Où sont-ils ? Les gars simples, hors milieu....

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je me décide à poster ici une réflexion qui pourra passer pour un lieu commun, un coup de gueule, mais surtout pour une envie de partage et d'échanges de vos avis et opinions.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bah moi XD

photo de l'auteur Akhaten
Akhaten
Homme de 28 ans
Carentan-Les-Marais

1 remerciement
Les mecs simples et hors milieu ? les meilleurs mais les pires à débusquer XD 
Une quête sans fin mais gardons espoir =D

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
mais SURTOUT: où sont-elles, les nanas simples, hors milieu??! ;(

Perso, je cherche encore.

photo de l'auteur Delusion
Delusion
Homme de 22 ans
Auxerre

4 remerciements
Dans leurs chaussures. 

Non sinon bah, y'en a partout, y'a pas de géolocalisation spéciale gay, tu peux en croiser à la boulangerie comme au boulot, n'importe où ^^ 
Après y'a certains métiers qui favorisent plus ce genre de rencontre que d'autres mais bon c'est pas trop compliqué de deviner :p

photo de l'auteur anteros38
Anteros38
Homme de 34 ans
VOIRON

1 remerciement
Je n'ai jamais pu trouver une définition précise du terme "milieu", ce mot reste assez flou.
Beaucoup l'utilisent par mimétisme, par facilité aussi sur les sites, le copié/collé est tellement plus simple !
D'ailleurs à de rares exceptions, les profils sont assez creux et ne donnent pas vraiment d'informations sur la personne.

De ce que je peux comprendre, "hors milieu" est un peu la contraction de "je ne sors pas régulièrement en boîte ou bar gay, je ne suis pas entouré d'une multitude d'amis gays."
Ce terme donne donc une petite information sur la personne, à prendre avec des pincettes évidemment.

Etant personnellement opposé à toute forme de communautarisme, je ne cherche pas à vivre uniquement centré sur ma sexualité. Un individu est un tout, pas seulement une orientation sexuelle. Je peux donc comprendre le terme "hors milieu".

Ryanlove75, tu parles des milieux festifs gays et leur grande diversité de personnes. Je ne suis pas d'accord sur ce point. Les personnes sont certes toutes différentes mais présentes dans un même but : consommer du sexe.
Bien entendu il y a des exceptions, mais très rares.
Du sexe encore et encore... Des plans Q encore et encore.
Inutile de le nier.

L'implication personnelle dans le milieu associatif est à ce titre différent et je ne parlerais pas de "milieu". Donner de son temps pour aider les autres est très différent du consumérisme omniprésent en discothèque et bar.

Sinon je te rejoins sur le peu d'ouverture d'esprit et l'intolérance d'un certain nombre de gays. Tellement de superficialité et de jugement...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ba moi, j suis là ! ^^ . Mais plus serieusement c est vrai qu ils ne sont pas facile a trouver. J galere aussi. Hors milieu et sans maniere, pas éfféminé c est encore plus rare. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Autres termes à définir, c'est un "gars simple". Très sincèrement j'aurais beaucoup de mal à en donner une définition. En revanche, s'il existe des gars simples, ça veut dire qu'il existe des gars complexes (ou compliqués dans le sens péjoratif, mais on peut dire des gars riches ce qui dévaloriserait les gars simples).
Question: qu'est-ce-qu'un gars simple?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour moi un mec simple c'est une personne aimant la nature par exemple. Qui exclus tout ce qui est superficiel.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pourtant aller sur Internet et poster sur un forum, est-ce déjà une forme de superficiel au sens strict du terme? Est-ce-que l'on doit considérer qu'un gars simple est une personne qui se contente uniquement de l'échelon 1 et 2 de l'échelle de Maslow?
Pour rappel:


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est paradoxal de demander un mec hors milieu sur un site gay. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de TheDude : C'est paradoxal de demander un mec hors milieu sur un site gay. 


L'auteur de ce topic, Ryanlove75 dit surement par hors milieu, quelqu'un qui n'a pas de contacts privilégiés avec les homosexuels dans la vraie vie.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est quoi un gars simple? 

Celui qui peut arrêter d'enchaîner les relations frivoles tu veux dire, et n'a pas envie de toujours plus de luxe, de fraîcheur et fraîcheur physique? Oh ben il est mort dans les tranchées il y a cent ans.

Bisous.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Donc quelqu'un de droit est un gars simple d'après toi Antoine974?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de MonsieurS : Citation de TheDude : C'est paradoxal de demander un mec hors milieu sur un site gay.  L'auteur de ce topic, Ryanlove75 dit surement par hors milieu, quelqu'un qui n'a pas de contacts privilégiés avec les homosexuels dans la vraie vie.

Bah sur un site de rencontre gay, on veut justement ces "contacts privilégiés". Enfin selon mon interprétation du terme "privilégié". 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Attention TheDude, tu as mixé 2 citations! Je ne sais pas à qui tu parles, mais si c'est à moi, je suis en phase transitoire. Je suis arrivé sur ce site il y a 9 jours, et officiellement en réel je suis encore hétérosexuel. Donc ça va surement arriver la "fréquentation du milieu" comme certains disent.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut, il y en a surement et j'en fait partie mais comment s'identifier? Depuis que j'ai décidé de m'assumer je me rends compte de la difficulté de rencontrer une vraie personne, sincère et partageant les mêmes convictions. Je croise des regards mais pas simple d'aller plus loin. D'où l'idée de chercher un site gay "bien référencé" mais je trouve que le public est très jeune dans l'ensemble. Etre sur un site gay de rencontre ne signifie pas être du milieu mais rechercher des personnes ayant le même profil. Bon courage à toi... et à moi aussi et à tous les autres qui galèrent également...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut, il y en a surement et j'en fait partie mais comment s'identifier? Depuis que j'ai décidé de m'assumer je me rends compte de la difficulté de rencontrer une vraie personne, sincère et partageant les mêmes convictions. Je croise des regards mais pas simple d'aller plus loin. D'où l'idée de chercher un site gay "bien référencé" mais je trouve que le public est très jeune dans l'ensemble. Etre sur un site gay de rencontre ne signifie pas être du milieu mais rechercher des personnes ayant le même profil. Bon courage à toi... et à moi aussi et à tous les autres qui galèrent également...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Letroll nous devons être dans la même situation (en plus de géographique), car nous nous assumons tardivement par rapport à d'autres jeunes qui n'auraient pas connu une longue période hétéro significative. Bien sur, j'ai un peu moins de différence ni eu une grande vie de couple avec une femme, mais je me rends compte que j'ai déjà pris un peu en âge.
Il y a combien de temps plus ou moins exactement que tu as décider d'accepter ton homosexualité?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de MonsieurS : Donc quelqu'un de droit est un gars simple d'après toi Antoine974?

Tu veux dire "de droite"? Humour :D
Si ça veut dire un mec qui a le goût du sacrifice plus que de la jouissance, du travail pour quelque chose qui le dépasse oui. Mais bon celui qui est mort dans les tranchées c'est le jeune travailleur infatigable (souvent paysan), qui n'a peut-être jamais connu l'amour et combattait juste pour une liberté qui le dépasse. On pouvait pas faire plus simple comme mec. Faut voir dans quel état on l'a retrouvé en plus.

Et puis les survivants ont tellement souffert, que les descendants en ont souffert rien que visuellement (à voir leur air de mort-vivant). Et pour éviter ça il s'en vont aujourd'hui se terrer derrière des murs d'or, d'argent, de billets, de parures, de drogues avec plein de couleurs partout. Et pour les plus pauvres, des murs d'ordinateurs, de smartphones, ... De temps en temps y'a quelques balles qui passent à travers mais pour l'instant c'est bon, les ordinateurs, les technologies et les corps des professionnels en uniforme les parent pas mal. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Et pourtant, être droit paraît simple en apparence, mais c'est relativement compliqué! Sacrifier son plaisir au détriment des valeurs demande tout un travail de réflexion sur le monde et sur soi-même, donc une certaine complexité de l'esprit.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je pense que si on vivait dans une société moins hostile à l'homosexualité les rencontres réelles et spontanées seraient beaucoup moins rares. Mais bon, comme les hommes hétéros ont leur grande fierté on doit continuer de faire comme si personne ne nous intéressait de peur de froisser quelqu'un.   

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de MonsieurS : Où sont-ils ? Les gars simples, hors milieu.... - Page : 2 Et pourtant, être droit paraît simple en apparence, mais c'est relativement compliqué! Sacrifier son plaisir au détriment des valeurs demande tout un travail de réflexion sur le monde et sur soi-même, donc une certaine complexité de l'esprit. Gay Rencontres gays


Je pense que c'est là qu'il ne faut pas sous-estimer les anciens et leur sagesse. On vit trop dans le présent : faut-il vraiment réfléchir? Notre esprit est-il vraiment si faible? Ça c'est ce que nous font croire les ordinateurs... Mais pourquoi se mesurer à eux? Nous ne sommes pas là pour calculer.

Je ne sais pas si tu as eu une "éducation religieuse" Monsieur S. Mais de plus en plus, je crois que la foi suffit à nous sortir de la confusion. Après nous sort-elle des compulsions, et nous amène-telle à un sacrifice qui nous libère de nos passions? C'est à essayer, personnellement je le crois. Mais ce doit être une foi pure. Autant dire que la foi d'un pédophile en soutane est de zéro même s'il connaît la bible par coeur... Et puis la foi, pour reprendre mon premier exemple, ça peut être quelque chose de plus ou moins lointain : la liberté chérie du soldat ou bien d'autres choses - certains professeurs même trouvent leur bonheur à transmettre. Mais pas juste réciter des écritures "saintes", des poèmes, des chansons de Lady Gaga ou se remémorer le corps parfait approché la veille ou la ceinture Gucci vue à travers la vitrine avant-hier.

En tout cas, ce que je me dis souvent, c'est que quelqu'un qui passe sa vie à jouir ou à chercher à le faire va la finir très mal quand il va s'apercevoir que non seulement ça s'arrête, mais qu'en plus il n'a contribué à rien qui a dépassé sa vie qu'il trouvera probablement trop courte... Et la raison pour laquelle vit ainsi, est un manque, une souffrance. Un manque qui va ne faire que s'amplifier à mesure qu'il échoue à le combler en se trompant de direction, en choisissant la direction trop facile. En pensant à assouvir un fantasme, le faisant et n'étant jamais satisfait. Il faut mettre fin à cette souffrance - et sachez-le : même un tueur en série qui fantasme sur le meurtre, souffre d'un manque énorme et c'est pour ça qu'il recommence. Il tombe dans un vide infini jusqu'à sa propre mort. 
Mais bon c'est peu courant.
Ce que je vois surtout, ce sont beaucoup d'homos qui enchaînent les relations en rêvant un idéal affectif (personnifié par un homme). Mais celui-ci se décompose après chaque relation frivole chez eux. Elle les déçoit et alors ils en entament une autre, en espérant trouver, mais ils manquent toujours la cible. Enfin après quelques années, si l'idéal ne les a pas trop marqué ils l'oublient ... souvent en le remplaçant par un autre malheureusement ... 

Il faut aider celui qui est en manque. Il faut lui faire connaître un amour infini qui non seulement comblera le manque, et en plus fera sortir de lui une part de cet amour. Et cet amour ce n'est pas dans un couple (surtout s'il est basé sur le désir) qu'on le trouve - encore moins sans famille, sans la création qu'elle implique (elle, elle peut aider à l'approcher). L'amour de Dieu?
Pour moi il n'y a que Dieu ou la méditation, ou que je ne sais pas trop quoi. Je dirais plutôt que comme au commencement était le verbe : essayez juste, priez, méditez. Et puis peut-être un jour vous serez un ange ou un père de famille ou le meilleur patron du monde ou un ami génial que tout le monde aime, je n'en sais rien.

Justement le verbe, l'action ce n'est pas lire ou parler. Faites. Et quand je dis "faites", ça ne veut pas dire "carpe diem - vivez le présent". Profiter ce n'est pas faire. Profiter c'est consommer (et vite retomber dans la spirale), c'est très proche du spectateur qui va être déçu. Faire c'est produire, mais c'est aussi plein de choses. C'est transmettre, c'est aimer. Aussi voilà la chose importante : aimez vraiment avant de vouloir être aimé. Et ne vous contentez pas d'aimer le fait d'être aimé (typique du manque affectif). Et là vous serez un "gars simple" et vous en verrez en retour. Plein de gens simples et au grand coeur partout ! C'est plus facile à dire qu'à faire, mais c'est ce que je crois.
Et évidemment ça implique de rencontrer des gens avec qui dès la première seconde vous ne pensez qu'à l'affection pure, sans désir. Si vous pensez au désir avant même l'affection, ce n'est même pas la peine de leur parler, ous êtes déjà en échec. Peu importe le temps que mettra l'échec à se révéler. Attendez alors d'être plus "pur", si vous y arrivez.

Que Dieu vous garde.

photo de l'auteur aragon
Aragon
Homme de 27 ans
Angers

8 remerciements
Je dirais juste une chose: il y a beaucoup plus de gars ou de filles "hors milieu" qu'on ne le pense, j'en ais croisé plein sûr ce site.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour répondre à ta question Antoine974 j'ai à la fois l'éducation religieuse, mais je suis aussi pratiquant. Cependant, ce n'est pas la foi seule qui maintient ma droiture. C'est aussi tout une collections de valeurs qui me maintiennent: courage, dignité, fidélité, fierté, honnêteté, respect, sincérité.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
La foi est en tout cas à mon avis la pièce maîtresse pour être parmi les "gens simples" et en connaître. La droiture reste très sociale, relative, superficielle - comme le sont les textes religieux. La foi c'est suivre une direction qui va bien au-delà.

La foi doit être à l'origine de la droiture, sinon c'est se construire à l'envers pour paraître, mentir et échouer, prendre au lieu de donner - et de ce fait ne rien recevoir ni réussir dans l'infini, le pur, le "simple".

Je sais que c'est très difficile de ne pas tomber dans les "puits de frustration", de manque, de dépendance. Et que ce n'est que trop facile de se cacher derrière les apparences, les mots, les faux-combats. 
Mais il faut rester ouvert à la lumière. 

Ce n'est pas une prêche que je fais, mais ça m'est apparu comme cela tout naturellement.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Eh les mecs, moi aussi j'suis hors milieu, simple ... sympa itou itou itou mais apparemment, 48 ans, ça plombe le profil !
Mais bon, j'vous aime bien touTEs, sur ce site vous êtes sympas et les posts fusent dans l'espace forum, c'est cool ;-)

photo de l'auteur Dedale
Dedale
Homme de 23 ans
Strasbourg

14 remerciements
Personnellement je ne vois pas ce que viens faire dieu dans le fait d'être hors milieu, mais bon, je ne tiens pas à lancer un débat religieux inutile...

je pense juste que les gars hors milieu, soit il ne s'assument pas et ils ne feront jamais de rencontre, soit il s'assument et trouve leur bonheur ailleurs que dans les lieux "gay". Il y a des gays un peu partout, c'est juste que on est pas forcément au courant.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Kazoar : Eh les mecs, moi aussi j'suis hors milieu, simple ... sympa itou itou itou mais apparemment, 48 ans, ça plombe le profil ! Mais bon, j'vous aime bien touTEs, sur ce site vous êtes sympas et les posts fusent dans l'espace forum, c'est cool

Sur ce site, tu trouveras des personnes de ton âge. Certes, vous êtes moins nombreux que des 17-26 ans, mais il ne faut pas perdre espoir ;)

Citation de Dedale : Personnellement je ne vois pas ce que viens faire dieu dans le fait d'être hors milieu, mais bon, je ne tiens pas à lancer un débat religieux inutile... 

Pour une raison simple: il est difficile à la fois de fréquenter un milieu pieux et un milieu gay en même temps!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Dedale : Personnellement je ne vois pas ce que viens faire dieu dans le fait d'être hors milieu, mais bon, je ne tiens pas à lancer un débat religieux inutile..[/quote]

Je me suis fais la même remarque ..

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Malheureusement bien souvent ceux qui sont proche de toi sont tellement discret que tu ne saura peux etre jamais qu'il existes ^^ c'est souvent comme ca. Arrette de chercher et tu trouvera surement ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Waouh, j'ai rarement vu un topic dévié autant du sujet initial, et sur aussi peu de pages...

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Non binaire de 24 ans
Paris

29 remerciements
Les gens sur leurs profils font des poncifs du style "hors milieu", "gars simple", "ne mords pas"

Au final vous vous ressemblez tous un peu, et en même temps vous vous trouvez jamais (Y a 3 milliards de profils de "gars simple qui aime la nature masculin et hors milieu", vous attendez quoi), j'trouve ça hilarant, tant de gens qui sont exactement pareils mais qui continuent à chercher à l'infini la même chose

P't'être qu'à un moment vous allez réaliser qu'il faut pas s'arrêter à ce genre de catégories stupides je sais pas...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Moi je ne fréquente pas le milieu gay 

photo de l'auteur Len12
Len12
Homme de 22 ans
Marseille

2 remerciements
ils sont partout les gars simples et hors du milieu, à toi de venir les trouver, par contre le topic est pas super bien développé je trouve

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de MonsieurS : Citation de Dedale : Personnellement je ne vois pas ce que viens faire dieu dans le fait d'être hors milieu, mais bon, je ne tiens pas à lancer un débat religieux inutile...  Pour une raison simple: il est difficile à la fois de fréquenter un milieu pieux et un milieu gay en même temps!

Oui c'est un peu ce que dit Monsieur S au niveau social, mais pas seulement.

Je vais essayer de réexpliquer plus simplement.

Les gens qui ont la foi sont moins attachés au monde matériel qui reste dérisoire. Ils sont "simples" dans le sens où ils ne vont pas se perdre dans le milieu derrière des tonnes de parures et d'apparences plus ou moins élaborées. Un amour plus subtil leur suffit, les comble et les mène vers l'accomplissement. Ils savent aimer.

Il y a trop de gens sur les sites de rencontres qui n'attendent que d'être aimés. Qui sont en grand manque affectif. Et beaucoup confondant être aimé et désiré, aimer et désirer enchaînent les relations frivoles voire éphémères (une nuit) - avec les applications surtout. Le tout en pensant un idéal affectif qu'ils obtiendraient un jour alors qu'ils ne font qu'aller de manque en manque. "It fills up the hole but it grow somewhere else instead" ... Des fois cela ne suffisant pas, certains ajoutent des drogues, peu importe qu'elles soient dures ou douces (la pire devant être l'héroïne).
Ils se comblent avec ces choses qui ne suffisent jamais jusqu'au prochain manque où il faudra augmenter la dose. Alors évidemment des choses limitent le problème : amis, travail, activités artistiques, etc. Mais ça fait rarement tout, et presque jamais un accomplissement.

Citation de Khloroforme : j'trouve ça hilarant, tant de gens qui sont exactement pareils mais qui continuent à chercher à l'infini la même chose
Au final vous vous ressemblez tous un peu, et en même temps vous vous trouvez jamais (Y a 3 milliards de profils de "gars simple qui aime la nature masculin et hors milieu", vous attendez quoi)

Il n'y a absolument aucune différence entre eux et entre ceux qui enchaînent les relations frivoles dans le milieu. C'est exactement pareil. C'est juste qu'au lieu de tourner en boucle dans leur lit ou juste autour d'un verre, il le font plutôt devant leur écran ou encore dans leur tête. Toujours avec comme idéal autre chose, ou le bonheur des autres qu'ils n'auront jamais. Ils cachent leurs frustrations derrière de jolis mots, de jolies apparences, des tonnes de messages ou de rencontres. A la fin de leur vie ils n'auront rien ou presque rien accompli et seront toujours en manque (sauf overdose, ce qui est une autre façon de "vivre").

photo de l'auteur PParker
PParker
Homme de 26 ans
Chantilly
Encore une question complexe et qui dépend du point de vue de chacun...

Simple la notion varie selon les personnes. Pareil pour Hors milieu qui veut tout et rien dire xD. (Surtout qu'on est en plein dedans la même si c'est du virtuel).

Mais si tu veux des personnes hors milieu tape dans les geeks o/ généralement ils côtoient pas trop.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
On m'explique ce que c'est qu'un mec hors-milieu ? :')

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Non binaire de 24 ans
Paris

29 remerciements
Antoine974 (#Réunion sisi la famille), t'as tellement l'air d'un frustré qui se permet de juger et de donner des généralités grosses comme une maison c'est dingue
T'es du style à inventer une vie aux gens que tu croises ou ça se passe comment?

Clorus > En temps que tel ça veut rien dire, après les gays utilisent cette expressions pour parler de quelqu'un qui ira souvent en boite gay dans le Marais, qui traine qu'avec d'autres homos, qui ne pense qu'à faire la fête et à aller à la salle de muscu, ce genre de délires

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Khlo, du coup ce que tu dis, c'est les gens dans le milieu et non hors-milieu ? ^^ Parce que du coup y'en a encore pleins de gens hors-milieu, moi j'y suis jamais allé dans le milieu gay, parce que pour moi ça m'est égale.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je n'invente rien, en prenant du recul justement, ce qui se passe dans la tête de ceux qui parcourent des profils sans arrêt, comme ceux qui enchaînent des relations m'apparaît "gros comme un maison". Et c'est ce qui a pu se passer dans ma tête.
Un manque affectif infini qui n'est jamais comblé, un idéal d'affection reçue jamais atteint, c'est ce qui empêche aux gens d'être "simples". Ils en veulent toujours plus et ne peuvent pas être bien à leur place, que ce soit devant leur écran, dans leur lit ou en passant dans plein de lits. 

Mais attention, ça ne veut pas dire que ça n'existe pas : je ne fais donc pas de généralité. Je dis juste que c'est ce qui gangrène les sites de rencontres avec les hypocrites du "je cherche hors-milieu, sérieux, etc" et "le milieu" lui-même. C'est tout. Après comme je disais  il y en a beaucoup qui se "réfugient" pas mal du manque dans des milieux professionnels. En étant comblés et ainsi pouvant agir par amour et non par manque (infirmier, professeur, etc).

On est obligé de "mettre dans une case", "faire une généralité" au bout d'un moment, sinon on ne peut pas réfléchir et on se contente de raconter ce qu'il se passe - mais journaliste c'est pas mon métier.

Ce n'est pas parce que je pense que des gens sont frustrés que je le suis moi-même. Et il n'y a aucune honte à être frustré (c'est une souffrance). Je l'ai été, je le sais et je fais tout pour en sortir, au lieu d'aller dans la spirale infernale des relations sans lendemain, de l'hypocrisie ou de la haine. Après si certains se sentent comblés et jamais frustrés avec ça, avec un peu de drogue, un peu de fête, un peu d'amis - si c'est une bonne recette, tant mieux pour eux.

Mais ceux qui se sentent mal dans ce milieu, ceux qui abîment leur santé et passent de mauvais moments, ou encore jalousent le bonheur de gens "simples" - et se plaignent de ne pouvoir l'atteindre ni les atteindre - doivent être aidés, libérés du manque et de la dépendance qui les ronge.  Sinon ils finiront assez mal, à moins d'être vraiment entourés de gens dévoués, et ce jusqu'au bout de leur vie. Parce que la question est surtout celle de l'avenir, de leur vie, de ce qu'il restera d'eux aussi. Penser uniquement au présent est stupide, infécond et dangereux pour soi comme pour l'humanité en général.
Quant à ceux qui ont des tendances sadiques, là oui par contre je voudrais les éliminer plutôt que les aider. Mais ce n'est pas une frustration haineuse, c'est plus une manière de voir la société. De toute façon ils ne sont pas très nombreux : ce qu'il faut éviter, c'est la popularisation de leur comportement. 

Mais mi aime a ou quand même :)

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Non binaire de 24 ans
Paris

29 remerciements
Clorus > Oui pardon c'était une esquisse de définition pour les mecs qui ne sont PAS hors milieu, sorry

Nan mais y a QUE ça des mecs hors milieux, mais tous ces gens qui arrêtent pas de dire "ou sont les mecs hors milieu", tu finis par te demander ou est ce qu'ils cherchent de base pour pas trouver pck ça court littéralement les rues les mecs "hors milieu".

Laisse tomber moi ce genre de sujets ça me fait mourir de rire

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Romans sur Isère

1 remerciement
Intéressant, cette réflexion !
C'est vrai, pour avoir une certaine expérience avec ce site, qu'il y a certain mec un peu compliqué... Un exemple tout bête, qui me laisse de nombreuses interrogations, c'est l'absurdité d'écrire "venez me parler, j'accepte tout le monde", et puis ne pas répondre à l'un, parce qu'on chipote pour je ne sais trop quoi...
Un petit exemple juste comme ça, pour donner le schémas ! ^^"  Ou encore, des gars à priori "simple" ( qui ne parlent que par "cc sava, oué et toi") qui sont très compliqué à mener quelque part...
Quand je pense à un gars simple, ça serait le mec avec qui, en réalité, ça serait simple, fluide, naturel, sans barrières quelqu'onque... bref, le genre de mec avec qui c'est génial de discuter, dès les premiers MP :D

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
hé ben il n'y en a pas beaucoup malheureusement. C'est un drôle de milieu et je ne comprends pas qu'il y en ait autant qui l'adorent ce milieu :/

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Antoine974> Je suis venu sur ce site justement par manque d'affection. J'ai fait un petit travail sur moi, car j'ai refusé d'aller sur un site de rencontre depuis que je navigue sur Internet, mais surtout depuis que je me suis séparé de mon dernier couple en mars 2011. Quand on est quelqu'un de fier, et même d'orgueilleux, on considère les sites de rencontre comme bon pour les gens faibles, les matérialistes, ceux qui veulent des rencontres sans lendemain et non pour des personnes qui établissent des plans sur leur vie personnelle à long terme. De surcroît on peut dire que les sites de rencontre ont une très mauvaises images pour des conservateurs comme moi, car ils ont pour la quasi-totalité une connotation sexuelle.
D'un autre côté, je suis dans une période de reconstruction totale, car être fier c'est aussi aller aux combats peu importe si nous sommes suffisamment fort pour gagner. Cependant aller dans un combat qu'on a perdu détruit. Par conséquent, ma fierté a déjà été fortement atteinte, et donc je n'avais plus grand chose à perdre en venant sur Beto. Sauf que j'ai découvert cette partie qui s'appelle le forum, et enfin je peux récupérer une partie de fierté perdue, car à nouveau je peux exposer mon point de vue sur différents sujets. Je ne me sens pas réduit à un simple profil recherchant l'amour, mais à un véritable internaute actif qui sait utiliser sa liberté d'expression. En fait, je retrouve progressivement une existence sociale. Toutefois, c'est du réel à court terme que je recherche, pour des raisons uniquement affectives.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Khloroforme : Clorus > Oui pardon c'était une esquisse de définition pour les mecs qui ne sont PAS hors milieu, sorry Nan mais y a QUE ça des mecs hors milieux, mais tous ces gens qui arrêtent pas de dire "ou sont les mecs hors milieu", tu finis par te demander ou est ce qu'ils cherchent de base pour pas trouver pck ça court littéralement les rues les mecs "hors milieu". Laisse tomber moi ce genre de sujets ça me fait mourir de rire

Peut-être que il cherche justement que dans les milieux gays ? Et que donc le mec est juste un gros paradoxe ambulant :')

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Si c'est ce que tu sous-tend Monsieur S, je ne suis pas orgueilleux et ne considère pas que les gens sur site de rencontre sont matérialistes, ne voient qu'à court-terme sur un marché, etc. 

Je considère que la plupart d'entre-eux souffrent d'un manque de reconnaissance, manque affectif et parfois d'une dépendance affective. Et donc ça clique et parfois ça n.... dans tous les sens. Sur beto c'est plus du clic c'est sûr, on est d'accord.
Après même pour l'amitié, pour moi il y a le côté reconnaissance. Car sinon les amitiés se formeraient sans l'intermédiaire d'internet.

Bref, les gens simples en tout cas sont ceux qui zappent le moins, sur l'écran ou dans leur lit. Et c'est pour ça qu'on en trouve mal ici. (C'est pour ça aussi que c'est mon troisième compte et que je le supprimerai certainement.)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit