Dois-je renoncer à ma moralité ?

auteur anonyme
Anonyme |   il y a 4 mois
Soutien Bonjour,
Je suis un homme de 20 ans, je suis  actuellement en licence 3. J’ai décidé de m’inscrire (et demander de l’aide) car juste lire les réponses aux problèmes des autres ne m’aident plus. Je suis quelqu’un de très timide, pas moche (du regard des autres).
Tout d’abord, excusez-moi pour l’orthographe (je ne suis pasprof de français), et si je me suis trompé de section de forum. Et je préfère prévenir, je vais détailler pour que vous compreniez mon état d’esprit (donc si vous n’aimez pas lire oubliez moi) au niveau de mes relations sociales / ‘’amours’’ etc…

Maternelle :
J’ai été élevé dans une famille assez homophobe (donc je l’ai été jusqu’à la fin de mon lycée) avec un père assez « dur » (dans le sens absent et pas ouvert à la discussion) et une mère perfectionniste.
Niveau ami, je n’en ai pas eu beaucoup.
Et j’avais des « sentiments » (c’est mignon) pour une fille (qu’on va
nommer A).
Bref, il me reste peu de souvenirs et je ne reverrais plus personne par la
suite.

Ecole primaire :
Je n’ai pas eu beaucoup d’amis, j’étais assez solitaire et j’ai été maltraité (psychologiquement) par mes camarades durant mes 6 années (mes parents ne voulaient pas que je change d’école).
En dehors de l’école, je jouais beaucoup avec une fille B (qui était la petite-fille de mes voisons). On était très vraiment très proche. Puis on a grandi, et l’été du passage du CM2 à la 6ème, elle m’a d’abord convaincu de faire l’amour (je n’avais pas encore eu ma puberté et c’était avec
vêtement ; donc on ne faisait qu’imiter) et en fin d’été elle est parti
vivre avec sa mère dans le Nord et on s’est perdu de vu (elle m’ignorait et
enchainait les petits amis).

Collège :
Suite à mon expérience social de l’école primaire, ma puberté qui est arrivé tard, et le fait que je trouvais mes camarades immatures (ne pas écouter en cours, faire des blagues de culs que je trouvais dégueulasse…), je n’ai pas eu beaucoup d’amis également.
J’ai découvert mon corps mi-4ème.
Niveau fille, j’ai d’abord beaucoup souffert à cause de la fille B, puis j’ai rencontré une fille C qui m’a rejoint sur mon jeu MMO (car oui c’était mon moyen de sortir de ma réalité avec le sport). Sauf que cette fille, je m’y suis beaucoup attaché (dire que j’en suis tombé amoureux serait
trop élevé), mais elle m’a manipulé et m’a fait retourner contre le peu d’amis que j’avais. En parallèle (on est fin 3ème) je me rends compte queles hommes m’excitent plus que les femmes (chose qui me troublait également à l’époque).

Lycée :
Pendant l’été de la rentrée en 2scde, j’ai rencontré une cousine éloignée D. C’était la première fois que j’avais une véritable amie pour raconter tous mes problèmes (et elle aussi) mais je ne savais pas si je l’aimais (elle si, je l’avais deviné). En fin de 1ère, elle s’est mise en couple car elle n’en pouvait plus de m’attendre (et elle pensait que je ne l’aimais pas) et je me suis rendu compte que je l’aimais. Dans ma bonté et mon manque de confiance (ou lâcheté à vous de voir), j’ai préféré la laisser avec ce mec pour qu’elle soit heureuse et je l’ai perdu de vu.
Peu après, ma dépression me rendit malade (j’ai eu comme un ulcère, avec incapacité de bouger sous peine de douleur très importante). J’ai eu des idées noires je ne vous le cache pas, la seule chose qui me maintenait encore en vie c’était la volonté de réaliser le métier mes rêves pour lequel j’ai une très grande passion.
Suite à un rêve (que certains auraient appelé « Révélation »),je me suis focalisé sur mon objectif, pour prouver à ma famille/prof que je suis capable de faire quelque chose et de devenir quelqu’un. J’ai réussi à intégrer un groupe en milieu d’année de terminale (que je revois encore) et j’ai commencé à sortir et arrêter les jeux pour me consacrer mon temps au travail.
 
Maintenant (bac +3) :
Niveau travail, comme je ne suis pas un surdoué et que mon métier est ma seule source de motivation, je suis actuellement en pleine préparation du concours que je consacre à 1000% (amis (quelques fois par mois), famille (sauf cas) et santé ne passe pas avant).
Donc niveau social, je reste à travailler et je ne m’intègre pas, par peur de louper le concours (en sortant notamment) ou de subir d’autres séparations après le concours (tout le monde ne l’aura pas, et on ne se reverra sans doute plus après).
Niveau sexualité, je n’ai toujours pas eu de véritables copines (donc pas de rapports non plus), je me définis actuellement comme quelqu’un qui aime le sexe entre homme (je suis passif) et le sexe/amour avec
les femmes.
 
Maintenant mes questions :
D’après vous, suis-je dans le tort ? Les hommes m’excitent beaucoup plus que les femmes, pourtant je ne suis pas gay comme j’ai été amoureux de certaines filles ?

Dois-je franchir le cap et le faire avec un homme avant de me mettre en couple avec une fille ? Faut savoir que j’en ai très envie actuellement, mais j’ai peur d’en devenir accro (dans le sens où je ne pourrais pas être fidèle plus tard, comme le massage de la prostate qui me dégoûtait au début, et que j'adore maintenant). De plus, j'ai longtemps considéré (et je le considère encore) qu'on doit faire sa première fois avec une personne qu'on aime (mais dans le cas d'une bisexualité ça coince).

Serais-je asexuel ? Car je n’ose pas franchir le cap, j’ai trop peur du regard des autres, d’être reconnu ou que la personne vienne me voir quand je serais avec mes amis (qui ne sont pas au courant de ma bisexualité), ou d’être filmé / attraper des maladies.

Merci d’avance pour vos avis ^^.

Pakisbi
Pakisbi    homme de 20 ans de Paris |   il y a 4 mois
Salut ! 

Oh la la toutes ces questions dans une seule tête ça fait beaucoup :O 
Je pense déjà que tu devrais y accorder moins d'importance c'est pas si important que ça et tu es jeune tu as toute la vie devant toi ..

Les hommes t'excitent et tu as déjà été amoureux des femmes .. ou est le problème ? 

Première fois avec un homme pour te convaincre que tu n'aimes pas les hommes je trouve que c"est une assez mauvaise idée .. une première fois avec un plan c'est pas top et tu risques de le regretter je pense pas non plus que ça t'apportera une quelconque réponse ..

Asexuel ? Je ne pense pas vu que tu as quand même de l'attirance dans un cas comme dans l'autre ..

Si je devais finir je dirais que la famille dans laquelle tu as vécu et ton enfance ont pas beaucoup aidé .. et qu'en quelques sortes tu essayes de te convaincre que tu ne ressens que de l'attirance et rien de plus pour les hommes.
Tu devrais simplement te laisser aller, même si c'est dur et je peux me comprendre, et tu trouveras seul les réponses qu'il te faut 

Si tu veux on peut continuer cette discussion en PV si ça peut t'aider :)
veluma
Veluma    femme de 42 ans de Grenoble, Isère, France |   il y a 4 mois
Perso je suis sortie avec ma premiere copine a 21 ans. Et ca pas été facile de franchir le pas,car dans mon éducation l'homosexualité n'était pas une option.


je te dirais prend le temps de trouver la bonne personne (homme ou femme) avec qui faire tes premieres experiences sexuelles.
Superpositoire
Superpositoire    homme de 25 ans de Douai |   il y a 4 mois
Hey ! Bon d'abord, j'ai tout lu mouahahah

Personnellement, je pense que tu es bi, mais je ne suis pas un spécialiste.
Mais tu n'es pas du tout en tord ne t'inquiètes pas !
Si les hommes t'attirent plus que les femmes mais qu'amoureusement tu penses plus aller avec des filles, c'est peut-être parce que tu n'as pas rencontré le bon garçon, et que vu tu as été élevé dans une ambiance homophobe, au fond de toi tu penses que c'est mal.

Je ne sais pas.
Enneathusias
Enneathusias    homme de 44 ans de Lyon |   il y a 4 mois
J’ai fait mon coming out très tôt, mais vers 18 ans, j’ai demandé à un homo plus âgé, comment savoir si j’étais réellement homo. Il m’a dit : « quand tu es dans le bus et qu’un très bel homme sexy et une très belle femme sexy entrent. Qui regardes-tu en premier ? ». 

Après, tu es peut-être bisexuel, l’orientation sexuelle peut être fluide comme l’ont dit les autres. On peut aussi être hétéro une partie de sa vie, puis homo une autre. Il y a une différence entre l'orientation sexuelle et le vécu de son orientation.

A toi de faire tes propres expériences.
auteur anonyme
Anonyme |   il y a 4 mois
Merci pour vos réponses ^^

Pakisbi = je suis plutôt d'accord avec toi, c'est dans des périodes plus dur où je me dis que je dois franchir le cap, mais je me retiens. En effet, je me dis globalement que je dois me laisser vivre et attendre (je ne risque pas de faire de rencontre avant la fin de mon concours quoi qu'il arrive, mais je n'ose pas imaginer si je le loupe). En fait c'est surtout si je me met en couple avec un sexe, j'ai peur d'être frustré plus tard de ne pas avoir connu l'autre.

Veluma = c'est surtout que je risque de ne pas m'assumer si je rencontre un homme :/ mes principaux amis font des blagues sur les gays (ça m'arrive aussi) même si je sais que c'est pas méchant. La je vois venir que c'est une question d'éducation / maturité, mais c'est clair que je vais descendre plus dans l'estime de ma famille et mes amis (par mes choix de concours etc...)

Superpositoire = ça revient à dire ce que j'ai dis plus haut :\ , il n'y a que l'avenir qui me le dira xD 
Et en vrai, c'est difficile de savoir si certains sont bi ou gay.

Enneathusias : en fait ce dépend dans l'état où je suis, mais ça sera sans doute l'homme. Là par exemple quand je rédige ce message, je n'ai aucun sentiment sexuel donc je m'imagine mal vivre avec un homme, ou même faire des choses avec lui. 

J'ai bien peur que la solution soit wait & see... Et essayer de contrôler mes pulsions quand elles viennent.
veluma
Veluma    femme de 42 ans de Grenoble, Isère, France |   il y a 4 mois
"Ce n'est pas parce que c'est difficile que l'on n'ose pas, c'est parcequ'on ose pas que c'est difficile." 
;)
gilou03
Gilou03    homme de 32 ans de Ygrande |   il y a 4 mois
"Ce n'est pas parce que c'est difficile que l'on n'ose pas, c'est parcequ'on ose pas que c'est difficile." 

celle là je la garde...

elle est trop bonne...

merci Veluma, cela me fait penser à la volonté de puissance nietzschéenne, où justement l'élan volontariste est la mesure de la permanence du jugement sur autrui...
Heliogabale
Heliogabale    homme de 42 ans de Chambéry |   il y a 4 mois
Bonsoir.... ou bonjour,

Ton histoire personnelle ressemble assez à la mienne.
Je dois dire qu’avec l'expérience que j'ai acquise au cours de mes 43 années de vie, j'ai conclu qu'il est inutile de se compliquer la vie....

Le plus difficile est de s'assumer tel que l'on pense être (la vie te fera comprendre si tu te trompes ou non ;) ).
Le regard de l'entourage : on est jamais certains de ce l'entourage proche (ou non) pense vraiment.
D'ailleurs, c'est sans importance je crois.

Le plus important est de prendre les instants de bonheur quand ils se présentent, et aussi de faire en sorte d'être assez sûr de soi ....

Tu es seul maitre de ta vie (prostate ou pas ;) ). Elle est trop courte et éphémère pour se poser trop de questions : Les "autres" sauront toujours te critiquer, positivement ou pas (souvent pas d'ailleurs) afin de se sortir eux même de leur propre préjugés et contradictions.

Alors, laisse toi aller, et advienne que pourra......

La vie est faite d'expériences et pas de conseils soit disant "avisés".
Heliogabale
Heliogabale    homme de 42 ans de Chambéry |   il y a 4 mois
J'ai oublié : arrêtons de se ranger dans des cases..... c'est une illusion

Seul compte l’élan du cœur.

La moralité n'existe pas, c'est juste une question de point de vue.
Tu ne peux pas maitriser tes pulsions de plaisir, juste les reporter à plus tard, et dans ce cas souffrir un peu plus
pudum
Pudum    homme de 20 ans de Tence |   il y a 4 mois
Avant de te demander qui tu es, peut-être qu'il faudrait te demander pourquoi tu es comme ça? Analyse tes aspirations profondes, cherche la source de tes désirs, remonte à l'origine de tes attirances, tu y veras surement plus clair.

C'est juste un conseil.
Anima
Anima    femme de 28 ans de Nancy |   il y a 4 mois
La théorie et la pratique j'ai envie de te dire... 

On s'pose souvent trop de question en s'imaginant et en pensant "savoir" brièvement.... Au final on est vite fixé par l’expérience. Et c'est comme ça que nous nous en apprenons sur nous même constamment ! ^^

Ce que j'veux dire par la; et du coup je rejoins les autres ! C'est que tu dois te laisser aller tout en prenant aussi ton temps ( ne pas être sur plusieurs fronts à la foi) .
D'autant plus qu'avec ce que tu nous livre de ton "ambiance familiale par rapport a ces questions de sexu ; tu peux avoir des appréhensions sur ta sexualité. Peu importe ce qu'elle est. On cherche à se mettre dans des cases; mais là n'est pas le but du cheminement persso ^^

Pour te répondre clairement( il ne s'agit que de mon humble avis; à prendre ou a laisse ;) )  ; ton attirance pour les hommes est liée à ta sexualité la plus profonde... Seulement c'est par le coeur que nous prenons des chemins... Tu te dis envisager une relation avec une femme ; et bien fait le !! C'est un besoin de te découvrir ; et donc t'orienter dans tes choix ! J'veux pas tirer de plombs sur la comète ; mais si tu parviens à avoir une relation avec une femme; cela pourrait aussi mieux déterminer ton ambiguïté sexu ; pour l'affirmer tôt ou tard ! Et donc "cerner un peu plus tes attentes !! 

Finis la réflexion ; maintenant on passe à l'action ^^ hihi bon courage
Biz
steph4190
Steph4190    homme de 42 ans de Blois |   il y a 4 mois
Salut Anonyme
Ne confond pas orientation et moralité.....vie ta vie on est comme on est!
Tu n'est pas asexuelle..........
Tu est attiré par les hommes et les femmes où est le problème? Le principal c'est que tu trouve ton équilibre sans te préoccuper des préjugés des autres!
Quand tu te sentira bien et près avec quelqu'un...... et bien va y!
Tu aime le massage de la prostate et alors? profites en! c'est ta vie! personne n'a a te reprocher quoi que ce soit!
T'occupe pas de ta première fois! ne te pose pas ce genre de question!
Bonne chance a toi et les bons vœux pour 2017

auteur anonyme
Anonyme |   il y a 4 mois
Merci pour tous vos messages ^^.

Je vais essayer de vivre comme vous dites... attendre et voir, et ne pas me laisser tenter par n'importe quoi.
Mais j'ai vraiment peur qu'une fois en couple, je sois frustré de ne pas avoir connu l'autre sexe. 
(Car comme j'ai dis, je considère(-ais?) qu'on devait bien choisir son premier partenaire).

Heliogabale => tu dis que mon expérience était similaire à la tienne, tu peux m'en dire plus si ça ne te dérange pas ?

Pudum => je pense les avoir trouvé (et ils se reflètent dans mon récit) et c'est pour ça que je me considère comme bi (même si j'ai encore un peu de doutes comme je n'ai pas d'expérience, et que je ne le montre pas aux autres).

Anima => merci ^^ je vais essayer 

Steph => pourtant ça me semble important la première fois :/
Enneathusias
Enneathusias    homme de 44 ans de Lyon |   il y a 4 mois
@anonyme, l'approche expérimentale sans se poser de questions est tout à fait légitime, mais si tu veux quand même approfondir le sujet, voici deux liens intéressants (en gardant toujours à l'esprit que les "étiquettes" peuvent changer avec le temps) :

-Comment l'orientation sexuelle se met en place (sauf le paragraphe 4 qui à mon avis ne cerne pas bien la dimension sociale de l'influence sur la sexualité)

-Différentes orientations sexuelles et affectives.
steph4190
Steph4190    homme de 42 ans de Blois |   il y a 4 mois
Citation de Anonyme : Merci pour tous vos messages ^; pourtant ça me semble important la première fois :/

Oui c'est important...mais n'en fait pas une course ou un objectif...laisse l'occasion venir toute seule....ne te force pas à vouloir le faire le plus tôt possible!
Trouve toi une personne à qui tu tiens vraiment et qui te comprendra! Pas le premier inconnu venu! C'est ce que je voulais dire!...beaucoup font cela et le regrette après!

auteur anonyme
Anonyme |   il y a 4 mois
Enneathusias : merci c'était intéressant à lire. Mais ça ne résous pas mon problème et j'aurais du mal à me caser dans une orientation sans expérience (s'il fallait se caser).

Steph : j'attend j'attend ^^, mais c'est long
Enneathusias
Enneathusias    homme de 44 ans de Lyon |   il y a 4 mois
Citation de Steph4190 : Citation de Anonyme : Merci pour tous vos messages ^; pourtant ça me semble important la première fois :/ Oui c'est important...mais n'en fait pas une course ou un objectif...laisse l'occasion venir toute seule....ne te force pas à vouloir le faire le plus tôt possible! Trouve toi une personne à qui tu tiens vraiment et qui te comprendra! Pas le premier inconnu venu! C'est ce que je voulais dire!...beaucoup font cela et le regrette après!


+1
steph4190
Steph4190    homme de 42 ans de Blois |   il y a 4 mois
Citation de Anonyme : Steph : j'attend j'attend ^^, mais c'est long

patiente! bon courage

Heliogabale
Heliogabale    homme de 42 ans de Chambéry |   il y a 4 mois
Salut Anonyme,

Je pourrais partager mon expérience, avec plaisir.
Mais je souhaiterais surtout ne pas te troubler plus encore......

Si tu le souhaites, on peux en discuter en conversation privée (aucune arrière pensée, je suis en couple et heureux ;) )


Pour participer à [ Dois-je renoncer à ma moralité ? ] il faut être obligatoirement inscrit