Fat shaming et LGBT

Ancien membre  

Bonjour, alors c´est ma première journée ici alors désolé si ce post est hors sujet

Donc voilà. J´ai remarqué que même au sein de la communauté des homme gay, il y a beaucoup voir énormement de fatshaming

Pourquoi?! Je n´arrive pas à comprendre! Je me fais parfois insulter de gros lard sur des sites de rencontre de la part des hommes gays, ou par des gays en IRL tout court, c´est comme si les gros, on avait pas notre place dans le LGBT alors que gros et LGBT ne sont pas incompatible

Ce post en fait, est juste pour voir si beaucoup dans la communauté LGBT au grand complet ont eu affaire à quelque soit la force de discrimination par des gens LGBT (Racisme, homophobie, transphobie, fatshaming, etc++++++)

sur ce, bonne soirée 😜 ****

Annonce
Ancien membre  

Bonsoir Lvyren,

Excuse-moi mais, étant donné mon grand âge (au fait, c'était mon anniv' hier !!!), je ne sais pas du tout ce que c'est qu'un "fatshaming"...

Oui, je sais, ce n'est pas la première fois que je fais mon "relou", mais j'esssaye de m'accrocher !!!

Revenons-en à ton sujet. Nous sommes sur un site de discussion et de rencontre LGBT. Je suis homo (ou "gay", si tu préfères - Omo, la marque de lessive s'écrit sans "h") et fier de l'être. Et tu sais quoi ? J'aime les gros. Les hommes que j'ai aimés dans ma vie étaient, non seulement (beaucoup) plus âgés que moi, mais étaient beaucoup plus gros que moi ! Que veux-tu, "tous les gouts sont dans la nature"... Et, crois-moi, je ne suis pas le seul.

Quant à ce site (Beto), ça m'étonnerait vraiment que quelqu'un te fasse une remarque par rapport à ton identité sexuelle, la couleur de ton slip, la longueur de tes cheveux, ou la position de l'aiguille sur ton pèse-personne ! Parce qu'ici, la règle numéro "UN"; c'est la TOLERANCE et le RESPECT.

Alors, bienvenue chez toi, Lvyren !

Frango.

Ancien membre  

Citation de Frango #325972

fatshaming ça veut simplement dire "humilier les obèses" pour faire court 😅

Il y a même eu une vidéo de "paint" sur facebook où plusieurs hommes homos et gros témoignaient de la violence que les gays pouvaient avoir face à leur poids

Ça fait quelque temps que je navigue les sites LGBT et j´ai déjà reçu quelques "gros porc" "on est entre gay pas entre gros"

Alors qu´on est supposé se supporter et pas s´enfoncer pour d´autre minorité 😢

avatar contributeur de Wiloooo
Modération Wiloooo  

Coucou fatshaming c'est la grossophobie ?


Webmestre, gourgandine et créateur de cette communauté

Ancien membre  

En tout cas, moi j'aime les gros et j'aime les gays !!!

Annonce
Otentik   - modifié par Otentik le 06/03/2020 - 20:50:44

je pense que tu as tout bon wilooo

bienvenue ici Ivyren tu t'y sentira bien car la première des règles ici c'est la tolérence donc il n'y aura aucn jugement sur ta personne car par définition le jugement est inadmissible.

et bon anniv frango

Ancien membre  

Citation de Wiloooo #325974

C´est exact 😁

avatar contributeur de Wiloooo
Modération Wiloooo  

Pourquoi choisir les termes anglais vous me perdez ahaahah

Il est vrai que la grossophobie chez la communauté gay c'est quelque chose mais comme toutes les autres discriminations...

Un comble pour une communauté qui demande la tolérance =)


Webmestre, gourgandine et créateur de cette communauté

avatar contributeur de Superponey
Superponey  

Perso on m'a déjà envoyé chier car je portais des lunettes, ou parce que j'étais trop poilu...

Faut juste pas faire attention et essayer de passer au-dessus ;)

Ancien membre   - modifié par Alithia le 07/03/2020 - 04:28:44

Il me semble que le terme fatshaming à cette connotation de "vouloir humilier, blesser" conciement quelqu'un.

Pour certain c'est un jeu, dégueulasse.

Je dirais que c'est le summum de la grossophobie.

Pour en revenir au sujet. Étant historienne de passion je dois rappeler que la femme bien en chair à toujours suciter plus d'attirance. Car dans nos gènes, une femme en bonne santé est une personne qui mange bien. Pour que l'accouchement se passe bien, les hanches doivent être large. Alors oui les facteurs sociologique passe ensuite, et la propagande de la mode absurde. La majorité de ce qui est produit en vêtement l'es pour seulement 2pourcent de la population. (c'est moins le cas aujourd'hui). Du 38 au 44, en dessous ou au dessus c'est très peu produit. Alors qu'au final la majorité des femmes sont hors de ces valeurs.

"y a des cons partout" même ici (très rare ne tkt pas, ils restent généralement pas longtemps XD). Et transphobie il y a eu. Heureusement la modération est très réactives :p

Supersitoi: c'est pas toujours facile de passer dessus quand c'est constamment, en permanence, et par une majorité. Les cheveux long m'ont rapporter beaucoup de problème. Tout les jours j'avais des remarque voir des violence.

Donc non la solution n'est pas de passer au dessus, mais bien d'éduquer et de punir ces comportements inacceptable !

Perso, j'aime les femmes plutôt hors norme, musclé, bien en chair (j'aime pas le mot gros, trop utiliser négativement désoler), pulpeuses, petite ou grande, plate ou volumineuse.

Bref, je préfère finalement la majorité des femmes, car la norme, est finalement minoritaire.

Et ça marche pour les hommes et les non binaire bien sur :)

Ancien membre  

Citation de Alithia #326015

selon moi, la "norme" n´est même pas de faire du 36, car justement, la majorité dépasse alors ce sont ces "hors standards beauté" qui sont normaux et non les mannequins squelettiques que l´on voit lors des défilés de mode

C´est ce que les médias essaie de nous convaincre que c´est la norme alors qu´avoir la peau sur les os n´est pas "meilleur" que d´avoir des rondeurs

Souvent, c´est même l´inverse, surtout chez la femme qui, même si elle n´aura pas d´enfants, son corps est conçu pour nourir un bébé, alors avoir du gras et nécessaire et aussi à cause des seins

bref, tout cela pour dire qu´un poids normal, ça n´existe tout simplement pas 🙃

Ancien membre  

Ohhh tu sais du 30 au 38 y en as pas mal, j'ai même connue des cliente en 24, oui bon c'est rare mais quand même !

Et en effet ensuite ça s'envole, je dirais que du 34 au 52 ont aurai je pense, une bonne moitier de la population, ce qui fait toujours que l'autre et en dehors ! Bon la je fait le calcule vite fait par rapport à mes expérience dans le métier lol.

Sans compter que l'imc par exemple devrait être revus à la hausse, car trop bas selon un paquet de médecin. Oui en effet, un indices de bonne Santé que les médecins critiques ouvertement, car trop bas, et donc dangereux !

Le culte de la maigreur est en effet très dangereux, et il existe de nombreuse morphologie différente. Perso je suis trop maigre, mais impossible de grossir, Malgré que je mange comme quatre, pour d'autre, elle seront bonne en chair quoiqu'elle mange.

Chaque personne à sa propre morphologie, son propre métabolisme, et lutter contre est dangereux :)

Ancien membre  

Welcome, Ivyren. 🙂

La planète gay se gargarise de mecs athlétiques bien membrés…

C'est à prendre comme une carte postale et non comme la réalité.

Ce qui compte, c'est ta santé car tu n'en as qu'une.

Ta capacité à faire ta vie aussi.

Il faut reconnaitre que l'obésité morbide existe, tout comme l'anorexie.

Mais, entre les deux, il y a un monde tout à fait vivable et qui pourra te rendre heureux.

Je ne sais pas combien tu mesures et combien tu pèses et si tu es gros ou trop gros.

Trop gros n'est pas une insulte mais le constat que tu serais en danger d'un point de vue de ta santé et non du point de vue conventions sociales.

Si ta santé en souffre, il te faut réfléchir à l'améliorer, mais en considèrant aussi que la personne est un tout et que tu soignes peut-être autre chose chez toi en étant gros.

Tu as la force de ta jeunesse et le temps d'y réfléchir mais ne te laisse pas avoir par le regard des autres.

Fais équipe avec ton corps et commence par faire la paix avec lui.

Ancien membre  

Citation de Sociable30 #326039

je suis effectivement "trop gros" (imc de 43) je suis obèse morbide, mais je fais du sport

Quand c´est rendu que 2 médecins me disent qu´avec mon mode de vie physique, mon poids ne concorde pas (4-5 courses par années, je cours souvent pour le plaisir, je mange santé, beaucoup, (3000 calories par jour), mais santé, pas trop de junk food, beaucoup de fruits et légumes))

J'ai aucun problèmes de cholestérol, cardiaque, rien de rien

Bref, selon les médecins, je suis en santé... mais gros 😃

Ancien membre   - modifié par LouRrr le 07/03/2020 - 19:05:34

beh moi la grosseur ça me pose pas de problèmes mais la santé en revanche si,

je suis quelqu'un de sportif; j'aime courir, escalader, me battre gentiment... donc si la grosseur rend la personne inapte à ce genre de pratique ça me gène, sans que ça soit rédibhitoire parce que ya pas que le coté sportif qu'est capable de me séduire chez quelqu'un

Quand au lien avec les personnes lgbts il est pour moi pas systématique, c'est vrai que demander de la tolérance et ètre intolérant est paradoxale, mais je pense que ya des gays qui vivent leurs vies en s'en foutant pas mal de la tolérance des autres et en se permettant à l'envie d'ètre de sacré batards

Après tout gay, bi etc... ont est des humains comme les autres avec aussi nos mauvais cotés. Pourquoi, en tant que gay, ètre plus exemplaires que les autres? Par culpabilité d'ètre gay et donc homophobie interiorisée?

Evidement que le monde serait meilleur si la grossophobie, le racisme et toutes ces conneries n'existaient pas, mais l'amélioration de soi-mème et l'ouverture respectueuse aux autres (ya quelque chose qui me gène dans "tolérance") est pour moi une démarche personnelle à faire en tant qu'humain, voir mème en tant que menbre du vivant, et n'est pas une condition propre aux lgbt

avatar contributeur de Superponey
Superponey  

perso si on devait parler d'attirance , je suis pas forcément attirer par les gens trop gros ..

mais de la a insulter...

Ancien membre  

Citation de LouRrr #326095

selon moi, oui, les gays se doivent d´être plus tolérant pour la simple bonne raison qu´on est déjà une minorité opprimée qui demande de la tolérence

si un Cishet est grossophobe, c´est un connard et c´est tout

Si un gay est grossophobe, c´est un sale hypocrite qui demande la tolérance, mals fait preuve d´intolérence face à d´autres

Ancien membre   - modifié par LouRrr le 07/03/2020 - 19:25:43

Citation de Ivyren #326098

Sauf que tous les gays ne demandent pas plus de tolérance au reste de la société. Tous les gays ne sont pas politisés, la conscience d'appartenir à une communauté qu'il faut faire prospérer n'est pas présente chez tous, certains ne demandent pas plus que de vivre un bonheur discret avec leur conjoint. Et mème parmis ceux qui le sont tous ne la "demande" pas, ils la prennent. Tu crois que les premières émeutes de Stonewall étaient autorisés?

Voila, sinon sur la majorité des cas aujourd'hui je suis d'accord avec toi, il y a de l'hypocrisie, mais je souligne juste qu'il y a des exceptions

avatar contributeur de Skyquiver
Skyquiver   - modifié par Skyquiver le 07/03/2020 - 19:54:12

Comme on a pu le préciser dans d'autres sujets, ce qui plait beaucoup, c'est bien effectivement les mecs musclés et fins, et surtout imberbes, et plutôt brun majoritairement. On ne peut que déplorer le "fatshaming" que tu évoques, et il y a effectivement bien d'autres formes de discrimination qui font souffrir tout un chacun, lié au physique, à l'orientation, aux origines, au handicap, j'en passe et des meilleures.

Le coup du mec trop poilu, j'en ai également tellement souffert que, mêlé à l'homophobie environnante, j'ai tout simplement rejeté mon orientation, me considérant comme un monstre hors norme, en plus de toutes les difficultés vécues. Il a fallu que j'attende hélas mes 24-25ans pour réaliser que j'avais le droit de m'accepter.

Donc, on n'est pas mal à être hors norme. Si la critique facile et cruelle est bien encouragée par les standards de la société, en revanche en terme de goûts, je ne pense pas que ces derniers nous influencent tant que ça, puisque nous ne choisissons pas vraiment, sans quoi pourquoi se flageller et ne pas être hétéro pour commencer ? Tous les goûts sont dans la nature, mais hélas la majorité aime la même chose. Beaucoup de demandes pour très peu d'offres, et beaucoup de concurrents, ça fait forcément beaucoup de malheureux, à moins d'être très chanceux si l'on est pas dans les bonnes cases ! x)

Le mieux étant donc de se focaliser uniquement sur les personnes à qui l'on plaît et qui nous plaisent aussi.

On n'a pas fini de se prendre des coups, d'être la bête noire de certains, le fantasme des autres. Pour certains, assez rares, le physique est aussi secondaire.

Il existe aussi certains sites, et endroits de rencontre spécialisés pour réunir certaines catégories spéciales de personnes et ceux qui les aiment, comme pour les ours (bears) !

En tout cas, on est tous dans la même mouise ! Il faut bien être conscient que le mérite n'est hélas pour rien dans la possibilité de trouver quelqu'un, c'est en partie une question de chance. Tu as aussi l'avantage d'être jeune et d'avoir ainsi l'opportunité en terme de temps de parvenir à faire des rencontres en nombre encore assez facilement et surtout avec des personnes de ta génération. Même si on l'a perdu pour beaucoup depuis bien longtemps l'espoir, à ton âge c'est un peu jeune pour être défaitiste, il y a encore de quoi avoir une foi incommensurable pour l'heure !

Yotuel   - modifié par yotuel le 08/03/2020 - 01:00:00

Malheureusement, ceux qui subissent l'intolérance sont aussi intolérants que les autres. C'est assez paradoxal. On ne compte plus les LGBT, les noirs, les arabes ou les femmes intolérants alors que ces populations subissent l'intolérance.

Pour revenir au rapport de la communauté gay avec le poids, je pense que que le fatshaming pratiqué par la grande majorité des gays est ce qui me dégoute le plus dans le communauté (et c'est un mec "skinny" qui le dit). Je pense que juger une personne uniquement sur son poids peut être aussi violent que juger une personne en fonction de sa couleur de peau par exemple. On peut ne pas être attirer sexuellement par les mecs chubby (pour reprendre le terme anglo-saxon) mais il y a des façons de le dire. On n'est pas des animaux.

Je pense que dans la commaunauté gay, il y a le stéréotype du mec imberbe et musclé qui est très présent. Quand tu vas dans une boite gay parisienne, il n'y a que de ça. C'est assez stéréotypé et il y a très peu de diversité au final. C'est assez ironique pour une communauté qui a le drapeau arc-en-ciel comme symbole. C'est aussi vrai sur les applis de "rencontre" (de plan cul plutôt).

Cependant, il y a le retour du poil qui redevient tendance avec la barbe etc

Perso, je pense qu'il faudrait plus de diversité dans la communauté LGBT à tout point de vue.

Sinon, il y a la communauté ours qui existe pour les gays qui ne répondent pas aux stéréotype du jeune mec musclé et imberbe. Il y a des mecs poilus, chubby, plus ou moins agés etc Ceci dit, elle est beaucoup plus développée aux Etats-Unis qu'en France.

Après, je te rassure, il y a pleins de gays qui sont attirés par les mecs chubby mais ça peut être compliqué de les trouver. Il y a aussi une "honte" de reconnaître d'être attirer par les mecs "fat". La société nous conditionne à être mince et à être attiré par les mecs minces alors que la majorité des personnes ne sont pas minces. Il y a donc forcément un problème quelque part. Il y a le même problème chez les hétéros avec les femmes qui ont une pression sociale assez forte sur leur poids

Le modeste conseil que je peux est d'être fier de ce que tu es. Un mec fier d'une "particularité" (je sais pas si c'est le bon terme) dégage quelque chose de positif en général qui peut être "attirant". J'ai eu l'occassion de voir sur les réseaux sociaux des gays chubby qui étaient fiers de leur poids et qui dégageaient quelque chose de positif.

Après, je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire et que ça doit être très dur de passer sont temps à être insulté en raison de son poids.

Je suis sûr que tu trouveras un mec qui t'accepte.

Ancien membre   - modifié par GreenDestiny le 08/03/2020 - 01:34:24

J'ai été en surpoids/obèse la majorité de ma vie, je ne pense pas qu'il y as du "fatshaming" dans les relations, mais il est clair que, peu importe la sexualité, un homme en surpoids est bien moins valorisé. Pour moi il n'y as pas de grossophobie de ne pas vouloir sortir avec quelqu'un qui ne nous plaît pas en tout cas. (Mais si il y as insultes/violence, alors oui, c'est de la grossophobie évidemment)

Des gens qui aiment les hommes plus ronds ça existe sinon, mais attention aux chasers qui peuvent être assez .. dérangeants.

L'homme historiquement as son symbole de puissance, de courage, d'athlétisme; c'est donc logique que depuis les grecques, cette pensée soient restée, elle forme un symbole de masculinité.

Ce symbole de masculinité, on le retrouves évidemment partout, dans la culture, mais aussi dans le porno qui façonne la mentalité de pas mal de gens, qui des fois n'ont jamais eu de relations avec quelqu'un. Or non, tous les hommes ne sont pas des "twinks" ou des "machos", des musclés ne sont pas forcément actifs; tandis que des drag queen ne sont pas forcément passifs.

C'est triste à dire, mais aujourd'hui, on cherche un partenaire avec une bonne santé en général (bien que pour les homos, bah.. ça change pas grand chose, car il n'y as pas d'objectif de procréation, et donc de don de gênes bénéfiques), et l'obésité n'en fait pas partie. Les critères de beautés sont ce qu'ils sont : Des repères que beaucoup suivent, sans voir l'aspect humain derrière.

Tu trouvera bien un jour quelqu'un qui t'acceptera comme tu est, et continue les efforts, ça paye toujours ;)

avatar contributeur de Wilhelm
Wilhelm  

Je vais déterrer un sujet vieux de 8 mois mais clairement je trouve qu'il y a beaucoup de grossophobie, mais peut-être pas spécialement parmi les homosexuels. Je pense que c'est une tendance qui traverse malheur la société entière, avec la lookophobie, et qui se retrouve donc chez les LGBT+ aussi.

Envoyé depuis l'application android