Homo amoureux d'une femme ?

avatar ancien membre
Ancien membre
27/04/2020 à 15:39

Bonjour bonjour, comme le titre l'annonce, je suis un mec gay qui sans vraiment comprendre comment pense aimer une femme. Je vais développer sûrement plus que nécessaire pour donner le contexte général de mes questionnements, mais vous pouvez aussi aller à la fin du post tout simplement :

J'ai 21 ans, et je me suis toujours considéré comme homo, j'ai jamais été attiré par une fille, jamais embrassé une fille ni même eu envie de toucher une femme. En maternelle je disais déjà à ma mère être amoureux de petits gars de ma classe.

Tout ça pour dire qu'en arrivant au lycée et à la découverte des relations amoureuses et sexuelles, j'ai eu aucune hésitation au sujet de mon attirance pour les gars.

Mes parents s'ils ont pu avoir un problème avec mes amours masculines quand j'étais plus jeune (notamment quand je sortais en plein repas de famille que "Théo c'était mon amoureux" et que ma grand-mère avait l'air de vouloir s'enterre dix pieds sous terre selon mon père), n'ont plus aucun souci avec et je vis bien mon homosexualité dans le cadre familial.

De même, j'ai toujours été open avec mes amis, c'était pas forcément très drôle au collège (parce que well : le collège + le mot "gay" ne voulait pas encore dire grand chose dans ma tête, je savais juste que les filles c'était pas mon truc) mais au lycée hormis quelques cons ça ne m'a pas non plus posé de problèmes. J'ai donc un cadre amical et familial sain et ouvert, dans lequel tout le monde sait que je suis gay.

Je me considère comme passif, parfois versatile mais majoritairement passif, je ne suis pas un parangon de virilité et plutôt dans le cliché gay du mec un peu fin et androgyne. Je n'ai aucun doute sur le fait d'être un mec mais je m'habille comme je veux et j'ai déjà porté des kilts ou du maquillage si l'envie m'en disait. Sans être barriolé d'arcs-en-ciel, je suis militant dans une assoc lgbti depuis deux ans et le fait d'être homo fait forcément partie de mon identité au quotidien.

Pourtant depuis deux mois je ne sais pas comment ni pourquoi mais je me sens attiré par une très bonne amie, j'ai bien tenté de rationnaliser la chose (et au départ je n'y comprenais rien, parce que dans ma tête, une fille ne pouvait tout simplement pas m'attirer, j'arrêtais pas de me dire que je me trompais) mais je suis bien obligé de m'avouer être amoureux d'elle. Pas juste en crush passager mais vraiment amoureux, avec des papillons dans le ventre et l'envie de la voir tout le temps (pas très pratique en période de confinement), je lui parle tous les jours par appel ou messages, et j'attends chacun de nos contacts comme je pouvais attendre ceux de mes premiers copains quand j'avais 16 piges.

Aucune confusion ou hésitation sur le fait de l'aimer donc, ni même d'être attiré par elle, c'était ce qui me perturbait le plus au départ : l'idée d'aimer une fille alors que je ne suis pas actif et que l'idée de pénétrer quelqu'un m'attire pas vraiment dans une relation avec un mec. Idem, l'idée de voir des seins me plait pas en soin, j'ai bien essayé de regarder du porno hétéro ou lesbien pour voir si les filles pouvaient me faire de l'effet mais ça ne me fait toujours rien, ça ne m'attire juste pas, tant les femmes cis que trans, la féminité tout court ne m'attrait pas. Mon style de mec a toujours été le cliché des grands musclés poilus, la fille que j'aime doit faire bien quinze centimètres de moins que moi et n'a rien d'un mec, je comprends donc pas du tout pourquoi je suis attiré.

J'ai pas l'impression d'être bi, c'est la seule fille qui m'ait jamais attiré et ça me perturbe énormément, je ne sais plus comment je dois me voir ni si je vais devoir reconsidérer une potentielle vie familiale (c'est bizarre tourné comme ça, mais j'avais fait une croix sur toute possibilité d'avoir des gosses plus vieux en étant gay par exemple) ou encore si je ne vais pas soudainement me découvrir hétéro.

Je ne me vois pas non plus dire à mes parents que je ne suis finalement pas gay ou même à mes ami.e.s, ça me dérangerait de faire un coming out à rebours, surtout que j'ai pas l'impression d'être autre chose qu'homo.

Mon post n'a pas vraiment de sens, mais pour le résumer, je me demandais si c'était courant que des hommes gay se découvre finalement pas si gay qu'ils ne le pensaient (j'aurais plutôt tendance à penser que c'est l'inverse ; des mecs hétéros se rendent compte sur le tard n'être pas qu'hétéros)? Est-ce qu'aimer une fille uniquement me rend bi ?

avatar ancien membre
Ancien membre
27/04/2020 à 15:59

Bonjour Merlinux,

Pourquoi devrais-tu faire un coming out à rebours? pourquoi devrais tu expliquer, t'expliquer que tu aimes quelqu'un et ce quelqu'un est une femme? Cela t'étonne, tu ne comprends pas mais tu l'aimes et elle t'attire, où est le problème?

Tu as des papillons, elle ne semble pas indifférente à ton charme, alors vis ta relation amoureuse et surprends toi!

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, c'est ça?

Tout le monde ne nous fait de l'effet et ne nous donne pas envie de partager les plaisirs sexuels et franchement, je doute beaucoup que les films pornos soient un moyen de savoir si avec elle, tu as envie de partager tes sentiments et autres plaisirs...

Ecoute toi et ose ton bonheur peut-être...

avatar ancien membre
Ancien membre
27/04/2020 à 16:47

L'amour est enfant de bohème,

Il n'a jamais jamais connu de loi !

Que dire de plus...

avatar contributeur Cabby
Cabby
28/04/2020 à 19:40

Le hasard peut-être, mais je lis ton post et juste après en regardant le programme tv de ce soir, je tombe sur un film sur teva qui parle quasiment de ce que tu nous racontes !

https://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/programme/toute-premiere-fois-f118513100

C'est une comédie, à défaut de t'apporter des réponses ça pourra te distraire en ces temps de morosité confinée !

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44
29/04/2020 à 10:11

Ne te considère pas comme "homo", car l'amour lui n'a pas de sexe. Heureusement que l'on peut être amoureux de n'importe qui ! J'ai un ami, que j'ai connu il y a 20 ans, efféminé, très "gay", maintenant il est marié à une femme et ils ont 2 enfants. Il ne faut pas que tu aies peur de décevoir tes proches, vis tes sentiments à fond, vis ta sexualité, les 2 ne sont pas forcément liés, bon courage ?

avatar ancien membre
Ancien membre
29/04/2020 à 17:52

Merci pour vos raisons, je m'étais effectivement emporté et affolé pour peut-être pas grand chose, j'angoissais surtout à l'idée de me voir changer (ce qui n'est pas très agréable): je ne me reconnais pas dans le fait d'aimer une femme mais je vais, comme vous l'avez suggéré, me dire que ce n'est pas plus dramatique que ça. Vos messages même courts ont été utiles, merci encore et bonne continuation !

avatar ancien membre
Ancien membre
29/04/2020 à 20:17

Bonsoir Merlinux,

Ton histoire mérite d’être lue entièrement, sans aller directement à la fin de ton post.

Car, dans ton développement, tu donnes tout un tas de détails qui ont leur importance.

Tout comme toi, (mais pas dès la maternelle) à l’adolescence, je me suis rendu compte que j’étais attiré par les hommes.

Bien sûr, à l’époque des « Booms » (on ne rit pas !), je restais seul sur mon banc, comme un con, parce que je n’avais pas du tout envie d’inviter une fille à danser. Mais j’y allais, pour faire comme les autres…

Et j’ai grandi comme ça, contrairement à toi, en essayant de le cacher à ma famille. J’aurais même souhaité me réveiller, un matin, en étant hétéro…

J’ai eu plusieurs expériences avec des hommes et, un jour, dans la boîte où je travaillais à ce moment là, j’ai rencontré une magnifique femme (la fille d’un collègue). J’avais 25/30 ans, à l’époque. Elle était venue en stage. Délaissant nos autres collègues, nous nous sommes mis à déjeuner en tête à tête. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait. Elle m’attirait.

Bien sûr, au bout d’un certain temps, nous nous sommes donné rendez-vous en dehors du travail. Et, c’est en étant là, près d’elle, tout près, que j’ai tout compris. En fait, ce que j’aimais chez elle, c’était sa beauté plastique, comme une œuvre d’art vivante. Je l’aimais pour sa voix, sa présence, ce qu’elle représentait, son élégance… mais pas sexuellement…

Alors, j’ai compris que la nature qui était mienne le serait toujours et que je n’avais pas le droit de mettre en danger le bonheur d’une femme, sous prétexte d’essayer de changer ma vie…

Dans notre existence, nous sommes parfois confrontés à des situations contradictoires, que notre volonté propre ne peut pas contourner.

Lorsque le bonheur durable d’une autre personne est en jeu, il faut parfois savoir s’effacer, plutôt que d’emmener le navire au naufrage.

Il faut que tu en sois bien conscient. Tôt ou tard, ta nature pourrait te rattraper…

Bonne soirée, « Frango le vieil homo. »

avatar ancien membre
Ancien membre
02/05/2020 à 14:37

Citation de Frango #331082

Ce que tu dis fais réflechir Frango, j'ai peut ètre été un peu léger avec ma simple citation de Carmen.

Effectivement dans ton cas ne pas mettre en danger le bonheur de cette femme était la meilleure chose à faire, c'etait mème la plus belle preuve d'amour et de respect envers elle possible.

D'ailleurs ton histoire me fait penser à de l'amour platonique, je ne sais pas si vous avez gardé contact mais ce genre d'amour est compatible avec l'amitié il me semble.

Maintenant ne reste plus qu'à laisser l'ami Merlinux faire la mème constatation que toi, ou alors se rendre compte qu'elle l'attire pour de bon, aussi bien sentimentalement que sexuellement. Ou alors se prendre un rateau (cette piste n'a pas été evoqué mais est aussi possible).

avatar ancien membre
Ancien membre
02/05/2020 à 23:21

bonjour anonyme,

disons tu as une préférence pour les mecs mais cela ne t interdit pas d aimer une femme. J ai un ami qui a tj eu que des hommes et il ne pensait pas être avec une femme... puis un jour il a rencontré sa moitiée mais au feminin :) il etait surpris mais ils sont heureux depuis presque 10 ans.. J etais un peu surpris au début mais je les connais bien et je vois bien qu ils vont super bien ensemble...

Quoi qu il arrive c est beau d être amoureux ^^

avatar contributeur Lyiah
Lyiah
12/02/2022 à 15:25

Bonjour , je viens de lire votre article et pour répondre à votre question , oui ces possible ma maman a eu la même histoire enfin plus dans le sens ou un amis a elle et du coup il a toujours dis qu'elle sera la femme de sa vie même si aujourd'hui il est marier a son homme voilà j espère vous avoir éclairer.

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr