Aide Conseils vers ma transition vers agenre

Afin d'éviter les maladresses et de blesser la communauté transgenre merci de bien vouloir prendre connaissance des phrases à ne pas dire face à une personne trans.
Membre anonyme
Publiée le 11/08/2019 à 22:49

Bonsoir,

Je suis en train de faire ma transition vers agenre . J'ai quelques questions. Je pense que le genre ne doit pas prédominer la société (par exemple garçon = bleu et fille = rose). Je ne veux plus me genrer (ni masculin ni féminin). Je suis en train de changer de prénom pour Asa. En ce moment, je refoule ma masculinité. Je commence à me mettre du maquillage tout en essayant d'être le plus neutre possible (je souhaite mettre que du eyeliner, du fond de teint et des vernis à ongle).Pour les habits, j'essaie de trouver pour moi des habits les plus neutres possibles (par exemple pas de chemise ni de robe). Je souhaite modifier mon apparence afin d'être le plus neutre possible (même s'il faut faire des chirurgies).

Est-ce que l'on peut parler de transidentité?

Actuellement, je recherche des vêtements unisexes . Est-ce que vous connaisseez des magasins ou des sites internet qui vendent ce type de produit?

Asa


Seevbarb09
Publiée le 11/08/2019 à 23:10 - modifié par seevbarb09 le 11/08/2019 - 23:16:22

Tu sembles fuire les stéréotypes de genre. C'est très bien, tu es juste une personne normale, qui ne veut pas être mis dans une case, ni qu'on lui attribue des stéréotypes stupides (Un homme doit faire ci, un homme doit ressembler à ça...)

Tu peux aussi inventer ta propre «masculinité», par exemple déclarer que le maquillage peut-être masculin aussi. Après tout, tout ça n'est que stéréotype purement culturel et arbitraire

Membre anonyme
Publiée le 11/08/2019 à 23:11

Franchement il n'y a pas d'école, et méfie toi des gens qui veulent te mettre dans une case et qui s'autoproclament experts dans ces domaines. Tu es seulement un humain qui refuse qu'on lui assigne d'office des éléments qui sont le fruit d'une certaine culture dans un espace et un temps donné.

Pour ta question pratique, je ne peux pas t'aider.

Membre anonyme
Publiée le 11/08/2019 à 23:12

je jure que je n'ai pas lu le commentaire de Seevbarb09 avant de répondre. 🙂

Mimosa
Publiée le 11/08/2019 à 23:32 - modifié par mimoza le 11/08/2019 - 23:40:31

Salut le noob.

Je pense pas que tu veuilles passer pour un androgyne? Tu veux provoquer un peu les gens? Les interpeler par un mélange des genres, mais ne laissant pas de doutes tout de meme sur le fait que tu es un garçon? Me trompe-je?

J'ai eu un client qui était sur chaise roulante, portait des tiags avec un chapeau rose et avait les ongles faits. Il était beau et avait en plus une barbe grise assez élégante. Il avait de l'esprit, le parler dur et autoritaire, et s'adoucissait dès qu'on entrait dans son jeu et qu'on le rudoyait. Personnage a la fois dramatique par la souffrance qu'il dégageait de part sa maladie dégénérative et incurable, et en meme temps burlesque et élegant à la fois.( Il était homo (je pense) et ne bénéficiait plus non plus de l'usage de son sexe).

(C'était un petite parenthèse).

Membre anonyme
Publiée le 11/08/2019 à 23:36

Merci pour vos conseil. Personne ne m'a collé d'étiquette. J'ai remarqué ce refus d'assignation de sexe. J'ai toujours eu le sentiment de ne pas appartenir à un sexe donné. Il y avait déjà des signes depuis bien longtemps. Depuis mon déménagement et ma rupture familiale, je me sens plus libre. Je peux être moi même sans que ma famille me juge. Ma famille avait une vision binaire du genre et dès que je m'opposais aux genres elle se moquait de moi.

Membre anonyme
Publiée le 11/08/2019 à 23:40

Je ne souhaite pas provoquer la société (je n'aime pas provoquer). J'ai le sentiment de ne pas être dans un genre. Je ne me sens pas ni féminin ni masculin. J'essaie d'être le plus neutre sans entrer dans un genre donné. Je ne connais pas la définit d'androgynie pour répondre à la question.

Mimosa
Publiée le 11/08/2019 à 23:56

C'est apparement ce que tu voudrais etre. Un androgyne est une personne qui se situe à mi-chemin entre l'homme et la femme. Homme ultra féminin ou femme ultra masculine?

Mimosa
Publiée le 12/08/2019 à 00:00

Il existe dans plusieurs pays d'Europe et ailleurs le sexe neutre, réservé en principe aux intersexes. Mais je serais assez favorable qu'il soit accessible à partir de l'age de 15 ans à tout autre public souhaitant l'adopter sur ses papiers (pour les cas d'androgynie par ex).

Mimosa
Publiée le 12/08/2019 à 00:01 - modifié par mimoza le 12/08/2019 - 00:05:24

Tu me sembles avoir un visage trés masculin, d'aprés ta photo. Je te vois plutot comme un homme, ayant envie de s'amuser à mélanger les genres, comme mon client dont je te parlais plus haut. Est-ce que je me trompe? Tu ne cherches pas à passer pour une femme?

Membre anonyme
Publiée le 12/08/2019 à 00:03 - modifié par Noob54 le 12/08/2019 - 00:07:22

Merci pour l'information

Je n'essaie pas de rentrer dans une de ces cases (ni de genre évidemment).

J'essaie d'être le plus neutre possible.

C'est sûr pour l'androgynie?

Membre anonyme
Publiée le 12/08/2019 à 00:08

Pour la photo, elle date de la création du compte (courant fin d'année dernière). Je commence petit à petit à changer d'apparence.

Mimosa
Publiée le 12/08/2019 à 00:09

Je comprends assez ton délire. C'est assez fun je trouve ce genre d'homme, viril et maquillé en meme temps.

Mimosa
Publiée le 12/08/2019 à 00:10

Ah. Donc tu veux essayer de tendre vers l'androgynie?

Membre anonyme
Publiée le 12/08/2019 à 00:11 - modifié par Noob54 le 12/08/2019 - 00:12:33

Je souhaite enlever ma "virilité" et je ne me sens pas viril.

Je ne supporte plus ma barbe (et les poils) et plein d'autres choses masculines.

Mimosa
Publiée le 12/08/2019 à 00:14

D'accord. Et tu veux ressembler plutot à une fille ou bien juste un garçon féminin, ou un etre non sexuellement identifié?

Membre anonyme
Publiée le 12/08/2019 à 00:17

Non sexuellement identifié (d'ailleurs, j'ai choisi comme prénom Asa car c'est un prénom neutre et je commence à utiliser iel). Je refuse toutes formes de féminité et de masculinité.

Mimosa
Publiée le 12/08/2019 à 00:19 - modifié par mimoza le 12/08/2019 - 11:05:16

Tu me fais l'effet de vouloir te déviriliser, mais sans savoir trop à quel point ni jusqu'ou tu veux aller. Tu verras bien. Fais le petit à petit.

Seevbarb09
Publiée le 12/08/2019 à 02:44 - modifié par seevbarb09 le 12/08/2019 - 02:49:06

Tu sais, le féminin et le masculin t'en fait ce que t'en veut. Ces mots ont le sens que tu leur donne, un sens propre à chacun. On ne devrait pas donner raison aux stéréotypes, ni laisser la société nous dicter à quoi doivent ressembler un homme, une femme, la masculinité et la féminité. Un homme peut tout à fait avoir une apparence androgyne, et être autant un homme que les autres

En tout cas pour moi la virilité n'est pas la définition d'un homme.

Membre anonyme
Publiée le 12/08/2019 à 10:48

Bonjour,

Je comprends ta démarche mais est-ce que le résultat donnera un bon rendu ?

Mimosa
Publiée le 12/08/2019 à 11:12

En tout cas c'est un projet trés avant-gardiste. Je pense que les societés ultra-modernes tendent vers une non-différenciation des genres, une sorte de nivèllement par le centre dans lequel hommes et femmes deviendraient presque identiques. En l'an 3000 . Pour l'instant les gens risquent de te regarder avec plus d'acuité pour tenter de déterminer ton genre (si ta transformation vers l'agenre est réussie). ça peut etre fun comme ça peut etre pesant. Tu verras.

Membre anonyme
Publiée le 12/08/2019 à 15:28

Les habitants de Metz et mes connaissances sont plutôt cool sur ce sujet. Je n'ai eu qu'une remarque déplacée dans un magasin de maquillage par les vendeuses ("Transsexuel", " pédé", ...). Des clientes ont quitté par soutien le magasin en laissant leurs produits.

Kitsune
Publiée le 12/08/2019 à 19:13

j'ai survolé vite fais les échanges, ce qui a retenu mon attention c'est ton questionnement sur ta possible transidentité.

je ne peux pas te répondre mais pour te donner une piste, j'ai été obligé d'entamer ma transition parce que mes dysphories étaient trop importante et m'empechaient de vivre, au point que je n'arrivais pas à m'intégrer dans la société. (entre autre)

j'insiste sur le fait que ma participation n'est qu'une piste de téflexion. je ne souhaite minimiser ce que tu vis.

Membre anonyme
Publiée le 12/08/2019 à 20:08

Je comprends. Lorsque j'ai décidé ma transition, j'ai commencé à avoir un trouble anxieux. Chaque étape réussi diminue fortement ce stress. Je commence à être de plus en plus confiant vis-à-vis de mon corps.

SuperNova
Publiée le 12/08/2019 à 22:51

Hello,

Tu peux parler de transidentité dès lors que tu sens que ton genre assigné à la naissance ne te correspond pas, beaucoup d'identités de genre y sont incluses :)

Membre anonyme
Publiée le 12/08/2019 à 23:20

Ce n'est pas une identité de genre, c'est un refus du genre...

SuperNova
Publiée le 12/08/2019 à 23:36

Cette personne semble se définir comme agenre, et être agenre entre totalement dans le cadre de la transidentité.

Membre anonyme
Publiée le 12/08/2019 à 23:44 - modifié par Urukan le 12/08/2019 - 23:46:51

a-genre, SANS genre. Quand une personne est dans une démarche de déconstruction de ce qu'on appel le genre et qui est un constrtuit culturel, vouloir dire que cette personne choisit une identité de genre alors qu'elle fait exactement le contraire c'est d'une stupidité totale.

Ces sujets ne dispensent pas d'être un minimum rigoureux intellectuellement...

SuperNova
Publiée le 13/08/2019 à 02:12

Alors déjà, je suis agenre aussi, donc merci de ne pas me faire de cours condescendant sur ma propre identité :)

Ensuite, qu'on parle ici de "refus de genre" ou simplement d'"autre identité de genre", ça rentre quand même dans le cadre de la transidentité (comme je le disais), car dans tous les cas il ne s'agit plus du genre qui a été assigné à la naissance.

Membre anonyme
Publiée le 13/08/2019 à 04:56 - modifié par Urukan le 13/08/2019 - 05:20:50

Ah ? C'est normalement le fruit d'une reflexion sur la condition humaine et tu n'as aucune mais alors aucune légitimité en plus pour parler du sujet.

Surtout quand on voit le manque de cohérence dans la reflexion...

Le refus d'un genre ne peut pas être une identité de genre puisque c'est le refus d'un genre.

Et dans transidentité il y a quoi ? Il y a trans et identité. Pourquoi un refus de s'identifier à un genre deviendrait le fait de s'identifier à un non genre et d'en faire une identité !? Le refus de s'identifier à un genre est juste le fait de refuser de s'identifier à un genre parce que le genre c'est un ensemble normes totalement arbitraires. Pourquoi recrer d'autres normes arbitaires !? Franchement c'est typiquement la reflexion du gros beauf qui va s'identifier à son plus petit particularisme comme du quel patelin il vient ou quelle équipe de foot il préfère, s'en faire une identité et l'opposer aux autres. Juste le manque de cohérence alimenté par son petit ego que l'on veut opposer au monde.

Et voila génial, ma misanthropie a refait surface. De toutes façons je ne vais pas te convaincre et je vais même te faire encore plus camper sur tes positions. Quand on en est réduit à dire "c'est mon identité" c'est qu'on est déjà loin dans le beaufisme, et sutout quand on dénie le droit aux autres d'apporter une reflexion sur certaines choses parce qu'ils n'auraient pas les critères requis...

Et bien désolé mais moi j'ai demandé tout petit à ma maman de retourner dans son ventre parce que je voulais être une fille à la place. Et depuis j'ai nourri ma propre reflexion sur ces questions et j'ai autant de légitimité que toi pour en parler. Mais pas moi seulement... Tout le monde !


  S'inscrire pour participer au sujet