Coronavirus 2019 n-Cov, on en parle ?

Lindos - Modification par Wiloooo le 21/03/2020 - 21:59:29

Le sujet du Coronavirus tournant en boucle sur certaines chaines d’info, m’intéressant aux risques, à la Chine, et évidemment à la France, il m’a semblé important que nous évoquions le sujet.

Ce qui m’a fait sursauté ce soir et m’a poussé à poster, c’est que le monde marchand se plaint déjà de la perte de la manne des touristes chinois en France, et le monde financier se plaint déjà de la chute de la bourse, alors qu’il y a des dizaines de millions de chinois confinés qui se demandent déjà comment ils vont pouvoir manger et se protéger ou se soigner (car l’essentiel devient rare et chers et les hôpitaux sont saturés), que des centaines de millions de chinois sont contraints de limiter leurs déplacements, alors qu’ils auraient volontiers préféré passer le Nouvel An chinois en famille ou à Paris. Il y a un manque de discernement à compter ses sous pendant que l’OMS estime que la menace est "élevée" au niveau international.

Avant toute chose, lien vers les informations officielles françaises, susceptibles d’être actualisées tous les jours :

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/cas-de-pneumonies-associees-a-un-nouveau-coronavirus-2019-ncov-a-wuhan-en-chine

Si j’ai bien compris en France on gère actuellement l’urgence correspondant à l’absence de contamination d'une personne sur le sol français, à savoir les personnes revenues récemment de Chine (il y a 3 malades identifiés) ou ayant été en contact avec elles depuis. En gros en cas de symptomes grippaux on se signale au 15, qui évalue si ils doivent venir nous chercher en tenue spatiale pour passer un test en milieu confiné à l’hopital, de façon à nous garder en quarantaine x semaines si on est positif, et nous soigner éventuellement si on développe cette pneumonie virale, style grosse grippe qui descend dans les poumons, et peut finir par épuiser les gens les plus fragiles. Apparemment très contagieuse car on confine les gens comme dans les films de science fiction, mais dont on ne connaît pas encore définitivement la mortalité qui pourrait actuellement se situer à quelques pourcents (supérieur aux grippes habituelles), ni définitivement si les porteurs asymptomatiques sont infectieux ou pas, ni si le virus pourrait devenir plus, ou moins, agressif.

Apparemment le souci actuellement en Chine dans les foyers d’infections, c’est qu’ils sont tellement débordés qu’ils n’arrivent plus à soigner des maladies graves ordinaires, ce qui pourrait augmenter la mortalité totale. Les gens ne trouvent pas de carburant pour conduire les malades à l’hopital, il y a pénurie de masques faciaux, et il circulerait même une cagnotte pour acheter à manger aux médecins, qui viennent de recevoir des renforts. En temps normal les hôpitaux chinois ressemblent au métro parisien aux heures de pointe, les rares images qui circulent montrent actuellement plutôt le métro parisien bondé les jours de grèves… Ils sont en train de construire en urgence deux hôpitaux de 1000 places, les images ont circulé d’une foret de pelleteuses terrassant la plateforme et les réseaux d’assainissement, apparemment ils posent actuellement les bungalows dans l’un d’entre eux.

De ce pas je suis allé voir aujourd’hui dans ma ville mon pharmacien préféré pour savoir si d’aventure j’avais besoin de masque un jour futur il serait en mesure de m’en vendre. Verdict, il n’en a plus et attend d’en recevoir. J’espère qu’ils ne viennent pas de Chine comme mes vêtements car là-bas c’est déjà la pénurie, ils se vendent x fois plus chers, mais apparemment les gens en portent dans les zones à risque.

Bref l’urgence est très loin d’être la même en France, on a apparemment un mois d’avance par rapport à l’épidémie chinoise, et les autorités disent savoir gérer des dizaines de lits. Mais je serais curieux de savoir ce qui se passerait s’il s’avérait nécessaire de multiplier le nombre de lits, et d’étendre la prévention à un grands nombre de français. De plus il risque de manquer la rondelle de prévention, parce que les chinois eux étaient déjà préparés depuis des années à porter un masque et se désinfecter les mains en cas d’épidémie de grippe. Cela pourrait s’avérer sportif.

D’où probablement la détermination des autorités françaises à isoler les virus importés, de Chine ou d’ailleurs, avant qu’ils ne se propagent en France. A mon avis pas de panique donc au 27 janvier 2020, mais vigilance.

Mes sources :

Médiapart mais cela risque de ne pas être simple si vous n’êtes pas abonnés :

https://www.mediapart.fr/journal/international/270120/depuis-wuhan-ville-sous-quarantaine-des-chinois-bravent-la-censure-et-appellent-l-aide?onglet=full

https://www.facebook.com/theNewsmonger/

https://www.youtube.com/channel/UCv361SF6FKznoGPKEFG9Yhw

W0nderwOOman

Vraiment ?

Tu habites Paris 13ème ? Ou à Bordeaux ?

Au pire, si tu as des connaissances qui bossent dans le médical, n'hésite pas à leur demander de te filer des masques.

Lindos

A Lyon. Voyageant souvent j'en ai d'avance, mais pas de quoi tenir un siège ^^

LouRrr

Corona n'aura pas mes cojones

Membre Anonyme - modifié par tonybeacon le 27/01/2020 - 23:19:56

Dans tous les cas, si vous prenez des masques, prenez ceux à prévention air et non les masques chirurgicaux à prévention gouttelettes (qu'on voit partout)qui sont inefficaces contre ce virus

W0nderwOOman - modifié par w0nderwOOman le 27/01/2020 - 23:18:19

@Lindos : Sinon, va chez Ler0y Merl1n ou Ca5t0rama (sans vouloir faire de pub), les masques de protection sont plus renforcés que ceux portés par les chirurgiens ou les dentistes. Comme ça tu pourras te constituer un super stock bien avant que les autres n'y pensent ;)

Membre Anonyme

L'évolution d'une journée à l'autre est forcément angoissante .

De là à passer à la trappe , tous les autres sujets (grippe y compris et plus tueuse) - il faut raison garder :)


● en ligne
Hanabi - modifié par Caramany le 26/02/2020 - 12:01:16

????????????

Lindos - modifié par Lindos le 28/01/2020 - 15:27:12

W0nderwOOman,

merci de l'idée, les FFPx semblent faire le job en présence de gens infectés.

Steph41190,

".le malade de Bordeaux à pris un vol Paris Bordeaux après sont vol venant de Chine....la méchante grippe n'as pas franchi les limites de son siège d'avion...pendant les 10000km de vol ? un vrai miracle!"

Si j'ai bien compris, plutot que de mettre tous les voyageurs venant de Chine en quarentaire, d'autant qu'il va pouvoir arriver des voyageurs à risque d'autres pays, et s'appuyant sur les première infos suggérant que l'infection ne se propage pas (ou moins) pendant la période d'incubation assez longue, ils ont misé sur la possibilité de controler à postériori tous les syndrome grippaux de ces voyageurs et des gens ayant été en contact avec eux. C'est évidemment risqué, mais les alternatives ne sont pas nombreuses, telle que le mise en quarentaine de tous les français qui seront rappatriés. Mettre en quarentaine des gens sains cela nécessite des infrastructures, et a un cout...

Caramany,

Merci de tes infos, je lis avec plaisir ton intervention...

La quarentaine la plus simple et moins couteuse est d'enfermer les gens chez eux, et de leur apporter nourriture et soins. Mais faut que tout le monde collabore.

En effet les asiatiques sont déjà victimes de discrimination depuis quelques jours, les gens ne sont pas préparé à gérer.

"j'ai emmené à la pêche un ami chinois qui vient de Wuhan, arrivé en France le 09/01. Il était plus en forme que moi. C'est sa première sortie de la maison après 15 jours de quarantaine chez sa fille dans le 92 sud,avec son épouse, sa fille son gendre français et son petit fils de 3 ans . Il n'as porté de masque. Il ne mange pas d'animal sauvage."

Cette quarentaine était gérée par les autorités françaises, ou c'est lui qui l'a fait sponténément avec ses connaissances du problème chinois ?

Le fait qu'il mange ou pas du gibier n'est pas la question. Mais il pourrait avoir été en contact avec une personne qui tousse ayant contracté cette maladie et non une banale grippe.

"La quarantaine n'aide pas le médical, ne sert qu'à semer la peur en cette période de grippe au sein de la population confinée. Ce qui fait que les hôpitaux sont saturés. Cependant, il en faut. Et il n'y a que les chinois qui peuvent le faire, presque 60 millions de citoyens mis en quarantaine, équivalent population française. Sans oublier que des milliers des milliers de médecins infermiers ont choisi le contre sens, se porternt volontariat en allant aux zones touchées. Les chinois sont capables de construire un hôpital d'urgence en quelque jours, On est habitué à construire des ponts des immeubles en peu de temps. laissant les bavards incapables de douter la qualité de construction. Ça on est habitué. La bouche c'est sur les autres, on ne contrôle pas, on s'en fiche . En plus, le problème se passe chez nous pas chez les autres, l'opinion des autres sur notre travail, ne sert à rien."

Les médecins chinois qui viennent d'arriver à Wuhan, savent qu'ils vont devoir "s'enfermer avec la maladie" jusqu'à ce que le virus devienne moins vitulent. Avec des cominaisons adéquats ils pourront peut-être ne pas s'enfermer complétement. Les chinois en sont capables oui. Je rappelle que les personnels soignant vietnamiens ont du faire pareil à l'hopital de HàNôi en 2003, ils se sont enfermés avec le SRAS, beaucoup plus mortel. Cela nécessite beaucoup de courage et de sens civique.

"Porter un masque et se laver les mains si tu es en lieu public confiné. Un virus ne peut survivre qu'avec support biologique:cellule vivante , ceci dit sur les matériels non vivant, comme le masque made in China, il n'y a pas de risque de contamination. En plus il y en a pas."

Oui. Pas de masque ?

.

Edit : l'allemand de 33 ans qui vient d'être infecté en allemagne, l'a été avant que sa collègue stagiaire chinoise développe des symptomes et soit dépistée positive. Cela montrerait que l'infection entre personnes non symptomatiques serait possible contrairement aux incertitudes qu'on pouvait lire.


● en ligne
Hanabi - modifié par Caramany le 26/02/2020 - 12:01:50

???????????

W0nderwOOman - modifié par w0nderwOOman le 28/01/2020 - 19:16:33

Euh... 107 morts quand même (à cette heure). En effet, en comparaison avec l'immensissime population chinoise, ce n'est pas grand chose. À moins que ces 107 personnes avaient une dette karmique... Xi Xing Ping (s'cuse my chinese :D) a quand même dit de l'épidémie que c'était un démon. Ce qui m'amène à me demander : y a-t-il de bons exorcistes en Chine ? Va de retro Coronasss !!!

Mon sentiment est que les médias en font un peu trop et contribuent à alimenter la psychose. Tout en nous écrivant des articles du genre : pourquoi il ne faut pas céder à la psychose ! Hahaha.

La mort de Michou est presque passée inaperçue... sans parler des fortes pluies à Madagascar dont tout le monde se fout royalement, y compris France télévisions : normal c'est un pays pauvre, ça fait longtemps que tout le monde s'en fout des pauvres : une vingtaine de morts, ce n'est pas si interpellant.

Lindos - modifié par Lindos le 28/01/2020 - 21:02:54

"107 morts quand même (à cette heure). En effet, en comparaison avec l'immensissime population chinoise, ce n'est pas grand chose."

Le VIH, très peu contagieux, mais ayant une longue période d'incubation, a été remarqué en Occident sur quelques personnes, avant de se répandre dans le monde entier, et continuer à se répandre d'ailleurs. Par contre si les médecins ont pensé les premières années qu'il était peu mortel, environ 10 pour cent, ils ont du se rendre à l'évidence quelques années suivantes qu'il l'était à quasiment 100%. Et au jour d'aujourd'hui on sait le soigner mais toujours pas le guerir. Je cite cet exemple pour montrer que la dynamique de l'épidémie d'un nouveau virus, ainsi que sa mortalité réelle exacte, n'est sans doute pas facile à déterminer sans un peu de recul.

Ici on semble être dans un cas très différent, un type de virus ayant déjà parfois muté vers des virus relativement agressifs, ayant eu un taux de mortalité significatif, y compris parmi des jeunes, et même les médecins qui ont du soigner des patients avant de savoir ou pouvoir se protéger. C'est donc normal qu'ils soient préoccupés par un nouveau virus dont il ne savent pas tout, qui a une durée d'incubation significative et qui ne les a pas attendu pour se balader.

Si j'ai bien compris les connaissances actuelles qui circulent, qui ne signifie pas que dans le futur elles se révéleront parfaitement exactes, les virus est très contagieux, mais épuise surtout les personnes les plus vulnérables. Or il y en a actuellement pléthore des personnes vulnérables, ayant une maladie chronique soignées, ou âgées bien suivies médicalement, ou fatiguées pour une raison x ou y, ou une autre fragilité qu'on aurait pas encore déterminé.

L’enjeu, pour le béotien que je suis qui a tout de même quelques idées sur la gestion des risques aux personnes, apparaît surtout d’empêcher la contamination des personnes susceptibles d’en mourir, par les personnes susceptibles d'êtres porteuses, y compris sans le savoir. C’est ce que tentent tous les ans les médecins et autorités de santé pour limiter la propagation de la grippe. Sauf que si la grippe tue déjà pas mal de personnes généralement vulnérables, elle tue proportionnellement bien moins. Là on semble être sur plusieurs pour cents de la population contaminée, ce n’est pas rien.

Tant qu’il n’y aura pas de vaccin, pas avant plusieurs mois et encore pas sur, et tant que l’épidémie ne finira pas par se calmer y compris d’elle-même, les autorités seront obligées de multiplier les barrières, rarement étanches, pas toujours assez rapides, et pas toujours bien dimensionnées en volume.

Personnellement je trouve toujours dommage qu’en France la prévention habituelle des virus respiratoires quels qu’ils soient ne soit pas connue, ou en tout cas pratiquée à large échelle. Cela conduit à ce que tout repose sur la gestion en urgence par les autorités.

J'aime cette intervew de Sud Radio :

https://www.youtube.com/watch?v=2CXrncEcVTM


● en ligne
Hanabi - modifié par Caramany le 26/02/2020 - 12:02:26

Contrairement aux bactéries, il n'y peu de médicaments qui tuent les virus. Comme la grippe, on prends des médoc qui calmer les symptômes. C'est le système immunitaire qui joue le rôle principal de virus killer. Il existe des Interferons qui sert à aider le process. Chez les personne faible, immunoglobulines peut être injectées également.

Quand je dis ce wuhan virus n'est pas fatal, c'est pour dire on peut s'en sortir. Ceci concerne des sujets normaux. Si quelqu'un est vulnerable niveau système defense, ce serait dans le cadre médical et non biologique. Mes cours de virologie j'ai pas encore tout oublié : la virulence et l'agressivité sont deux critères épidémique qui sert à évoluer un virus. Virulence s'agit de la capacite infectieuse, dont l'indicateur est le nombre d'hôte infecté pendant un temps donné. L'agressivité est mesuré par la gravité des dégâts que l'hôte subit. Ebola est le roi très virulent et très agressif, Sras est très agressif mais peu virulent, wuhan virus est très virulent, mais faible agressivité .

Gargantua

Bonsoir,

Je vois qu'il y a beaucoup de spécialistes virologues ou épidémiologistes...

Pour l'heure, il n'y a pas lieu d'être alarmiste et de surcharger le 15 ! Il n'y a pas lieu non plus de porter des masques hors mis en cas de grippe ou syndrome grippal afin de proteger son entourage d'une potentielle contamination. Il eut été plus sage d'ailleurs de se faire vacciner contre la grippe plutot car elle tue encore plus que 2019-nCOV !

Pour les masques afin de proteger votre entourage, un simple masque chirurgical suffit.

Pour ce qui est des soignants prenant en charge les patients potentiellement contaminés par 2019-nCOV qui est un virus de classe 3 au même titre que son cousin le SRAS (virus respiratoires) il y a des recommandations d'habillage maitrisées par les personnels. Le masque utilisé est un masque ffp2 comme pour le BK (bactérie) par exemple.

Si de retour de chine avec un sejour près de Wuhan et fièvre avec signe d'un syndrome grippal effectivement il est recommandé d'appeler le 15...

Ebola et les fievres hemoragiques sont des virus de classe 4 et les règles qu'ils imposent sont autrement plus contraignantes.

Il est inutile d'exterminer nos chauve-souris (très utiles) pour éviter la propagation car pour l'heure rien ne prouve que ce mammifère est le vecteur tu passage à l'homme de ce virus.

Bien à vous.

Xavier

Wiloooo - modifié par Wiloooo le 29/01/2020 - 06:06:35

Coronavirus 2019 n-Cov, on en parle ?


● en ligne
Hanabi - modifié par Caramany le 29/01/2020 - 06:58:00

Coronavirus 2019 n-Cov, on en parle ?

Membre Anonyme

Le masque chirurgicale est inefficace contre ce virus comme il se transmet également par l'air. Donc il faut des masques à précaution air comme les ffp2 ou ffp3 et éviter le contact

Après on est loin d'avoir besoin de telles précautions pour le moment mais si ça venait à évoluer, inutile de vous ruer sur les masques chirurgicaux

Désolé si ça a déjà Été dit mais je vois tellement de gens de mon entourage en acheter, ça fait sourire 😅

Gargantua

Le masque chirurgical ne sert pas à protéger du nCOV mais il protège votre entourage d'une éventuelle contamination si vous avez un syndrome grippal : évite la contamination lors des eternuements (droplets nucléis - postillons...)

Pour l'heure les masques ffp2 sont réservés aux personnels soignants prenant en charge les patients porteurs de virus de type 3 comme le coronavirus.

Il faut distinguer la protection individuelle qui vise à se protéger soi d'une contamination et celle visant à proteger son entourage si on est soi même potentiellement contaminant...

Il n'y a pas d'épidemie en France mais uniquement quelques cas sporadiques pris en charge par les services de santé spécialisés.

W0nderwOOman - modifié par w0nderwOOman le 29/01/2020 - 11:21:19

Totalement d'accord : bien sûr qu'on peut s'en sortir, ce n'est pas la fin du monde ^^. Des épidémies ici ou là, il y en a toujours eu et il y en aura encore... et puis les pays riches s'en sortiront comme d'habitude.

@Lindos : Merci pour l'itw :) SUD Radio a frappé fort : inviter un médecin expert, lui même originaire de Wuhan ! S'il venait de Pékin, aurait-il été invité :) ?... bref M. Dusheng Gong a dit du coronavirus : ce n'est pas plus méchant que le SRAS. C'est ce que j'ai choisi de retenir des 48 minutes de l'émission. À ce jour, je n'ai pas encore trouvé de raison valable de m'inquiéter plus que ça pour ma santé. (et puis pour être honnête, j'ai d'autres inquiétudes persos)

Rappel : les médecins ne savent pas tout. Sont-ils censés tout savoir ? S'il y a un médecin sur BeTo, qu'il n'hésite surtout pas à donner son avis :-) En espérant qu'il ne souffre pas du complexe de Dieu...

Sur ce, je souhaite bon courage à toutes les personnes aux yeux bridés qui vont faire fuir les autres dès qu'elles toussent ou qu'elles éternuent. Ah bah c'est le game : chacun son tour, ce n'est pas toujours les mêmes qui doivent souffrir :P


● en ligne
Hanabi

Hahaha

Merci wonder.

Aujourd'hui au boulot, j'ai des collègues qui me tiennent la main, comme rien d'anormal . A l'entrepôt y a un vieux con préparateur de commande qui fait partie du CE, me demande si j'ai des virus. Même pas un bonjour ça va. Je cours vers lui et tends mes bras: tu veux un biz, viens,viens prendre. Et il s'enfuit.

Lindos - modifié par Lindos le 29/01/2020 - 16:17:31

Caramany,

"Aujourd'hui au boulot, j'ai des collègues qui me tiennent la main, comme rien d'anormal . A l'entrepôt y a un vieux con préparateur de commande qui fait partie du CE, me demande si j'ai des virus. Même pas un bonjour ça va. Je cours vers lui et tends mes bras: tu veux un biz, viens,viens prendre. Et il s'enfuit."

Il faut être compréhensif : s’il n’a jamais mis un masque ordinaire avant d’éternuer dans le nez des autres, n’en a peut-être jamais vu en vrai à part à la télé, s’il dit bonjour en serrant les mains pendant les épidémies de grippe ou gastro, s’il se lave rarement les mains, voire se gratte le nez ou se frotte les yeux, s’il ne se tient pas au courant ni applique les consignes, et si en plus s’il est vieux et donc vulnérable, il vaut mieux qu’il s'enfuit.

Et puis c’est très mal de traiter de con les seniors, cela chagrine Confucius ^^

.

W0nderwOOman,

"M. Dusheng Gong a dit du coronavirus : ce n'est pas plus méchant que le SRAS"

Personnellement j'espère qu'il est moins méchant que le SRAS. Il a l'air bien moins mortel, mais il a l’air très infectieux tout de même, se propage rapidement et sournoisement, et bien plus mortel que les grippes saisonnières habituelles. S’il parvenait à toucher beaucoup de monde, il pourrait mettre en danger pas mal de vieux, et enfants aussi apparemment ou fragiles qui s’ignorent, épuiser pas mal de personnels médicaux, contrarier les économistes, et finalement impacter plus que le SRAS ou la grippe saisonnière habituelle.

Une grippe inhabituelle dite espagnole a fait pas loin de 100 millions de morts dans le monde au début du XX siècle, en étant apparemment mortelle dans 3 pour cent des cas, un taux de mortalité comparable à notre CoV mais 20 fois supérieur qu’une grippe saisonnière habituelle.

Bon après je serais bien incapable de dire si les deux épidémies pourraient devenir comparables, mais il me semble évident que des efforts tout-à-fait inédits sont mis en œuvre pour contrôler la notre. On a pour l’instant une assez bonne confiance internationale, mais apparemment pas la population chinoise qui reste très tendue (en France dans des conditions similaires on ne serait probablement plus très loin du chaos).

W0nderwOOman - modifié par w0nderwOOman le 29/01/2020 - 19:29:28

Tu as dit plus haut :

Je trouve que c'est encore un peu trop récent pour imaginer le pire. J'espère sincèrement que tu n'es ni paranoïaque ni hypocondriaque. Laissons le corps médical et le ministère de la santé faire leur travail. Après libre à chacun d'imaginer le pire. On en reparlera peut-être dans 3 ou 6 mois pour compter les vieux, les enfants et autres fragiles qui s'ignorent qui seront fauchés par le coronavirus...

L'OMS donne une conférence de presse à Genève aujourd'hui. J'imagine que tu vas la suivre :-)


● en ligne
Hanabi - modifié par Caramany le 26/02/2020 - 12:03:52

???????????????????????

Lindos - modifié par Lindos le 29/01/2020 - 22:50:05

Tu es imperméable à l'humour, je pense que tu ne me comprends pas précisément, je vais arrêter.

.

Paranoïa ? Au contraire, la connaissance individuelle d’un risque permet de mieux le prévenir et d’assurer la confiance. Chacun devrait connaître les risques naturels, technologiques, sanitaires, etc, auquel y est exposé, et leurs préventions ordinaires qui s’organisent en pelures d’oignon. Cela ne dispense pas, au contraire de laisser le corps médical et le ministère de la santé faire son travail en cas d'urgence, et être à l’écoute de leurs recommandations. Et cela n’empêche pas de s’interroger lorsqu’il existe des différences avec d’autres pays exposés aux mêmes risques, et d’anticiper.

Si l’on prend l’exemple de la conduite sur route dont les risques sont notoirement connus et la prévention plutôt stricte (normes de construction, licence de conduite, police dédiée, etc), un conducteur n’est pas paranoïaque quand il se déplace à 36 m/s, alors que la moindre faute d’inattention pourrait risquer sa vie et son autonomie et celles des autres occupants. Même si cela pourrait être encore amélioré par des stages de perfectionnement à la conduite par condition météo dégradée. Même chose pour un sport à risque, qu’avec des connaissances et de l’entraînement, on peut pratiquer sans paranoïa avec une sécurité suffisante, tout en restant vigilent.

Ce n’est pas la première fois sur ce forum que je regrette la pauvreté de notre culture française de la prévention proactive, même si je reconnais notre formidable culture de l’intervention réactive et réparatrice. Même notre Constitution qui impose un principe de précaution en cas de survenance de risques dont on ne sait pas grand-chose, pouvant freiner les initiatives ou entraîner dans des dépenses somptuaires, limite les objectifs de prévention des risques connus aux conditions prévues par la loi. Que du risque collectif, et rien de très ambitieux, ...à part lorsqu’un nouveau virus déclenche le principe de précaution ^^

On peut avoir confiance dans les médecins en effets, mais moins on a besoin d’eux mieux on se porte, même chose pour les pompiers, etc. Il n’existe pas beaucoup de pays occidentaux où les appartements soient si peu équipés en équipement basiques de sécurité tels que des détecteurs de fumée (pourtant très tardivement imposés) des extincteurs. Où la sécurité sociale paie rubis sur l’ongle la médecine, mais ne budgète quasiment pas de prévention. Où encore, de façon plus générale, les enfants reçoivent infiniment moins de cours de prévention que dans la plupart des pays qui ne sont pas désargentés, et ne maîtrisent généralement pas les premiers secours.

Et je n’évoque même pas des monuments prestigieux qui risquent de partir en fumée dès qu’ils ont besoin de travaux, mais ils me semble qu’il y a déjà eu quelques échanges assez vifs sur le sujet sur ce forum ^^


● en ligne
Hanabi - modifié par Caramany le 26/02/2020 - 12:04:16

??????????

Lindos - modifié par Lindos le 29/01/2020 - 23:55:32

Tu évoques l'expertise des médecins, à mon avis ils doivent en apprendre tous les jours, et j'imagine, faire évoluer les procédures en conséquence.

Extraits de l'actu de 20 mn, qui vaut ce qu'elle vaut mais à le mérite d'exister, mais de toute évidence il y a encore des trous dans la raquette :

https://www.20minutes.fr/monde/2706039-20200129-coronavirus-direct-nouveau-virus-deja-plus-contamine-sras-2002-2003

Je cite :

D’après une étude, réalisée par des chercheurs chinois et publiée dans la grande revue médicale New England Journal of Medicine (NEJM), chaque malade touché par le coronavirus a infecté en moyenne 2,2 personnes [...]

Le 4e patient est arrivé en France « le 23 janvier » et a d’abord consulté les urgences de l’hôpital européen Georges Pompidou à Paris le samedi 25. « Il avait de la fièvre mais pas de toux ni de signes respiratoires, il ne venait pas de Wuhan mais d’une ville à 400 km au nord : il était loin des critères et n’a pas été retenu comme un cas possible » d’infection au coronavirus, a poursuivi le médecin.« Ce n’est qu’hier (mardi), quand il a développé et aggravé un état respiratoire, qu’il y a de nouveau eu une demande de classement et le classement a été retenu parce qu’il avait des signes respiratoires » [...]

Son état est grave (…) on va faire tout ce qu’on peut mais c’est sévère [...]

Puis un cinquième cas a été détecté en France, c'est la fille du quatrième patient contaminé, Agée de 50 ans, elle a aussi développé des symptômes.

.

Otentik - modifié par Otentik le 30/01/2020 - 00:13:15

Ce virus se propage plus que le sras mais est moins mortel.

20mn raconte des erreurs, c'est à dire que ce virus a une capacité de contamination de 5 et est donc supérieur au sras.

Et ce chiffre de 2,2 commence à dater et depuis les chinois ont revu le taux de contamination à la hausse établissant ainsi un taux de 1 pour 5.


● en ligne
Hanabi

sur une presse britannique, c'est 10. sur les réseaux sociaux chinois, ils disent 14. les rumeurs chez les "personnel santé "première ligne: 15. sur déclaration officielle : inconnu ... a définir .

Otentik

C'est clair qu'il y a tellement d'infos qui circulent que ce n'est pas du tout évident de faire le tri.


● en ligne
Hanabi

Ça yest le 6eme cas en France est confirmé : un personnel de sante qui avait eu contact avec un patient...

Bon courage à lui.



  S'inscrire pour participer