Comment rejeter qq1 sans avoir à faire le SAV ?

Place aux débats - Créé le - 13 Participations

Comment rejeter qq1 sans avoir à faire le SAV ?

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Ce sujet concerne les relations mort-nées (ex: de 0 à 2 rdv) et les relations qui ne passeront jamais le cap de relation officielle (ex: 3 semaines, 2 ou 4 mois). Sans aller jusqu'à faire subir à qq1 un ghosting, doit-on vraiment s'expliquer, en long et en large (thèse-antithèse-synthèse) sur pourquoi ça ne peut pas matcher avec X ou Y ? Ou alors quelle est LA phrase idéale pour éviter la surenchère de drama et mettre un terme à toute relation non souhaitée dans une paix royale ? Car j'ai l'impression qu'il n'existe pas de phrase idéale tout comme il n'existe pas non plus de rupture idéale, bien que tout le monde ait déjà entendu dans son entourage "on a rompu d'un commun accord, sans haine ni aggressivité". Alors si certain.e.s peuvent donner des exemples de fins de relations paisibles ou de phrases qui ont eu leur petit effet : GO !!!

Beaucoup se surestiment en croyant pouvoir "accueillir" ce qui s'apparente à un rejet ou un refus, dans la réalité c'est moins évident. Il y a souvent incompréhension de la part du rejeté qui demande des comptes au rejeteur, ce qui est compréhensible. Ou alors parfois le rejeté éprouve le besoin de verbaliser sa déception/peine/etc auprès de la personne qui lui a siginifié son réel désintérêt. Si le rejeté ne le fait qu'une à deux fois, de manière synthétique et acceptable, dans des délais de 1h à 2 semaines : OK (art. 2028-2 du code des relations amoureuses LoL). Au delà de tels délais, j'ai peut-être un coeur de pierre : où est l'utilité ? Même si c'est poliment formulé, avec une syntaxe impeccable, est-il nécessaire de chercher à interpeller le rejeteur avec des propos souvent moralisateurs du genre "tu aurais dû me dire ceci ou cela", ce qui sous-entend "j'aurais préféré que tu dises ceci, car je l'aurais tellement mieux pris". Oui, bien sûr ! Car la réalité, c'est que le rejeteur s'en balek* total de ce que le rejeté aurait préféré entendre : il ne veut plus l'entendre. Et le rejeté, souvent pour rassurer son égo blessé, va qualifier son rejeteur d'immature, d'indécis, de nanani ou de nanana... Alors qu'au contraire, le rejeteur est super sympa car il "libère" le rejeté afin qu'il se concentre sur autre chose et n'attende plus rien de lui. D'accord : la forme du rejet peut-être discutable, en fonction des "séquelles" subies par le rejeté, mais ça ne change rien au fond : le rejeteur ne veut plus (ou pas) de liens avec le rejeté. Sachant que tous les rejeteurs ont déjà été rejetés, au moins une fois dans leur vie et ne rejettent pas par plaisir, si on retire les sadiques et autres vrais méchants...

Merci BeTolerant

Précision : je ne vise personne sur BeTo. Ce débat est surtout une réflexion perso pour user de plus de diplomatie et en toute humilité, pour mieux accepter ou gérer d'éventuels rejets subis ou imposés. (balek = bat les koudes ;-))


0 vote

Salut.

Sujet interressant.

Le "rejeté" cherche souvent ses dernières cartes à jouer pour ne pas perdre la partie. Et là, on entre dans une manipulation de la part du rejeté à l'égard du rejeteur. Donc il faut dire stop de suite. Ne pas entrer dans la discussion et s'éclipser.

Pour ce qui est des phrases de rupture, il faut chercher bien-sur à etre le moins blessant possible.

Moi j'ai souvent utilisé un petit subterfuge qui ne laisse guère de doutes au rejetté, mais qui permet de faire passer la pillule en douceur et ainsi d'éviter des affrontements désagréables. C'est de dire : "J'ai besoin de faire un break, d'etre un peu seul. Je suis désolé, j'espère que tu comprends et que tu respectes ce besoin". ça laisse à l'autre le faux espoir d'un retour possible. Et il suffit ensuite de ne plus revenir ou de fuir les contacts.

C'est une méthode bien connue et qui a fait ses preuves, pour les gens qui n'aiment pas les conflits.


0 vote

"J'ai besoin de faire un break, d'etre un peu seul. Je suis désolé, j'espère que tu comprends et que tu respectes ce besoin"

Pas mal ! Merci Mimoza :)

Mais que répondre à : "Un break, c'est à dire ? Un break de combien de temps ? Non, désolé je ne comprends pas car j'avais l'impression que tout se passait bien entre nous, est-ce que j'ai dit ou fait quelque chose qui t'a déplu ? Je préfère que tu me dises la vérité : est-ce que tu veux qu'on arrête de se voir ?"

Entretiens-tu le faux espoir que tu reviendras vers l'autre ? Ou t'éclipses tu rapidement dès que les questions (relous) se multiplient ? Si oui, comment t'éclipses-tu ? Je ne pense pas que tu balances un simple BOUM ! chuis plus là

Oui, ça fait beaucoup de questions ^^


1 vote

Les autres aussi sont des êtres humains et sont sujets aux sentiments et émotions .


0 vote


Entièrement d'accord Cedryk : nous sommes tous des êtres humains, sujets aux sentiments et émotions.

@Mimoza : t'es tu eclipsé ? Pourtant, je pensais que cette discussion se passait bien ;-)


0 vote


41 remerciements

En général les gens évitent de dire la vérité, style maintenant que tu as couché c'est bon, tu as un vilain bouton sur le nez, tu fais mal l'amour, ou j'ai un second fer au feu.

Ils préfèrent les excuses du style ils sont pas dispo avant mars 2020, ils sont perdus et doivent réfléchir, faire un break (comme déjà signalé), se sont découvert aromantiques en se levant, ont eu une révélation mystique et projetent de rentrer dans un couvent, etc ^^

Si t'es prudent tu peux d'emblée signaler qu'il te faut au moins 6 mois pour tomber amoureux, mais avec le risque de te faire larguer avant d'avoir eu le temps de larguer, ce qui est inconstestablement plus humilant.

Bref les gens ne manquent en général pas d'imagination, tu es peut-etre un peu jeune et inexpérimenté, ou un peu trop honnête ? ;-)


0 vote

Pour te répondre, je suis intraitable. Si je sens que la personne fait de la manipulation pour parvenir à ses fins, je coupe court et je m'en vais. Là-dessus, je n'ai aucun scrupule car j'ai une sainte horreur de la manipulation. Dans les rapports humains, elle arrive trés vite et par principe, je n'y répond pas, comme le chantage.


0 vote

Bonjour,

Tu es autiste asperger ?


0 vote

@Dimancche : non, du tout. Serait-ce ton cas ?

@Mimoza : quelle fermeté ! c'est impressionnant.

ils sont pas dispo avant mars 2020, ils sont perdus et doivent réfléchir, faire un break (comme déjà signalé), se sont découvert aromantiques en se levant, ont eu une révélation mystique et projetent de rentrer dans un couvent, etc

@Lindos : l'excuse du couvent, c'est très marrant mais abusé.

Tout à fait : je ne sais pas mentir et suis parfois un peu naïf, mais j'ai appris à sentir quand les autres me mentent. Par exemple, une fois qq1 m'a dit qu'il avait vraiment trop de boulot et donc n'était pas du tout dispo le week-end pour me voir (on ne s'était pas vu de la semaine). Genre il devait bosser samedi et dimanche inclus, déjà qu'il bossait toute la semaine (en freelance). J'avais pas capté sur le moment, mais c'est en prenant du recul que j'ai intégré qu'il ne m'avait proposé aucune date précise pour me voir, en contrepartie de son indisponibilité. Pour ne pas insister et aussi parce que je suis un peu fier, en mode "la balle est dans ton camp" je me suis contenté de l'inviter à me recontacter dès qu'il serait dispo. Et j'attends toujours qu'il me fasse signe ! J'espère qu'il n'est pas mort d'épuisement professionnel LOL 😁... paix à son âme, si jamais il lit ce forum depuis son paradis.

J'avoue ne pas avoir envie de balancer les mêmes disquettes que j'ai reçues, parce que je ne trouve pas ça sympa, bien que je puisse très bien comprendre que d'autres n'aient pas eu envie de continuer une relation avec moi. Mais je n'ai pas non plus envie de me justifier pour un oui ou pour un non, si je ne veux pas poursuivre. Je veux me sentir libre d'invoquer mon devoir de réserve 😅 le moment venu ! À ce qu'il paraît, d'après les réponses données, il est admis de ne pas dire la vérité pour éviter les emmerdes. "Mentir, c'est mal" m'a-t-on enseigné depuis tout petit. C'est pas évident :-/


0 vote


7 remerciements

la rupture doit ètre proportionnelle à l'implication dans la relation

exemple ci vous habitez ensembles elle sera + longue que ci vous ne vous voyez qu'à l'extérieur pour simplement des petites sorties

donc oui ça dépend de l'implication et de la durée de la relation plus ça à été la proximitée + il faudra du temps pour la désintoxication

le mieux pour moi c'est d'ètre clair de rompre mais de laisser un peut de temps et permettre au quité de ce réorganiser dans son quotidien


0 vote


la rupture doit ètre proportionnelle à l'implication dans la relation

Le pb, c'est quand l'un des deux s'est beaucoup trop impliqué, même quand la relation est jeune. Sans vouloir passer pour un briseur de co...eurs 😁 ça me rassure pas de voir l'autre dans un état amoureux bien plus avancé que moi. Il aura beau dire "tkt on y va doucement" mais dans les faits, il va beaucoup trop vite ! Trop de ❤️ dans les sms, trop de romantisme dès le départ... pourtant, ce n'est pas de sa faute, il exprime juste son affection de cette manière. Ce qui est horrible, c'est qu'il est super sensible et j'ai pas envie qu'il badde à cause de moi. Je sens qu'il sent que je me suis éloigné. Et j'ai l'impression d'être un connard quand je lui réponds "Oui, on va se revoir bientôt tkt" Parce que j'ai un peu commencé à l'éviter avec des excuses bidons, en pensant que je finirai par en trouver une qui marche mais, finalement je crois que j'aurais moins l'impression d'être un connard si je lui dis que je préfère qu'on arrête tout, comme recommandé par Villedesbli. Je lui enverrai un msg vocal, c'est un peu plus humain qu'un sms.

Merci à tous pour vos propositions


0 vote

Meilleure réponse

Bonjour Annonyme,

En effet le Ghosting est quelque chose qu'il ne faudrait pas faire (même si certains fonctionnent comme cela). Nous sommes humains. Par respect pour l'autre on lui doit des explications.

Alors il n'y a aucune obligation de beaucoup écrire pour expliquer les raisons, on peut être clair en résumant. Il n'y a jamais de véritable paix car pour avoir une paix véritable il faudrait que celui qui est "rejeté" (non voulu) fasse preuve de recul, de distance et de compréhension et ce n'est pas toujours le cas. Oui il n'y a pas de phrases ou de ruptures idéales mais il y en a qui sont recommandées.

L'incomphréhension est normal, il ne s'y attendait pas ,il doit donc avoir des réponses. Il peut verbaliser ce qu'il ressent en effet mas il ne devrait pas harceler son (ex) copain/copine. Sinon c'est beaucoup trop, alors là c'est le "rejeté" qui manque de respect à l'autre.

Comme nous parlons de relations très courtes ( 2 jours, 3 semaines) et non d'un conflit dans un couple ensemble depuis 3 ans, si il y a une chance de réparer la "faute", cela peut être positif d'exprimer ce qu'on ressent, et de COMMUNIQUER. (D'ailleurs l'utilisation de la communication non violente est très pertinent). Enoncer un fait, pas un jugement, se mettre à la place de l'autre, comprendre ce qu'il veut....

En fait ça dépend je pense qu'il y a des cas où la décision est prise et impossible de retourner en arrière mais je pense aussi que dans d'autres cas c'est possible de communiquer , d'exprimer les deux parties, de comprendre l'autre, et que le rejeteur offre une autre chance.

C'est une mauvaise idée d'insulter son rejeteur d'immature ou d'autres choses. Oui tout à fait le rejeteur lui explique les raisons , c'est ce qu'il doit faire.

Parfois le rejeteur ne veut plus de lien avec le rejeté ( ce n'est pas toujours le cas). Mais ne culpabilise pas Annonyme, tu as donné tes raisons c'est le plus important.

**BON PASSONS AU VIF DU SUJET : LES RAPPORTS HUMAINS :

Il y a un gros problème de nos jours chez beaucoup de personnes. C'est la façon dont elles considèrent l'amour et ce que doit être une relation amoureuse. Certaines personnes veulent à tout prix avoir un petit ami, pour qu'il leur fasse plein de choses, qu'il l'aime, qu'il l'aide, qu'il remplisse son vide.... Mais c'est une erreur. Nous ne vivons pas pour l'autre mais nous vivons pour nous. L'amour propre est important. Une relation équilibrée c'est une relation où chacun des deux garçons d'ABORD s'aiment eux même (prennent soin d'eux, ont des loisirs, une famille, des amis), sont bien avec leur personnalité et qui ils sont, et ils vont s'aimer. Mais ils ne vont pas fusionner , ils vont garder leurs individualités. Même si ils sont en couples ils ont chacun des amis, des activités qu'ils aiment faire seuls... Ils ne vivent pas pour leur chéri mais pour eux.

Avant de s'engager dans une relation, il faut s'aimer soi même. Seul nous même pouvons remplir des vides en nous.**

Je vous partage un article : https://nospensees.fr/24-phrases-proteger-independance-emotionnelle/

Extrait : *"Qu’on soit seul ou accompagné, on doit apprendre à profiter de la vie, et faire en sorte que notre bonheur ne dépende pas des autres. Le seul amour que l’on puisse imposer, c’est l’amour propre."

*"L’amour et la dépendance sont incompatibles. Si elles coexistent, elles se détruisent. Dans le cas où cela arriverait, même si la relation de couple perdure, l’amour finira par céder sa place à la dépendance.

On doit passer du besoin à la préférence, qui est bien plus saine.

*On peut aimer, voire même adorer notre partenaire, mais on doit dans le même temps maintenir une haute estime de soi, un lieu où cultiver la croissance personnelle, et dans lequel notre maturation atteint son paroxysme."

*

"il ne faut pas confondre amour et attachement. En amour, il n’y a ni angoisse, ni papillons, ni dévouement total. Aimer, ce n’est pas s’étouffer, ce n’est pas se soumettre, ce n’est pas un sacrifice.L’amour n’est pas obsessif. L’amour est calme, l’amour est modéré, l’amour est raison, désir, amitié, attention et équilibre. En amour, il n’y a pas de peurs, c’est pourquoi il en vaut la peine."*

Un autre article sur l'amour véritable : https://nospensees.fr/8-choses-devez-savoir-lamour-veritable/

Extrait : "*1. Aimez-vous et votre vie, avant de tomber amoureux de quelqu’un d’autre

  1. L’amour véritable est sans conditions, ni exceptions

*3. Aimer ce n’est pas avoir besoin, c’est choisir

  1. Etre le partenaire parfait ne veut pas dire ne pas avoir de problèmes, mais savoir les solutionner

  2. L’amour ne grandit pas tout seul, il se construit*

*6. Pour aimer pleinement, il faut établir des limites émotionnelles (Certaines choses ne doivent pas être tolérées dans une relation, comme l’abus, la manipulation émotionnelle, la maltraitance ou la violation de nos valeurs.)

  1. L’amour véritable ne s’exige pas, il s’offre

8. Si l’amour vous étouffe, c’est qu’il n’est pas à votre taille"

24 phrases pertinentes de l'article plus haut :

*1- Il n’y a pas d’amour qui soit suffisamment puissant pour remplir le vide d’une personne qui ne s’aime pas elle-même.

2- Je n’ai pas besoin de toi, je te préfère. Walter Riso

3- Si tu n’es pas capable de m’aimer comme je le mérite, alors quelqu’un d’autre sera capable d’apprécier ce que je suis. W. Riso

*

*4- Je t’aime parce que je veux t’aimer, parce que je t’ai choisi et que j’aime être à tes côtés ; pas parce que tu es indispensable à mon bonheur. W. Riso

*5- Je ne serai plus esclave de mon passé émotionnel ; au lieu de ça, je vivrai mon présent avec émotion.

6- On nous fait croire que chacun de nous est la moitié d’un tout, et que la vie n’a de sens que si on trouve l’autre moitié de notre tout. On ne nous dit pas que l’on naît tous entiers, et que personne ne mérite de porter sur ses épaules la responsabilité de combler nos manques. John Lennon

*7- On nous persuade que le « deux en un », cette expression que l’on emploie pour parler de deux personnes qui ont la même façon de penser et d’agir, est celle qui fonctionne le mieux. On ne nous dit pas que ce même concept pourrait aussi être appelé « annulation », et qu’on ne peut espérer entretenir une relation saine avec l’autre que si l’on se sent comme individu qui a sa propre personnalité. John Lennon

*8- Tu n’as rien à prouver aux autres, seulement à toi-même.

9- L’amour, c’est la liberté et la croissance avant la possession et les limites.

10- Pour aimer quelqu’un, je dois d’abord m’aimer moi-même.

*

*11- Il n’y pas d’amour ; il n’y a que des preuves d’amour. Et la meilleure façon de prouver à l’autre qu’on l’aime, c’est de le laisser vivre librement.

12- Je t’aimerai en ayant conscience du fait que c’est nous qui inventons et qui réinventons l’amour que l’on vit.

13- Ton bonheur ne peut dépendre de personne, aucune relation ne t’apportera la paix que tu n’auras pas trouvé en toi-même.

14- Tu ne dépends de personne dans ce monde ; même ta propre ombre t’abandonne dans l’obscurité.*

*15- Si ta façon d’aimer consiste seulement à donner de l’affection, tu devrais revoir ta définition de l’estime de soi. W. Riso

*16- C’est quand je me suis aimé pour de bon que j’ai compris que j’ai toujours été au bon endroit au bon moment. Et c’est alors que j’ai pu relâcher la pression. Aujourd’hui, je sais que cela a un nom… L’estime de soi.

17- Quand je me suis aimé pour de bon, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas sain : les gens, les situations et tout ce qui me tirait vers le bas. Au départ, ma raison a appelé cette attitude égoïsme. Aujourd’hui, elle l’appelle… Amour Propre.

18- Dépendre de la personne qu’on aime, c’est une manière de s’enterrer vivant, c’est un acte d’auto-mutilation psychologique où l’amour propre, le respect pour soi et l’essence de soi sont offerts de manière irrationnelle. W. Riso

*

*19- Si tu n’arrives pas à voir ce que tu vaux, tu iras probablement vers les gens qui ne peuvent pas le voir non plus.

20- C’est quand tu découvres que tu peux être ton plus grand FAN que tu cesses de mendier l’approbation des autres. Rafael Vidac

*

21- En avançant dans la vie, j’ai compris que l’important n’est pas de savoir ce que quelqu’un a, mais ce que chacun vaut.*

22- S’aimer soi-même, c’est le commencement d’une aventure qui dure toute la vie. Oscar Wilde.

23- On peut choisir d’être quelqu’un d’heureux et optimiste, ou quelqu’un de triste et négatif. Personne n’est responsable de faire le bonheur d’autrui. Le choix dépend de soi.

*

24- Car personne ne peut savoir à ta place. Personne ne peut grandir à ta place. Personne ne peut trouver à ta place. Personne ne peut faire à ta place ce que toi-même dois faire. L’existence n’admet aucun représentant. Jorge Bucay

**Pour revenir au sujet initial, je rappelle que c'est normal que ne nous nous entendons pas avec tout le monde. C'est normal que certaines personnes ne nous apprécient pas. Il y a plus de 7 milliards d'humains, on ne peut pas être apprécié de tout le monde. Ce qui est vrai c'est qu'on trouvera toujours des personnes qui vont nous aimer et nous respecter. Mais il ne faudrait pas qu'on se dise "je dois avoir une relation," ou " j'ai besoin de lui". NON !

La seule chose que vous avez besoin c'est de vous aimez-vous et de prendre soin de vous. Ne cherchez pas en l'autre ce que vous pouvez trouvez en nous. Si déjà vous changez votre facon de voir les choses. Même si c'est pénible, vous vous direz : "D'accord ce garçon ne m'apprécie pas, et il veut arrêter notre relation. Et bah d'accord. Il a le droit. Ce n'est pas un contrat, il n'y a aucune obligation. C'est son choix. Ce n'est pas grave, car JE M'AIME et je sais que même si cette personne ne m'apprécie pas ,il y aura d'autres garçons que je pourrais rencontrer. Mais surtout je ne m'obstine pas car je sais que je peux compter sur moi et que je ne suis pas dans une recherche de besoin, je peux vivre sans petit ami. Même si c'est mieux d'avoir un petit ami. D'ailleurs c'est un choix. Certains sont heureux célibataires. Vraiment j"insiste VOUS N'ETES PAS RIEN SANS VOTRE NOUVEAU PETIT AMI, VOUS ETES VOUS ET VOUS AVEZ VOUS !! Oui c'est triste si il ne veut pas être vous mais vous ne dépendez pas de lui.

:)


2 votes

Merci AlexisT. Je partage les valeurs et réflexions citées dans les rapports humains.

C'est normal que certaines personnes ne nous apprécient pas.

Je complèterai en disant qu'il est aussi normal de ne pas apprécier tout le monde.

Juste pour info, ça y est ma relation est terminée. Son amour n'était pas du tout à ma taille... Il a compris et il ne m'a pas soulé mais je suis quand même un peu triste pour lui. Je lui ai souhaité de trouver quelqu'un avec qui ça marchera, ce que je lui souhaite vraiment. Moi, j'ai vraiment besoin d'oxygène, ça ne peut me faire que du bien. Encore merci à tout le monde.


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit