
Sinon @regenis, je ne pense pas que les publicités ne visent que les jeunes, ça vise les personnes influençables, et ce n'est pas une question d'âge.
Après franchement, j'ai du mal à comprendre que le metissage amène à perdre la culture, je ne comprends pas très bien. Surtout que le metissage, je parle d'un enfant qui nait de deux parents d'origines différentes, ça se fait à cause de sentiments, donc c'est pas dis que la culture est laissé pour compte là dedans. ça dépend de la famille non?
Décidément je ne comprends pas bien le thème, pourtant j'ai envie de participer XP

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mélanger 2 cultures conduit nécessairement à une nouvelle culture appauvrie parce que chacun ne garde de sa culture que ce qui est accepté par l'autre.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Non pas forcément, c'est un peu simpliste comme vision. Il est possible qu'une culture soit mise en avant plutôt qu'une autre en fonction de certains contextes.
Il est possible que les deux cultures fusionnent parfaitement.
Et il y a aussi le cas où les deux parties choisissent le meilleur des deux.
C'est ptète une vision un peu optimiste jte l'accorde. Je trouves que le mélange peu apporter une originalité qui peut améliorer les deux cultures. Car il n'y a pas de cloisonnement avec les autres membres de la famille, sauf exception, alors il n'y a pas vraiment de perte, non?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
2 cultures sont 2 visions des choses différentes. Il y a donc par définition des points divergents, qu'il va falloir dépasser :
- soit on épouse le point de vue de l'autre
- soit on impose son point de vue
- soit on choisit un nouveau point de vue
Dans tous les cas, au moins une des 2 cultures est dégradée. Et plus une culture est préservée, plus l'autre est dégradée. C'est mécanique.

photo de l'auteur Mourade
Mourade
Homme de 30 ans
Paris

2 remerciements
La question est mal formulée. Mais quand elle est bien formulée, les idées sous jacentes me font peur personnellement. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@regenesis, je comprends ton raisonnement, mais je ne crois pas que ça soit aussi simple.
Manque des gens pour avancer le débat ^^

photo de l'auteur Mourade
Mourade
Homme de 30 ans
Paris

2 remerciements
@Regenesis :
Qu'est ce qu'une culture ? Est ce qu'une culture est un point de vue ? Est ce que le mot "culture" est approprié dans ce contexte ? 
Qu'est ce qu'une culture dégradée ? Est ce qu'il y a une hiérarchie des "cultures" ? 
Si par "culture dégradée" tu veux dire "culture" qui a interagi avec d'autres : Est ce qu'une "culture non dégradée" existe ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@Mourade :
Je pense qu'une culture est avant tout une vision du monde, sur laquelle viennent ensuite se greffer un système de valeurs et des traditions.
Il faut différencier à mon sens les cultures traditionnelles de la néo culture capitalisme dont j'ai parlé plus haut, dont la particularité est justement l'absence quasi-totale de valeurs (c'est un frein à la consommation), la toute puissance du désir ("tout peut s'acheter"), le désenracinement (c'est aussi un frein à la consommation) le remplacement des traditions spirituelles par des traditions consuméristes (Noël devient une orgie de cadeaux, le repos dominical un jour privilégié d'achats, etc...). Ceci est en réalité une pseudo-culture, car à l'inverse des cultures traditionnelles, elle désolidarise les personnes et les rend malheureuses à terme.
Ceci mis à part, je ne hiérarchise pas les cultures, parce je pense que ça n'a pas de sens puisqu'on les juge forcément à travers sa propre culture... Par ailleurs, c'est la porte ouverte à beaucoup de dérives.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai l'impression qu'on mélange tout quand même... (#jeudemot)

Déjà "culture". On parle de qui, de quoi ? La culture bretonne ? La culture de mon quartier ? Parce que si on commence à s'attaquer à la "mixité" des cultures, faut faire les choses jusqu'au bout. Quelqu'un du Nord de la France est culturellement plus proche d'un Allemand que d'un Marseillais. Un Espagnol est culturellement plus proche d'un Algérien que d'un Danois.

Ce débat est complètement biaisé par les sous-entendus politiques et leurs mythologie.

C'est quoi la néo-culture capitaliste ? L'homo-économicus ? N'importe quel directeur marketing sait que la consommation est toujours de niche, faite pour un profil, un système culturel de valeur et de référence. Il n'y a rien de plus culturel que l'économie néo-libérale. Tout est ciblé.
Là où il y a confusion c'est quand on veut répandre du McDo, du Coca et des I-phone sur toute la planète, d'où l'idée d'un individu calqué sur l'Amérique et donc réceptif à ses produits.

Premièrement, c'est pas nouveau. Toutes les "aires civilisationnelles" (avec de grosses guillemets) ont reçu des savoirs et des objets qui ont modifié parfois radicalement leur manière de vivre. Alors ça peut être choquant à entendre mais entre le McDo et la riziculture, il n'y a qu'une différence d'échelle (et à ceux qui me répondront que la riziculture est bénéfique contrairement au McDo, c'est aussi une idée fausse, certains peuples ont décliné à partir de l'agriculture).

Ensuite, on parle plutôt de soft power à cette échelle. Mettre tout sur le dos de l'économie, c'est un peu trop facile. Si tu regardes des films hollywoodiens plutôt que français en salle, c'est aussi qu'on a signé les accords qui font que. Si les gens veulent du hamburger, c'est qu'on leur a vendu un rêve américain. L'économie est une arme comme un autre.

Maintenant je ne défendrai jamais le capitalisme, mais faut bien savoir identifier de quoi on parle.
Parce que derrière tout ça, il y a le discours stupide de "notre belle France envahie par ces hordes d'étrangers" et "c'était tellement mieux avant". On va pas trop développer, il y aurait bien trop de points à débattre, mais ça reste important de savoir qu'on s'est toujours mélangé et que sans mixité des idées, pas de philosophie des Lumières, pas de Renaissance, et la liste est terriblement longue. Au point que parler de propriété nationale pour des philosophies est ridicule.
Or, la philosophie, au sens large, a largement contribué à former les façons de penser des peuples (mêmes s'ils n'en connaissent pas forcément les causes) au moins en Europe. Mais il en va de même pour les sagesses asiatiques et africaine (l'Amérique du sud je connais pas) qui ont traversé les frontières et se sont intégrées dans les têtes des gens d'une façon assez incroyable.

Maintenant, à la question "la mixité, est-ce super à tout prix", je ne sais pas. Par contre ce que je pense, c'est qu'on aura beau essayer de lisser le monde, de par sa taille, des cultures émergeront toujours des "normes mondiales".
C'est comme pour les langues, les disparités géographiques font qu'à terme, d'une même lange en émergera plusieurs. Alors oui, sans doute la culture française va disparaitre, tout comme les cultures locales qu'on connait. Mais c'est loin d'être un mal, parce qu'il n'y aura jamais une chose fade et froide à la place, mais une autre culture, faite du mélange de plein de choses, dont les contre-cultures locales (on en parle, de la musique ?)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oula. Ca sent l'étudiant en première année qui s'essaie aux concepts. Mais c'est bien, dans le fond!

Je n'ai rien dit de plus compliqué que la chose suivante :
- mélanger les cultures conduit à la destructions desdites cultures
- les cultures traditionnelles sont des freins au capitalisme
- il y a donc un intérêt pour le capitalisme à promouvoir le mélange des cultures
(- et ça marche aussi pour les sexes)

Je ne peux pas trop te faire une réponse globale parce que j'avoue ne pas vraiment comprendre le fil de ton raisonnement (s'il y en a un).

Morceaux choisis :

"Il n'y a rien de plus culturel que l'économie néo-libérale."
N'importe quoi. C'est une idéologie et non pas une culture. Il n'y a qu'un schéma de pensée dans le néo-libéralisme, pas de valeurs, pas de traditions, pas de spiritualité globale, rien qui ne rassemble les générations. Le néo-libéralisme trouve un terreau favorable dans la culture américaine, mais ce n'est pas la culture américaine !

"Sans mixité des idées, pas de philosophie des Lumières". Mais que racontes-tu ? Les Lumières ne sont qu'un lobbie de bourgeois dont l'objectif était de renverser la monarchie qui était un frein à leurs affaires. Que vient faire la mixité des idées là-dedans ?

"Ce que je pense, c'est qu'on aura beau essayer de lisser le monde, de par sa taille, des cultures émergeront toujours des 'normes mondiales'." Les faits te donnent pourtant complètement tort. Plus une ville est grande, plus elle se mondialise, plus elle ressemble aux autres grandes villes. Aucune nouvelle culture n'y émerge, bien au contraire ses habitants perdent progressivement leurs spécificités régionales. Tous ceux qui aiment découvrir les cultures du monde savent qu'il faut éviter les grandes villes.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est toi qui fait dans le concept, faut sortir dans la rue aussi ^^

Pour le côté "culturel" du néo-libéralisme, tu m'as mal compris. Je dis simplement que, contrairement à ce que les premières impressions renvoie, le néo-libéralisme joue énormément sur les différences culturels et d'organisations sociales dans ses modèles.
La recherche à "lisser" le monde n'a jamais été une réalité. Tout au plus on veut créer de nouveaux marchés et c'est cela qui va donner que le même produit est consommé partout. Mais dans la stratégie marketing, on ne cherchera jamais à imposer un produit tout fait à une culture qui le rejette, au contraire, on adapte le produit à la culture.

"Mais que racontes-tu ? Les Lumières ne sont qu'un lobbie de bourgeois dont l'objectif était de renverser la monarchie qui était un frein à
leurs affaires. Que vient faire la mixité des idées là-dedans ?"
Il n'y a pas que Marx et Hégel dans la vie, hein. ^^ Je te parle des penseurs des lumières. Diderot n'est pas apparu d'un claquement de doigts, ex-nihilo, pur produit de la culture française.

"Les faits te donnent pourtant complètement tort. Plus une ville est grande,
plus elle se mondialise, plus elle ressemble aux autres grandes villes.
Aucune nouvelle culture n'y émerge, bien au contraire ses habitants
perdent progressivement leurs spécificités régionales. Tous ceux qui
aiment découvrir les cultures du monde savent qu'il faut éviter les
grandes villes. "
Quels faits ? Ton observation du point de vue d'un touriste pendant trois jours de vacances à Singapour ? ^^
J'habite dans le 93, la culture "de département" y est très forte au point quelle est aujourd'hui revendiqué par nos politiques locaux. Il y a de grandes différences, que ce soit au niveau du langages, des références géographiques, etc. avec des département très proches. Et ça marche en arborescence, les quartiers ne fonctionnent pas tous pareil, etc.

Ok on ne peut pas encore parler de culture (quoique, le rap pour ne citer que lui, est un produit très culturel), mais croire que tout est lissé parce que "de loin ça a vaguement l'air pareil" est une méconnaissance  je trouve. :)

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Citation de ARTDEKO : Débat Mixité , dictature ou liberté ? moi, je me pose la question, car en ce moment, même si toute manière je suis pour la mixité, comme vous pouvez le remarquer, je suis métisse, mais ce qui me chagrine, c'est que ça devient une dictature...on en fait la publicité avec des imagse où le blanc n'existe meme plus...donc, je me demande si c'est pas en train de devenir non pas la mixité naturelle mais la dictature de la mixité ....


Bonsoir Artdeco 

Encore un sujet for intéressant que je partage avec toi , d'autant que tu es blond Ô  zieux bleus  ;)
A ré écouter encore : Armstrong de Claude Nougaro. 
( au s'cours BoumVoyageur, la vidéo stp :) )

Juste pour te rejoindre,  il y a " le syndrome de Vincent " c'est à dire, que beaucoup de cons, fonctionnaires de l Art, ou collectionneurs/investisseurs, ont tellement peur de louper le Van Gogh du siècle, qu'ils z'achètent fissa fissa tout & n'importe quoi  ! Les FRAC ( Fonds régional d'Art Contemporain )  & les DRAC ( Direction régionale d'Art Contemporain ) ont les caves qui en regorgent  ! 

Au final  ? C'est toujours une questions de fric non pour des idéaux Universels. La pub ? Ikea sait très bien y faire entre autre  ! 

photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 41 ans
Bordeaux

8 remerciements
J'arrive... j'arrive... Voilà !


https://www.youtube.com/watch?v=pDVvGacIl5M

;-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Regenesis est un petit nazillon puis c'est tout.

"mélanger deux culture donne une culture appauvrie"

Mon dieu, lire ça au XXIème siècle... x)

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Merci cher BoumVoyageur pour cette vidéo & pour encore répondre à mes z'appels à ce propos  :)
Je sais, chui' un cas déZespéré avec la technologie & malgré tous vos conseils  ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de FAUV3 : Regenesis est un petit nazillon puis c'est tout. "mélanger deux culture donne une culture appauvrie" Mon dieu, lire ça au XXIème siècle... x)

Merci de me citer en entier :
Citation de Regenesis : Mélanger 2 cultures conduit nécessairement à une nouvelle culture appauvrie parce que chacun ne garde de sa culture que ce qui est accepté par l'autre.

J'ai bien lu tes insultes, maintenant j'attends tes arguments.

photo de l'auteur Hoctave
Hoctave
Homme de 25 ans
Paris/St Dizier

10 remerciements
Citation de Regenesis  Mélanger 2 cultures conduit nécessairement à une nouvelle culture appauvrie parce que chacun ne garde de sa culture que ce qui est accepté par l'autre. 


Je prends un exemple parlant, les langues, tu peux parler parfaitement deux langues issues d'une mixité sans appauvrir ta capacité à parler l'une d'entre-elles.

Des recherches prouvent le contraire, le fait de concevoir le monde à travers différentes langues aide à mieux les comprendre.  Et sur cet exemple j'ai du mal à appliquer l'acceptation.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit