J'ai peur de faire mon coming-ou....

photo de l'auteur BebePanda
BebePanda
Femme de 20 ans
Renazé
Bonjour, j'ai besoin d'aide, je voudrai faire mon coming-out mais ma mère est homophobe et raciste, mon père le prendrai plutôt bien mais j'ai peur des insultes après car mes parents utilise des propos homophobes sans y penser et mon entourage aussi. Je n'en peut plus de cacher ma bisexualité !


photo de l'auteur drakouline
Drakouline
Femme de 23 ans
00225

5 remerciements
Tu n'en peux plus, c'est dificil mais courage, garde ça pour toi encore un peu. 

Tu n'as que 18ans , tu n'es pas prête (enfin..JE ne te pense pas prête à supporter tout ce que ton entourage te dira, à commencer par ta mère ou les gens chez toi).

Faire son coming out c'est libérateur, mais faut le faire au bon moment. Patiente encore quelques années quand tu sera fin prête!

Peace... ;-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je te dirait d'attendre un peux moi j'ai attendue 4 ans pour faire mon coming-out est parler de Transition mes faut choisir le bon moment ou ramène une bouteille de champagne moi c'est se que j'ai fait ça a bien aider ça permet de d'étendre l'atmosphère. 
Bon courage 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut, le mieux que tu puisses faire, c'est de ne pas tendre le bâton pour te faire battre. Si tu sais que l'un de tes parents est homophobe, par expérience je te déconseillerai de tenter quoique ce soit. Trop de souffrance en perspective pour le coup. En revanche, si tu es convaincu que ton paternel l'accepterai, essaie de prendre la température vraiment pour savoir comment tu pourrais aborder la chose.

Et si ils disent des insultes homophobes, même si c'est dur, dis toi que ça ne t'atteins pas et que ça ne doit pas : il s'agit que de paroles haineuses de personnes qui ne savent pas ce que c'est. Ils ont peur de la différence. On ne peut pas vraiment leur en vouloir ! Sois fort, vis pour toi et non pour les autres. Bas toi pour t'affirmer d'avantage et prendre le contrôle de ta vie par de bonnes décisions... Brille et sors du cadre. Impose ce que tu as envie d'imposer, refuse ce qui te fais horreur et par dessus tout, ne laisse jamais personne te dire comment tu dois être. C'est ton bonheur personnel; ça ne regarde que toi !
N'ai aucun regret, tant que tes décisions te semblent clairement justes au fond de toi.

Mais comme je l'ai dis, ne tend pas le bâton pour te faire battre... la vie fait mal et est difficile ! Sinon que signifierai le plaisir sans la souffrance ? Il n'est peut être tout simplement pas temps que tu le révèle ça. Mais peut être est il temps de t'affirmer pour pouvoir le dire sereinement un autre jour ? :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
(désolée si le sujet date un peu mais il m'intéressait ^^')
Pareil dans la même situation... Mais ce qui me retiens le plus c'est pas tant la peur des insultes, des réflexions ou autre mais plutôt la peur de pas être comprise (parce que je pense que si les gens réagissent exagérément c'est qu'il ne savent pas ce qu'est la bisexualité) et qu'ils me perçoivent comme une caricature. Venant de personne proche ça blesse ^^"

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour ce qui est du coming out à mes parents , je l'ai fait à l'âge de 30 ans et j'en ai maintenant 44, 45 cette année. Je peux te dire que pour mes parents ça été un énorme choc car ils sont homophobes et racistes. Je les ai pas vu pendant 5 ans et puis un jour il nous ont invité à passer un mois de vacances chez eux, au début cela à été tendu, Jean Claude et moi dormions dans la caravane, je précise c'était au mois de février. Heureusement ils habitent au pays basque. Mais au fil du temps, ils ont accepté cette relation et on a enfin dormis dans la maison. Puis pendant 3 ans on passait toutes nos vacances chez eux. 
Je précise que tout le reste de ma famille était au courant et nous acceptait sans problème, même ma grand mère,(la mère de ma mère). Tu vois des fois il faut du temps. Certe je suis pas de ma génération, vous pourriez quasiment tous être mes enfants, c'était pas la même époque. Essaye d'aborder le sujet tout doucement, tends des perches, tu vera bien comment ils réagissent, mais bon 18 ans c'est jeune encore. Même si certains ont fait leurs coming out plus jeune que toi mais leurs parents aimait leur enfant et ne voulait pas le perdre. 
Voilà ma contribution, j'espère que cela t'aidera 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour ce qui est du coming out à mes parents , je l'ai fait à l'âge de 30 ans et j'en ai maintenant 44, 45 cette année. Je peux te dire que pour mes parents ça été un énorme choc car ils sont homophobes et racistes. Je les ai pas vu pendant 5 ans et puis un jour il nous ont invité à passer un mois de vacances chez eux, au début cela à été tendu, Jean Claude et moi dormions dans la caravane, je précise c'était au mois de février. Heureusement ils habitent au pays basque. Mais au fil du temps, ils ont accepté cette relation et on a enfin dormis dans la maison. Puis pendant 3 ans on passait toutes nos vacances chez eux. 
Je précise que tout le reste de ma famille était au courant et nous acceptait sans problème, même ma grand mère,(la mère de ma mère). Tu vois des fois il faut du temps. Certe je suis pas de ma génération, vous pourriez quasiment tous être mes enfants, c'était pas la même époque. Essaye d'aborder le sujet tout doucement, tends des perches, tu vera bien comment ils réagissent, mais bon 18 ans c'est jeune encore. Même si certains ont fait leurs coming out plus jeune que toi mais leurs parents aimait leur enfant et ne voulait pas le perdre. 
Voilà ma contribution, j'espère que cela t'aidera 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai pas été dans ta situation mais c'est vrai que c'est pas facile d'en parler quand c'est ainsi , j'ai parler à ma mère de ma bisexualité et Elle a pas été choque ou autre , elle est ouverte d'esprit et tout c'est bien passé 

photo de l'auteur Phyl0s
Phyl0s
Homme de 29 ans
Rosny-sous-Bois

2 remerciements
Le faire avant de pouvoir être totalement indépendante est une erreur.

Sois patiente ... encore un peu ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Phyl0s : Le faire avant de pouvoir être totalement indépendante est une erreur. Sois patiente ... encore un peu



Même si l'indépendance financière permet le luxe d'aller envoyer chier sa famille si cela se passe mal, je n'irais pas conseiller à quelqu'un d'attendre son indépendance financière avant de faire son coming out. D'autant plus que l'auteure a précisé ne plus pouvoir de cacher son orientation sexuelle.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Si j'étais à ta place, une fois prêt, j'en parlerais d'abord à mon père seul-à-seul, vu que tu as l'air de dire qu'il l'accepterait plus facilement, en lui expliquant pourquoi j'ai peur d'en parler à ma mère. Ce serait sans doute plus facile pour toi, il te soutiendrait et cela aidera probablement ta mère à l'accepter plus facilement. As-tu  envisagé cela ?

photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 44 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements
Si tu en peux plus fait le.
De toute façon il n'y a pas de bon ou de mauvais moment.
A toi de le faire comme tu le sens. C'est ta vie.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit