Je suis incapable d'aller vers les autres

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour (ou bonsoir)
Voilà je sais pas trop comment expliquer la chose mais je oense que le titre le résume assez bien.  Je suis incapable d'aller vers les gens en général et quand quelqu'un vient vers moi je suis bien évidemment dans le malaise j'ai un énorme problème avec ça et je me sens en total décalage avec ce qui m'entoure. J'ai déjà un groupe d'amis mais l'an prochain c'est les études après bac et je n'en reverrais pas la plupart sauf à certaines occasion qui se feront rare et j'ai peur de persister dans une certaine solitude et je n'arrive pas à surmonter ce retrait. J'aurais envie d'aller vers les autres mais je n'y arrive pas... Quelqu'un peut-il m'aider? Ça en devient limite invivable ????


photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
Bonjour PtitFantome,

Détends-toi, des occasions de se faire des amis il y en a toujours. Il faut simplement que tu t'ouvres à de nouvelles rencontres. ça passe par l'attitude, sois cool et souris. ;) (n'écoute pas les gens qui disent que c'est niais) Essaie de rejoindre les clubs, participer aux associations étudiantes, ça aide grandement à se faire des amis. :)

Je suis plutôt réservé et en arrivant en France pour poursuivre mes études, je pensais un peu comme toi que je n'arriverais jamais à me faire des amis à cause des différences culturelles et le fait que je découvrais une nouvelle ville et un pays que je ne connaissais que très peu.

C'était faux, j'étais bien entouré, j'ai aimé tous les moments passés avec les amis que je me suis fait. Il n'y a pas de raison que ça ne soit pas le cas pour toi ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le truc c'est que je suis quelqu'un de souriant enfin à 90% du temps mais ça m'aide pas... Je fais comme un blocage je sais pas quoi dire j'ai l'impression de pas pouvoir m'intégrer dans des sujets de conversation et c'est assez frustrant à la longue. Pour faire simple actuellement ça fait plus d'un mois que je n'ai pas dit un mot au lycée. Le seul moment où je vais adresser la personne à quelqu'un c'est quand je dois demander quelque chose. Je suis pourtant à l'origine quelqu'un qui parle beaucoup mais plus j'avance moins je parle... Quand je sors avec des amis je ne parle pas non plus j'écoute et c'est tout. Et si quelqu'un que je ne connais pas est présent je lui adresserais pas la parole. En fait, il faut que les gens viennent me parler sinon je reste dans mon coin et malheureusement je suis assez froid au point que les gens décident de ne plus venir vers moi. Je sais pas trop de quoi ça vient mais cela commence réellement à me poser des problèmes...

photo de l'auteur shortlife
Shortlife
Homme de 27 ans
saint pierre d oleron
si tu ne fais qu ecouter tes amis ca veut dire qu ils en ont rien a peter de toi, ils ne s interessent donc pas a toi, c est ni plus ni moins qu ils te supportent pr pas te blesser en te disant la verite ou alors prck tu leurs serts de bouche trou ....

quoi qu il en soit etre ak des gens qui ne te parlent pas ca ne t apportera rien de bon et par rapport au fait que tu ne trouves pas les memes sujets de conversations que les gens, essayes de rencontrer des gens qui te correspondent d avantage, pr ca ya pas de miracle, c est OBSERVATION OBSERVATION et encore observation faits et gestes ...

Apres c est dur de parfois trouver des gens qui nous correspondent, mais il peut y avoir une forte relation meme ak des gens qui n ont pas des milliers de points communs with you, donc si tu sens que quelqu un s interesse a toi autant que tu t interesses a lui, essayes de te forcer a partager d avantage ak cette personne ^^ 
Non ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le problème c'est que je n'ose pas aller vers les autres malgré tout :/

photo de l'auteur shortlife
Shortlife
Homme de 27 ans
saint pierre d oleron
oui je comprends ca m arrive parfois, mais tu devrais te dire que tu merites la vie tout autant que les autres, d ailleurs il n y a aucun merite la dedans, faut juste que tu vives avant de mourrir ... Essayes de te rapprocher d un contact proche ds ta famille ou envers tes amis et entraines toi a expulser ce qu il y a en toi :)

courage :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Aller vers les autres suppose une disponibilité que vous ne semblez pas avoir, il est donc très probable que "quelque chose" d'important occupe en silence votre esprit; ne vous connaissant pas et la discussion étant publique, il est difficile de sortir des généralités.
On peut croire à un moment de sa vie que l'indifférence est un moyen de se protéger du monde extérieur, cette croyance peut s'installer très jeune sans que l'on ne l'ai vraiment conçu, ça a été une sorte de réflexe. La routine ressort maintenant pour quelques raisons que vous devez trouver (si cette hypothèse est valable ce qui est loin d'être certain.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui j'ai traversé une phase très difficile et personne n'a été là quand j'en ai eu le plus besoin... C'est à ce moment-là je pense que tout s'est joué mais du coup il m'est impossible de faire confiance à quelqu'un je passe mon temps à chercher la petite bête...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne pense pas qu'il y ait une méthode si ce n'est que prendre l'habitude d'être exigent envers soi-même et indulgent envers les autres peut être un bon point de départ. L'indulgence n'est pas le laxisme, comme la fermeté n'est pas la dureté.
Il y a peut-être quelqu'un qui vous fait confiance et qui aimerait bien compter sur vous et que vous ne voyez pas à force de ruminer un passé forcément derrière vous donc définitivement arrêté; c'est lui qui vous emprisonne dans une impuissance ruineuse pour vous.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
coucou, little ghost,

Il est clair, dans ces circonstances et compte tenu de ton passif, de ta grande timidité et de tes désirs perso, qu'allez vers les autres et être bien, en toute sécurity, c GRAVE PAS EVIDENT ( comme je te comprend, ENFIN J ESPERE hahaha, tu me dis si jme trompe, on est là pour progresser LOL !!!! ) BREF .... la soluce ( et ca ne va sans doute pas te plaire, dsl, c de te confronter le plus possible aux autres, mais attention de manière progressive, et réfléchie, apprend de ton sujet avant de te lancer dans l'intime relations et l'ouverture totale, en mode, aider moi j'ai besoin de LOVE PLEASE , hahaha, sinon tu seras manger en hors d'œuvre ( imagine un peu un canapé au saumon LOL) .

Cependant, en premier lieu, vaincre cette crainte d'aller vers l'inconnu que représente les gens, par peur de l'échec, et d'être ridicule et finir catalogué dans des rubriques peu flatteuse, jte rassure cela ne tue plus personne, ( regarde donc les émissions télé- réalité  NRJ 12, tu comprendras hahaha !! )

Conclusion, fonce ma fille, mais en douceur, sinon tu finiras solitaire, dingue et suicidaire, imagine le tableau, ( horrible hahaha !!!!)  si sa te plait, bon, bas t'es déjà perdu hahaha !!


Bon courage a toi, et surtout relativise et cesse de te compliquer les choses, le temps perdu  ne se rattrape pas !!!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je vois donc il faut que j'essaye d'aller vers les autres alors? C'est vrai que pour le coup ça va être dur mais bon. Et pour ce que tu as énuméré dans les dernières idées je dois dire que j'en suis déjà arrivé là... Pour l'un d'eux... J'ai un peu remonté la pente mais pas assez pour me sortir de ce pétrin

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis exactement comme toi PtitFantome, je suis fort timide. J'ai toujours peur qu'en écrivain à quelqu'un la personne ne me répond pas ou peur de tomber sur de mauvaises personnes aussi.

Donc je te comprends PtitFantome.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Non mais ce ne serait que par ecrit mais c'est pareil pour aller voir les gens

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour l'année prochaine, ne t'inquiète pas trop, les études post bac sont l'occasion pour nombre de lycéens réservés de se découvrir autrement, l'effet page blanche vois tu. Pour le reste, je ne saurais mieux dire que ce qui a déjà été dit : saisir les occasions présentées, apprendre à faire confiance, sourire, être agréable, sont un bon point de départ. Tu es déjà ici pour parler, c'est que tu as l'envie d'échanger. Cultive ça, les moyens importent peu au final.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit