La France peut-elle encore avancer ?

avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 15:13

Sujet qui vient de ressortir sur le t'chat suite à l'annonce de la démission d'Emmanuel Macron, la France est-elle réellement "coincée" ?  Entre un gouvernement qui n'est plus du tout apprécié, un monde où le terrorisme frappe à l'aveugle, un peuple perdu entre racisme et tolérance, une économie à l'agonie, il ne faut pas se voiler la face, nous avons tous un peu peur de l'avenir. Faisant moi-même partie de la génération y (fin 80 début 90) je vois une dégradation de la société et un avenir qui se bouche sans cesse. Partout on nous parle d'un emploi fichu, d'une planète détruite (l'humanité vie à crédit depuis mi-août au niveau des ressources naturelles que la Terre peut offrir), de la haine entre les peuples... Bref, oui je fais partie de ceux qui ne voient pas l'avenir d'un très bon œil.  Mais y a-il des solutions ? Est-ce qu'on arriverait à renverser cette course au pouvoir, au profit et à la haine ? Quand je vois que le moteur pantone existe depuis 15 ans et fonctionne toujours très bien, mais qu'il est écrasé par les magnats du pétrole et du profit, ça ne me donne pas vraiment le courage pour "ma battre" pour nos idéaux. Mais en même temps, ne rien faire est contraire à mes principes...  Ce sujet est très vaste, c'est inévitable de part tout ce qui peut influer la bonne marche de la France, et à plus forte échelle de l'humanité.  Ce sujet pouvant être particulièrement sensible, je vous remercie par avance de respecter l'avis de chacun. Je ne tolèrerai pas le moindre troll, la moindre insulte ni les moindres propos qui pourraient se révéler haineux, ce sera la suppression sans avertissement voir plus selon ce qui aura été écris. La loi française s'applique aussi sur les forums !
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 15:34

La France peut-elle encore avancer ? Pour ma part, je demanderai même Le monde peut-il encore avancer ? Étant très pragmatique et surtout très ouvert et curieux, je lis énormément sur de nombreux sujets, dont celui de l'histoire de notre civilisation et de notre société. Et ce que je retiens surtout de ce qui est dit là-dessus, c'est une information importante à mes yeux: aucune société n'est éternelle, et la notre s’effondrera dans une trentaine d'années. Mais pour ce qui est de la France, sa situation n'est pas bien différente des autres: politiques déconnectés et corrompus, tensions raciales et religieuses, économie sous assistance respiratoire, convulsions et tensions des habitants, politisation des aspects les plus anodins, concurrence internationale. Nous ne sommes ni moins bien ni mieux lotis en somme. C'est là le cas de nombreux autres pays. Cependant, se poser la question à notre seule échelle n'est pas en soit une erreur, mais je pense que dans un monde aussi complexe que le nôtre, se concentrer sur nous mêmes n'est pas suffisamment pertinent. Nous sommes totalement interdépendants les uns des autres, et si c'est par certains cotés une force, c'est aussi une faiblesse en cas d’effondrement. Du coup, au vue de la situation actuelle aussi bien chez nous qu'à l’international, je me dis que quoi que nous fassions, en bien ou en mal, cela ne changera pas grand-chose. La question n'est donc plus de savoir si nous allons ou non avancer, mais comment nous allons à notre niveau pouvoir vivre et survivre à la fin d'un monde et à la naissance d'un nouveau.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 15:40

J'aime beaucoup ce point de vue, je dois dire que je le rejoins. Je ne vois pas non plus comment "on" pourrait se sortir de ce "merdier".  Je fais aussi partie de ceux qui pensent qu'il faudrait pour ainsi dire recommencer à zéro, même si je n'ai aucune idée de comment faire. Surtout qu'il y a un héritage que l'humanité 2.0 ne pourras pas  ignorer, comme par exemple les déchets nucléaires...  Ce qui est sûr, c'est que seule, la France ne peut rien faire en effet, et que le blocage est mondial. 
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 15:43

Pas de fatalisme pour moi, je suis engagés dans toutes les luttes et je vous encourage à nous rejoindre dans la rue le 15 septembre partout en France, les manifs, les nuits debout et les nombreuses initiatives citoyennes. Des solutions existe, le revenu de base universel notamment dont j'ai beaucoup parlé ici. Tous à gauche de la gauche pour 2017 !  Et bordel de merde j'en ai marre de voir des gens baisser les bras, notamment la jeunesse ! Lever vous ! 
https://www.youtube.com/watch?v=0bd4eWqV6Ak
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 15:48

Honnêtement je doute fort que le seul revenu universel puisse débloquer tous ces problèmes x) C'est pour moi la partie émergée de l'iceberg, mais pas une solution de profondeur. Ca ressemble plus à la rustine que l'on met sur la chambre à air pour tenir le coup encore quelques km.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 15:52

Effectivement, je ne vois pas très bien ce que le Revenu de Base Universel changerai à la situation. Il ne suffit pas de dire que l'on va donner de l'argent, encore faut-il le trouver, ça ne pousse pas dans les arbres. Mais si c'est là le seul argument de la "gauche de la gauche" :)
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 18:18

J'adore l'image du bateau, c'est facile à comprendre et c'est tellement ça ! Je la retiens celle là, si elle n'a pas de droits d'auteurs !  En tout cas c'est intéressant de voir les différents avis, hésitez pas à participer !!! :-)
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 18:35

Je suis assez d'accord avec ton analyse, il faut en finir avec le "même si cette idée est bien si elle vient d'un autre parti alors je suis contre". L'opposition systématique est un vrai pb....
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 18:41

avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 18:46

Citation de Kattarsis :  Ce qui est sûr, c'est que seule, la France ne peut rien faire en effet, et que le blocage est mondial. 
 On est d'accord sur ce point. Parler de l'avancée de la France, ça n'a pas de sens si ce n'est pas dans le cadre d'une avancée internationale. Avant, je pensais que l'UE pouvait être une solution miracle si elle était bien utilisée mais après une année de terminale ES, je saisis bien le problème: Les gouvernements ne pensent qu'à ce qu'il se passe à l'intérieur de leurs propres frontières. S'il n'y a pas de relation économique en jeu alors c'est pas important.  Le gouvernement actuel est une véritable blague quand on voit toutes les polémiques actuelles par rapport à l'islam ou autre. Le problème n'est pas seulement qu'on avance pas, c'est qu'on est carrément en train de régresser: La loi travail, les agressions verbales et physiques envers une quelconque communauté (avec l'indifférence de la police qui va avec), plusieurs politiques de droite qui commencent à baser une partie de leur campagne sur la suppression du mariage pour tous et tout ce genre de problème, c'est avant tout du à la peur des français et leur sentiment d'insécurité.  Je veux espérer qu'à la fin de la guerre contre le terrorisme les tensions seront calmées mais j'ai peur que tout ça laisse encore des traces pour de nombreuses années à cause de ce que j'appelle le "cercle vicieux de la peur": La peur engendre l'éloignement, l'éloignement engendre l'incompréhension, l'incompréhension engendre la peur. J'aimerai dire que des solutions sont envisageables mais je prendrai un risque car je ne sais même pas lesquelles il faudrait prendre.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 18:52

Bonjour, Bonne idée ! Je trouves le sujet très intéressant ! Pour ma part je m'en cache pas, je suis clairement de gauche ( la vraie ) pas celle qui nous gouverne actuellement. Pour ma part le problème est je penses multiples, voici mes propositions : -Déjà je penses qu'il faudrait changer nôtre manière de consommer, de produire, de vivre.. comment pouvons nous consommer toujours plus dans une planète qui ne peut s'étendre. Il faut quitter ce système productiviste, qui fait que la fameuse croissance est l'alpha et l'oméga de tous.  -Changer de Constitution ! Comment peut on régir notre société par une Constitution (qui est quand même la loi suprême nationale) qui date de 1958 et qui n'est plus du tout adapté à notre génération, au numérique etc. -Combattre ( vraiment)  le monde bancaire qui à part spéculer sur le blé, le lait, les matières premières, et décider de la vie ou de la mort d'un ménage, d'une entreprise, d'une collectivité ou d'un Etat !  Comment peut t'on tolérer que tout cet argent part pour gaver toujours les mêmes alors que nous manquons cruellement d'argent. Que l'argent revienne dans l'activité réelle !!!!  -Traquer les fraudes à l'impôts .. évasion fiscale ... ah non pardon "optimisation fiscale" .. (c'est plus jolie) qui nous coûtent entre 60 et 100 milliards par AN ! Oui oui par an ! Au lieu de taper sur les "fraudeurs du rsa, caf etc" . Avec cette somme, la branche vieillesse et maladie, ainsi que les régimes de retraites et l'Unédic seraient en positif !!!!!!! - Et que enfin l'humain dans le sens global du terme, pense qu'il n'est pas seul sur cette planète, qu'il n'est pas propriétaire des sols, de l'air et de l'eau ainsi que de la forets ou des animaux ! Qu'on arrête de tous massacrer, piller, détruire à cause de l'avidité que les hommes ont pour l'argent ! Respectons nos éco-systémes ! Si les abeilles meurent nous mourront !! Bref je pense que les gens qui auront le courage de lire ce pavé, comprendrons que c'est plus une utopie que la réalité, mais c'est dans l'utopie que les choses vont avancer. Merci :) 
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 19:02

L'image du bateau est en effet intéressante et même très bien pensée. Pour ce qui est du RBU, vous êtes bien mignons tous autant que vous êtes, mais ce n'est pas ça qui réglera les problèmes. Si votre crédo ce limite à "payons les gens et les gens iront mieux", et bien vous n'irez pas bien loin. Il ne suffit pas de les payer pour résoudre tout les problèmes dans ce pays. Ça ne changera rien aux inégalités, ni à la corruption, ni aux guerres, ni à tout le reste. De toute manière, vu que nous allons droit dans le mur, toutes vos idées sont inutiles. Elles sont belles pour étaler sa science dans une discussion, mais elle sont inapplicables et resteront inappliquées. On ne sauve pas un avion qui se crash en changeant la couleur des rideaux, il va se crasher, alors inutile de s’exciter. ;)
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 19:14

C'est ça, c'est sûr que la fatalisme et la fainéantise intellectuelle nous sauvera par contre (facepalm)
avatar contributeur de Twicano
Twicano
30/08/2016 à 19:19

Je ne pense pas que nous allions droit dans le mur, du moins pas tout de suite. C'est peut-être mon côté optimiste qui parle mais pour moi on est un peu comme dans la vie. C'est à dire qu'on est dans une phase de dépression où tout semble continuellement aller mal et de plus en plus mal. On est à un moment où on se dit qu'on va toujours tomber plus bas. Mais si on reprend l'exemple du bateau, on peut aussi se dire que le monde est dans une grande tempête depuis longtemps, il y a des vagues avec des creux importants mais le bateau ne coule pas, il descend la vague, même parfois très très bas et il la remonte ensuite pour repartir dans une autre vague. Nous avons la malchance d'être dans la partie qui descend la vague et le creux a l'air très profond mais on doit se dire que oui, on pourra la remonter à un moment.  Je ne proposerais pas d'idée ou de choses qui seraient selon moi à mettre en place, tout simplement parce que je ne suis pas politicien et que je n'ai qu'une vision partielle de la société globale.  La seule chose que j'aurais à dire à tout le monde c'est qu'on est mal partis, qu'on est pas forcément très optimistes sur l'avenir mais qu'il faut prendre la vie comme elle vient et essayer de voir là où il y a des choses agréables.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 19:22

@FAUV3: Tu sais qu'il n'est pas illégal au regard de la loi de ne pas être d'accord avec toi, tu es au courant ? Donc non, je ne pense pas du tout comme toi, et oui, tout cela ne vaut rien à mes yeux. Continue donc d'exprimer tes idées, le forum est là pour ça, mais pour moi c'est juste du vent en boite. :)
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 19:33

@POzitivelif3: Sauf que votre discours n'est absolument pas sincère puisque vous appelez en même temps à un vote politique. Vous ne défendez donc pas une idée mais un parti, peu importe son programme. Tout les politiques disent plus ou moins la même chose, qu'ils sont à contre-courant et qu'il se battent pour la jeunesse, la seule différence étant la couleur de leur cravate. Pour le reste c'est "votez pour moi, et les choses iront mieux", qui est tenu depuis près de 20 ans et que les seuls résultats sont une descente toujours plus en piqué.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 20:00

Je rejoins l'avis que le clivage gauche/droite est dépassé, et n'a plus vraiment de signification aujourd'hui. On se retrouve souvent avec des oppositions de principe. Tel projet de loi est mis en avant par "la droite", mais "la gauche" vote contre, même si certains sont d'accord, parce que c'est "de droite". Quelques années plus tard, "la gauche" est au pouvoir, construit un projet similaire (qui bizarrement est devenu "de gauche" depuis), que "la droite" ne vote pas, car provient du gouvernement, etc. Alors ça peut être marrant 5 minutes, mais c'est vite lassant.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 21:22

Citation de Kattarsis : la France est-elle réellement "coincée" ?
Je pense que la France, voire l'occident, est en déclin. Nous sombrons dans un individualisme grandissant. Les gens sont de plus en plus isolés : destruction de la famille traditionnelle (les liens du sang perdent leur sens), virtualisation du rapport aux autres (on ne se parle qu'à travers des écrans), contractualisation et judiciarisation du rapport aux autres ("j'ai droit à", "je ne lui dois rien")... Cet individualisme est en grand partie lié à la destruction des valeurs chrétiennes qui étaient la base de notre civilisation. Ces valeurs peuvent se définir comme des qualités morales reconnues au sein d'un groupe d'individus car elles sont considérées comme bénéfiques au bien commun. De nos jours, de manière assez incroyable je dois dire, la morale est synonyme de carcan idéologique malsain bridant la liberté de chacun. Autrement dit, la liberté individuelle a complètement pris le dessus sur la notion de bien commun, dans la tête de beaucoup de gens. Quand ces valeurs ne sont pas détruites, elles sont manipulées, galvaudées, vidées de leur sens initial, pour donner un verni de vertu à l'inacceptable. Cet individualisme n'est pas une fatalité, c'est une volonté de l'oligarchie qui domine l'occident. Car l'homme est un animal social. Privé de véritables relations humaines, privé de ses racines biologiques, il doit combler un manque. Cela passe par le consumérisme à outrance. Bref, il n'y a pas 36 façons de sauver ce pays. Il faut remettre de la spiritualité et des valeurs dans la tête des gens. Combat perdu d'avance de mon point de vue. Je pense que nous allons nous effondrer, à l'image de l'empire Romain en son temps. Une autre culture nous remplacera. PS : moi aussi, qui ai connu les années 1990, je vois vraiment monter cet individualisme de décennie en décennie.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 21:33

@Regenesis: Remettre de la spiritualité. Donc rétablir la religion à la tête de notre pays, de nos têtes, de nos esprits donc. Rétablir l'aliénation de l'esprit qu'est la religion qui condamne à mort ceux qui sont différents ou qui pensent différemment. J'ose au moins espérer que tu es conscients que dans ce cas, tu serais déjà mort décapité. Mais peut-être que tu te détestes et que tu hais ce que tu es. C'est possible à ce moment là cela explique ta volonté farouche de rétablir les religions comme maîtres de nos vies.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 21:45

@Soklaus : ai-je écrit à un seul endroit qu'il fallait mettre le clergé au pouvoir en France ? Essaie de ne pas déformer mes propos. Je parle bien de spiritualité. Il n'y a pas besoin de croire en Dieu pour adhérer aux valeurs chrétiennes, ou même islamiques (finalement très proches) ou que sais-je. D'ailleurs, on est sur Betolerant. Et si la tolérance raisonne en France comme une notion importante, c'est en grande partie parce que la France a de profondes racines chrétiennes. Hé oui, que tu le veuilles ou non, ton propre système de valeurs est complètement influencé par les racines religieuses de ton pays.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 22:05

le clivage gauche/dépassé ? Il n'a jamais été aussi d'actualité ! "Être de gauche c’est d’abord penser le monde, puis son pays, puis ses proches, puis soi ; être de droite c’est l’inverse." à méditer ;)
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 22:16

@Regenesis: Pas convaincu du tout de ce que tu dis. Bref. @FAUV3: C'est meugnon comme tout ça dis-donc ! Donc lorsque Besancenot dort dans son appartement parisien de la Butte Montmartre il le fait en pensant d'abord au monde ? Lorsque Mélenchon reçoit sa paye à 75 millions d'euros il le fait en pensant à son pays ? Tu es un comique, voir un menteur, tout dépends si tu es conscients ou pas de pour qui tu roules. La gauche comme la droite n'est composée que de petites ordures aux poches trop remplies et à la gueule trop grande. Tous pareils, tous pourris. Et il y en a des comme toi qui les voient en héros. Les mentalités sont pareils, à droite comme à gauche. La seule différence, c'est la manière de présenter les choses.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 22:32

Je déteste, les trolls qui propage des hoax et qui n'ont pour désir que le chaos. Voici donc la vérité : http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/la-verite-sur-besancenot Un petit rappel de justice : https://justice.ooreka.fr/astuce/voir/276305/diffamations-injures-et-calomnies-que-risquez-vous
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 22:43

En attendant retour au sujet avec de réelle initiatives :  Semaine de rentrée : les infos - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  Bientôt la rentrée, et déjà le cirque politique qui s'était mis en pause a repris tout ses droits, entre polémiques stigmatisantes, universités d'été et multiplication d'hommes providentiels autoproclamés.  Cette semaine, Nuit debout aussi fait sa rentrée, coordonnée à l'échelle nationale. Paris ouvrira le bal dès jeudi, avec cinq jours d'occupation de la place de la République et un programme d'échanges variés animés par les commissions. Samedi 3 septembre, des banquets coordonnés se tiendront dans plusieurs villes, sous le signe de la démocratie. Alors que va démarrer la campagne électorale, nous affirmerons notre résolution à en finir avec ce système politique archaïque et excluant et inviterons chacun.e à "prendre place" dans les débats et actions qui s'annoncent. A Rennes, ce sera de 12h à 18h au mail, il y aura des belles tomates, du jus de pommes et des surprises. Les infos sont ci-dessous. Amène ta chaise et ta gamelle ! Programme du 29 août - 4 septembre - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  Les réunions indiquées ci-dessous sont ouvertes à toutes et tous. * Mardi 30 août, 19h30 : Commission Agriculture, place du Parlement de Bretagne * Mercredi 31 août, 19h30 : Assemblée populaire Nuit debout, marché bio du mail François Mitterrand. A l'ordre du jour notamment, la proposition de texte commun élaboré suite aux rencontres des #NuitDebout à Paimpont. Le texte est ici : [url= … tte-en-br…[/url] * Vendredi 2 septembre, 18h30 : Commission démocratie, place de la mairie. * Samedi 3 septembre, 12h-18h : banquet de rentrée Nuit debout Rennes. 2017, nous voilà [img width=15,height=15]]  Infos ici : [url=] - - - - - - - - - - - - - - - - - - Evénements à venir : [url=]
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 22:52

Suppression des messages haineux Merci de débattre et non pas d'agresser. Il n'y aura pas d'autre avertissement. 
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 23:11

Le système patriarcale ça te parle ? Le capitalisme sauvage ? la surproduction et la surconsommation ? L'exploitation ? La course au profit ? L'individualisme à outrance... Le Système est oppressif et perpétue les inégalités, et la lutte des classes et féministe est loin d'être terminé. Et ce n'est pas mieux ailleurs la précarité augmente que ce soit en Allemagne, en Angleterre ou en Italie. Les fanatiques de l'ultralibéralisme nous conduisent droit dans le mur.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 23:14

Ouah. Si ça ce n'est pas de l’extrémisme, je ne sais pas comment on peut appeler ça. En gros, il faudrait revenir à un système bolchevique avec les fermes collectives et des camarades-inspecteurs du peuple pour surveiller toute déviance politique. Ça promet.
avatar ancien membre
Ancien membre
30/08/2016 à 23:26

La France évolue avec ses moyens technologiques. Quand on voit le site de pôle emploi, on se demande où sont les webmasters, que font-ils ? Je pense qu'il y a des lacunes à combler pour que le système soit mieux géré. Qui dit mieux géré dit plus de rendement dans le domaine de l'emploie, de la santé etc.. Bon, il faut l'argent aussi pour payer les développeurs.. M'enfin. (oui c'est une manières déviante d'aborder le problème mais bon tout est bon à prendre comme dit ci-dessus)
avatar ancien membre
Ancien membre
31/08/2016 à 00:47

Salut,  pour faire écho à Regenesis et aux différents post sur ce thème essentiel, actuel, urgent , n'oublions pas en plus de l'apport de la chrétienté , celui de notre héritage classique Hélène ( Judéo-chrétien et Classique )   les penseurs et philosophes dont les intellectuels ont pu s'inspirer au siècle des lumières et de révolutions en révolutions  créer les démocraties modernes, le syndicalisme et le communisme ont été aussi des accompagnateurs  du progrès social à une période donnée (front populaire) mais n'oublions pas l'école laïque qui a fondé une société qui permettait d'arriver au mérite plus facilement . Ceci dit , la société de classe existe toujours, que le pouvoir du savoir , du nom et de  l'argent sont des leviers qui garantissent aux élites de cultiver l'entre soi des privilèges , des chasses gardées, métiers de leadership , meilleur cadre vie, impunité devant la justice...  Constante historique qui se vérifie sous tous les régimes , impériaux, monarchiques , démocraties dictatures communistes ou religieuses  ... Que se passe t il en général à ce stade de défiance et de doute des populations face aux régimes corrompu ? soit une révolution , soit la "collaboration " des peuples au système qui les corromps eux même , ils participent ( nous participons ) du système en place , feignant de ne pas voir l'abîme qui s'approche ... Certes tout n'est pas aussi tranché et des contres courants freinent et diluent les effets délétères des mauvais gouvernements  et des mauvais scrutins,  par des initiatives soit , politiques, individuelles, artistiques, associatives, sociétales, religieuses ( sans préjuger de leurs qualités respectives) ... Lâchons le mot si nous sommes devenus de simples consommateurs décadents (tel des Romains obèses et ivres sur leur divans , n'entendant pas les oies du capitole annonçant les barbares) , nous en sommes chacun co-responsables, notre  luxe et confort volé à la qualité de vie de millions d'individus qui s'en trouvent dépourvus, notre égoïsme refusant que d'autres partagent les richesses que nous annexons , nous empêchent d'accepter de modifier le système actuel par nous même .  Une crise majeure (décrochage économique, ou bien pire,  bascule  écologique (pétrole , pollutions, pillage des ressources ) et encore, grand exode migratoire dont nous connaissons les prémices  (dont l'écologie, l'économie et la corruption sont les ferments) viendra sans doute doucement mais surement modifier la donne et nous mettre face à notre inconséquence . Pas mal de chercheurs, historiens , économistes, philosophes , écologues pronostiquent une chute lente,  longue glissade vers un déclin inexorable , pas un remake de film catastrophe US  ou tout arrive en un jour ou un mois, , plus un long purgatoire (de plusieurs décennies,  ) vers un enfer certain,  pour filer la métaphore religieuse...   je m'inclue dans le portrait de l'occidental qui aime son confort, sa qualité de vie et les raffinements culturels des pays dominants,  je suis comme vous un prédateur, peut être  que mon age presque vénérable me fait être cynique et  lucide ...    aurons nous le courage de sauver in extremis ce qui peut l'être , accepter d'abandonner une partie de notre confort et de notre pouvoir , pour éviter cette lente glissade  vers l'abime ? l'autre option est de redemander une coupe de champagne au bar des premières classes du Titanic , cela ne manque pas de panache non plus ... on sait comment cela finit . 
avatar ancien membre
Ancien membre
31/08/2016 à 01:18

Je te comprend pas Smokedoak, tu es lucide mais ta chute n'est pas la bonne. La seule réponse au constat que tu fais doit être l'action et surement pas le laisser faire.


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr