Désir! et plus.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour
Comment avancer avec un copain, pour que nous puissions avoir des moments intimes, très intimes. Comment venir sur le sujet sans me prendre un refus ou une hésitation. Il m'aime et réciproquement mais comment passer de copains à plus et passer des moments ensemble qui soient bons. Comment en parler avec lui. Comment agir.

Merci pour votre réponse.


photo de l'auteur Breizh
Breizh
Homme de 47 ans
Mouans Sartoux

2 remerciements
En avez vous parlé tous les deux?
Car il me semble utile de s'assurer que les sentiments soient d'une part partagés, et d'autre part à la même hauteur. 
Si c'est le cas les choses devraient se faire naturellement. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
hummmm ... à ma connaissance il n'existe pas de recettes à suivre pour faire cette transition, chacun à heureusement encore la responsabilité de choisir et donc éventuellement de se planter...
l'évolution d'une relation pose néanmoins la question de l'irréversibilité de certains actes, qui une fois posés ne permettent souvent plus de revenir en arrière...

si j'étais dans une telle situation envers un "copain" je chercherais à savoir ce qu'une amitié affective et physique réciproque ferait changer à l'intimité que j'ai déjà avec ce copain...

car l'engagement affectif engage quelque chose de la personne que la camaraderie ne fait pas...
la relation copain/copain utilise une proximité non contraignante que l'on peut appeler mise en commun relative de sa propre autonomie, l'amitié affective utilise un partage d'autonomie plus absolu, voir même radicale dans certains cas...

tout au moins si cette contrainte de l'amour est acceptée pour ce qu'elle est, ça vaut le coup de faire la transition de relation...
mais pour ma part je ne pense pas que de passer de l'une à l'autre se réduit à rajouter quelques gestes affectifs en plus, c'est une transition qui est une transformation réelle de votre relation... 

et comme je disais au début, si vous ne trouviez pas cette nouvelle intimité, le retour à une camaraderie serait difficile...


P.S comme tu es un adulte assumé, la beauté fragile de ce post m'apparait  plus encore...

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
@Micheltoby : un copain m'a fait une demande similaire un jour, mais moi je ne voyais pas -et ne pouvait pas voir- cet ami sous cet angle. Notre relation proche aurait pu prendre fin, s'il n'avait pas intégré cela (je me serais senti mal à l'aise avec lui). Il était dans une perception amoureuse et charnelle de notre relation et moi j'étais dans une perception purement amicale. Donc, quelle que soit sa réponse, il faut être prêt à faire le deuil d'un certain type de relation, autrement tu risques de perdre ton ami. Imagine toi à sa place, si à chaque fois qu'il te voit, il sent le désir dans tes yeux...personnellement, au bout d'un certain temps, ça me ferait fuir. Mais tu ne le sauras que si tu demandes en effet (de façon plus ou moins subtile, à toi de voir).  

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Je pense que la réponse découle de l'identifications de deux difficultés.

D'une part la séduction ne parle pas à l'esprit mais aux "trippes", ce qui a pour conséquence qu'en parler, planifier, n'est pas toujours idéal et manque singulièrement de charme.

D'autre part il est impératif d'être attentif à un refus, et il est exclu d'avoir un geste déplacé même si en France on est pas encore aussi paranos qu'aux US (sauf lieux de drague dédiés à cela bien évidemment).

En-deça des ces limites il existe un foultitude de situations où les gens qui se plaisent finissent par se rapprocher, surtout quand ils acceptent de s'isoler ensemble.

Dans le cas d'une relation qui devra rester une amitié c'est pas trop difficile, généralement on refuse et on cherche à s'éloigner lorsque l'autre se rapproche. Tenter la déclaration d'amour peut être gênant, je lui préférerais la communication non verbale, ou indirecte comme lui dire que j'aime ses yeux.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il faut que vous en ayez envie en même temps en vous rapprochant au même rythme. S'il n'en a pas envie ne le force pas, sinon il se sentira mal et tôt ou tard, ça posera problème. 
Après comme le dit Steph, à 58 ans c'est plutôt étonnant comme question ... 

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit