Bi ? Pas bi ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous et à toutes,Alors je me lance. Je suis attiréepar les femmes. Lorsque je dis ça, je parle sexuellement. Lorsque je suis seule
et que je prends un peu de plaisir c’est toujours avec des images de couples
lesbiens ou porno ou témoignage/ récit érotique lesbiens. Je me suis longtemps
dit que j’étais bi, car je suis également attiré par les hommes. Je n’ai eu que
des histoires/expériences avec des hommes même si j’avoue être encore vierge. Etant de nature timide, je mesuis inscrite sur des sites de rencontres. Je discute pas mal avec ces hommes
mais au moment de passer à l’acte je n’y arrive pas. Je me suis longtemps dis,
que je souhaitais que ma première fois soit avec quelqu’un que j’aime…bref le
temps passe et je n’arrive pas à tisser de vrai lien. Je me suis donc inscrite sur dessites de rencontre lesbiens, mais là j’ai été assez déconcerté de voir qu’en
fait, je ne suis pas attirée par ces femmes. De même lorsque je suis dans la
rue, mon regard se porte sur les hommes et non sur les femmes. Autant lorsque ce
sont des profils masculins, j’apprécie ce que je vois, autant lorsque ce sont
des femmes ça ne me fait ni chaud ni froid. De plus, je ne me vois pas vivreet vieillir avec une femme. Je me vois me marier, avoir des enfants avec un
homme (même si je sais qu’en 2017, cela est possible avec une femme). Est-ce que mon cerveau est tropformaté ? Est-ce que ce genre de situation, est déjà arrivé à quelqu’un ? 


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour ! 

J'imagine que les questions doivent te hanter !! 

Il se peut que tu es une attirance sexu "bi" ; seulement n’ayant pas encore vécu d’expérience réelle ; il est dur de mieux se cerner... C'est un peu comme on dit ;que la pratique prime sur le théorique ; pour l'instant en théorie tu te dis bi ; car tu éprouves dans ton intimité profonde un désir sexu pour les femmes ! 
Et pour des tas de raisons qui ne tiennent qu'à toi ; tu ne peux envisager une relation à long terme avec une femmes. 

J'veux pas te pousser dans les orties ; mais pour démêler ces petits nœuds de ta vie ; il faut se confronter à celle-ci !

Bon j'te dis pas de faire ça avec le premier mec ; mais je pense qu'avant de vouloir déterminer ce que tu es ; il faut prendre le temps de se découvrir. Et que cette optique est de prendre la décision qui te perturberai le moin . Quoi qui ne te ferai pas poser autant de question ;) 

Courage ; biz

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
La "sexualité" est une chose trop complexe pour être réduite à l'acte sexuelle, qui occulte toute la partie affective/sentimentale, pourtant essentielle pour la plupart des gens pour s'épanouir. Dans ton cas, il me semble que tu peux parfaitement te considérer bi, quand bien même tes attirances pour le même sexe et l'autre sexe sont asymétriques.  Il y a tellement de manière de vivre son orientation.

Je voudrais aussi réagir par rapport au fait que tu veuilles le faire avec un quelqu'un que tu aimes. Ça me paraît tout aussi valable que quelqu'un qui n'a pas besoin d'avoir de sentiment pour coucher.  Si c'est comme ça que tu fonctionnes alors pourquoi pas, ne te force pas à aller contre tes envies profondes juste pour te rassurer.

Après, l'histoire de se voir avec un mec, des enfants, etc... c'est possible que ce soit une sorte de "formatage",ou du moins une façon de reproduire ce que tu vois, ce que tu considères comme modèle.

Si t'es un peu perdue, prends le temps de réfléchir tranquillement (on est dans une société qui nous pousse à toujours agir vite, parfois de façon compulsive) avant de faire quoi que ce soit. Et n'oublie pas que tu peux parfaitement décider de ne pas te ranger dans une case, même si ça peut paraître moins confortable.

Voilà, j'espère que ça t'aura aidé un peu. :)

photo de l'auteur Elkaa
Elkaa
Femme de 38 ans
Rebourguil

7 remerciements
hello Elloo :)  (oui c'est facile...)
?Je rejoins les commentaires précédents. 
Mais je dois dire qu'à la lecture de ton post, je me suis quand même demandée si tu n'as pas un peu peur de la sexualité avec un homme (quand bien même tu les désires).
En effet, dire "je n'y arrive pas" c'est différent de dire "je n'ai pas envie"...
Si c'est simplement parce que tu n'es pas amoureuse, c'est une très bonne raison. 
Mais ça peut aussi cacher une peur. Une peur qui pourrait conduire au fait que fantasmer sur les femmes serait peut etre moins "inquiétant" pour toi. D'autant plus que tu dis ne pas etre attirée par les femmes en vrai.
Ce n'est qu'une piste de réflexion, pour essayer de faire le tri entre peur, désir, fantasme,etc.. et qui n'exclut en aucun cas la possibilité que tu sois bi. 
Comme dit Flodesonges, la sexualité est complexe et repose sur plein de paramètres que l'on ne maîtrise pas.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci pour vos messages
Toutes ces mots me rassurent dans le sens où je me dis je ne suis pas folle, d'autres comprennent mes doutes et certains m'ont contactés en MP pour me dire qu'ils vivaient la même chose.
 
Citation de Elkaa :    Mais je dois dire qu'à la lecture de ton post, je me suis quand même demandée si tu n'as pas un peu peur de la sexualité avec un homme (quand bien même tu les désires). En effet, dire "je n'y arrive pas" c'est différent de dire "je n'ai pas envie"... Mais ça peut aussi cacher une peur. Une peur qui pourrait conduire au fait que fantasmer sur les femmes serait peut être moins "inquiétant" pour toi.  

Et bien, c'est une excellent réflexion. J'ai pensé à cette peur de l'intimité avec un homme mais je ne comprends pas d'ou elle viendrait...c'est pour ça que j'hésite comme on dit a sauter le pas. J'ai peur de me tourner vers les femmes car j'aurais un problème avec les hommes. Choisir par dépit ...Peur de me faire souffrir et peur de faire souffrir celle d'en face si ça ne marchait pas...

photo de l'auteur Elkaa
Elkaa
Femme de 38 ans
Rebourguil

7 remerciements
Bon, la peur de l'intimité est donc une piste à creuser. Et tu peux y songer indépendamment de la question de la bisexualité.

En fait, je crois qu'il ne faut pas forcément chercher d'où elle vient, cette peur, mais faire un zoom dessus, sur ce à quoi elle ressemble actuellement. La peur est un mot fourre-tout qui empêche de voir ce qu'il recouvre. Plus tu arrives à préciser les choses, plus tu peux avoir prise dessus.

Peut être que tu peux essayer l'exercice suivant. Prends une feuille de papier et inscrit dessus : "peur de l'intimité avec un homme" ensuite tu vas écrire tous les mots qui tu peux associer à cette peur (que cela désigne un acte, une  émotion, une partie du corps,...) sans censurer quoi que ce soit. Si tu es plus à l'aise avec le dessin, tu peux essayer d'exprimer ce que ça t'évoque de cette manière.

Autre exercice, écris une scène où tu irais jusqu'au bout avec un homme. Encore une fois, ne censure rien.

A partir de là, tu auras peut être de nouveaux éléments pour progresser dans ta réflexion :)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit