Et si l'on racontait son parcours sentimental ?

avatar contributeur Dime
Dime
- Modification par Dime le 25/02/2021 - 21:53:51

Je commence donc le topic.

je suis un homme de 48 ans.

Premiere liaison à 17 ans. Elle tombe enceinte. Panique, avortement, séparation. S'ensuit une période homosexuelle sans attache sentimentale durant laquelle j'enchaine les "one shot". Ensuite à 26 ans je rencontre une fille de 40 ans. On passe deux ou trois ans ensemble. Puis elle veut un enfant. Je m'éclipse à cause de la difference d'age.

A 30 ans, je rencontre une fille de 45 ans. On passe cinq ans ensemble, puis je m'éclipse à cause de la difference d'age.

Ensuite je rencontre une femme de six de plus que moi. Elle est trés belle et m'envoute. Seulement elle est mariée avec un enfant. Notre liaison durera 8 ans à raison de trois nuits par semaine. Puis elle décède dans des conditions plutot sombres.

S´ensuit une liaison de trois ans avec une femme à raison d'un ou deux week-end par mois. On trompe un peu la solitude ensemble.

Reste à écrire l´avenir. Actuellement, je suis un peu amoureux mais je sais que l'amour n´est que du vent s´il n´est pas nourri par le partage.

Voilà mon parcours cahotique. A vous de raconter le votre si ça vous tente.

PS : Excusez-moi d´avoir partagé ma triste vie amoureuse. Visiblement ce topic n´etait pas une bonne idée.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre

Bonjour Dime,

Ne t'excuse pas, peut-être qu'il est difficile pour certaines personnes de se raconter aux autres.

Bon allez, je donne une légère impulsion à la tienne pour maintenir ton topic au dessus du panier :-))).

Je suis une femme de 56 ans.

J'ai rencontré mon premier mari à 17 ans (ma mère était particulièrement homophobe et humiliante sur ma féminité, j'ai eu un parcours hétéronormé sans trop me poser de questions). Sorti du contexte familial toxique, j'ai pu vivre ma jeunesse en profitant des sorties, danser ....mariage, naissance d'une fille. Notre bonheur à nous deux. Nous avons divorcé à nos 30 ans. C'est ensuivi pour moi 16 années de célibat avec des amants dont une belle histoire avec un homme plus âgé que moi qui a duré quelques années.

Mon premier mari c'est suicidé à l'âge de nos 42 ans. C'est moi qui l'ai trouvé décédé suite à son sms.

C'était le jour de l'anniversaire de notre fille qui avait 17 ans, qui l'attendait pour fêter son anniversaire en famille un drame familial terrible. A l'époque étant diabétique cela m'a faite passer sous insuline quelques mois après cet évènement. J'ai bataillé sévère pour ma fille. Maintenant elle va bien, moi aussi :-))).

Il y a eu comme tous le monde d'autres évènements douloureux dans ma vie comme plus ou moins tout à chacun.

Dont deux tout particulièrement mais trop personnel pour en parler ici.

A 46 ans, j'ai connu celui qui allait devenir mon second mari. J'avais déjà ressenti tout au long de ma vie une attirance envers les femmes mais sans pouvoir l'assumer vu le contexte de ma vie, j'avais d'autres priorités à gérer. Mon mari l'a su au tout début de notre relation tout en supposant que c'était une passade. Je suis replongée dans ma vie d'hétéro bien huilée puis au fil des ans cela m'a pesé de plus en plus. Notre couple est partit en vrille pour tout un tas de raisons diverses. J'ai voulu partir plusieurs fois pour revenir ensuite jusqu'à mon coming out en septembre 2018. Mon couple a volé en éclat. Mon mari c'est accroché à moi, je me suis éloignée. Janvier 2019 cohabitation amicale jusqu'en novembre 2019 avec mon idée de nous autoriser à vivre des relations extra-conjugales en dehors de notre lieu de vie si cela devait se présenter. Je n'ai pas pu, lui oui.

Je vis seule depuis novembre 2019, j'ai profité du premier confinement pour faire une psychanalyse qui m'a beaucoup apporté. Au fil du temps, j'ai compris que j'étais pansexuelle, très certainement demi-sexuelle aussi. Je me suis inscrite sur Beto où j'y ai des contacts chaleureux dont certains bien ancrés dans le temps à venir.

Après avoir eu quelques déceptions amoureuses, je ne désespère pas de rencontrer l'âme-soeur qui m'aimera comme je suis et inversement. A vivre pleinement en dehors du virtuel.

Un vrai pavé super indigesdte :-))). Bonne lecture.

Suivant(e) .......

avatar contributeur de Ame Perdue
Ame Perdue

Bonjour à tous les deux, & merci pour vos partages, très poignants, touchants...Ils ne sont pas du tout indigestes ! Bien au contraire, vos histoires respectives me touchent, il y a de l'émotion, de la douleur, de l'amour, de la tristesse...

Je suis un ptit bonhomme de 40 ans (bientôt 41 mais chuuuuuut), & j'ai rencontré ma première copine à 19 ans (la première avec qui j'ai eu des relations sexuelles). Nous sommes restés ensemble 4 ans & demi, nous étions fiancés, mais chacun chez ses parents, étant donné nos âges & nos situations. J'ai décidé de la quitter, car je ne l'aimais plus, je ne la désirais plus (ca été très difficile de prendre cette décision).

Ensuite, j'ai voulu "aller voir comment c'était ailleurs", j'ai pas mal profité, des relations d'un soir pendant 1 an ou deux.

Puis, j'ai légèrement fréquenté le monde libertin. Quelques relations avec des couples (3) , quelques unes avec des femmes célibataires, on savait mutuellement ce qu'on voulait, on passait du bon temps ensemble, on se faisait plaisir, sans aucun engagement.

Puis une relation de 2 mois (plus par manque de tendresse & d'affectation que par amour...)

Entre 2009 & 2014 plus rien (peut-être une aventure ou deux maxi, mais juste comme ça, pour un "week-end" dirons nous.

& la dernière femme que j'ai rencontré, c'était en 2014 : Une femme lesbienne qui a été dégoûté des hommes. Nous avons flashé l'un sur l'autre. Nous nous sommes mis ensemble, 3 semaines. Ca n'a pas collé du tout, je l'ai quitté.

On s'est retrouvé en 2017, on a réessayé en mettant les choses au clair dés le début : on a tenu 3 mois (enfin j'ai tenu 3 mois...je n'en pouvais plus). Bref, elle est repartie avec son ex(e).

Toute cette période de ma vie a été parsemée de quelques pulsions "homosexuelles", je les assouvissais que partiellement (du touche pipi vite fait). Mais, ces pulsions sont toujours dans un coin de ma tête.

& donc, depuis 2017, plus rien...du tout, loll.

C'est pas folichon, j'en conviens 😁.

Alors, qui prend le relais ?

avatar contributeur NainVert
NainVert

j´aime tout particulierement ce topic...

Il est tellement touchant, et redonne meme espoir aux autres.

Étant jeune, il me fait comprendre qu´il a ya plus importants que ce fameux "amour",que la vie peut etre dure a tout moment, et que je n´en ai encore rien vu. Tout est passager, faut savoir en profiter.

Un grand merci de faire l´effort de se replonger dans des moments si difficiles de votre vie.

Je vous souhaite du bohneur et de la tendresse

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
- modifié par Colibri56 le 26/02/2021 - 19:38:46

Coucou Ame Perdue,

J'aime bien ton témoignage de vie. Il est ce qu'il est :-)), parsemés de moments intenses et d'autres moins.

Merci pour ta gentillesse au sujet de nos témoignages. Je te souhaite de rencontrer celle ou celui qui correspondra à tes attentes.

Citation de Ame Perdue #355649

avatar contributeur de Ame Perdue
Ame Perdue

Coucou Colibri,

C'est gentil, merciii 💜.

Je te souhaite d'être heureuse également, & de trouver la personne qui te fera sentir des papillons dans le ventre 🌸.

Citation de Colibri56 #355654

@ Haiven,

Citation de Haiven #355651

Je vous souhaite du bohneur et de la tendresse

Merci bcp, je te souhaite la même chose également ☺️.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre

Bonjour Haiven,

Je n'arrivais pas à envoyer mon message tout à l'heure.

Moi aussi je te souhaite du bonheur et de la tendresse :-))).

Profite pleinement des petits bonheurs de la vie comme des grands.

Citation de Haiven #355651

avatar contributeur de Jessika
Jessika

Bonsoir ou bonjour je suis une fille de 26 ans avant de savoir que j'étais lesbienne même si bon je ne me met pas trop d'étiquette car au final je suis séduite par la personne et non par un sex même si je suis surtout attirée par les femmes, j'étais sorti avec des garçons alors il y a eu Hugues qui a duré 9 mois, Florian 9 mois, le routier 2 mois, Kévin 3 mois, et ensuite les filles, donc Lucie 1 ans qui m'a quitter je ne sais toujours pas la raison... Ce que je sais c'est des quel est rentré à l'école 42, je pense que je n'étais plus intéressante pour elle car elle avait besoin d'être entourée par des personnes qui lui ressemblaient et moi l'informatique ce n'était pas mon domaine donc à part la soutenir dans son projet niveau discussion... J'étais dépassée.

Ensuite il y a eu Laure qui a duré 8 mois...

Laure que dire, perverse narcissique qui m'a trompée avec une pote à elle, la pote était en couple, et j'étais un peu jalouse car vue qu'on sait foutue de ma gueule plusieurs fois, je n'étais pas rassurée par ses amis et j'avais raison... Même si Laure me disait je ne touche pas à mes amis...

Après voilà sinon c'était de la relation à distance... Donc j'ai étais pas mal la fille de transition, qui faisait des efforts, qui s'investie dans le couple et qui se déplace pour au final entendre '' je ne suis pas prête à être en couple '' et la retrouvée connecté sur meetic 2 semaines après...

Ça va faire 1 ans que je suis célibataire voilà, voilà

avatar contributeur de _blackligxt
_blackligxt

Salut moi c'est ... je suis sorti avec 3 mec et les 2 premiers sa c'est " bien " terminé mais le dernier bah lui et moi on s'est clashé et je lui parle plus et je suis sorti avec 2 filles et c'était bien mais après j'ai souffert parce que le 3 ème gas bah il a dit et fait des trucs a mon encontre qui m'ont bléssé (pas détruit mais presque) et ducoup bah la je m'en suis remis (heureusement) et maintenant i'm looking for love

avatar contributeur de KeiJapan
KeiJapan

Bonjour, je suis un homme de 28 ans.

Ma première relation amoureuse a débuté à 22 ans avec un homme pendant un an et demi. Après avoir compris qu'il était un pervers narcissique et qu’il m’ait craché au téléphone que mes projets étaient "m*rdiques", j’ai immédiatement rompu avec lui (le jour n’était pas vraiment approprié car le jour où j’ai rompu, c’était le jour de la mort de mon père, l’anniversaire de ma mère et le jour où j’avais rencontré mon ex). À mes 25 ans, j’ai et en couple avec un autre homme, mais cela n’a duré que 8 mois. Comparé au premier, il était gentil, mais je n’arrivais pas à me projeter avec lui et je me sentais de plus en plus mal à ses côtés. On s’est quitté en bons termes quand on a rompu.

Puis un an après, j’ai rencontré un autre homme, mais je ne me suis pas engagé avec lui et ça n’a même pas duré 2 semaines. Je sentais des mauvaises ondes et je n’étais pas serein à ses côtés. Puis, il y a eu une dispute et j’ai coupé court. Ça m’a affecté dans le sens que je ressens beaucoup les bonnes ondes comme les mauvaises et qu’il m’a fallu du temps pour relativiser.

Un an après, j'ai fait la connaissance d’un autre homme, mais mon expérience passé m’a poussé à être méfiant dès le début et je fiais désormais à mon instinct. Et j’avais bien fais car ce garçon s’était moqué de moi depuis le début et avait décidé de faire le fantôme. Heureusement, je m’étais préservé, mais ça m’avait un peu touché.

Aujourd'hui, je suis célibataire. Mais chaque rencontre passée m’a appris quelque chose. Après, je me conforte dans mon célibat pour le moment.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Brissous21
Brissous21

Bonjour ,

je suis un homme , gay de 33 ans

j'ai eue ma 1er véritalble relation a l'age de 24 ans et lui 26 ans , elle a durée 2ans et demi , même si le mariage a été annûlé par mes soins a quelque semaine du jours J , notre relation c est terminé en bon terme , cela va faire 3/4ans qu'il est marié de notre derniere communication .

2ans environ après cette séparation , j'ai fréquenter homme pendant 9 mois , il était très gentil attentionné ect... le problème qui c est posé sais une incompatibilité de caractère , il était trop fleure bleu et hyper sensible très dure a gérer avec mon tempérament et mon absence de sensibilité , nous avions décider d' arrêter avant de finir dans un mur , nous sommes a ce jours toujours en bon terme .

a ce jours cela vas faire 6 ans que je suis célibataire , je ne compte par les fréquentations de moins d'un mois car pour moi ce n'est qu'une avanture de quelque semaine sans réelle sentiments .

cela dis j'ai eue d'autre relations de plus de 3 mois mais je ne m'attarde pas dessu car même si elles ont été cahorique elles sont trop long et dure a raconter , la dernière fréquentation va finir au tribunal .

cela va faire 1 ans que je me suis résigné à être célibataire pour encore très longtemps .

ps: je m'excuse pour les fautes d'orthographe et merci d'avoir lu :)

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
- modifié par Colibri56 le 03/03/2021 - 19:53:38

Bonjour à vous trois 😀,

Merci d'avoir partagé avec nous tous vos témoignages de vie qui personnellement m'ont touché (surtout KeiJapan).

Le plus compliqué peut-être c'est de se reconnaître dans l'autre (il ou elle est t'il la bonne personne correspondant à mes attentes de relations amoureuses ???). Après la période dite de lune de miel il y a parfois de mauvaises surprises. De chacunes de nos expériences négatives il en ressort toujours du positif pour tendre le plus possible vers un cercle vertueux.

Je vous souhaite du bonheur à venir, de la tendresse, de l'amour, le vrai celui qui transporte.

Petit (forcément) Colibri 😎

Citation de Jessika #355986

Citation de KeiJapan #356009

Citation de Brissous21 #356016

avatar contributeur de ZeroTwo
ZeroTwo
- modifié par ZeroTwo le 03/03/2021 - 22:30:45

Bonsoir,

Je suis un homme hétéro, je vais bientôt avoir 31 ans.

Je suis tombé amoureux plusieurs fois depuis que je suis petit, mai je pense que je vais parler de mes relations " principaux " et marquant.

Au collège je suis sortie deux fois avec une Caroline, j'avais aucune expérience amoureuse, a cette époque j’arrivai pas a m'avancer vers elle pour l'embrasé j’étais énormément timide du coup elle m'avais largué a cause de ça.

A ma première année de lycée c'est elle qui m'avais fait une demande j'ai accepter, elle m'avais demander si elle pouvez dormir chez moi le week-end qui arrivé et nos parents était d'accord, ont a passée un bon week-end. L'autre week-end je suis allez chez elle, ont a dormis ensemble sur les deux week-end.

J'ai reçue un SMS disant qu'elle me quitté, étrangement le lendemain elle était déjà en couple... enfaite le temps que sont ex largue sa copine elle c'est mise avec moi pour patienté '-'

A ma deuxième année de Lycée je suis sortie avec Audrey, nous sommes restez ensemble plus d'un ans, c'est grâce a elle que j'ai pu avoir plus d’expérience en amour et c'est avec elle que j'ai eu mon premier rapport sexuel, sa se passée a peux prêt bien mai avec le temps ont se disputé de plus en plus ... jusqu'au jour ou mes parents mon dis l'avoir vue volé de l'argent chez moi, j'ai pas du tout aimer et je les quitté.

Vers 2010 je suis tombé amoureux d'une petite princesse qui s'appel Ludivine, ma plus belle et ma plus longue relation amoureuse que j'ai jamais eu, encore aujourd’hui. 2 ans de couple avec elle, j’étais complètement fou amoureux d'elle mai idem avec le temps ont commencer a se disputé, sa me fessait extrêmement mal ... ont avais essayer une pause mai sa na servie a rien et elle ma quitté en 2011, le lendemain mon père décède d'un arrêt cardiaque ...

Je suis célibataire depuis se temps la, je suis moins timide qu'avant mai je le suis encore un peux, j'ai beaucoup de mal a dragué les filles en face-a-face, il y a plusieurs mois de sa je travaillé en mise en rayon dans une grande surface, beaucoup de filles sont jolie surtout coté caisse mai une seule m'avais marqué, je suis tombé sur le charme de ces jolie yeux bleu x) c'est la seule ou j'ai réussie a lui parlez en face de mes sentiment mai elle était déjà en couple.

Il y a 2/3 ans de sa je streamé sur Twitch, je rechercher un graphiste pour faire des émoticônes sur mesure pour mon serveur Discord et Twitch, j'ai trouvé une fille qui me la fait, curieux comme je suis j'ai discuter avec elle sur Discord et je me suis lié d'amitié avec elle, ont se dis tout, et bien sur ... je suis tombé amoureux d'elle --' sauf que elle elle veux rester célibataire et sa me tue, elle le sait mai du coup ont est que ami.

Je suis 100 fois plus a l’aise par écrit que sur du face-a-face, j'ai testé plusieurs sites de rencontres, gratuit comme payant, il y a qu'une seule fille qui m'avais répondu. Sachant que je cherche uniquement une relation sérieuse j'ai abandonné.

J'ai apprit a vivre seule, je commence a mieux supporté mon célibat choses qui était impossible avant, je cherche plus rien et tout va bien :) mai parfois sa me manque et c'est stressant de voir pleins de jolie filles tout les jours.

avatar contributeur Evasi0n
Evasi0n
- modifié par Evasi0n le 04/03/2021 - 19:53:21

Citation de Dime #355604

Bonsoir Dime,

Bonne idée de topic =) Je me retrouve quelque peu dans votre histoire même si ce n'est pas la même du tout sur la forme mais sur le fond. A mon avis il y a une raison du fait que vous "tombiez"/recherchiez toujours sur des personnes plus âgées que vous =)

Mon parcours : tombée sur un homme plus âgée qui dit vouloir me protéger pour pas que je tombe sur quelqu'un de mauvais du coup je fais ma première fois avec lui à 18 ans moins trois mois alors que j'en avais pas envie vraiment. "Ne t'attaches pas à moi" qu'il me dit. Phrase destructrice. Finalement c'est lui qui va s'attacher et pas moi. Puis en couple trois ans avec un homme puis 4 ans avec un autre. Puis tombe dans l'alcool, le n'importe quoi puis tombe sur des hommes mariés ou plus âgés. Evidemment ça m'arrange qu'ils soient pris comme ça j'ai pas besoin de m'engager en amour, moins de pression. Mais à chaque fois ils s'attachent. Puis je tombe sur un homme qui me rabaisse pendant deux ans. Puis je rencontre mon copain actuel avec qui je partage beaucoup de choses, même profil. Mais je suis détruite amoureusement, me sens perdue pour le moment, vide, sans attache malgré que je suis bien avec lui. Pas de répit, je suis toujours passée d'une histoire à une autre, pourtant je voulais me retrouver seule pour respirer un peu et me retrouver. En ce moment c'est un peu ce qui se passe : amour à distance. J'espère me retrouver..

avatar contributeur Dime
Dime

Citation de Evasi0n #356168

Bonjour.

Pour te repondre, je suis assez convaincu en effet qu´une vie sentimentale cahotique, trop mouvementée ou mal vécue est le signe d´une faille, d´une peur, d´un trauma ou je ne sais quel autre obstacle. Et le chemin malheureusement est impossible à ratrapper.

Tu as la chance de n´avoir que 29 ans. Si tu as reglé tes problemes, il est encore temps de te choisir une personne qui te convient et de construire une relation porteuse.

avatar contributeur Evasi0n
Evasi0n

Citation de Dime #356185

Toi aussi il est encore temps de choisir une personne qui te convienne ;) Y'a pas d'âge pour évoluer =)

Peut être que tu choisis des femmes en âge d'enfantée parce que tu te culpabilises de ta première histoire où ta copine a du avorter et du coup tu rejoues ça avec d'autres comme pour te punir ?

avatar contributeur Dime
Dime
- modifié par Dime le 04/03/2021 - 21:19:26

Citation de Evasi0n #356186

Tu as en partie raison.

En effet j´avais peur des jeunes filles de part leur capacité d´enfanter et donc de m´engager dans une potentielle position de pere de famille. Mais cela provient à mon avis de causes plus anciennes et plus profondes que ma premiere copine.

Et toi ? As-tu pu analyser ton parcours ?

avatar contributeur Evasi0n
Evasi0n

Citation de Dime #356190

Moi j'ai peur de l'engagement en amour du coup je cherchais des hommes qui potentiellement me ferait ne plus avoir peur de l'amour c'est à dire des hommes mariés et plus âgés (je sais qu'ils ne tomberont pas amoureux de moi).. mais ça n'a pas fonctionné

avatar contributeur Dime
Dime

D'accord.

Nos fonctionnements sont un peu similaires alors. Ils tombaient amoureux de toi, normal si tu étais plu jeune. Et toi, étais-tu amoureuses d'eux ?

avatar contributeur Evasi0n
Evasi0n

Citation de Dime #356198

Cette première relation m'a tué et du coup j'ai du mal à m'attacher aux hommes à présent donc souvent ils tombaient amoureux et moi non. Ou je tombais amoureuse et ça me faisait peur alors je partais.. Youhouu super..

avatar contributeur Dime
Dime

Citation de Evasi0n #356199

Ben oui. Pareil pour moi.

Finalement nous n'avons pas vraiment vécu d'histoires d'amour réciproques et un peu passionnées.

avatar contributeur Evasi0n
Evasi0n

Citation de Dime #356201

Oui j'ai eu un homme passionné mais j'ai fuis..

Vous en vivrez ! =)

avatar contributeur Dime
Dime

Citation de Evasi0n #356202

Souhaitons le nous..

avatar contributeur Evasi0n
Evasi0n

Citation de Dime #356203

oui..

avatar contributeur de Nawenn
Nawenn

Salut à tous, merci pour vos partages , votre ouverture, la vulnérabilité.cela est réconfortant de voir que chacun d'entre nous cherchons une manière de vivre en paix nos relations , et de retrouver du sens.

Il y a quelques semaines, je répondais à mon ex copine, qui ne veut plus que nous ayons de relations "intimes" mais qui veut que nous soyons amies, elle avait besoin d'être rassurée que je sois capable de respecter cette limite.J'ai écris 13 pages, et cela m'a emmené à questionner, qu'est ce que 'l'intimité pour moi ..et comment ça se construit.

Je vous partage ici une partie de ce que j'ai écris , je souhaite que cela vous inspire et vous touche comme vos mots m'ont touché.

ONE LOVE

La première fois que j'ai donné mon corps, j'avais 15 ans.

Lui c'était le serveur du bar où j'allais tous les jours boire des cafés.

Thierry Pham, un asiatique de 25 ans,

Je pensais à lui tout le temps et je rêvais qu'il soit le premier. Ça a duré des mois, avant qu'il craque. Au départ, il m'a dit non, qu'il avait une copine. J'ai continué d'insister.

(un jour où ma mère m'avait acheté un nouveau soutien gorge, par exemple,

j'allais même jusqu'à le rejoindre pendant sa pause repas dans le restaurant d'à côté

et je soulevais mon t-shirt pour lui montrer) jusqu'à ce qu'il me propose de passer chez lui une après midi. J'arrive en mobylette, je me retrouve très vite nue sur le lit, je me revois allongée sur ce matelas par terre et lui debout aux pieds du lit qui me regarde. Il a l'air surpris et embêté.

il me dit que je suis belle. J'ai l'impression de me voir du dessus, depuis son regard.

Quand il commence à me pénétrer, sans aucun baiser ou préliminaire qui m'aient marqué,

très vite je saigne, beaucoup, ça déclenche mes règles en fait.

Il est paniqué parce que sa copine va rentrer le soir et il n'a pas de machine à laver.

Il se lève et m'emmène dans la baignoire, il finit son affaire vite fait avant de se presser s'occuper du linge. Je me rhabille et je ne dis rien.

Le décalage

entre mon besoin :faire l'amour pour la première fois avec quelqu'un que j'aime et que j'ai choisi,

ma projection :le beau prince aux yeux bridés dans sa tour d'ivoire qui me reçoit dans sa suite royale

et la réalité :le gars de 25 ans qui se vide les couilles sur une ado de 15 ans dans la baignoire

et qui panique en râlant dans son hlm sans machine à laver parce qu'il y a du sang partout

et que c'est chiant.

est trop violent.

Ce jour là , dans ce HLM pourri de La Riche sur Loire

Mon cœur s'est fermé. Ma part romantique s'est brisée avec sa projection

La Déesse s'est recroquevillée au fond du tunnel.

Je ne l'ai même pas senti. Juste un silence assourdissant dedans.

A partir de là, mon corps devient un étranger que j'observe de l'extérieur,

Que je sens seulement quand la louve hurle et a faim.

L'offrir devient ma stratégie pour recevoir de l'attention et de l'amour, pour combler ce vide.

Ma part romantique s'exprime seulement dans le cadre sécuritaire des amours impossibles,

où elles se sent à l'abri, car si ça ne se concrétise pas, comment être déçu?

Quelques mois plus tard, le serveur asiatique est revenu me proposer de « remettre ça »

Sans le voile de la projection, j'ai senti du dégoût, j'ai dit non et la louve s'est sentie puissante.

Ayant trouvé d'autres proies entre temps, elle n'avait de toute façon plus faim.

25 ans plus tard , alors que j'écoutais une énième fois ma chanson « les rubans »

j'ai retrouvé la petite de 15 ans sur le pas de cette porte, qui regarde son paquet cadeau ruiné

et qui pleure même pas tant elle est choquée. Je l'ai retrouvé et je l'ai prise dans mes bras.

Ce jour là elle a pleuré toutes les larmes qui étaient restées en elle depuis tout ce temps.

Un beau torrent de larmes qui nettoient.

Sauf qu'évidemment entre temps, mon besoin d'amour a rarement été nourri avec cette stratégie

et malgré le nombre des mes expériences, et la croyance que j'étais « une femme libérée »

je souffrais beaucoup. J'ai accumulé d'autres nœuds, plus serrés, m'enfermant toujours plus dans cette cage censée me protéger, mais qui devenait au fur et à mesure une prison.

Je ne sentais jamais réellement de communion ET j'avais toujours peur.

En fait j'étais pas libérée,

j'étais juste pas là.

Dissociée.

D'un côté le cœur, la part romantique, bien à l'abri au fond du tunnel,qui écrit ses poèmes

et rêve de personnes qu'elle ne peut atteindre et qui ne peuvent par conséquent la blesser.

et de l'autre, le corps, La louve :

Du sexe intense et animal, part gardienne dont la croyance fondatrice est :

« les femmes sont mes adversaires les hommes ne pensent qu'à ça.

Être faible c'est être vulnérable, si on voit que t'es vulnérable, t'es mort.

Manger ou être mangé, dominant ou soumis »

j'avais choisi mon camp.

Je leur donnerais mon corps profané puisqu'il ne vaut plus rien.

Une fois ou faute de mieux j'avais fini par baiser avec un super pote,

il avait halluciné de mon ardeur «  à faire tanguer les caravanes »;)

et m'avait invité à « me calmer un peu » si je voulais pas faire fuir les garçons …

Je ne l'ai pas écouté, et ça marchait très bien comme ça la plupart du temps.

Il a fallu du temps pour que je remette ce personnage en question..

Il m'a fallu retrouver le féminin sacré en moi , la Déesse, et l'aimer.

Comment l'aimer en moi alors que je ne la sentais pas ?

La vie et ses échos qui dansent me l'ont fait rencontrer à travers les femmes qui m'ont aimé.

C'est dans leur miroir que j'ai commencé à me retrouver,

à apprivoiser ma part féminine roulée en boule derrière louve et dragon,

vaillants protecteurs de sa vulnérabilité.

Avec elles j'ai pu baisser les armes.

Me sentir assez en sécurité pour Laisser glisser l'armure...

et n'être ni pute, ni soumise.

L'amour d'une femme ne prend rien,

Elle n'a pas de couilles à vider

Ce qui la déborde est d'une autre nature...

En ayant du désir pour le féminin,

j'ai appris à voir les autres femmes autrement que comme des potentielles ennemies.

En les aimant, j'ai eu envie de les comprendre, et ça m'a permit de mieux me comprendre aussi.

En étant en relation avec elles, j'ai appris la douceur de la sororité, de partager des expériences et des émotions communes, le soutien et l'amour que je peux y trouver.

J'ai aussi pu comprendre mieux les hommes et leur pardonner, en reconnaissant que ce que je jugeais chez eux, je le portais en moi.

les étapes de cette guérison sont multiples et toutes importantes, les décrire mériterait un autre chapitre que celui que je suis en train d'écrire maintenant...

Revenons au présent. On parlait d'intimité.

Conséquence de la dissociation :

Je peux faire du sexe sans me sentir intimement connectée avec la personne.

La sexualité est un endroit où je n'engage pas mon intimité,

où je ne me sens pas vulnérable.

Et là apparaît un point important: l'intimité a à voir avec la vulnérabilité.

Je peux être intime avec quelqu'un seulement si je le laisse voir qui je suis,

si j'enlève l'armure et que je prends le risque d'être touchée.

Pas seulement dans mon corps ...Dans mon cœur .

Être intime demande d'avoir confiance d'ouvrir son cœur

et de permettre à un.e autre d'y entrer.

Merci de m'avoir lu

Belle journée à tous

avatar contributeur de Farf
Farf

Citation de Nawenn #356753

Percutant. Violent, même. Mais apaisant. Merci à toi. Ça fait sens.

avatar contributeur de Plume
Plume

@Farf,

je suis restée bloquée 5 min sans savoir exprimer pourquoi un temoignage comme celui-ci pouvait avoir un effet positif sur moi et toi tu le dis en 3 mots et pile ca résonne lol. Un point d'interrogation dans mon cerveau, je lache l'affaire et une traductrice apparait. ; )

Bref @Nawenn,

Tout pareil que Farf. ^^


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Farf
Farf

Citation de Plume #356766

☀️😉

avatar contributeur Dime
Dime
- modifié par Dime le 12/03/2021 - 17:20:04

Citation de Nawenn #356753

Merci pour cette belle analyse de toi-meme. C'était trés beau, avec une écriture précise et poetique.

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
- modifié par Wondeur le 12/03/2021 - 14:53:54

Très beau post Nawenn. Il m'inspire le respect et m'invite à définir ce que j'entends par intimité.

Merci pour ce partage d'une belle générosité.

La paix soit avec toi 💜 💜 💜


La vie est un perpétuel recommencement...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr