Je ne comprend pas ma sexualité...

Elfilosophe

Bonsoir a toutes et a tous

Je suis une femme de 35 ans.

Récemment mon ex ma fait prendre conscience que je n'avais pas de désirs sexuel.

Et pourtant j'ai cumulé les expériences .

J'ai commencer avec les hommes mais très vite je me suis rendue compte que j'avais un problème.

Un déclic m'a permis de comprendre que j'étais lesbienne. Seulement sexuellement les problèmes on fini par être les mêmes.

Depuis j'ai assumée le fait d'être lesbienne, mais d'avoir aussi parfois envie des hommes. je sais même pas si je suis bisexuelle finalement. mais peu importe, je ne cherche pas a rentrer dans une case, simplement comprendre qui je suis ou comment je fonctionne.

Dans les deux cas lorsque je suis en couple, j'ai une sexualité plutot normal durant les deux premiers mois, et puis ensuite cela devient un effort que je dois faire tout au long de ma relation.

Parfois j'accepte l'acte sexuel car je sens que mon corps me le réclame, mais c'est très furtif alors si je loupe le coche, vous imaginez bien que ça peut durer longtemps comme ça, et que c'est dure à vivre pour l'autre.

En général une fois par mois me convient, mais ça peut être moins. J'ai vécu beaucoup de ruptures a cause de cela.

Je ressens du plaisir pendant l'acte mais pas au point de le réclamer a nouveau les jours suivants.

La sexualité n 'est donc pas une priorité pour moi et bien souvent, un calin ou des caresses me suffisent.

Donc en gros j'ai besoin de sexualité uniquement quand mon corps le réclame, mais a priori , je ne ressens pas de désir pour mon ou ma partenaire, et ce même si je dévore la beauté de son corps de mes yeux...

Et le plus dure à comprendre dans tous ça c'est que lorsque je suis célibataire par contre, je cumule les relations sexuelles,( cela peut être 1 fois à plusieurs fois par semaines. A savoir également que durant ces periodes je recherche généralement les relations a 3 ( 2 femmes 1 hommes) et que c'est dans ces cas la que j'ai le plus de plaisir.

Pour résumer grossièrement, je ne pense pas être asexuelle, je suis plus ou moins Bi , en couple je n'ai pas de libido, mais celle ci s'enflamme lorsque je suis célibataire, enfin avec l'age, de mois en moins a vrai dire...

Et de surcroit je préfère les relations à 3.

Y en a t il parmis vous qui saurait m'éclairer à ces sujets via des expériences vécus ou autres?

Merci d'avance pour vos réponses

Elfi

Membre Anonyme

@Elfilosophe

Il me vient spontanément quelque chose de très délirant : un possible rapport avec des situations vécues très jeune (même sans souvenirs) . Je n'irais pas au delà , par pudeur personnelle et une nécessité de te laisser y réfléchir ...

Elfilosophe

@SuzanneTD

C'est pas incohérent . Merci

Membre Anonyme

Je m'exprime mieux en musique , tu restes la bienvenue :)

Elfilosophe

@ SuzanneTD

Pas de souci ^^ merci

Membre Anonyme - modifié par SuzanneTD le 29/02/2020 - 21:52:29

Allez , je vais faire un petit effort finalement instructif pour tous .

J'ai longtemps fait ce même cauchemar :

Courir comme une folle avec un bébé dans les bras , dans une barre d'HLM , avec des rideaux à la place des portes - courir pour échapper hein - jusqu'à être rattrapée en pleine place où ce bébé a été massacré à coups de pelles .

C'est violent , oui - à la hauteur des nons-dits .

Ces rideaux à la place de portes représentent l'absence de sécurité : aucun endroit où se réfugier ni personne à qui faire confiance .

Ce bébé massacré représente mon enfance massacrée , en toute impunité et pleine conscience pour d'autres .

Alors aujourd'hui , avec une force sans nom j'emmerde les cons de tous bords .

Je suis devenue "conophobe" , c'est viscéral - et ils sont nombreux ... :)

Elfilosophe

J'ai longtemps pensé que mes problèmes d'ordres sexuels pouvaient avoir un lien avec mon enfance et des traumatismes que j'ai pu vivre, mais j'espérait sincérement que ça évolue avec le temps.

Et comme ça n'a pas été le cas et étant très différentes dans toutes les autres sphères de ma vie, j'ai abandonner cette idée...

Mais il est tout à fait probable en effet que j'ai a travailler la dessus finalement...

Membre Anonyme

malheureusement si je puis me permettre, le conophobe fait bcp de dégâts....surtout pendant l'enfance !

Membre Anonyme - modifié par SuzanneTD le 29/02/2020 - 22:01:30

Le con tout court , tu voulais dire non ?!

(conophobe étant la phobie du con)^^

Membre Anonyme - modifié par Lisela le 29/02/2020 - 22:04:55

@SuzanneTD, oui....alors cest ça, soyons clair! quelqu il soit....et quelque soit son comportement, à partir du moment où l'enfance est fragilisée, détruite ou abîmée.... c'est un gros con. Et c cest pour rester polie!

oui conophobe ! bien sûr.... fatigué je suis lol

Membre Anonyme

Si encore le con avait l'excuse de la jeunesse mais non , il en pleut des vieux cons ^^

Elfilosophe

Je ne suis pas d'accord avec vous....

Par exemple j'en ai voulu très longtemps à mes parents, et notemment à ma mère.

Un jour j'ai quand même réussi à la pardonner parce que j'ai compris que chacun ici sur terre fait du mieux qu'il peut avec les moyens qu'il possède.

C'est pas évident à expliquer la comme ça, c'est une démarche qui m'a prit du temps.

Mais aujourd hui j'arrive a avoir de la compassion pour tout les êtres humains...

Membre Anonyme

y a pas d'âge ma bonne dame, la connerie est un "essence" même de certains etres humains. mai bon je ne voudrais ps plomber le post avec ceux là. on les subit déjà bien assez lol

Membre Anonyme - modifié par SuzanneTD le 29/02/2020 - 22:15:40

Complètement - toutes mes scusies à l'auteure :) - Bonne soirée à vous ^^

Quand tu trouves enfin de la réciprocité , c'est audible .

Sans elle - à moins d'être dans une position de perpétuelle victime - c'est juste pas possible .

Elfilosophe

Pas de souci ^^

C'est intéressant ce que vous dites, du moins ça me donne matière à rebondir ^^

Bonne soirée a vous

Membre Anonyme

Edit plus haut :)

Elfilosophe

C'est justement ça, le but est de ne pas être dans le déni de responsabilité.

De mon point de vue toutes expériences, bonnes ou mauvaise à sa raison d'être.

C'est grace à celles ci que nous travaillons sur nous même, a moins effectivement de se victimiser sans cesse.

Concernant mon enfance, je suis responsable quand à la façon dont je vais vivre avec ce qui m'a été donné , prit etc..

Je suis responsable des choix qui vont découler de cette expérience, qu'elle soit bonne ou mauvaise.

Je suis responsable de la manière dont je vais réagir etc

Et si je viens à penser que les gens sont cons, alors j'aurais fait le choix de voir le mauvais coté des choses et je serais responsable des conséquences que cela engendrera...

Et au final je m'infligerai a moi même de mauvaises expériences...

Membre Anonyme - modifié par SuzanneTD le 29/02/2020 - 22:54:57

Non non , il y a des rigoristes de la connerie et contre ceux là tu ne peux rien , sauf à faire une flashmob sur l'instant :

https://www.youtube.com/watch?v=oJps73Ja8cY 😂

Plus sérieusement , tu n'as pas à te sentir coupable de réaliser que tout n'est pas si rose .

Pour autant , tu n'es pas seule .

Mettre des paillettes dans sa vie ne dépend que de soi :)

Elfilosophe

Si j'en arrive à penser ça , c'est que pendant des années , je me suis consacrer à des questions qui étaient essentielles pour moi .

A savoir , Qui suis-je? D'ou je viens ? Etc

Comment fonctionne la société ? Comment fonctionne le monde? Etc

Après avoir trouver des réponses, que " j'ai" juger pertinentes , j'ai pu avoir une vison globale de tout ce qui nous entoure.

Et c'est ça qui me permet d'avancer aujourd hui,

Et c'est en cela aussi que je me permets d'échanger sur nos points de vues

Membre Anonyme - modifié par SuzanneTD le 29/02/2020 - 23:11:13
Elfilosophe

Chouette merci , j'avais vu " Human" déja, et j'avais aimé

Liossec

Une question es-tu déjà tombée amoureuse ?

Mimosa

Bonjour ElPhilo,

J'ai une reflexion qui me vient en te lisant. Tu es demandeuse en tant que célib et bcp moins en couple. Est-ce que tu n'utiliserais pas la sexualité comme un moyen de créer du lien ? Et quand le lien est installé, tes vélleités s'estompent rapidement ? Ou bien alors tu étais tout simplement avec des gens qui t'ennuyaient lorsque tu étais en couple.

Elfilosophe

@Mimoza

Excélente questions ... MERCI vraiment

Utiliser la sexualité pour créer du lien ?

Pour tout dire je suis peut etre une autiste non diagnostiquée donc il est fort probable que la réponse soit oui .

Et quand le lien est installé, tes vélleités s'estompent rapidement ? Oui

Ou bien alors tu étais tout simplement avec des gens qui t'ennuyaient lorsque tu étais en couple.

Dans toutes les sphères de ma vie je m'ennuie rapidemment^^

Membre Anonyme

Que vient faire l'autisme ici ?!

Elfilosophe - modifié par Elfilosophe le 03/03/2020 - 23:00:25

@Liossec Excelente question également

Je ne sais pas répondre a cette question

Ca fait 35 ans que je me pose cette question,

Quand je pense être amoureuse on me dit que non , quand je pense ne pas l'être on me dit que je le suis.

En réalité je me fie à l'avis des autres , il m'est rès souvent arriver de demander a ma compagne , mais c'est quoi aimer? Quel comportement on a quand on aime ? mais je crois que j'ai toujours pas compris...

Donc il est possible que ça me soit arrivé mais moi je suis incapable de le dire.

@ Suzanne

Je parle d'autisme car les liens sociaux sont plus compliqué pour les autistes, c'est pourquoi je répond qu'il est fort probable que j'utilise le sexe pour créer des liens.

En tous cas c'est pas incohérent.

Membre Anonyme

Impossible - ou alors , c'est mal connaître l'autisme .

Elfilosophe

Si tu es une spécialiste alors tes connaissances sont les bienvenues^^

Liossec - modifié par Liossec le 04/03/2020 - 06:13:05

Il y a l'autisme et le symptôme autistique qui lui peut passer inaperçu. Je côtoie régulièrement une personne autiste, donc si tu as des questions.

Par contre heureusement que toutes les personnes en difficultés avec le lien social ne sont pas autistes. Ce n'est pas LA condition à l'autisme.

Sinon au lieu de te référencer à l'avis des autres, écoute toi, ce que ton corps et cœur te dicte. Si tu ne sais pas si tu es déjà tombée amoureuse, c'est alors que tu ne l'as jamais été. Ce gouffre qui aspire toute pensée qu te detournerait de l'être aimé.

Elfilosophe - modifié par Elfilosophe le 04/03/2020 - 09:13:45

@Liossec

Oui je sais, l'autisme est défini sous forme de spectre et contient des TED qui peuvent être vécu sans autisme mais j'ai pas voulu m'étaler davantage la dessus puisque ce n'est pas le sujet. j'ouvrirai un post sur l'autisme et/ou les troubles neurodéveloppementaux pour cela^^

Si je me référence à l'avis des autres, c'est justement parce que je ne sais pas m'écouter, j'apprend petit à petit mais pour l'heure je suis encore incappable d'identifier ce que je ressent ou non de ce coté la.



  S'inscrire pour participer