Découverte de mon homosexualité à mes 23 ans

avatar ancien membre
Ancien membre
13/05/2020 à 19:43

Bonjour à toutes,

j'écris aujourd'hui sur le forum car je suis totalement désemparée... je crois que j'ai toujours refoulé mon homosexualité car c'est très très mal vu par ma famille (je me ferai tuée si un jour, il l'apprenait).

Cela fait quelques semaines que j'ai pris la décision de ne plus lutter contre mon orientation sexuelle.

Cependant, je me retrouve très perturbée à ne plus en dormir la nuit, j'arrête pas de penser aux femmes toute la journée.. j'en rêve la nuit...

Je déteste mes envies du moment, j'ai jamais été comme cela, j'ai vraiment envie d'embrasser et câliner une femme... je sais pas ce qui m'arrive, j'ai l'impression d'être une obsédée alors que je suis pas du tout comme ça habituellement (étant une femme qui a été abusée lors de son adolescence...)

Mon état me déprime...

Je me rends compte que c'est très difficile de trouver une femme lorsqu'on est homo, je sais pas comment faire pour faire de nouvelles rencontres.

je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire

avatar ancien membre
Ancien membre
13/05/2020 à 20:04

Bonsoir Alice,

Merci d’avoir confiance en nous pour nous parler de ton problème.

Tu n’es pas la seule à devoir affronter l’incompréhension ou les foudres de ta famille, en leur révélant ton homosexualité. Beaucoup sont passés par là (dont moi).

Tu sais que tu ne peux pas lutter contre ta nature et que, tôt ou tard, elle prendra le dessus ; ce qui est arrivé chez toi. Et ce n’est pas étonnant que tu ne dormes plus…

Non, tu n’es pas une obsédée ! C’est simplement parce que tu n’as pas assez écouté ta nature que, à présent, elle réagit vivement. Un peu comme s’il y avait trop de pression dans la « cocotte minute ». Ce sont tout tes désirs cachés, refoulés, enfouis, au plus profond de toi.

Mais il ne faut pas en avoir peur. Car ton esprit et ton cœur se calmeront lorsque tu auras fait la paix avec ton « moi intérieur » et que tu auras accepté qui tu es vraiment.

Nous sommes tous des « êtres en devenir » et la croissance de notre « être » n’est jamais vraiment terminée.

Donc, il ne faut pas déprimer. Lorsque tu auras accepté d’être celle que tu es, tu pourras envisager de rencontrer celle qui partagera ton aujourd’hui.

Pour cela, plusieurs façons ; sites de rencontre, lieux de rencontre, manifestations culturelles, etc…

Surtout n’aies pas peur. Avance pas à pas, le bonheur est au bout du chemin.

Je t’embrasse, Frango.

avatar ancien membre
Ancien membre
13/05/2020 à 20:26

bon courage. tu vas trouver le bonheur. tu as fait le plus dur. je suis aussi passé par là.

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
13/05/2020 à 20:41

Bonjour, comme cela a déjà été dit ici en d'autres occasions, tu vis pour toi, pas pour ta famille, tu n'as pas de compte à rendre. Ton orientation, c'est toi, ton intimité, et ce n'est pas à dépeindre (éclabousser pour être direct) sur quiconque.

Ton obsession n'en est pas vraiment une, il s'agit de fantasmes naturels et humains.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de CosmicNova75
CosmicNova75
14/05/2020 à 00:23

Salut Liliss,

C'est naturel que cela t'obsède, c'est une partie refoulée si longtemps en toi qui ne demande qu'à "s'exprimer".

Pour ce qui est des rencontres et dans ta situation, à mon avis le virtuel peut être un bon premier contact.

Il me semble en effet plus facile d'aborder quelqu'un sur un site ou une appli de rencontres LGBT dédiée que dans la vie réelle (surtout s'il y a de grande chance que la demoiselle soit hétéro). Tout est tjs possible bien sûr mais cela dépend de la personnalité(plus ou moins entreprenante) aussi.

Que ce soit amical ou plus, ça peut être bien de pouvoir s'entourer de personnes qui ont vécu la même situation que toi, ou qui ont les mêmes préocupations.

Se confier est important, on se sent moins seul et plus fort (d'ailleurs cest bien que tu nous partages ton sentiment sur ce site).

Si tu n'as personne avec qui aller en soirée ou à des événements qui te permettraient de faire des rencontres, vas y seule. Il y a pas mal de meet-up LGBT organisés un peu partout dans les grandes villes, autour de thématiques (soirée jeux de société, balade en ville, rando forêt etc, clubbing ).

Sortir de sa zone de confort est souvent bénéfique: au mieux tu fais des rencontres, au pire tu rentres déçue mais ce n'est pas si grave. Ce sera mieux la fois suivante!

En ce moment évidemment ce n'est pas la période propice pour sortir mais peut-être que cela te permettra de prendre le temps de connaitre les gens pour mieux les rencontrer dès lors que ce sera possible.

avatar ancien membre
Ancien membre
14/05/2020 à 23:47

Citation de Liliss #332274

Hey courage et force à toi ma grande ! Déjà c'est une bonne étape que tu ne renie plu totalement ta sexualité, tu as conscience qu'elle est la. L'acceptation totale ça vient avec du temps et un certain combat, quand on a évolué dans un milieu homophobe où on subit une grande pression, il est normal de l'interioriser, d'avoir peur et de renier en bloque. Laisse faire le temps, intègre toi à des forums lgbtq si ça peut t'aider, apprend toi à te connaître et à te respecter et aimer pour ce que tu es, et le reste va venir !

avatar ancien membre
Ancien membre
15/05/2020 à 09:39

C'est un peu comme lorsqu'on a envie d'apprendre à nager, il y a moment où il faut arrêter de tourner autour de la piscine, et mettre un orteil dans l'eau. Viendra aussi le moment où il faut plonger (avec quelques précautions, vaut mieux vérifier d'abord la hauteur d'eau ;-) )

Concernant la famille, à mon avis il vaut mieux apprendre l'esquive et les non dits de façon à ce que personne perde la face.

"je sais pas comment faire pour faire de nouvelles rencontres"

Je suis un gay masculin, mais je sais reconnaitre des beaux yeux. A mon avis les lesbiennes probablement aussi ^^

Courage à toi :-)

avatar ancien membre
Ancien membre
15/06/2020 à 00:01

Bonsoir Membre Anonyme,

Étant plus ou moins dans la même situation que toi et très perdue je me permets de te demander où en es tu ajd?

J espère sincèrement que tu as trouvé le bien-être intérieur.

Merci pour ta réponse 😊

avatar contributeur de Adnah31
Adnah31
15/06/2020 à 16:31

Bonjour,

Il n'y a rien de honteux à aimer quelqu'un de même sexe, tant qu'il s'agit de deux adultes consentants... Va là où ton coeur te porte et tu maximiseras tes chances de vivre heureuse et épanouie. L'amour entre deux femmes est aussi digne que celui entre deux hommes ou entre un homme et une femme.

ça sert à rien de refouler le genre de désir que tu décris. On se fait du mal et après on contracte des dépressions nerveuse. Or, si tu entres dans une démarche d'acceptation puis de découverte, ta vie ressemblera davantage à un havre de paix.

Je te souhaite de connaître des passions torides et intenses.

Adnah

avatar ancien membre
Ancien membre
17/06/2020 à 04:35

Salut Adnah,

Merci pour ton msg, si c'etait tellement facile, c serait magnifique et des fois j ai l impression que j' 'accepterais mais rapport aux gens et ce qu ils vont penser j ai peur. Je le sens que je suis attirée par les femmes et toute ma vie j ai senti qu il me manquait quelques, ajd je l ai dit à 3 personnes mon ex compagnon qui ne comprend pas trop (normal j ai vécu 9 ans avec lui et je sors ça du jour au lendemain 😕 mais notre couple avait quand même pas mal de soucis depuis lgt) mon meilleur ami qui lui est homo donc ça passe et ma soeur qui elle ne comprend mais pas du tout ce n est pas logique qu elle me dit. Je pense être prêt à assumer mais par rapport à elle j ai bcp de mal pcq elle dit que j ai une fille et qu elle va se poser des questions et que ce n est pas normal etc 😓😓 j ai tjr été attirée par les hommes c est ça qui est un peu "perturbant " et depuis 3 ans on va dire je sens que c est différent ajd je ne regarde même plus les hommes.

avatar contributeur de Adnah31
Adnah31
17/06/2020 à 06:59

*"Salut Adnah,

Merci pour ton msg, si c'etait tellement facile, c serait magnifique et des fois j ai l impression que j' 'accepterais mais rapport aux gens et ce qu ils vont penser j ai peur. Je le sens que je suis attirée par les femmes et toute ma vie j ai senti qu il me manquait quelques, ajd je l ai dit à 3 personnes mon ex compagnon qui ne comprend pas trop (normal j ai vécu 9 ans avec lui et je sors ça du jour au lendemain 😕 mais notre couple avait quand même pas mal de soucis depuis lgt) mon meilleur ami qui lui est homo donc ça passe et ma soeur qui elle ne comprend mais pas du tout ce n est pas logique qu elle me dit. Je pense être prêt à assumer mais par rapport à elle j ai bcp de mal pcq elle dit que j ai une fille et qu elle va se poser des questions et que ce n est pas normal etc 😓😓 j ai tjr été attirée par les hommes c est ça qui est un peu "perturbant " et depuis 3 ans on va dire je sens que c est différent ajd je ne regarde même plus les hommes."*

Tu te soucies trop du regard et du jugement de tes proches. Même nos proches peuvent se tromper. C'est triste qu'ils n'acceptent pas tes goûts sexuels qui ne font de mal à personne.

Courage à toi! C'est une épreuve de la vie que tu finiras par surmonter. L'amour l'emporte toujours!

avatar ancien membre
Ancien membre
17/06/2020 à 12:14

Il y a beaucoup de femmes qui ont eut un enfant avec un homme avant de se reveler vraiment.

Si ça peut te rassurer je vais te prendre l'exemple de ma cousine qui a eut un enfant avec un homme avant de faire son coming out. Il me semble que son enfant devait avoir à peu près le même âge que le tien à ce moment la. On revient dans le présent environ 10 ans plus tard et je peux t'assurer que son enfant n'est ni traumatisé par ça et ne vit pas non plus mal à l'heure actuelle que sa mère soit mariée à une femme et qu'il ait un petit frère né de pma. (et d'autres exemples du genre il y en a foule)

En revanche ce qui est beaucoup plus mal vécu par les enfants c'est de voir leurs parents malheureux ou les remarques que peuvent se permettre les autres à l'égard d'une personne qui leur est chère.

Donc ne laisse pas les pensées de ta soeur interferer et n'ait pas peur que ton enfant le vive mal. Les enfants sont beaucoup plus ouverts d'esprit que bon nombre d'adultes. Elle sera très certainement plus triste du fait de votre separation (ce qui en soit est normal qu'un enfant soit triste de la separation de ses parents) que de ton coming out.

En attendant si ta soeur est aussi fermée à l'heure actuelle, n'hésite pas à prendre un peu de distance avec elle pour te preserver toi si necessaire.

Courage a à toi et n'hésite pas à t'entourer du plus de personnes positives possible, ça t'aidera certainement à passer cet étape difficile plus sereinement

avatar ancien membre
Ancien membre
17/06/2020 à 17:10

Citation de Adnah31 #335089

Merci bcp et je l espère sincèrement de tout mon coeur... En effet je ne devrais pas "m en soucier " et me dire que l important c est d être heureux... un jour ça arrivera vu que l amour triomphe tjr 😉😉?

Salon de tchat lesbien

Toutes les femmes célibataires inscrites peuvent accéder à notre salon tchat lesbienne. Chat réservé exclusivement à la gent féminine.

Communauté lesbienne

betolerant est fier de sa communauté lesbienne. Notre communauté est un véritable site de rencontres lesbiennes tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est souvent indispensable pour une femme homosexuelle. Partagez vos expériences au sein du forum coming-out.

Forum homoparentalité

Les familles homoparentales ont la possibilité de se retrouver, de débattre et de s'entraider sur notre forum sur l'homoparentalité.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr