PENSEZ VOUS UN JOUR FAIRE DU NATURISME

photo de l'auteur NATURAL12
NATURAL12
Homme de 39 ans
LENS
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

PENSEZ VOUS UN JOUR FAIRE DU NATURISME

Bonjour a tous

pensez vous un jour faire du naturisme en centre de vacances naturiste ?

Je suis en couple et chaque vacances je part en centre naturiste sur la gironde a montalivet

et nous partageons le mobilhome avec des inconus ou amis qui désir pratiquer attention rien de sexuel dans cette pratique vivre en harmonie avec son corps

n'oublié pas de rester poli courtois et non difamatoir


photo de l'auteur David37
David37
Homme de 46 ans
CHINON

Bonsoir Natural12,

Moi j'ai déjà pratiqué le naturisme sur des plages de Vendée pour accompagner un ami qui en est adepte. Personnellement, cela ne m'a pas gêné puisque le meilleur moyen de ne pas se faire remarquer par les autres dans ces endroits c'est d'être nu comme eux ! Cependant j'en ai eu aucune révélation ni aucun plaisir.


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Pas contre, j'avais déjà l'idée en tête quelques années plus tôt mais maintenant.. je sais pas, faudrait que les vacances aient un but autre que "juste" le naturisme en fait, que ce soit pas la fin en soi, sinon ça me ferait bizarre (reflexion que j'avais pas avant).


photo de l'auteur LilyRay
LilyRay
Femme de 26 ans
Valence

Bonsoir,

Première expérience sur L'île du levant avec mon conjoint il y a environ 1 an.

Je me suis sentie comme un poisson dans l'eau : sentiment de liberté et de bien-être assuré, et pourtant l'eau était froide...

Je me dis que l'on est nés "nus" et les vêtements ne sont finalement là que pour nous protéger du froid, du soleil et des blessures,ou pour cacher nos imperfections.

Pour moi la nudité est qqchose de naturel, surtout en temps qu'Asexuelle, je n'y vois aucune connotations perverses ou quoi.

Après j'aurai préféré faire ça dans une petite crique paradisiaque à l'écart du monde.

Non pas que la présence des autres m'ai gênée (je suis moyennement pudique) mais plutôt envie de partager ce moment privilégié avec mon homme et personne d'autre autour... Donc le naturisme oui, mais pas spécialement fan de partager ça avec des inconnus...


photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Var

Citation de LilyRay #289132

Quitte à en faire, je serai plutôt de l'avis de LilyRay.

Que nous et personne d'autre ^_^


photo de l'auteur Venise
Venise
Femme de 54 ans
Mauleon Licharre

trop frileuse et décatie par les années , ce serait 1 insulte à la nature .Et quel interet d'aller faire ses courses au supermarché à poil ? de jouer au tennis ou de danser à poil? les vetements cachent nos imperfections et nous mettent en valeur .Pour ma part , naturiste peut etre , mais dans 1 vie future qui ne sera pas la mienne


photo de l'auteur Nina82
Nina82
Non binaire de 23 ans
Montauban

2 remerciements

Moi ça me tenterais bien, ne serait-ce que pour me marrer un peu x)

Et me débarrasser de quelques complexes qui entourent mon corps, ainsi que ma phobie sociale ...


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

« n'oublié pas de rester poli courtois et non difamatoir »

Oui, mais ton visuel triche ! ^^

Les naturistes sont loin d'être majoritairement des jeunes familles à la peau tendue, soyeuse, imberbe et uniformément bronzée : comme d'habitude on nous vend un fantasme ^^

Certe que les dernières tribus vivant nues ont une peau exceptionnellement belle malgré qu'elle soit agressées en permanence par des insectes et risques de blessures, et que même leurs seniors sont naturellement beaux. Mais pour mieux y parvenir ces gens s’embellissent par des fleurs, plumes de couleur, bijoux de bois ou de feuille voire en os ou ivoire des animaux qu’ils ont chassé pour manger, et surtout meurent jeunes. Cela a pour conséquence qu’ils se plaisent, se mettent en couple très jeunes et font des bébés. Qui deviennent naturistes, sauf quand des firmes internationales leur vole leurs terres pour exploiter le pétrole et q'ils deviennent des migrants.

Ceci étant les naturistes gays occidentaux ont la réputation de soigner leur peau et les muscles qui roulent dessous, de garder des bijoux lorsqu’ils font du naturisme, de draguer en ces lieux, et même de tenter d’y faire des bébés. Mais force est de constater qu’ils n’offrent pas la vision idyllique de ton visuel, et que les rares jeunes à la peau naturellement tendue risquent fort d’y laisser rapidement leur vertu ^^ (certes ils y vont pour ça mdr).

Pour répondre à la question posée, personnellement je n’ai pas la culture de me déshabiller, d’autant que j’aime me balader dans des milieux naturels hostiles où il vaut mieux rajouter des vêtements qu’en enlever, ou des milieux culturels hostiles qui imposent la tenue qu’on doit porter (les cultures imposent plus souvent de s’habiller, plus rarement de se déshabiller sauf pour des raisons d’hygiène des vêtements qui sentent le pipi mdr). Et puis je n’ai pas trop l’habitude d’avoir pour seul horizon la mer ou une rivière, que je suis immédiatement tenté de traverser nu ou habillé, ce qui ne manquerait pas de poser des problèmes.

Bref je pense que je ne suis pas fait pour le naturisme chez les cultures habillées, mais plutôt pour les vêtements chez les cultures naturistes. Et ce qui me console c’est que je ne suis pas le seul, loin de là ^^


photo de l'auteur LilyRay
LilyRay
Femme de 26 ans
Valence

Au final, si je comprends bien ce que dit Lindos, il s'agit là d'un réel rapport au corps.

Il peut paraître désagréable ou inutile pour certains de se promener nus en publique pour des raisons esthétiques, morales, ou hygiéniques.

Et de l'autre côté, pour les pro-naturisme, il y a ce sentiment de liberté, ce besoin de retours aux sources et de rapports non faussés par des vêtements de marque, bijoux, maquillage etc...


photo de l'auteur Untitled
Untitled
Homme de 26 ans
Autre

En ce qui me concerne personnellement : je crains que la réponse soit non. J'ai toujours eu un rapport distant avec mon corps et dans mon esprit un corps nu ne m'inspire pas la liberté plus qu'il ne m'inspire une certaine forme de laideur (attention, là je parle de comment je perçoi les choses et non pas la réalité des choses). Pour moi la beauté réside dans les parures et les accessoires plus que dans le corps lui-même (oui, je suis un bon élève du marketing et de la société de consommation on dirait hahaha) et la liberté réside dans le choix de mettre ce que l'on veut pour exprimer sa propre vision de beauté (et si être nu est votre vision de beauté ultime, je respecte aussi).

En fin de compte, je pense que mon "non" véhicule bien la division ou la distance qu'il y a entre mon corps et ma pensée... Mais je suis assez fasciné par les naturistes car à mon sens ils ont atteint une certaine osmose avec leur corps qui est absolument magnifique.


photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 43 ans
60

(n'est-ce pas culturel la beauté qui réside dans les parures (au sens large)) ?


photo de l'auteur Untitled
Untitled
Homme de 26 ans
Autre

Citation de franckright #289269

Culturel pas tant que ça car dans l'art pendant des siècles la nudité était symbole de beauté et de puissance. Dans la pensée marketing qui a émergé depuis le 20ème siècle ces deux concepts (beauté et puissance) ont été transférés aux habits et aux accessoires.

Après bien entendu, chaque culture a donné à la nudité son degré d'importance je suppose.


photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 43 ans
60

et les religions leurs doses d'interdit.


photo de l'auteur Untitled
Untitled
Homme de 26 ans
Autre

Citation de franckright #289274

Les religions ont voulu interdire, les artistes ont lever le doigts d'honneur à leur façon (référence : les statues de Lucifer commandées par le Vatican qui ont l'air d'être des tops models plus qu'autre chose)

Nuances, les religions aimeraient se bercer dans l'illusion qu'ils contrôlent le monde quand en réalité ils ne contrôlent même pas leurs propres complexes de supériorité...


photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 43 ans
60

(J'ai moi plutôt l'impression que cela fonctionne très bien mais c'est un autre débat)


photo de l'auteur Untitled
Untitled
Homme de 26 ans
Autre

Citation de franckright #289280

Ne laissons pas la religion nous gâcher ce débat. Elle a bien gaché le reste de l'Humanité. Evitons par contre d'exagérer son importance.


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

C'est vrai qu'il est interdit de se promener nu en public sauf dans des lieux dédiés, et c'est vrai que ce sont principalement les religions abrahamiques qui ont disséminé ces principes partout dans le monde. Les premières cultures vivaient nues avec des bijoux et se couvraient de peaux ou "tissus" de fibres ou d'écorces quand il fasait plus frais ou froid, puis les femmes ont porté un cache sexe ou un léger pagne et les hommes un étuit pénien pour éviter les accidents malheureux. Plus tard chez les premières grandes civilisations de l'antiquité s'habiller était synonyme de civilisation, c'étaient les hommes de rang inférieurs qui s'habillaient peu ou pas : barbares sauvages par habitude, petits enfants car commodité, esclaves par principe, travailleurs de force pour ne pas salir leurs vêtements, pécheurs parce que souvent dans l'eau, paysans lors de certains travaux, etc, et satyres lubriques la nuit ^^. C'est vrai que l'antiquité grècque puis romaine le nu masculin est devenu symbole de divinité, de puissance et de beauté, et que cette représentation a traversé les âges jusqu'à aujourd'hui. Pour les hommes elle apparait être née dans les gymnases où les mignons jeunes hommes et les beaux hommes s'entrainaient et combataient nus, devant des spectateurs masculins. Les représentations nues des déesses mères adipeuses existaient déjà depuis la préhistoire, elles se sont juste affinées. Sinon dans la vraie vie les gens civilisés ne se rencontraient nus ou presque que dans les bains publics. La grande pudeur héritée ultérieurement des religions abrahamiques provient surtout du mode de vie des nomades et habitants des oasis désertiques, rarement nus pour survivre au climat et vraiment très pudiques, et d'une réaction au mode de vie antique jugé dissolu. Faudra attendre la renaissance pour que cette pudeur commence à céder un peu. Jusqu'au XX siècle les hommes et jeunes du peuple n'hésitaient pas à se laver et se baigner ensemble en public dans le plus simples appareil pour ne pas mouiller leur vêtenements, alors que les femmes gardaient leurs vêtements pour se baigner de leur coté (cela existe encore en Orient où les homme estiment que les vêtements mouillés qui colent à la peau des femmes sont d'un érotisme toride ^^).

Dans les régions d'Afrique, Océanie, Amérique du sud, et du sud-est asiatique non touchées par le prosélitisme des religions abrahamiques, des hommes se sont baladés quasiment nus et des femmes seins nus jusqu'au XIX et même XX siècle dans des régions très reculées. Actuellement ces gens n'existent plus que dans quelques réserves "d'indiens" interdites d'accès pour ne pas leur refiler la grippe...

Nous sommes donc désormais pratiquement tous civilisés ^^

(mais j'oublais ce topic ^^)


photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 43 ans
60

Nous sommes donc bien d'accord que ces interdits proviennent des religions du livre ?


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit