En recherche de vos avis !

photo de l'auteur gaymer68
Gaymer68
Homme de 26 ans
Mulhouse
Bonjour à tous :)

Autant vous prévenir, le sujet va être assez long, donc je remercie d'avance les personnes qui auront la patience et la gentillesse de lire dans l'intégralité ma petite histoire car je vous avouerais être assez paumé aussi bien par le fait de procéder que le fait de réagir !

Alors voilà, je suis avec un garçon de quasi 21 ans nommé B. (j'en ai 25) depuis 3 mois. Tout allait très bien jusqu'à très récemment où une grosse dispute a éclaté pour laisser place à une autre grosse dispute qui était même encore un peu plus intense, et une autre dispute par sms. Je vais vous raconter le tout mais il faut d'abord situer un peu le contexte de mon copain afin de paraître plus compréhensible :

Mon mec est sorti en avril de cette année d'une relation de 3 mois qui ne l'a pas rendu heureux du tout (tromperie au bout d'un an et demi, jamais de disponibilité à cause du taf de son ex, isolement, prises de tête, 0 absolu en entente avec sa belle-famille) avant qu'on se mette ensemble début septembre dernier. Il a aussi été renié par son père durant toute son enfance et son entente avec sa mère actuellement n'est vraiment pas top car cette dernière a déménagé plusieurs fois et B en avait marre de se déraciner d'un lieu à l'autre. Et sa mère avait trouvé récemment une maison qui la tentait mais B a clairement dit "non" car il veut rester dans sa natale où il est actuellement et où il a tout. Sa mère a renoncé à la maison depuis, mais B, par crainte que sa mère n'aie encore une lubie inattendue pour un autre logement, a décidé de se trouver un logement pour anticiper. Avant même tout cela, il m'avait proposé qu'on vive ensemble plus tard pour l'année qui vient, ce qui m'a fortement surpris (dans le positif) mais en lui ayant indiqué que certes je suis tenté, mais que je m'accorde un temps de réflexion (je suis actuellement en CDD 35h qui va PEUT-ÊTRE déboucher sur un CDI d'ici février et lui est en CDI 24h au Mac Do', donc je vous fais pas le topo question fric et avenir dans un restaurant qui ne lui plaît pas vraiment).

Pour les disputes :

Il y a une semaine, je voyais que le problème avec sa mère le perturbait et il m'en parlait régulièrement. Je lui ai proposé mon aide même temporaire et qu'importe la proposition, il tient VRAIMENT à rester dans sa ville à 25 minutes de chez moi en voiture (ayant le permis, ce n'est pas un souci pour moi) et a refusé, ce qui m'a vexé sur le coup; il m'a ensuite dit que de toute façon voir le positif quand ça ne va pas et qu'être optimiste de manière générale, ça ne sert à rien, ce que j'ai pris (sans doute de travers) pour une attaque personnelle du style "je n'accepterai jamais cette partie de ta personnalité" sachant que je suis qqun type joyeux, souriant, enthousiaste et qui essaie de voir le bon côté des choses. Et ça a commencé, long "échange" de sourds jusqu'à ce que je lui dise que même si à titre personnel je n'arrive pas à comprendre la psychologie "je n'ai besoin et ne veux de l'aide de personne", je suis prêt à faire la concession de m'y adapter et de rester à la place d'épaule qui l'écoute et qui donne son avis sans en faire plus (ce qui, en soi, me conviendrait, vu que je suis ainsi). Il m'a reproché de ne pas avoir saisi le truc de suite, le ton est monté, il a commencé à m'insulter du genre que je suis stupide, bête, égoïste, je lui ai dit (de la mauvaise manière) que je pouvais me barrer et s'il voulait me quitter si je ne lui conviens pas alors que je voulais dire en fait que je pouvais m'en aller pour qu'on réfléchisse à notre conflit de notre côté afin d'apaiser les tensions et en discuter calmement plus tard. Il m'envoie chier, je sors. Sa mère vient me voir pour savoir ce qu'il se passe, je lui résume, elle me conseille d'aller essayer de lui proposer une solution, je le fais, il m'envoie chier bien fermement, je sors à nouveau et par politesse dis au revoir à sa mère jusqu'à ce que B sorte et, très en colère, me chasse en disant que je fais ma victime. S'en est suivi jusqu'à 3h du matin un long échange de sms inutiles et futiles avec tous les reproches du monde, il m'a dit de revenir et je lui ai répondu pourquoi le voudrait-il et il s'est contenté d me dire "qu'il est fatigué et qu'il ne veut pas réfléchir" et que si je ne venais pas, c'était fini. Étant mal aussi de mon côté, prendre la route était trop peu sûr donc j'ai refusé car je ne viens pas combler juste un trou le temps d'une nuit même si j'ai exigé qu'on se voie dans les jours suivants pour parler de tout ça. Avant de partir, je précise qu'il n'a pas du tout cherché à me retenir. Fin de la 1ère dispute.

2ème grosse dispute : il me propose le lendemain soir après mon service de se retrouver. J'accepte, j'arrive, il est tout mielleux, il m'embrasse, tandis que j'étais un peu plus distant même si j'avais réfléchi de mon côté sur mes bêtises. J'ai d'ailleurs commencé la conversation en m'excusant et en montrant que j'ai fait quelques conneries et que je savais ce que je devais faire désormais tout en lui demandant d'admettre qu'il a été dur dans ses propos à mon égard (le côté altruiste, les insultes). Il n'a absolument RIEN reconnu et en a profité pour tout me renvoyer à la gueule en estimant que TOUT était de ma faute, ce que je n'ai pas apprécié car je n'allais quand même pas me soumettre à lui et lui dire "Amen" alors que nous avons eu tous les deux nos parts de responsabilité. Je lui ai dit qu'un couple c'est à 2 et qu'on avance à 2 sinon ça le fait pas, je lui ai dit que c'était fini, il n'a pas voulu partir, on râle encore, il veut partir mais je ne l'ai pas voulu (je n'ai pas su pourquoi sur le coup). Le ton est monté, au point que j'en ai gueulé un moment (ce qui est extrêmement rare de ma part vu que je suis de nature calme et posé). Il a éclaté en sanglots et a commencé à me faire une crise d'angoisse au point qu'il allait en vomir, il m'a pris le bras et m'a dit très calmement et sincèrement qu'il voulait passer la soirée avec moi. Cela s'est fait, on a temporairement oublié nos soucis et je suis parti le lendemain.

La 3ème dispute date de hier où il m'annonce qu'il va CERTAINEMENT pas pouvoir être là avec moi pour le réveillon du 24 (je lui avais dit que ça me ferait super plaisir de faire un réveillon ensemble car je tiens à partager cela avec lui et que je serais un peu triste s'il ne pouvait pas, même si je m'en remettrais) alors qu'il m'avait dit il y a quelques jours plus tôt que ce serait QUASIMENT bon pour le 24. Je lui ai demandé s'il ne pouvait vraiment RIEN faire car je me suis arrangé de mon côté pour avoir le 24/25/26 de libre après négociation, et de même pour le vendredi qui vient pour pouvoir le chercher à son taf pour l'amener à l'anniversaire de sa meilleure amie auquel j'ai été invité. Il me répond qu'il ne voit pas le rapport, que je comprends rien, que c'est pas possible (on passe de CERTAINEMENT à NON , vous avez vu comme ça change vite ...!) et qu'il faut prévenir 2 mois à l'avance et il m'a envoyé un mms pour me le montrer en affirmant que "c'est grave qu'il aie à faire ça" alors que je lui demandais juste s'il pouvait ne serait-ce que tenter le coup même si c'est non car j'ai rien contre sa besta mais j'ai quand même chamboulé un week-end en négociant avec mon boss à 80% pour sa personne. Il me renvoie encore tout à la face (j'ai l'impression qu'il fait comme un miroir il ne fait que réfléchir mes propos pour me les renvoyer sous forme de reproches et en jouant sur les mots). Je lui explique que j'ai l'impression de faire cavalier seul en admettant ma bonne foi et mes erreurs, que je suis le seul à réfléchir sur mes bêtises et à les admettre (oui je suis têtu à la base mais je reconnais ensuite mes erreurs et je reviens vers la personne en ayant réfléchi sur ce qu'il faut faire pour ne pas réitérer la chose!) en lui demandant de faire de même car il est clairement en train de me perdre à ce rythme et il me répond que c'est non, qu'il ne veut pas réfléchir et que je suis aussi en train de le perdre.

Donc voilà, je ne sais pas quoi faire (mon intuition me dit "Attends un moment") et ça me mine depuis une semaine maintenant. D'un côté j'ai un espoir qui me dit qu'on va s'en sortir plus forts, plus soudés et en s'aimant encore plus, mais d'un autre, je me dis qu'à ce rythme, ça va être toxique et que ça va pas le faire. Qu'en pensez-vous, qu'auriez-vous dit et fait, vous ?

Merci d'avance pour votre compréhension, votre patience pour ce très long post et vos futures réponses. :)


photo de l'auteur gaymer68
Gaymer68
Homme de 26 ans
Mulhouse
* mon mec est sorti cette année d'une relation qui a duré 3 ANS
Pardon pour la faute !

photo de l'auteur Jayronimo
Jayronimo
Femme de 22 ans
Albi
Bon après avoir lu tout ça, je te conseillerais d'attendre, de le laisser se "calmer "de son côté car d'après ce que tu dit il a l'air un peu perdu ton copain ..

Sachant que si il n'a pas de "problème affectif" (voir plus bas) et qu'il tient à toi il reviendra vers toi.

Ça n'a peut être rien à voir ! mais certaine personne sont terrifiée à l'idée de s'attacher et on du mal à accepter qu'on s'attache à eux et finisse par faire un rejet ... c'est peu être de sa que "souffre" ce garçon .

En espérant être compréhensible xD

photo de l'auteur gaymer68
Gaymer68
Homme de 26 ans
Mulhouse
Je ne saurais dire, ce n'est pas à exclure certes , mais j'ai l'impression que c'est son père et son ex qui le hantent encore , comme s'il vivait dans le passé. Je lui ai dit que de ce point de vue je ne peux rien faire contre des fantômes si ce n'est être à l'écoute, mais il m'a remballé.
Depuis fin de semaine dernière je le laisse tranquille un moment le temps que la tension descende de son côté et chaque jour il m'envoie quelques messages pour râler, critiquer , se défouler quoi. Je lui réponds de manière calme et posée , sans effet. Il dit qu'il veut arrêter et que que je sois d'accord ou pas il viendra pas me dire ça en face (où est le respect de balancer ça virtuellement sérieux?)

photo de l'auteur Ismaelpro109
Ismaelpro109
Homme de 25 ans
Paris
T’as l’air d’etre un mec bien , tu te préoccupe du bien être de ton copain. Par contre lui ne pense qu’a sa tête et en plus met la faute sur toi . Je suis d’accord qu’il ait passer par des périodes difficiles mais ce n’est pas une raison pour s’acharner sur toi ( et refuser ton aide ). Ce que je te conseil de faire c’est de lui laisser une dernière chance de voir l’opportunité qu’il a d’etre avec toi , sinon quittes le . C’est peut être un peu rude mais le gars pense qu’a lui . Essaie d’eviter que ça aille trop loin et ça devient trop toxique .
Bon courage

photo de l'auteur gaymer68
Gaymer68
Homme de 26 ans
Mulhouse
Je pense l'être, du moins je fais en sorte ! Oui je suis têtu ou parfois maladroit mais je réfléchis toujours ensuite sur mon erreur et je m'en excuse ensuite en sachant ce que j'ai à faire par la suite , c'est comme ça que je vois les choses , que ce soit affectivement ou de manière générale
Je laisse passer un moment mais je suis en train de passer du statut tristesse au statut désillusion et j'ai la sensation de commencer à me détacher.

Merci pour ce gentil message au fait :)

photo de l'auteur Ismaelpro109
Ismaelpro109
Homme de 25 ans
Paris
C’est rien je t’en prie .
Moi je me laisserais détaché si j’étais toi . J’ai l’impression qu’il est beaucoup moins mature que toi . Tu es plutôt calme et posé et je pense qu’il te rendra triste avec ses crises . En plus s’il ne tient pas ses paroles surtout pour un événement comme le 24 . En bref , toi seul peut décider ce que tu dois faire mais pense à toi même avant lui car il fait aucun effort , tu vas en souffrir je pense si tu restes avec lui .

photo de l'auteur gaymer68
Gaymer68
Homme de 26 ans
Mulhouse
En fait je passe par étape, la colère c'est fait, la tristesse c'est fait aussi, là c'est la déception d'avoir une personne pas réceptive sur rien du tout et qui ne fait rien pour les 2 personnes. Sans compter la vision du couple qui apparemment n'est pas la même. Sans le vouloir je commence à me détacher et à moins penser à lui et ça, ça veut dire beaucoup . C'en devient toxique effectivement et pourtant un des trucs qui m'a séduit chez lui c'est sa maturité à son âge mais bon !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tout change est évolue parfois pas comme on l espère et on le voudrait...
Peut être que c était trop tôt pour lui de se remettre en couple. Mais cela ne lui donne pas le droit d être mauvais avec toi. Peu importe les raisons. Il est légitime que tu ne te laisse pas faire c est du bon sens.
Si un homme ne sait pas tenir une parôle ce n'est pas un homme. C est mon adage tu est synonyme fait ce que tu veux ;) cadeau avant les fêtes haha
Après je pense qu il va te vampiriser ton énergie positive à long terme.
Fait ce que ton coeur te dicte t'en que tu n'efface pas ton intégrité ça serait dommage.
Bon courage dans cette histoire ...t es un bon bonhôme beaucoup de garçon seraient fier et heureux d'avoir un copain comme toi ;)
Tiens nous au jus ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ps je sais pas comment le mot synonyme est venu s incruster sur mon post lol mystère mystère

photo de l'auteur gaymer68
Gaymer68
Homme de 26 ans
Mulhouse
Le T9 a peut-être bugué xD
C'est possible , il m'a dit s'en être remis mais pour me sortir ce qu'il m'a sorti (qu'on ne vaut pas mieux l'un que l'autre et qu'il a assez donné avec des disputes de ce genre) , ça me met le doute maintenant. Mais je me pose pas de question, ce qui est fait est fait !
J'ai essayé de voir (si l'optique positive passait) ce qui pourrait se dérouler et bien qu'on ne puisse pas prédire l'avenir, c'était flou. En fait je pense qu'il est un garçon malheureusement pour lui et moi à problèmes et il en a pas encore tiré toute la force de cela (je ne remets pas en question ce qu'il a subi mais son attitude) et ça me convient pas car je sais que j'aimerais qqun qui ne tire pas de boulet à son pied.
Ce que mon coeur me dicte ? Lâcher l'affaire. Je suis persévérant mais faut savoir reconnaître quand une cause est perdue. J'ai essayé, ça n'a pas marché , mais j'ai fait ce que j'ai pu et ce que mon intuition et mon coeur me disaient de faire. :)

photo de l'auteur gaymer68
Gaymer68
Homme de 26 ans
Mulhouse
Et voilà, retour à la case célibat. Ça valait mieux ainsi :)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit