Débat Vers un effondrement financier dans les deux semaines qui viennent ?

AlexLeo
Publiée le 30/09/2019 à 17:20 - Modification par Wiloooo le 17/02/2020 - 18:56:04
Auteur du sujet

J'ai trouvé la toute récente vidéo de la chaîne "Partager c'est sympa" suffisamment interpellante pour la soumettre à la discussion ici.

https://www.youtube.com/watch?v=Nku6KgBhx_0

Pour moi, le scénario décrit est tout à fait crédible, et s'il se réalise confirmerait mon opinion que le système financier est en état de survie depuis la crise de 2007-2008. Je suis même étonné qu'il ait survécu aussi longtemps. Cela étant, le propos de la vidéo donne aussi des explications pour comprendre les raisons de cette survie (en perfusion de liquidités).


AlexLeo
Publiée le 30/09/2019 à 17:29
Auteur du sujet

Je précise que je n'ai pas d' "actions" dans cette chaîne youtube, mais que j'avais investi de manière à me prémunir de ce type de risque. 😊

Lindos
Publiée le 30/09/2019 à 19:05

Je ne suis pas capable de dire quand surviendra la prochaine crise financière, mais inévitablement celle de 2008 ne sera pas la dernière, pas plus que la prochaine. C'est vrai que lors de la dernière les états se sont endettés pour sauver les banques, qui n’ont eu par la suite aucune reconnaissance. Mais un vrai effondrement total se terminerait probablement par des guerres, qui calment les nerfs, font le vide, et relancent l’économie quand la chaos est résorbé (ce qui peut prendre du temps, parfois des générations dans certaines circonstances).

Personnellement je ne suis pas trop pour laisser le système s’effondrer, même si on y laisse notre fond de culotte pendant que d’autres s’enrichissent. La question que je me pose est la capacité de résistance des obligations, très présentes en France dans les assurances-vie.

AlexLeo
Publiée le 30/09/2019 à 19:14
Auteur du sujet

Lindos, en lisant ton commentaire, j'ai l'impression que tu n'as pas regardé la vidéo.

"Personnellement je ne suis pas trop pour laisser le système s’effondrer, même si on y laisse notre fond de culotte pendant que d’autres s’enrichissent."

Tu penses à une alternative en particulier (au fait de laisser s'effondrer le système) ?

Lindos
Publiée le 30/09/2019 à 19:27

Je réagissais à son conseil de ne pas soutenir les banques en cas de crash.

AlexLeo
Publiée le 30/09/2019 à 19:38
Auteur du sujet

"Je réagissais à son conseil de ne pas soutenir les banques en cas de crash."

Ah d'accord.

Mais pour moi, sa proposition n'est pas de laisser s'effondrer le système, mais d'en profiter pour le reconstruire par la nationalisation des banques fragiles.

L'idée de donner du cash aux banques pour qu'elles survivent, c'est ce qui est pratiqué depuis un peu plus de dix ans, et ça n'a fait que reporter la crise, tout en la rendant potentiellement plus graves.

Peut-être penses-tu à une autre alternative que de donner du cash aux banques ?

Lindos
Publiée le 30/09/2019 à 20:40

Je ne suis pas spécialiste pour donner des conseils. Mais si j'ai bien compris le but de la manip, c'est qu'un crash doit ruiner suffisamment de gens pour rééquilibrer le système financier, sans pour autant qu’il s’écroule complètement en ruinant tout le monde. Après je n’en connais pas la méthode, la dernière fois des banques ont été soutenues.

AlexLeo
Publiée le 30/09/2019 à 20:51
Auteur du sujet

D'ac. Pour moi, ça s'apparente à donner du cash aux banques sans condition, et c'est déjà ce qui a été fait, et c'est ce qui est en train d'être fait jour à jour.

Tangerine
Publiée le 30/09/2019 à 21:33

Bonsoir,

J'ai vu la vidéo, et également deux vidéos de Insolentiae parlant du même sujet.

C'est inquiétant, non seulement en soi-même, mais aussi parce que ça se déroule dans un contexte plus large non moins inquiétant. En bref : notre monde devient fou et le système actuel s'écroule de toutes part en emportant dans sa chute de pauvres êtres qui n'avaient rien demandé. Je pense par exemple aux peuples autochtones d'Amazonie ou encore aux animaux sauvages qui, bien que n'ayant jamais vu un être humain de leur vie, meurent dans leur écosystème dévasté...

Pour revenir à la vidéo, les conseils entendus semblent converger vers : transformer son argent en quelque chose qui gardera de la valeur une fois que la monnaie n'en aura plus (si vous voulez acheter une maison, faites-le maintenant) ou bien acheter de l'or...

Par curiosité, AlexLeo, comment t'étais-tu prémuni ?

AlexLeo
Publiée le 30/09/2019 à 21:48
Auteur du sujet

Tiens, je vais regarder une des deux vidéos d'Insolentiae. Merci !

"Pour revenir à la vidéo, les conseils entendus semblent converger vers : transformer son argent en quelque chose qui gardera de la valeur une fois que la monnaie n'en aura plus (si vous voulez acheter une maison, faites-le maintenant) ou bien acheter de l'or..."

Oui, ce sont les "solutions" individuelles.

Moi je suis aussi attentif aux solutions collectives, parce que je trouve dommage de garder les mêmes règles pour le système financier et de devoir traverser d'autres crises dans les décennies à venir.

Tangerine
Publiée le 30/09/2019 à 21:58

Ah, les solutions collectives, vaste (vaste !) sujet. En novembre dernier, quelqu'un m'a dit que ce que je disais lui faisait penser aux discours des collapsologues. J'ai demandé "qu'est-ce que c'est ? une nouvelles secte ?" Et puis j'ai cherché ^^

Imaginer le futur quand ce que nous connaissons au présent est en train de disparaître, c'est un sujet important, et passionnant !

Membre anonyme
Publiée le 30/09/2019 à 21:58 - modifié par Jeanne00 le 30/09/2019 - 22:03:10

" ... Dépenser son argent dans quelque chose qui fait sens et apprendre à prendre soin les uns des autres ..."

Voilà pourquoi les systèmes bancaires creusent l'écart entre riches et moins riches - ("on ne prête qu'aux riches") - et participent grandement aux crises qui se répètent . Merci pour ton sujet très intéressant AlexLeo qui fera peut-être comprendre aux uns la colère des autres . Un lien pour expliquer de manière simple ce qu'est cette "dette publique" dont on nous rabache les oreilles , dette impossible à résorber puisque d'une année sur l'autre nous ne faisons que rembourser des intérêts qui eux-mêmes augmentent . Le tableau est édifiant , la vidéo de 10 mns en bas de page encore plus .

http://www.dettepublique.fr/

Ps : je fais comme les anciens , je garde mes sous sous mon matelat .(enfin presque)^^

AlexLeo
Publiée le 30/09/2019 à 22:15
Auteur du sujet

"Voilà pourquoi les systèmes bancaires creusent l'écart entre riches et moins riches - ("on ne prête qu'aux riches") - et participent grandement aux crises qui se répètent."

Merci de le rappeler. Ça fait du bien le lire sur le forum de betolerant. 😊

Je me mets de côté ta vidéo sur la dette publique.

Sur un thème adjacent, j'ai envie de vous parler d'un projet de monnaie (numérique) différent du bitcoin, qui prend le contrepied de la manière dont on crée actuellement les monnaies internationales actuelles. Ces dernières reposent sur la crédit comme reconnaissance de dette (plus il existe d'argent en circulation, plus en moyenne les humains sont endettés), et favorisent la thésaurisation. Une présentation courte en vidéo (il en existe beaucoup d'autres) :

https://www.youtube.com/watch?v=oxwazb8cRm0

Membre anonyme
Publiée le 30/09/2019 à 22:36

Est-ce que ce monsieur est économiste de profession ?

W0nderwOOman
Modération
Publiée le 30/09/2019 à 23:01

Je m'appelle Vincent Verzat, je suis vidéaste-activiste sur la page Facebook et la chaîne YouTube Partager C'est Sympa ! Je sors une vidéo deux fois par mois qui donne les moyens et la motivation pour participer à des mouvements qui ont besoin de relève, pour t'engager dans les causes sociales et environnementales et tenter d'être à la hauteur de l'enjeu.

https://fr.tipeee.com/partager-cest-sympa

(non ce n'est pas un économiste de profession)

AlexLeo
Publiée le 30/09/2019 à 23:01
Auteur du sujet

Je viens de seulement de voir ta réponse.

Tout à fait, la vidéo s'inscrit dans le discours collapsologiste actuel.

J'ai écrit ailleurs pour présenter la vidéo de Partager c'est sympa : 

"Dans la famille #effondrement, je demande le financier ? c'est peut-être le père d'ailleurs." 😊

Ce qui veut dire aussi pour moi, que c'est potentiellement le premier des différents effondrements anticipés par de nombreux travaux que nous allons connaître.

AlexLeo
Publiée le 30/09/2019 à 23:02
Auteur du sujet

Et c'est en tant que journaliste qu'il interviewe un économiste. 🙂

Lindos
Publiée le 30/09/2019 à 23:13 - modifié par Lindos le 30/09/2019 - 23:16:50

Tangerine,

"transformer son argent en quelque chose qui gardera de la valeur une fois que la monnaie n'en aura plus (si vous voulez acheter une maison, faites-le maintenant) ou bien acheter de l'or"

Acheter son logement est une bonne idée, surtout avec les taux pratiqués actuels.

En général on conseille de diversifier. La garantie des dépôts bancaires assure actuellement les 100000 premier euros si j'ai bien compris, c'est toujours cela de sécurisé (voire plus si on dépose dans plusieurs banques). Avoir de la pierre peut permettre de sauver les meubles après un crash majeur, mais en attendant cela rapporte surtout des emmerdements au-dela de son logement principal, et les SCPI ne sont pas sans risque, avant comme après la crise. Acheter de l'or de préférence pur à 24c pourquoi pas, mais c'est aussi s'exposer au vol. Avoir des poireaux dans son jardin, des poules et un lapins à engraisser serait aussi un bon investissement si on est pas à proximité d'une usine Seveso ou une centrale nucléaire. S'organiser en couple, voire en famille si elle est soudée, permet aussi de mutualiser les risques. En diversifiant les supports on peut espérer qu'à un moment donné tout ne partira pas simultanément en sucette. Mais il faut aussi avoir conscience que quand tout va très mal, on fait rapidement des envieux si on s'est pas trop mal organisé, c'est aussi une source de risque. Et puis encore faut-il qu'il y reste quelque chose à acheter dans les magasins, ce qui est loin d'être garanti dans un monde organisé en flux tendu.

Membre anonyme
Publiée le 30/09/2019 à 23:26 - modifié par Jeanne00 le 30/09/2019 - 23:41:29

Il semblerait qu'aujourd'hui , investir dans des terrains sans penser à y faire des profits soit aussi une bonne solution pour ne plus laisser la main-mise aux investisseurs et spéculateurs de tous bords (banques en tête de liste) . C'est une autre façon de protéger notre bien le plus précieux à tous^^ - Les zadistes ont compris bien avant tous comment faire pour dire stop à ce système qui broye l'humain de plus en plus .

Membre anonyme
Publiée le 30/09/2019 à 23:37 - modifié par Jeanne00 le 30/09/2019 - 23:38:08

Le désir de propriété et de profit alimentent les banques - la planète est déjà suffisamment morcelée - 99 pour 100 de l'exploitation de ses richesses profitent à 1 pour 100 de la population (les plus nantis) - Les autres vivent dans une extrême pauvreté ou un confort moyen .

Membre anonyme
Publiée le 01/10/2019 à 00:30 - modifié par Dimancche le 01/10/2019 - 00:32:43

Je vous trouve un tantinet pessimistes ! Allez lire Steven Pinker (chercheur à Harvard et non un youtubeur putaclick), vous serez en meilleure santé ❤️ . Le monde ne va pas si mal (en tout cas mieux qu'avant)

Membre anonyme
Publiée le 01/10/2019 à 00:33 - modifié par Jeanne00 le 01/10/2019 - 00:35:13

On en reparle dans 20 ans^^ - https://www.youtube.com/watch?v=V9Po8lSIKww .

Lindos
Publiée le 01/10/2019 à 11:23 - modifié par Lindos le 01/10/2019 - 11:26:12

Avoir confiance n'empeche pas d'être prudent. Notamment d'avoir toujours un peu de cash d'avance pour assurer le tres court terme, alors qu'on a évoqué le long terme. Car faire la queue devant des distributeurs vide et des banques fermées est chronovore. Et pas n'importe quel cash, ni une seule monnaie.

J'étais tout a fait par hasard en Inde le jour de la démonétarisation des billets de 50 et 100 Roupies, avec pas mal de ces billets en poche, je peux assurer que c'etait folklorique, j'ai jamais vu autant de monde devant les banques et distributeurs, plusieurs centaines de metres de queue, et plus de cash à distribuer. Cela apprend à s'organiser ^^ (malheureusement ce sont les pauvres qui trinquent, les riches perdent 30 à 50 pour cent mais trouvent toujours des méthodes s'organiser).

Membre anonyme
Publiée le 01/10/2019 à 13:47

AlexLeo - puisque tu sembles beaucoup t'intéresser aux rouages , mécanismes cachés , de l'économie - Le nouveau film de Costa-Gavras "Adults in the Room" , sortie prévue le 6 Novembre 2019 , promet déjà d'être passionnant - Tous les renseignements sont contenus dans le lien ci dessous :

https://blogs.mediapart.fr/la-redaction-de-mediapart/blog/300819/adults-room-le-nouveau-film-de-costa-gavras

AlexLeo
Publiée le 01/10/2019 à 15:57
Auteur du sujet

Tangerine avait évoqué deux vidéos de Insolentiae.

J'ai regardé l'une des deux. Elle traite de la fragilité du système financier actuelle. Il propose de la rapporter à la subite hausse récente de la valeur du baril de pétrole. J'ai trouvé son propos intéressant.

https://www.youtube.com/watch?v=6EjXQwEC1b0

Lindos
Publiée le 01/10/2019 à 20:58 - modifié par Lindos le 01/10/2019 - 20:59:09

Au-delà de l'économie réelle c'est dans l'ADN du système financier de s'enrichir de l'appauvrissement des autres, et même dans l'économie réelle il faut bien des petites mains pour faire le taffe qui enrichi, en tout cas tant que les robots ne pourront pas être des esclaves se prenant entièrement en charge. Un crash dégonffle la bulle financière, mais il y a toujours moyen d'en mutualiser les conséquences, c'est-à-dire de les faire payer par l'ensemble des plus pauvres, ou de leur nation ce qui revient au même. Le crash me semble donc être lui-même dans l'ADN du système. C'est son caractère imprévisible qui est gênant, ainsi que le risque de révolte des petites mains ou leur récupération par des extrémismes politiques, qui en font retarder autant que possible l'échéance. Après que le potentiel de gains soit rétabli les affaires repartent, sauf guerre, révolte ou révolution, mais même dans ce cas il reste du grain à moudre en fabricant ou vendant des armes. On peut être inquiet pour soi et tenter de se sécuriser, si mais il n'y a pas d'inquiétude à avoir pour le système financier, la terre ne vas pas s'arrêter de tourner, avec ou sans pétrole bon marché ^^

Wombat
Publiée le 01/10/2019 à 21:14

Faut vraiment en finir avec le capitalisme c'est entrain de détruire la civilisation humaine

Membre anonyme
Publiée le 01/10/2019 à 21:34

Et s´il ne se passe rien du tout dans deux semaines ? 🐸

Lindos
Publiée le 01/10/2019 à 22:39

Depuis quelques mois on nous le promet tous les 15 jours, il devrait finir par survenir dans le futur ^^

AlexLeo
Publiée le 02/10/2019 à 09:13
Auteur du sujet

À Jeanne

"Il semblerait qu'aujourd'hui , investir dans des terrains sans penser à y faire des profits soit aussi une bonne solution pour ne plus laisser la main-mise aux investisseurs et spéculateurs de tous bords (banques en tête de liste) . C'est une autre façon de protéger notre bien le plus précieux à tous^^"

Tout à fait. Je connais la démarche surtout pour les forêts.

"- Les zadistes ont compris bien avant tous comment faire pour dire stop à ce système qui broye l'humain de plus en plus ."

Oui. Et c'est à chacun-e de voir à quelle dose de risques de répression iel veut s'exposer.

"Le désir de propriété et de profit alimentent les banques - la planète est déjà suffisamment morcelée - 99 pour 100 de l'exploitation de ses richesses profitent à 1 pour 100 de la population (les plus nantis) - Les autres vivent dans une extrême pauvreté ou un confort moyen ."

Pour moi, la réalité n'est pas aussi facilement modélisable. Je m'accorde dans l'idée qu'il existe des classes en lutte et aux intérêts divergeants.

S'il n'y avait que de deux classes, les 1 % et 99 %, ce serait facile de mobiliser contre l'accaparemment des richesses des 1 %. Dans les personnes qui vivent dans "un confort moyen", il existe des réticences à redistribuer les richesses, et les propositions de changement sont diverses et parfois antagonistes.

"AlexLeo - puisque tu sembles beaucoup t'intéresser aux rouages , mécanismes cachés , de l'économie - Le nouveau film de Costa-Gavras "Adults in the Room" , sortie prévue le 6 Novembre 2019 , promet déjà d'être passionnant -"

Merci ! J'ignorais tout de ce film. Le trailer m'a fait bonne impression. 🙂

À Lindos

"Au-delà de l'économie réelle c'est dans l'ADN du système financier de s'enrichir de l'appauvrissement des autres, et même dans l'économie réelle il faut bien des petites mains pour faire le taffe qui enrichi, en tout cas tant que les robots ne pourront pas être des esclaves se prenant entièrement en charge. Un crash dégonffle la bulle financière, mais il y a toujours moyen d'en mutualiser les conséquences, c'est-à-dire de les faire payer par l'ensemble des plus pauvres, ou de leur nation ce qui revient au même. Le crash me semble donc être lui-même dans l'ADN du système."

Je suis bien d'accord avec toi.

"C'est son caractère imprévisible qui est gênant, ainsi que le risque de révolte des petites mains ou leur récupération par des extrémismes politiques, qui en font retarder autant que possible l'échéance."

Apparemment, le risque de révolte t'apparaît comme gênant. Pourquoi ?

"Après que le potentiel de gains soit rétabli les affaires repartent, sauf guerre, révolte ou révolution, mais même dans ce cas il reste du grain à moudre en fabricant ou vendant des armes."

Justement, les guerres ont été très souvent des moyens de relancer l'appareil de production et de sortir des crises économiques. C'est hélas ce à quoi on peut s'attendre à chaque crise économique ou financière.

"On peut être inquiet pour soi et tenter de se sécuriser, si mais il n'y a pas d'inquiétude à avoir pour le système financier, la terre ne vas pas s'arrêter de tourner, avec ou sans pétrole bon marché ^^"

Moi je ne m'inquiète pas pour le système financier ; ce sont les conséquences de la crise financière qui m'ont interpellé : à la fois, pour moi, et pour les risques d'appauvrissement général.

J'y vois aussi une opportunité de changement, surtout grâce à des pressions sociales (donc des révoltes et révolutions).


  S'inscrire pour participer au sujet