Ex hétéro qui a honte de son homosexualité nouvelle.

Sebroux75

Bonjour je voudrais vous conseils et votre avis sur ma situation car je n'est personne à qui me confier.

J'ai 30ans j'étais toujours sortie et j'avais vécu en couple avec des femmes et je ne m'étais jamais posé de question sur mon orientation sexuelle. Il y a deux mois j'étais dans un bar pour voir un match de foot, j'ai passé la soirée avec un mec du bar que je connaissais un peux le courant passait super bien entre nous, on commentait le match on fessait des blagues, a la fin de la soirée il ma proposé de venir chez lui fait une partie de foot sur PS4, et on a fini la soirée chez lui. Une fois chez lui tous c'est bien passé et a un moment il ma embrassé je n'avais jamais embrassé un homme ni eu la moindre envie de le faire, mais j'ai toute suite aimé ça je me sentait extrêmement bien et en confiance avec lui, on afait l'amour sans retenu inversant les rôles, ça me semblait naturel je n'avait jamais été aussi excité et je n'avais jamais pris autant de plaisir. Une fois fini j'ai toute suite eu honte de moi j'ai réalisé que j'avais eu une relation homosexuelle et je me suis senti mal et sale j'avais honte de moi et je suis partie rapidement, le lendemain au travail je n'est pensé qu'à ça j'avais honte je le vivais extrêmement mal, le mec ma envoyé des message pour me remercier de la soirée il voulais savoir si j'allais bien, et il l'invitait à dîner chez lui le soir même, je lui est répondu que je voulais bien venir pour prendre un verre, j'avais dans l'idée de lui expliquer que j'avais fait une erreur et qu'il devait ne plus me,contacter et garder secret notre soirée, mais une fois chez lui j'ai encore ressenti cette énorme attirance pour lui et j'ai cédé à cette envie et j'ai dormi chez lui, après chaque orgasme j'avais honte et je me sentait sale, mais au bout d'un moment je me ressentait bien et a ma place avec lui.

Voila deux mois que nous sommes en couple, je n'est jamais été aussi heureux et épanoui, la honte et la gêne on disparut au fils des jours, mais uniquement quand nous sommes tous les deux.

Lui est gay et l'assume et a fait son camping out a 20ans nous avons 30ans tous les deux, maintenant que notre relation est sérieuse je sais que je vais devoir assumer ce choix et ça me fait peur, parfois j'ai envie de le quitter car l'idée de devoir assumer d'être en couple avec un homme au près de ma famille et de mon travail me fait extrêmement peur et me met en panique totale.

Plume

Bonjour Sebroux75,

Mis à part ton malaise du au fait que ce soit un homme, ton histoire fait un peu rêver.. Vous avez l'air super amoureux!!!

Après l'angoisse d'assumer d'un coup en public me parait plutot normal.. Tu ne pourrais pas commencer a en parler a des gens ouverts desprit qui pourraient par la suite te soutenir?

Bon courage a toi et profite bien avec ton amoureux,

Plume

Hanabi

J'ai la même réaction que toi. pourquoi ce genre de belle rencontre n'arrive pas sur moi ? Je suis jaloux................ 😖

Sinon Sebroux75,

Soit sélectif quand tu fais ton coming out, y a des gens qui ne méritent pas savoir.

Skyquiver - modifié par Skyquiver le 21/02/2020 - 10:59:48

Pour commencer, il faut bien oublier tout le lavage de cerveau que tu as pu subir au sein d'une société parfois très homophobe et asceptisée, d'autant plus selon l'environnement où l'on vit et évolue. L'homosexualité n'est pas une maladie, ni même un choix, ni même la promesse future d'un châtiment divin, elle est aussi banale et non-choisie que la couleur de tes yeux, de tes cheveux ou encore de ta peau, seuls les ignorants et les personnes haineuses (hélas bien trop nombreux) feront tout pour te convaincre du contraire, en se basant uniquement sur leur propre existence et leurs croyances pour définir la bonne marche à suivre pour l'ensemble de l'humanité et du monde. On fait tous des erreurs en se basant sur des vérités et des expériences qui nous sont propres pour essayer de définir ce qu'est la réalité, alors qu'elle est composée d'une multitude de facettes qui peuvent être effrayantes car méconnues et hors de tout contrôle. Certains les acceptent en comprenant que la diversité est naturelle, qu'elle peut être, dans certains cas, source de richesse, d'échanges et de partage. Il y a aussi ceux qui ont besoin d'un peu plus de temps et finissent par comprendre et voir le monde tel qu'il est avec ses différences. D'autres enfin sont incapables d'aller au-delà de cette peur de l'inconnu ou s'en servent volontairement pour nourrir et attiser la haine, en profitant de la position de faiblesse de ses minorités pour donner libre cours à leurs pulsions sadiques et tyranniques; elle est l'apanage des faibles d'esprit qui n'ont d'autres moyens pour s'élever et attirer l'attention que de rabaisser les autres, ou des moutons qui ne font que suivre le mouvement sans même chercher à comprendre et à se mettre à la place des autres. Cette peur de l'autre, de l'étranger, de la différence, est assez déplorable, car c'est bien elle qui rend tout "sale" et entraîne le rejet, le mépris, la haine, et parfois l'état d'isolement, de souffrance, voire la mort, de tant d'innocents.

Tu ne fais de mal à personne, d'ailleurs, sans blâmer personne, en voyant la planète de plus en plus surpeuplée et bondée, je dirais dans une moindre mesure qu'être hétérosexuel peut faire indirectement plus de dégâts à la planète ! ;)

Il ne s'agit pas des autres mais de ta vie, ce que tu aimes est donc naturel (même chez certains animaux on retrouve de l'homosexualité), et donc bon pour ton épanouissement, tu as le droit au bonheur autant que les autres.

On se sent effectivement très seuls, car étant minoritaires, l'on vit tous cachés, alors que dans la réalité nous sommes sûrement plus nombreux qu'on ne l'imagine, et l'on doit sûrement croiser quelques personnes de la même orientation sans pour autant jamais le savoir.

C'est effectivement une sacrée chance de trouver quelqu'un qui t'aime et que tu aimes, c'est loin d'être si facile pour tout le monde ! Malheureusement le temps c'est de l'amour, et quand on le perd on ne peut pas revenir en arrière. Alors fonce ! Sans pour autant forcément l'annoncer à tout le monde, tu devrais plutôt effectivement, comme Plume la disait, te confier à quelques soutiens solides et solidaires, qui pourraient être assez ouverts et respectueux pour te comprendre, et pas forcément au travail.


Sujets similaires
  1. Besoin de recul sur une situation
  2. Pour quoi je repousse mon homo sexualité (conseils aide)
  3. Je ne sais plus quoi penser de mon ex
  4. comment reprendre goût à la vie suite à un deuil
  5. anniversaire de GUI33000
  6. Comment rebondir après une rupture amoureuse ?
  7. Idéal masculin :3
  8. Du virtuel au réel pour un 1er copain pas facile..
  9. faux profil en action attention
  10. (Avis) Mon chef me dit des choses bizarres
  11. J'ai couché avec le mec de mon meilleur ami
  12. Souci perso avec un garçon qui n'assume pas

  S'inscrire pour participer