D'Océane... à Océan : parcours d'une transition

Forum Transidentité - Créé le - 12 Participations

D'Océane... à Océan : parcours d'une transition

Je n’ai pas l’impression d’avoir vu le sujet abordé ailleurs, alors...

Comme beaucoup probablement j’ai connu le comédien Océan par son spectacle « la lesbienne invisible » quand il se produisait sous le nom de scène Océanerosemarie.

Lorsque j’ai appris sa démarche de transition j’avoue être restée dubitative sur le moment. Je comprenais pas trop le lien, ni la cohérence de cette personne, entre cette démarche et son spectacle (autobiographique) qui revendiquait d’une certaine façon le fait de pouvoir être lesbienne ET féminine, qui cherchait à démonter les clichés sur la lesbienne masculine, et qui expliquait son parcours « d’invisible » pour tous, car « trop féminine »...

A aucun moment je ne ressentais Océnerosemarie pas à l’aise de porter robe, maquillage, talons, froufrous… Je peux même dire qu’Océnerosemarie portait mieux ces artifices que certaines amies lesbiennes, qui se sentent carrément déguisées si elles doivent à l’occasion se féminiser un peu 😁

J’ai découvert hier la websérie documentaire dédiée à sa 1ère année de transition. Même si je ne sais pas et n’ai pas plus compris tout ce qu’il a traversé intérieurement avant celle-ci, j’ai été très touchée par ces petits docs (10 x 10 min environ), et par lui-même et son parcours. Certains commentaires de son entourage sont assez violents même s’ils ne s’en rendent peut être pas compte sur le moment (mais je pense probablement réalistes pour beaucoup ayant vécu cela)

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ? En bien ou en mal…

L’intégrale sur FranceTV

https://www.france.tv/slash/ocean/?at_medium=custom2&at_campaign=800&at_custom1=description&at_custom2=slash


2 votes

Salut Woops.

Je suis d'accord qu'il a fait un revirement inattendu par rapport à ses spectacles avant transition. Comme quoi, tout le monde a le droit de changer et d'évoluer dans sa vie. Oceane devait chercher sa place en tant que lesbienne sans vraiment la trouver. D'ou sa créativité et ses spectacles je suppose. C'est quelqu'un de sincère et qui passe trés bien à l'écran en tout cas. Je trouve qu'Océan transmet bcp d'enthousiasme et de positivité. Donc ces petites vidéos improvisées sont plutot sympas et aide le grand public à se familiariser avec les transitions.

Perso, j'aime bien le personnage.


1 vote

Meilleure réponse

Océan dans le début du documentaire réussi à mettre des mots sur ce qu'il ressent. Son ressenti n'est pas commun à tout.e.s. les personnes trans, le sentiment qui pourrait être le plus répondu est peut-être la peur du rejet de son entourage, et là encore ce n'est pas science car chaque parcours de transition est unique.

Le documentaire est intéressant car on remarque que personne n'est épargné par la haine, quelques que soit le milieu d'où on vient.

La problématique du documentaire pour moi sont surtout la première injections qui n'est pas correctement effectuée, et ce fait est indiqué nul-part donc gênant pour ceux qui commenceraient des injections et qui pourrait le prendre comme exemple.

Certaines personnes concernées peuvent aussi se retrouver dans des situations similaires (je parle notamment de la réaction de sa mère) et du coup voir et entendre certaines réactions peuvent faire se sentir mal?; ça aurait été bien des Warnings.


3 votes

Citation de Whoops #305829

Je te comprends bien. Beaucoup de personnes trans reçoivent le même genre de reactions quand ils font leur coming out : "on avait rien vu". 😉

Quand j'ai fait mon coming out à 39 ans, j'ai reçu ce genre de réaction de la très grande majorité des personnes aux-quel-le-s je me suis outée. La plupart, ami-e-s proche, parents, etc m'ont dit ne reien avoir vu et être surpris.

Il faut dire que je me suis beaucoup caché, renforcé ce qui pouvait me rendre plus "masculin" au yeux des autres. Par exemple, je faisais très attention à mes postures de peur d'être trahie par elles. Je me suis laissé poussé la barbe, même si je la détestais. Bref, je me cachais, je jouais un rôle.

Pourquoi ? Par peur, d'être considérée comme une personne folle ou perverse. Il faut dire que la transidentité n'a été enlevé de la liste des maladies mentale en france qu'en 2010, et que l'OMS est seulement en train de le faire. Et encore, en france nous devons toujours ou presque obtenir une attestation d'un psychiatre pour commencer une transition médicale ! Ce que la société me renvoyait de la transidentité faisait que j'avais beaucoup de transphobie internalisée.

L'acceptation des personnes trans est en retard de 30 ou 40 ans sur celles des gays, des lesbiennes ou des bi. Cette web série sur Océan aidera à faire bouger les choses.


3 votes


Je n'ai pas vu le docu, mais j'ai été voir le spectacle quand elle était encore Océane....

Je sais que beaucoup de Trans ne l'apprécie pas car pour certains il deviendra une porte parole pour les personnes trans et beaucoup ne se reconnaissent pas en lui.

Pour son parcours j'ai été également dubitative, tout en sachant qu'elle etait avec une personne du show bizz qui a également fait son C.O trans.


0 vote

J'appréciais déjà Océane . Pourquoi n'apprécierais-je pas Océan . L'instant de surprise passé , je ne me suis pas posée plus de questions que ça . Merci pour la série (à voir plus tard) . Bonne fin de nuit à tous et toutes^^.


1 vote

Perso, je n'ai jamais "accroché" avec lui en particulier sa période avant son coming out trans. Je l'ai toujours vu comme une personne pas très nette qui flirte avec des militants racistes, antisémites et LGBTphobes (le PIR et compagnie). Désolé de casser l'ambiance.

Je sais pas s'il a évolué sur ce point depuis sont coming out trans. J'ai beaucoup de mal avec cette personne. Sinon, l'annonce de sa transidentité m'a fait ni chaud, ni froid contrairement à l'annonce d'autres personnalités trans. C'est bizarre (je parle de ma réaction).

Après, je vais pas parler à la place des trans s'il les représente bien ou pas.


0 vote

Je te remercie infiniment PetiteCore pour ton témoignage que j'ai reçu avec beaucoup d'émotion 😊

Tu viens d'éclairer un point pour moi que naïvement je n'avais pas cerné dans certains parcours... la possible transpohobie intériorisée poussant certaines personnes avant transition à adopter au maximum les codes du genre d’assignation par peur de la réalité, du rejet… (Probablement encore plus souvent vrai pour celles et ceux de notre génération)

Quant aux positions politiques d'Océan ou ses accointances avec le PIR j'avoue être passée à côté en fait... Ici je ne parlais que de l'homme, de son coming out, et des mini docs qu'il a réalisé sur sa 1ère année (tu as raison LeksanAden, la scène de la 1ère injection était franchement du grand n'importe quoi lol...)


1 vote

Je n'ai rien à dire en particulier sur sa transition .

En revanche y'a pas mal de trucs à dire sur le documentaire de son année de transition . Honnêtement, les propos de sa mère -particulièrement- m'ont mis très mal à l'aise et c'est pour cela que je ne le recommande à aucunes personnes en transition et qui serais fragile . Certains dires peuvent être très blessants. Océan lui même emploie des termes assez limite vers le début de sa transition.

Après , je ne trouve pas que ça soit mauvais ! C'est son parcours , sa vie . J'ai même apprécié en zappant les moments où sa mère parlais ^^.

Mais bon je dirais que ce n'est pas à montrer à des personnes non renseignées pour éviter que les mauvais termes continuent à circuler .


2 votes

Je connaissais Océanerosemarie de loin mais, comme beaucoup, je n'ai rien à dire en particulier sur sa transition.

Merci Whoops pour le partage de la mini série documentaire, je l'ai trouvée très intéressante. Je ne partage pas tout ce qui a été exprimé, ne suis pas vraiment d'accord avec certains points de vues, et je dois avouer que la réaction de sa mère m'a pas mal choqué dans la violence des termes et la froideur dont elle fait preuve. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle saute de joie, mais je trouve que c'est tendu quand même. A la toute fin, Océan dit que sa propre mère le mégenre encore, même un an après le début du process...

Comme ça a été dit, un petit message d'avertissement aurait été le bienvenu.

J'ai apprécié le fait qu'on suive l'évolution de son histoire personelle, et son évolution à lui également. Ce n'est pas une vérité universelle, mais bien présenté comme son expérience et son entourage. En tout cas c'est comme ça que je le perçois. Je pense que le format court permet d'éviter le côté voyeuriste qui peut parfois êrte présent dans ce type de reportages. Bref, pas le documentaire de l'année, mais une découverte sympathique dans l'ensemble ! J'ai d'ailleurs été agréablement surprise de voir que le support de diffusion est france télévision et donc destiné à du grand public.


2 votes



Up à nouveau , pour un tir groupé :-)


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit