je Manque d’amour propre jamais ete en couple

photo de l'auteur Bilelou
Bilelou
Non binaire de 26 ans
Paris

voila je mapl bilel g26 an pa52 !! pr commencer voila je veux partager ma souffrance jai vraiment besoin de parler je suis un gay qui refoule son homosexualite du fait de ma religion et de ma famille musulmane qui ne laccepteras jamais en cachant mon homosexualite je suis tomber dans les travers de la depravation depressio' et du non respect de moi meme en enchainant les plan sans lendemain avec des heteros je manque enormement damour propre je me sens salis je peux meme plus me regarder dans une glasse je culpabilise enormement des fois je croise des gars avec qui je lai fai et qui ris de moi en disant ta vus cest lui !!! alors que cest eux qui mont contacter comment je peux en arriver a ne plus communiquer uniquement passer a lacte et quon me vire comme un mal propre une fois la choses finis je suis quelquun qui aimerais etre aimer mais qui ne fais que des plan avec plein de gars different g envie de ne plus exister jme sens vraiment plus bas que terre



photo de l'auteur Bilelou
Bilelou
Non binaire de 26 ans
Paris

g pas 52 mais 26 ans !!!


photo de l'auteur Bilelou
Bilelou
Non binaire de 26 ans
Paris

g pas 52 mais 26 ans !!!


photo de l'auteur Fuong
Fuong
Homme de 41 ans
Bordeaux

Salut, qu'importe que tu aies 52 ou 26 ans, ça ne change rien.

Concernant le regard des autres, de leurs moqueries, j'ai l'habitude de dire à ce sujet qu'en terme d'honneur, on n'a de seul juge que soi-même. Tu sais très bien que ce sont eux qui t'ont sollicité, ils le savent très bien aussi. Tu peux dire en face de leur ami que c'est eux qui sont venus vers toi... (garde des screenshots des échanges à envoyer à leurs amis) ou pas parce que c'est un coup à te faire casser la gueule ou pire, qu'importe, tu connais la vérité, qui a raison, qui s'est "compromis", tu peux dormir tranquille à ce sujet. Passe à autre chose et évite ces connards et leurs amis.

Après, moi, je te dirais que tout ce que tu as fait ne donne pas lieu à te dénigrer. Faire des plans cul, ça n'est pas un problème (même pas un petit problème, simplement pas du tout un problème). C'est un problème pour la religion ? Qu'importe, les deux seules lois qui comptent, c'est la loi française et la loi de l'ADN (il n'y a pas plus de conséquence en terme de santé en couchant entre homos qu'en couchant entre hétéros) et aucune des deux n'interdisent ça. Contente toi de ces deux lois là, y a déjà beaucoup à faire. Tu évolues dans un milieu qui ne partage pas cet avis, qui ne comprends pas ou fait semblant de ne pas comprendre que l'homosexualité, c'est aussi anodin qu'être gaucher (quelque chose de minoritaire qu'on ne contrôle pas, qu'on ne choisit pas) ? Soyons réalistes, ce milieu, ta famille, tes potes, les gens, les soi-disants hétéros avec qui tu as couché, tu ne les changeras pas (peut-être ta famille, c'est toi qui vois). Le plus sain et le plus safe pour toi, c'est de changer de milieu, de déménager. Rien ne t'oblige à subir ça, rien. Si tu as des ressources (c'est à dire un salaire régulier), barre-toi. Si tu n'as pas de ressources suffisantes, c'est le seul frein, investis toi au quotidien pour en avoir, en préfèrant par exemple passer ton temps sur LinkedIn/Pole emploi plutôt que sur Grindr... Si tu peux trouver un moyen de te barrer de ce milieu dès que possible, fais le.

Si tu ne peux ou ne veux pas quitter ce milieu mortifère, fais profil bas. Si tu veux rencontrer d'autres mecs avant de retrouver des jours meilleurs, ne les cherche pas parmi les arriérés qui trainent près de chez toi, cherche plus loin, là où on ne te fera pas chier pour ce que tu es. Tu sais, les mecs blancs de l'autre bout de la ville, c'est pas tous des gros cons racistes qui couchent avec des rebeus pour s'encanailler, se donner l'impression d'être bordeline l'histoire d'une soirée avant de retourner à leur vie de bobo hipster, y en a quand même pas mal qui te respecteront sans faire d'effort. Faut juste les chercher, oser les approcher et surtout oser communiquer.


photo de l'auteur Mehdi797
Mehdi797
Homme de 26 ans
Paris

Salut, etant aussi rebeu je sais a quel point c est pas evident d 'assumer ( meme moi a ce jour, je n'assume pas ). Cependant tu ne devrais pas etre aussi dur avec toi meme. Dit toi chacun a une partie sombre de son passé, le tout est de la laisse ou elle est et de te tourner vers l'avenir meme si c'est pas facile.

Apres si tu ressens ça a cause des plans, commence par parler un peu plus avec le mec et faire ça connaissance avant, qui sait meme te caser avec


photo de l'auteur Fregegui
Fregegui
Homme de 27 ans
Lille

si ta manière de rencontrer des mecs , et le types de mecs que tu rencontres, te font souffrir, la première chose, comme dit plus haut , c'est probablement de changer de manière de rencontrer et de rencontrer des mecs différents. Évidemment si tu fais des plans cul avec des mecs se disant "hétéro", tu ne pourras pas t'attendre à un lien satisfaisant

peut-être pourrais-tu tu en parler à une personne de confiance, qui ne te jugerais pas. si tu as un ami ouvertement gay ça aide, ou une copine sympa (les filles sont souvent, pas toujours , plus à l'écoute à ce sujet)

ce qui est inquiétant, c'est que cette situation te donne envie de ne plus exister. souvent, lorsqu'on vit une situation qui fait souffrir, on se sent coincé, sans solution. alors , chercher de l'aide de quelqu'un d'extérieur, pourrait être une étape. je pense là à l'aide d'un médecin, d'un psychiatre, ou d'un psychologue, qui sont formés à l'écoute . pas parceque tu serais malade, mais parceque ce genre d'idée peut mettre ta vie en danger. l'avantage est le secret professionnel lié à la confidence que tu pourrais faire à ce genre de personnes . n'hésite pas à te rapprocher des urgences d'un hôpital si ces idées deviennent imminentes.


photo de l'auteur Bilelou
Bilelou
Non binaire de 26 ans
Paris

merci beaucoup pour vos message ca ma fais du bien de les lires ...je pense merites comme chacun dentre nous detre traite avec respect et aussi davoir le droit a une vie descente je vais arretez les plans et plus faire des rencontre ou je pourrais communiquer mon seul echapatoire a mon refoulement cest de me donner et vraiment je commence a avoir une reputation dans ma ville sans parler des insultes ! et du manque damour propre qui menpeche davancer ou on peut allez sans amour propre nul part je sais pas si entant quhomo vous avez une fois ce ce sentiment de vide et de solitude ou on ce dis que le monde et contre nous et aussi quon doit en permanence prouver plus que les autres "les heteros" ma communautes et tres tres dur !! et malheuresement les seul avrc qui je communique sont des heteros je peux rien construire avec une personne qui me vois uniquement pour une fellation je pense que jme suis perdus en chemin et que je my suis mal pris pour attirer lattention lerreur et humaine jpense quau debut cetais jouissif mais que finalement je me sens fais prendre a mon propre piege celui detre lobjet dun desir dune demi heure puis plus rien je vois pas noir nont plus au point de me jeter dun pont mais jai muris jai grandis je pense et je sais que je me detruit cest mon signal dalarme je veux une vie normal etre respecter et pas etre une caricature dallumeur qui attire lattention avec des leggins ! je pense que je vais changer mes attitudes et prendre un nouveaux depart


photo de l'auteur Fregegui
Fregegui
Homme de 27 ans
Lille

effectivement tu as sûrement trouvé des solutions qui ont marché un temps afin de t'adapter et ces solutions ne marchent probablement plus aujourd'hui. Mais visiblement tu as beaucoup de ressources, déjà tu as su trouver seul un espace de parole digne de confiance. Cela est prometteur quant au fait que tu sauras trouver tes propres solutions. tu feras des essais, et du coup des erreurs mais cela fait partie de la normalité d'un parcours. c'est très bien que tu puisses repérer tes signaux d'alarmes, car c'est ceux là qui indique qu'il faut changer quelque chose

je suis rassuré que tu n'ai pas l'intention de sauter d'un pont ! mais tu n'es pas obligé d'attendre d'en arriver là pour avoir une réponse professionnelle à cela

en tout cas félicitations d'avoir eu le courage de parler de tout ça ici, ca n'a pas dû etre facile


photo de l'auteur Lunik
Lunik
Femme de 27 ans
Bruxelles

Salut Bilelou,

L'homosexualité se vit pas de la même manière pour tous.

Au niveau culturel, ça peut être vraiment difficile :/

On sait que l'on risque de perdre l'amour de certains proches.

J'espère que tu vas plus t'accepter. Ça t'aidera beaucoup à avoir moins de regrets.

Tu mérites, comme tous, d'être aimé et respecté à ta juste valeur.

Bon courage Bilelou


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit