Souci perso avec un garçon qui n'assume pas

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir.
Désolé de vous déranger si tard. J'ai un souci.
Il y a un mois, j'ai rencontré un garçon, sur un site. On devait se voir pour ce qui devait être un plan. Au final, ça ne s'est pas fait parce que j'étais trop stressé. On s'est contentés de dîner et dormir ensemble en faisant des câlins. Il ne m'a pas mis la pression pour baiser à tout prix comme d'autres ont pu le faire, et j'ai apprécié. Au final, on se sera un peu amusés quand même dans la nuit.
Seul problème qui n'en était pas un pour moi : il n'assume pas sa sexualité. Il m'explique que c'est quelque chose qui lui fait honte et qu'il n'est pas prêt à assumer une relation. Je lui explique que je lui demande pas ça. Je veux juste passer du temps avec lui de temps en temps, sans se prendre la tête. C'est ce qu'il veut aussi. Donc on s'est revu d'autres fois, pour dormir ensemble, parfois dîner, parfois s'amuser. Il lui ait même arriver de me déposer au travail en moto après une nuit chez lui.
Le souci : ce soir, j'étais chez lui. Il avait envie de passer à des rapports plus approfondis que ce qu'on avait fait jusqu'à maintenant. On essaie. Il débande. Il prend une douche pour se changer les esprits et ressort en me disant qu'il a honte de ce qu'il est, qu'il veut passer la soirée seul. Je suis surpris et je ne sais pas comment réagir. Il m'explique que ce n'est pas ma faute. Ça lui ait déjà arrivé, un peu sur un coup de tête, avec un garçon qu'il fréquentait quelques mois plus tôt. Celui-ci l'avait mal prit et ils ne se sont jamais revus. En gros, là, il m'a demandé de partir. Je suis parti.
J'ai envie de lui écrire. Est-ce que je dois ? Si oui, je dis quoi ?


photo de l'auteur Leyton
Leyton
Homme de 24 ans
Paris

10 remerciements
Salut,

Déjà ce qui est bien c'est qu'il t'a expliqué que c'était un problème que lui ressent et donc ce n'est pas à toi de le prendre personnellement.
Il doit vraiment trop se mettre la pression et tu ne peux pas vraiment le forcer à faire son coming-out (tu ne mentionnes pas ça dans ton message c'est juste pour le dire). Par contre, tu peux le soutenir dans son acceptation de sa propre personne et que tu es prêt à vivre ce changement en lui avec lui.

Qu'en penses-tu ?

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Bonsoir,

Comme il te l’a dit, il n’assume pas encore sa sexualité. Parfois en pleine action ou dans des moments émotionnellement intimes, il a brutalement une vision extérieure de ce qu’il est en train de faire et de ressentir et elle accablante pour lui, car elle lui renvoie une image de soi en décalage avec l’identité qu’il s’était construit.

Donc, dans ces moments, il rejette ce qu’il voit, ce qu’il fait et fuit la confrontation avec cette nouvelle image qui lui montre ce qu’il est, car elle lui est insupportable. Il a besoin de temps pour intégrer cet aspect de lui-même et ne plus se juger.

Je pense qu’il faut que tu le rassures en lui disant que tu ne veux rien presser toi non plus et que tu respectes son rythme, comme il a respecté le tien. Ce respect mutuel doit être à la base de votre relation et c’est d'ailleurs, une approche relationnelle que vous avez en commun. Fais lui comprendre que tu ne le juges pas et que vous pouvez d’abord apprendre à vous connaître avant de passer à plus d’intimité. Comme Leyton le suggère, qu’il peut compter sur toi et qu’en aucun cas tu ne lui mettras la pression.

Faites des choses ensemble, comme aller au ciné, faire des sorties motos, rencontrer tes amis, etc. pour construire un lien de confiance suffisant afin qu’il lâche prise en ta compagnie et puis, vois comment ça évolue.

A mon avis et spécialement dans votre cas, il vaut mieux procéder dans ce sens là, c’est-à-dire que le sexe s’intègre dans le cadre d’une relation, d’une histoire commune déjà bien avancée en construction et non que le sexe soit le point de départ et fonde principalement la relation. Cela lui facilitera la transition vers une conscience de soi plus inclusive.

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Leyton

Quand il m'a dit qu'il n'était pas prêt à avoir une vraie relation, comme officielle, j'ai compris qu'il parlait de son coming out. Et je n'ai pas besoin qu'il le fasse. Je lui ai dit qu'il n'avait pas besoin de dire à tout le monde qu'il était gay, que tout ce que je voulais, c'était passer du temps avec lui, seul à seul. Peut-être parfois avec des amis à moi (qui savent que je suis gay), auquel cas, je l'aurais présenté comme un simple ami, s'il le voulait. Mais bon, avant de parler de l'inviter quand il y a mes amis, il faut déjà qu'on voit ce qu'on veut vraiment.
Moi, je le veux lui, c'est tout. Coming out ou pas, je m'en fiche, il en a pas besoin. Je suis sorti avec mon premier mec pendant 1 an et demi avant de le dire autour de moi. Vivons heureux, vivons cachés, c'est possible. Je ne souffrirai pas, je pense, d'une relation cachée. Certes, peut-être que ça ne sera pas facile à expliquer à mes amis, d'avoir un copain qui n'assume pas, et donc, qui ne veut pas les rencontrer. Mais bon, on en est pas encore là.
Ce que je retiens le plus, ce sont ses paroles : "Je préfère que tu partes, je veux être seul. J'ai honte de ce que je suis.". Je me dis que je n'aurai pas du partir et le laisser seul.
Tu dis que je peux le soutenir dans son acceptation de sa propre personne et être prêt à vivre ce changement en lui avec lui. Je vais essayer.

Enneathusias

C'est exactement ça. Une vision brutale. Enfin, c'est l'impression que j'ai eu. Cela l'a prit subitement. Il est parti prendre une douche et il est revenu complètement différent.
Je suis prêt à l'attendre et à l'aider si besoin. Mais je ne lui ai pas vraiment dit. Sur le coup, il voulait que je parte, j'étais mal à l'aise, lui aussi, alors je suis parti. Je lui ai envoyé un message disant que je voulais lui parler au téléphone. Il l'a vu ce matin, mais n'a pas répondu. Je ne voudrais pas passer pour un forceur et le harceler. Je vais attendre un peu, le temps de trouver les mots, et tenter de le rassurer.

photo de l'auteur Leyton
Leyton
Homme de 24 ans
Paris

10 remerciements
Tu dis que je peux le soutenir dans son acceptation de sa propre personne et être prêt à vivre ce changement en lui avec lui. texte gras


Bravo ! Par contre, s'il a autre chose dans sa tête que ce qu'il a dit, il faudra soit le découvrir, soit laisser aller ;).

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Problème réglé, plus ou moins. Nous nous sommes revus mercredi dernier et, de la même manière, je ne suis pas resté chez lui parce qu'il préférait être seul. Je le revois demain. Nous n'avons pas vraiment parlé de tout ça. Juste de ce qu'on ressentait l'un pour l'autre.
Il ne s'accepte toujours pas. Et je ne peux pas le forcer. Je lui laisserai le temps dont il a besoin.
Merci pour vos conseils. Certains m'ont été très utiles et m'ont aider à trouver les mots.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
temoignage réel de prêt

Si vous avez besoin d'un prêt,contactez Mr ROGER sur son adresse email: rogerdunan6@gmail.com car j’étais à la recherche de prêt d’argent depuis plusieurs mois et heureusement j'ai vu l'offre de Mr Roger sur le site planet romeo et c’est ainsi que je l’ai contacté pour obtenir mon prêt de 8500 euros afin de régler mes dettes et réaliser mon projet;et grâce à cet homme,je vis très bien.
Si vous avez besoin de prêt pour n'importe quel problemes financier,vous pouvez lui ecrire directement sur son adress email: rogerdunan6@gmail.com

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
bonjour

je rebondis sur ton sujet ; Je ne sais pas l'àge de ce garçon mais a mon avis ne t'accroche pas; Il est perdu, n'assume rien et au final c est toi qui va souffrir

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit