Votre idée de l'Homme ?

Publicité
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur
J'ai eu il y à quelques temps en cours, une prof de psycho qui nous a demandée d'écrire sur une feuille : " Qu'est ce que l'Homme pour moi ? "
( L'Homme avec un grand H hein !! )

Alors je me suis dis, autant poser la question sur ce site, non ? 

J'aurais bien mis ma version des choses, mais elle est plutôt négative pour le moment, j'préfère éviter de nous assassiner avant l'heure ahah, à vos plumes ( ou doigts / clavier ..) j'ai hâte de lire ce que vous penser de l'Homme en général, que ce soit ses bons, ou ses mauvais côtés.

Voilà Voilà ;)

Date de publication : 11/11/2014 à 11:04
#169574
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Seyfr le 11/11/2014 - 11:09:37
Une vaste et fascinante question. Déjà je crois tout simplement que l'Homme lui-même ne sait pas ce qu'il est. Il cours après lui-même en quelque sorte. Quel est son plus grand but si ce n'est de savoir pourquoi il existe, et quelle est sa place dans cet Univers ?
Après oui je pourrai lister toutes sas qualités et tous ses défauts mais... A quoi bon, on les connait tous.
#169575
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Pour moi nous ne sommes qu'une espèce animale parmi tant d'autres, qui a su tirer profit de ses connaissances pour arriver en haut de la chaîne alimentaire et être le plus "puissant" 

De la a dire que l'Homme est le plus intelligent des animaux, je crois que ça aussi ce serait une bonne question tiens, enfin bref, je tire moi même un constat plutôt négatif de la race humaine donc je vais pas trop m'étaler là dessus ^^
#169576
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Pour moi, l'Homme est juste une sale b*tch. Bon d'accord, si on éduque bien la personne, elle sera bien. Tout passe par l'éducation, le milieu et la personnalité originelle du spécimen. Mais on peut toujours faire quelque chose de bien avec un jeune humain vierge des expériences de la vie. Après, c'est trop tard. Certains sont tout simplement irrécupérables.

Je n'ai donc pas d'idée fixe sur l'humain, mais une chose est sûre : des fautes d'éducation dûes aux parents ou au milieu peuvent avoir des impacts irrécupérables. Et c'est vraiment dur de récuperer certaines personnes après. Mais on peut touojours pardonner ou oublier.

Je pense que le problème de l'Homme, c'est la société actuelle qu'il a bati. D'accord, aucune société n'est parfaite mais je parle de la nôtre car c'est celle qui s'est le plus développée, qui s'est le plus étendue et qui nous détruit probablement le plus car les gens se battent dans leur coopération. Vive la capitalisme, cette ôde à l'égoïsme.

Bref, je reviens à l'Homme : la manière  dont on a été éduqué est mauvaise à mes yeux. Les gens refusent de se lever pour leurs droits et affronter les vrais oppresseurs de leurs libertés, ceux qui nous manipulent car ils baignent dans un sirop qui leur distille un bonheur aussi faux que superficiel.  L'Homme n'est ni bon ni mauvais, mais une simple feuille comme notre monde. C'est l'Homme qui a peint le blanc et le noir en décidant du bien et du mal et qui, finalement, peint un monde en camaïeu de gris. Il en fait de même avec lui-même, son passé, son présent et son futur. Tout dépend de qui vous êtes, qui vous voulez être et qui vous serez.

Bon, j'ai l'impression d'avoir écrit n'importe quoi, je reviendrais plus tard. En même temps, j'écoute "Nuit de folie" en écrivant ça, c'est assez étrange et gênant d'écrire un truc aussi sérieux sur une musique pareille xD
En espérant ne pas avoir écrit TROP n'importe quoi...
#169579
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Mookie le 11/11/2014 - 11:58:13
Pour moi l'Homme est le plus dangereux des animaux. Il a de ce qu'il  y a de plus beau , de plus saisissant et de terrifiant sur Terre.
Je ne considère pas comme beau par narcissisme et amour envers l'espèce humaine mais bien parce qu'il a évoluer , oui , cet animal parmi tant d'autre pour mettre en place le système de vie le plus complet jamais observé.
Nous ne sommes qu'une évolution parmi tant d'autre d'un animal antique (oui je suis darwiniste  mais ça c'est un autre débat) et on a su s'adapter et survivre. Mais quelle survie. Corrompus par nos propres désirs on est directement en train de priver de vie tout le règne animal en détruisant la Terre. Monstres d'égoïsme , on détruit un joyau qui serait peut être rester intact si nous n'existions pas.

L'Homme  est fascinant de complexité. J'en ai plus peur qu'autre chose. Mais malheureusement je vais et je développe sûrement des instants répugnants propre à notre espèce. 

Bah. C'est comme ça 
#169580
photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 27 ans
L'homme ? Bah pour moi l'homme détruit tout ce qu'il se trouve autour de lui. Il n'y a pas grand chose de positif à en dire. Entre les guerres, les famines... Non, vivement qu'il disparaisse

 0 vote #169581
photo de l'auteur TTTTTT
TTTTTT
Homme de 22 ans
- Modification par TTTTTT le 11/11/2014 - 12:50:36
C'est drôle, pas plus tard que hier ma prof de philo nous a dit que la nature profonde de l'homme est d'être agressif, mauvais... Et je suis plutôt d'accord avec cette idée, je pense que les hommes sont ni plus ni moins que des animaux comme les autres, plus évolués et donc plus aptes à détruire, saccager, massacrer, mais qui se cachent derrière des masques, en camouflant plus ou moins cette vraie nature... C'est une question assez difficile en soi, puisque l'Homme est différent selon qu'il est en société, ou seul, mais je ne suis pas sur qu'il soit objectivement possible de dire que l'être humain en général soit quelqu'un de bien... Mais ce n'est que mon opinion ! 

 0 vote #169589
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je ne suis pas du tout d'accord avec ceux qui disent que l'Homme est un être dangereux et agressif --> théorie de Freud ...
L'Homme ne naît pas mauvais, il le devient. Ce que rend l'Homme mauvais c'est la société. Aujourd'hui personne n'a de compassion pour personne ni aide autrui. Pourquoi? Parce que les dirigeants de ce monde nous empeche de faire cela en instaurant grâce à la crise et aux guerres, dans la peur. La peur et l'insécurité font replier les gens sur eux même.
Sachez qu'un enfant est innocent jusqu'à l'âge de 6-7 ans et ne connait pas la notion du bien et du mal. Il ne fait que copier les adultes. L'Homme a en lui, comme les autres êtres vivants, de la compassion et de la bonté, BREF du bien. Il y a de la lumière dans chacun de nous. Qui n'a jamais eu mal pour quelqu'un? Qui n'a jamais aidé quelqu'un? Tout le monde. Sinon il serait impossible de vivre en société. Il est possible de ne faire que le bien. Et c'est en nous changant nous même que l'on change les autres et ainsi le monde. Le monde est ce qu'il est à cause de nos actions.
#169593
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Salut ! 

Avant de donner mon avis, j'aimerais juste réagir sur celle de Alex7245
Effectivement, l'enfant n'a aucune connaissance du bien a 6-7 ans, est-ce notamment pour ça qu'il va noyer des fourmis dans une fourmilière ? 
Je ne suis pas d'accord, les enfants peuvent être profondément mauvais avant 6 ou 7 ans, et ce, sans en avoir conscience, et c'est bien pour cela que nous les punissons et les éduquons.
Les enfants sont portés par leur désir (pour le peu que je sais) et donc cet enfant qui noie des fourmis le fait :
1) par pure cruauté
2) parce qu'il se sent tout puissant (mais ça rejoint le 1) )
3) par intérêt presque "scientifique" (même si cette hypothèse me semble difficile à admettre), il voudrait savoir comment réagisse les fourmis face à l'eau.

Tous les enfants font ce genre de chose (pas nécessairement avec les fourmis, mais avec tous les animaux) et pourtant, ce ne sont pas les parents qui leur ont montré ça. Un autre exemple : tous les parents même les plus exemplaires sont confrontés à un moment à un acte que l'enfant fait, qui est cruel et auquel ils réagissent souvent par "Nous ne t'avons pas éduqué comme cela", parce que la cruauté est quelque chose (il me semble) d'innée chez l'homme, pas quelque chose que l'on apprend. 
Ce que l'on apprend c'est les valeurs : ce qui est bien, ce qui est mal, et grâce à cela, la justice. Mais les êtres sont cruels et compatissants de manière innées. Le mal ne vient pas de la société, c'est un catalyseur (quelque chose qui amplifie son effet) mais pas une source ;)

Pour ce qui est de mon avis, l'Homme est une entité passionnante... Et en même temps (lié à mon autre sujet) quelque chose de terrible, parce qu'il pose la question de sa propre finitude dans son essence même. Le fait de désirer quelque chose jusqu'à son paroxysme (au plus haut point) nous attirant vers la mort, ça signifie que c'est un être qui ne pourra jamais effleurer le bonheur du bout des doigts... Je trouve ça très triste. 
En même temps, ce qui est génial, c'est les solutions que l'homme trouve pour vivre : on atteint le paroxysme avant de le considérer. Je m'explique, quelquefois, quand vous faites quelque chose dans un but précis, c'est toute la mise en oeuvre pour atteindre ce but qui est jouissive, et pas l'atteinte du but ! 

Après, quand bien même il ait un côté mauvais, je pense que nous pouvons nous en abstraire. Tout part de l'éducation et des valeurs, je pense qu'avec ce qu'il faut de connaissance et de maturité, nous sommes capables de prendre du recul sur les choses et de faire disparaître ce qu'on peut considérer comme la haine. 
Le seul problème, c'est d'arriver à ce côté utopique d'une éducation totale, poussant l'homme à se remettre en question continuellement plutôt que de s'affirmer comme source de raisons assurées. (Désir d'être tout puissant qui revient finalement, comme quand on est gosse.) 
Enfin, c'qui est génial, je trouve, chez l'Homme, c'est sa capacité à être intéressé intellectuellement par des choses complètement diverses ! Et justement, c'est par ça qu'on peut aboutir à une éducation totale. En prenant en compte les diversités ! Je veux dire, je ne serai jamais intéressé par la mécanique, et un mécanicien ne sera peut être jamais intéressé par la littérature, mais je suis sûr qu'en s'y prenant bien, en passant l'un par l'autre et l'autre par l'un, par nos passions diverses, on peut s'entendre, et apprendre de l'un à l'autre, sans imposer quoi que ce soit. 
C'qui est génial chez l'homme, c'est cette raison qui nous est toujours commune :)
#169612
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par pistache le 11/11/2014 - 15:38:14
Pour faire bref, je dirais qu'il ny a pas l'Homme, mais des hommeS... et que tous ces individus dépendent et influent les uns sur les autres, pour le meilleur comme pour le pire. Et que malheureusement, la minorité la plus influente n'est pas toujours la mieux intentionnée... 
Concernant le Mauvais, je pense que ce n'est pas quelque chose avec lequel on nait, mais qu'il est la conséquence de nos pulsions primaires, de nos éventuels problèmes psychiques, et du vécu. Et c'est parfois ces gens là les plus influents pour peu qu'ils soient intelligents pour manipuler les autres.
#169616
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Pour ce qui est de l'enfant qui noie les fourmis, je faisais ça aussi. Je pense que c'est davantage l'ignorance de la souffrance réelle des animaux torturés, parce que nous considérons que des formes de vie très petites sont moins importantes et vivent leur vie et leurs sensations également en tout petit et donc que leur souffrance existe à peine. C'est très simpliste et très faux, car l'existence et les sensations ne sont pas proportionnelle à la taille que l'on a (est ce qu'un géant existe deux fois plus qu'un nain ?), mais nous avons une treeees grande capacité à ignorer tout cela pour pouvoir satisfaire nos besoins de distraction primaire sans culpabiliser. Un peu comme quand plus tard, je noyais mes Sims au lieu des fourmis... même amusement, sans les conséquences. 
#169621
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Certains d'entre vous avez une vision si négative de l'Homme oO, sans l'Homme on ne serait pas sur internet à échanger tranquillement nos points de vue sur l'homme, sans lui on n'aurait pas d'habitat, le chauffage, la lumière, les appareils électronique, sans lui on mourrait de maladies, de faim, etc.
L'Homme découvre, observe, analyse, conclue, crée et oui il détruit mais bon ça c'est une succession de coïncidence je pense qui font qu'il devient mauvais, personnellement je n'ai jamais compris pourquoi certains sont si méchants, mais bon si on avait la solution à ça il y aurait la paix dans le monde.

En tout cas je n'ai jamais compris pourquoi on compare l'homme à l'animal... je reconnais que comme eux on mange on défèque on s'accouple, mais bon nous somme largement plus intelligent qu'eux les animaux ne raisonnent pas ils sont bêtes enfin bon je veux bien croire qu'on vient du singe (et encore...) mais de là à dire qu'on est des animaux.
#169622
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Bien sur qu'on est des animaux, et on ne descend pas du singe, le singe est notre cousin (ou notre frère, ça revient au même). Le singe et l'Homme ont toute une ascendance en commun, et une espèce de singe avait un cerveau plus grand et a priori avec plus de capacité que le notre. Mais la nature, les catastrophes, tout ça tout ça... bref l'évolution est loin d'être linéaire, on réinvente plein de trucs qui ont déjà été inventé puis oublié longtemps avant en même temps que certaines sociétés intelligentes se sont éteintes.
#169625
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
J'ai du mal à comprendre en quoi on est des animaux... on s'adapte bien mieux on réfléchie bien mieux et on a des sentiments, un animal fait avec ce qu'il a et s'il n'a pas il s'éteint. Moi je trouve ça incroyable tout ce que l'homme a découvert, que ce soit les maths, l'astronomie, la philosophie, l'architecture etc. Je pense que certains hommes comme moi lol sont plus proche de l'animal que d'autres mais je n'accepte pas d'être considéré comme une espèce d'animal quand même. Après je vois qu'il y a des gens plus professionnels que moi là haut qui doivent pouvoir expliquer pourquoi on serait des animaux vu toutes les différences entre l'homme et ... les chiens les chats les souris les chèvres les renards etc.
#169629
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Laera : Je pense que c'est purement de l'inconscience. Les parents ne sont sans doute pas la cause en effet, dans cet acte. Mais tu crois pas que ça peut-être un autre facteur que les proches de l'enfant, comme la télévision? La télévision diffuse des programmes violents. Un enfant de 4 ans ne sera pas hypocrite. Si il te trouve laid il te le dira haut et fort et peu importe si il y a du monde autour : preuve qu'il n'a pas conscience de la porter de sa phrase ni des conséquences qu'elle va avoir sur toi. Et oublions pas qu'un enfant est un être curieux. Tiens au passage ta métaphore me fait penser à un chaton/chat. Cet animal joue avec sa proie après l'avoir blessé. L'animal souffre. Est ce que pour autant le chaton sait que ce qu'il fait est mal? 
#169676
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
J'avoue que j'ai eu la flemme de tout lire et je sais pas si toi tu vas tout lire aussi mais bon tu as choisi le sujet alors il faut assumer ;)

Mais du peu que j'ai lu je trouve que beaucoup de monde à une image négative de l'Homme. Mais je trouve ça encore plus négatif d'avoir ce genre de vision. Cependant je les respect et les comprends. Je suis souvent un tempérament de tampon (ok expression bizarre j'explique) : il faut de tout alors je suis l'autre ;)

Etant à peu près d'accord avec les autres points de vue je vais tout de même exprimer le mien. Certes l'Homme en lui même peut être considéré comme faible, manipulable, vicieux et tout autres adjectifs péjoratifs que vous pourriez lui trouver mais c'est d'un côte votre négativité qui le tend à le rendre ainsi. J'explique : pas mal de personne se disent cela et donc s'écarte de cette vision de l'Homme qu'il forme alors qu'eux même en sont. C'est un peu bizarre vous ne trouvez pas ?

Pour moi il faut y mettre de la bonne volonté et "croire" en l'Homme et l'Humanité. Il ne faut pas se contenter de critiquer et parfois donner des conseils mais je pense que tout part d'un changement de vision. Vous vous demanderez surement "Pourquoi ?" et moi je répondrai alors "Pourquoi pas ?". Pourquoi voir sans cesse le monde négativement ? Profitez de ce que vous avez, soyez heureux, mais je ne veux pas dire soyez égoïste, car non être heureux ne veux pas dire se préoccuper que de soit mais aussi des autres !

C'est à ce moment que je me perds dans mes mots. Ne sachant plus trop quoi dire je vais juste me répété en disant qu'au lieu de voir l'Homme négativement essayé de le voir de manière différente, mettez vos problèmes de côté trois secondes et regardé ce que vous avez et apprenez à vous en réjouir ! Cette vision peu paraitre très "bisounours" ce que je ne suis pas du tout mais j'essaye juste de donner un autre point de vue qui n'a peut etre pas été donné encore.

Merci aux personnes m'ayant lu et tout commentaires par rapport à cela me ferait grand plaisir pour débattre encore :D (en mp si vous le souhaitez j'adore débattre ^^)
#169678
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
L'Homme est un animal, c'est un vertébré, mammifère (j'entrerais pas plus dans les détails), mais il est persuadé d'être au dessus de la nature et renie ces origines.
Il est une espèce invasive et prédatrice (en terme de territoire, et autres facteurs de mort d'autres espèces). Il pollue la nature, et ne la respecte pas. Il ne se respecte même pas lui-même, en laissant plus de la moitié de la population mondiale mourir de faim ou de soif par exemple, alors qu'il à les moyens de nourrir tout le monde, mais préfère détruire la nourriture/vêtements/etc au lieu de les donner aux gens dans le besoin (population des pays pauvres, même si il faut trouver un juste milieu pour pas les rendre dépendant d'autres pays, Sdf..).
L'Homme est un loup pour l'Homme.

Mais bon, il n'as pas que des mauvais coté, il essaie de réparer, d'apprendre de ses erreurs, d'aider aussi les autres espèces et membres de son espèce. (En fait ça dépends plus du types d'Hommes.).
#169682
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Nirmaan le 11/11/2014 - 22:21:38
Pour continuer sur ce qu'a été écrit, je partage également le point de vue sur la vision souvent "négative" associée à l'Homme, en adoptant une grille de lecture entre ce qu'il est et ce qu'il paraît. A mon avis, il est intéressant de distinguer ces deux choses.

J'ai l'impression que, dans nos sociétés occidentales, assujetties à l'"american way of life", nous avons souvent une vision négative de ce que nous sommes parce que nous prêtons bien plus attention à ce que nous paraissons.

Dans certaines sociétés orientales, le cheminement est inverse. Il n'est bien entendu pas question de tomber dans les extrêmes et de devenir hermite pour autant (quoique payes ton road trip en l’Himalaya est bien cool mais c'est une autre discussion) !

Nous avons une vision négative de l'Homme parce que nous plaçons peut-être ce que nous appelons un pseudo "bonheur" dans ce qui relève du matériel et du temporaire, et donc du paraître.

Dans une société basée sur le consumérisme et l'hédonisme de masse, le paraître est appelé tout de go. Il suffit de regarder les pubs pour les nouveaux forfaits de téléphone portable qui vous promettent une vie nouvelle voire meilleure, telle mousse à raser qui en dit bien plus que sa fonction première, sans oublier cette nouvelle voiture aux gadgets tous aussi rutilants les uns que les autres. Bref. Pléthore de nouveauté et corne d'abondance dans un monde où l'on croit qu'être heureux passe par l'acquisition d'une nouvelle technologie pour paraître bien et mieux, surtout.

Or, continuer cette lancée, c'est peut-être éluder le vrai bonheur et donc facilement associer à l'Homme ce qui est "négatif". Il n'y a pas, heureusement ou malheureusement, de définition du bonheur. Mais, il est souvent reconnu que que le bonheur se définit dans ce qui relève du non-matériel et du permanent, aux antipodes du paraître.

Peut-être que si nous arrêtions un peu de nous centrer sur ce qui est du paraître et que nous déplacions nos efforts et la même énergie sur ce qui relève de l'être, alors l'Homme ne serait certainement pas aussi négatif et négativiste que cela ? Ce changement de paradigme avait été mis en lumière par la vision des humanistes du 17e et 18e siècles. Depuis, j'ai le ressenti que nous sommes verrouillés dans un système opposé, où le facteur "humain" témoigne d'une place de plus en plus confidentielle.

Cependant, croire en l'Homme n'aura jamais été autant urgent qu'aujourd'hui. Face aux défis du devenir comme le changement climatique et les conséquences inéluctables des prochaines 40 années, il nous faudra remettre -du moins, c'est ici mon avis - plus d'"humanisme" et d'équité sociale dans notre société.

C'est un ingrédient de la recette. Il y en bien sûr plein d'autres, plus ou moins composé de philanthropie. A nous de savoir doser. Si nous avons parfois si bien joué aux apprentis-sorciers avec le progrès technologique, nous pourrions tout aussi facilement réussir à remettre un peu d'altruisme dans ce grand bazar qu'est la vie.
#169684
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je vois que mon sujet fais parler de lui, tant mieux, autant continuer ! 

          Concernant mon point de vue, elle est très négative ( surtout en ce moment ), ce que j'avais écris sur ma feuille a été repris par la profs pour etre cité devant tout le monde au vu de sa négativité même, mais soit ! 

Vavan, je comprend notamment ton point de vue, car il faut bien que je me mette dans une cases raisonnable ( Bon ok c'est du narcissisme r'hoh ! ) 

sinon, on a tendance à le voir négativement par rapport aux informations etc .. mais n'est-il pas vrai que l'homme construit pour détruire ? 

Je tiens à rajouter que l'Homme est tout en même temps, ON à crée les mots liées a ces adjectifs, et il est donc normal de s'en servir POUR & CONTRE nous, du coup chaque version est bonne j'ai envie de dire, mais je suis heureux de voir des arguments bien concentré & réfléchie ici ! 

Concernant Edgeofpain, nous sommes bien des animaux, mais on dis des animaux " supérieur " de part notre capacité à pensé etc ... je pense celà assez débile, mais soit, à la limite autant être un dauphin, tu est beaucoup plus intelligent que l'homme comme ça ! D'ailleurs, retire nous l'électricité, tu verras que bon nombres d'humain disparaitront ! Donc oui, nous sommes dans un même etat que les animaux j'ai envie de dire ! 

( Perso j'ai tout lu, mais pffiou, c'long :'( ^^, quelle idée j'ai eu !! )
#169687
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Sincèrement ? Pour moi l'Homme n'est qu'un coup de vent comme fut les dinosaures ou autre espèce dorénavant éteintes. Il ne mérite pas vraiment grande attention car il peut être autant bon que mauvais. De plus il est mortel et fragile. L'Homme ne va être rien pour le déroulement de l'univers et en tant que être humain on nait, on vit, on meurt et on nous oublie. Autant se pencher sur des questions plus importante que nous même :)
#169702
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Évidemment, qu'il a ses bons et ses mauvais côtés !

Je vais parler tout à fait honnêtement, au risque de me faire lyncher pour ça ! Et ce qui suit est uniquement mon avis, sans doute pas la vérité absolue :

L'Homme est un être fabuleux, aucunement un animal. Il a su dominer ses pulsions, bâtir des cités, créer des choses extraordinaires. C'est le seul sur cette planète a avoir poussé l'exploration, du monde des atomes à celui des étoiles. Il est parti clairement désavantagé (ni croc ni griffe, un être si lent et si peu résistant...), mais il a su se développer, grandir. Devenir meilleur. Il n'est plus soumis aux caprices de la Nature, il a construit des habitations pour se protéger, maîtrisé le feu (base de tout savoir), élevé plantes et animaux pour assurer sa subsistance. Il est habile, de ses mains et de son esprit, et il a su créer une société, de locale à internationale, qui fonctionne, qui avance, à petits, tout petits pas, certes, mais qui avance ! Et pour tout ça je le trouve extraordinaire :D

D'un autre côté... On pourra m'opposer l'argument des guerres, des persécutions, de la haine. Pour moi, le plus gros problème de l'Humanité, c'est la religion. Abêtissement de la population, oppression, entretien et croissance
de la haine... Ni paix ni amour dans ces choses-là. Supprimez les religions et vous supprimez les guerres ou, tout du moins, l’immense majorité des conflits. Bien sûr, je ne suis pas naïve, il y a toujours une raison politique derrière ces guerres, mais ce sont toujours les religions qui mettent le feu aux
poudres. Dites adieu au christianisme, et vous dites adieu aux Croisades, à la guerre avec les Irlandais. Dites adieu à l’islam, et vous dites adieu aux persécutions, aux guerres, au terrorisme. Dites adieu au judaïsme, vous dites adieu à la Shoah, aux enfants martyrs. Dites adieu aux pratiques rituelles fondées sur des superstitions et des croyances ridicules, et vous dites adieu à l’excision et aux mutilations.  Un monde de paix pour l’Homme ne peut se construire que surla science qui est, là encore, développée par l’Homme. Du Doliprane à Ariane, de la Géographie à l’Histoire, des maths à la physique quantique, tout ce qui nous aide à comprendre, appréhender notre monde ne demande qu’à être connu. 
De fait, les valeurs « théoriquement » promues parla religion, paix, amour, bonté, bienveillance, ne peuvent pas venir de là. C’est ce qu’il y a de bon dans l’athéisme : il nous prouve que l’homme n’a besoin de rien d’autre que son esprit pour se montrer pacifiste, amoureux, bon ou bienveillant. Il peut agir de son propre choix, de sa propre volonté, sans crainte d’une punition divine. En quoiest-ce agir bien, si c’est agir par peur d’être réprimandé, et non par désir de bien agir ? (C’est peut-être un peu confus…)

De même, on peut m’opposer le cas des meurtriers, violeurs,pédophiles… La belle humanité ? Non, du tout, et je n’ai d’autre argument qu’il y a des cons partout, et qu’une si grande espèce devait forcément engendrer beaucoup de déchets. Ce sont néanmoins des cas isolés qui ne sont en aucun cas représentatifs de l’Humanité.
Encore un argument contre la « Belle Humanité »,la question de la pollution, du réchauffement climatique, toussa toussa… C’est un phénomène dont on s’est rendu compte très tardivement (sachant qu’on retrouve dans la banquise des traces de plomb et de mercure qui datent du XVIIIe siècle… !), et on commence seulement à s’en préserver, ça prendra du temps, mais je suis convaincue que l’Homme parviendra à vivre en harmonie avec la Nature. Il ne s’agit bien évidemment pas de « sauver la Terre », mais de préserver nos ressources. La Nature est bien plus adaptable que n’importe quoi d’autre dans le monde, les animaux et les plantes s’adaptent au milieu urbain, aux nouveaux composés chimiques des eaux… Supprimer le « continent de plastique » pourrait mêmee nuire à certaines espèces qui y ont trouvé un écosystème favorable ! Question de temps, donc, pour que l’Homme apprenne à gérer les ressources et la pollution. 

Enfin, la nature double de l’Humanité : hommes etfemmes. Les inégalités qu’on observe encore aujourd’hui dans les pays développés (inégalité salariale, avortement sélectif, harcèlement, agressions, viols) qui sont à la fois fruits d’un système marqué par une tradition misogyne remontant à des temps barbares et, encore une fois, emprunts de religion, allié à ces cas isolés que je mentionnais plus tôt. Pour ce qui est des mutilations et excisions des petites filles, des mariages… Horribles (filles mariées très jeunes, avoir des enfants très jeunes aussi, rester à la maison, interdiction d’exercer un métier, de sortir seule, etc.), je m’attaquerai une fois encore à la religion. Du couvent au port du voile, il n’y a aucun respect pour les femmes. Les hommes ont souvent entretenu cette dominance que leur donnait le droit religieux, mais aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux à s’insurger contre cet odieux comportement (merci les gars !) et à renverser les codes. Preuve encore que l’Humanité avance !

Je ne m’épancherai pas plus, donc voilà ma réponse : ce que l’Homme est pour moi, c’est l’Histoire d’une espèce, d’un peuple, d’une Humanité qui a commis d’affreuses choses, mais qui reste splendide, magnifique dans chaque acte de par son intelligence, son ingéniosité, son adaptabilité, en bref, une créature incroyable et surprenante ! :)

Bref, je crois que j’ai fait plus de 15 mots, et ça m’étonneraitque quiconque m’ait lue jusqu’à la fin… ^^’’
#169710
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Pour moi l'Homme est surprenant. 
Il s'acroche à des rêve irréalisable en gardant espoir. 
Il est solitaire mais il vie en groupe et il peux se lié pour faire de grand chose. 
Il est bête et méchant mais inventifs. 
Le plus intéressant chez l'Homme, c'est qu'il n'est pas logique et qu'il à sue se libérer des lois de la nature. 
#169712
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je suis à peu près d'accord avec moi (jamais qqchose est tout blanc ou noir avec moi XD), mais la religion a su donné aussi des moments d'espoirs à des gens qui ne pensaient plus s'en sortir. Outre diviser, elle peut réunir des gens aussi, certains se retrouve dans des idées et les partagent, là est la communication. Le problème de la religion n'est pas la religion en elle même mais les gens qui la prenne en excuse et s'en serve pour des causes propres à leur personne et à leurs intérêts.
Certains hommes utilisent la religion pour aider, ou tout du moins pour partager des idées, les transmettre et les discuter. La religion sert à donner une vision plus "belle" que celle que nous offre certaines personnes.

Les extrémistes, là sont les vrais problèmes. Je ne parle pas politique mais général. Le fait de créer des généralités qui deviennent banales voilà ce qui détruit tout ce que l'Homme créé. Un autre problème apparait encore c'est que c'est généralité sont créées par les Hommes eux même. Ce n'est qu'un cercle vicieux, le serpent qui se mord la queue.

Il faut essayer de voir plus large, de s'ouvrir et non se renfermer sur une idée préfabriquée.
Ce n'est que mon humble avis ^^
#169713
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je ne crois pas qu'un animal sache inventer le feu, et le feu que je sache ne requiert pas l'électricité, ceci dit je ne sais pas si il y a du silex à Paris lol. Pour moi je ne placerai jamais l'homme au même niveau que l'animal ça me parait tellement évident (à mes yeux).

Aussi je pense que s'il y aurait la paix et qu'on essaierait de satisfaire les besoins de tous, la planète mourrait en 5 ans...
#169729
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Pour moi l'Homme, n'est qu'un animal doté d'un cerveau dite plus "évolué" et qui a oublié une chose des plus importante, son point commun avec tout les animaux, qu'il est lui aussi un animal. Après il peut avoir des bon coté comme, sa complexité est parfois fascinante.
#169736
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
C'est drôle comme question. Je me la suis jamais vraiment posé en fait. J'ai des patients toutes les semaines et c'est vrai que je ne me suis jamais demandé ce qu'ils étaient...

Biologiquement, l'homme est un hominidé, un mammifère, un vertébré, un être vivant. C'est déjà pas mal. 
C'est une machine à penser et à pensées, qui passe son temps dans des relations sociales plus ou moins bénéfiques pour lui, et qui se retrouve quasi exclusivement dans des situations où il doit s'adapter. Mais souvent, il le vit bien.

L'Homme est foncièrement bon selon moi, mais certains membres de son espèce font parfois des choses qui nuisent à d'autres ou à lui-même. Cela ne fait pas forcément d'eux des êtres mauvais ou non-homme, mais la question peut peut-être se poser suivant ma conception.

L'homme est tout ce qu'il veut être et à la fois tout ce qu'il déteste. Il crée la morale pour ensuite aller contre ses propres règles. Il stigmatise des membres de sa propre espèce en fonction de celle-ci, et parfois ne la respecte pas lui-même. Parce que l'homme travaille selon le modèle de "l'essai-erreur". L'homme a le droit de se tromper.
#169740
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Idée de l'Homme...nous sommes bien des mammifères. Donc des animaux.
Si mes souvenirs sont bons, ce qui nous "différencie" de l'animal en soi c'est notre conscience qui normalement prime sur notre instinct, au contraire des autres espèces. (dixit mon prof de philo de l'an dernier)
#169779