fille? garçon ? Aucun des deux? ou les deux? help

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour,
Alors voila mon problème:
Je suis une fille et je me pose de plus en plus de questions. En ce moment je suis en pleine période de questionnement sur moi même. J'ai plus ou moins découvert ma bisexualité il y a environ 2 semaine. Et depuis quelques jours je me questionne sur mon identité de genre.
Mon histoire est pas tout a fait banale puisque petite je me sentait garçon, je m'habillait et jouait comme un garçon, mais n'est jamais ressentit ( et jamais connu) le besoin réel ou l'envie concrète de changé. Cette période a duré entre environ mes 4-5 ans et 11-12 ans.
Ensuite je "m'assumais" en temps que fille, sans pour autant être féminine. Et il y 1 ans a peu près mon coté "féminin" est ressortie allant jusqu’à demander du maquillage et dernièrement des talons. 
Mais voila deux jours que mon cerveau est tous retourné. Je me sens pas féminine, mais ne ressens pas un désir de masculinisé. Je ressens plus une envie d’être fille-garçon, je veux dire de "rester" fille mais avec un style de garçon manquer.
J'ai déjà regarder plusieurs reportage sur les personne transgenre ( dysphorie de genre) mais je ne m reconnais pas du tout dans ce schéma.
Voila donc je recherche soit des témoignage, des conseils mais surtout de l'aide.
En ésperant ne pas vous avoir ecorcher les yeux avec mon orthographe ;) 
merci


photo de l'auteur RedFeather
RedFeather
Non binaire de 26 ans
Grenoble

1 remerciement
Salut =) Hum je veux pas paraître critique ou quoi, je sais exactement ce que tu peux ressentir et que tu ne sais pas, sans doute, trop où chercher des réponses. Mais les témoignages ne seront jamais des réponses en soi, dans le sens où justement, il n'y a pas "réellement" de schéma... Nous sommes uniques, de sorte que l'équilibre que l'on trouvera entre féminité et masculinité sera unique, parce qu'il ne conviendra à personne d'autre qu'à nous-mêmes. Alors, bon je sais que c'est facile à dire, mais sache que j'ai traversé les mêmes choses, les mêmes états, les mêmes questionnements que toi. J'ai toujours eu du mal, étant gosse, avec les robes, les barbies et les histoires de princesses x) vu que j'avais une grande imagination, et que j'étais assez solitaire, je vivais beaucoup dans les rôles que je m'attribuais, toujours des garçons (et dire que je me suis quand même voilé la face jusqu'à la fac, haha). Ca a un peu évolué après, je me suis "assumé" comme tu dis en tant que fille, j'en suis une x) sans aller jusqu'au maquillage et aux talons cela dit, mais bon voilà, preuve qu'il n'y a pas de schéma. Ensuite, en arrivant à la fac et même un peu avant, les choses ont évolué de nouveau, j'ai appris qu'on pouvait être transgenre sans être pour autant transsexuel, enfin... passer aux choses sérieuses en entamant un quelconque changement physique. Je me suis posé des questions, j'en ai parlé à une psy, elle m'a demandé si je voulais me faire opérer, j'ai dit non. Alors elle m'a aidé à trouver un équilibre ailleurs. Autrement.

Les gens m'appellent monsieur, jeune homme, et ça me plait, mes amies proches m'appellent même "bonhomme" et faut dire que parfois je pense même comme un mec x) pour autant je suis bien "entre les deux". Le tout c'est de trouver l'équilibre qui te convient le mieux selon toi. Les témoignages, reportages, peuvent t'aider, te donner des pistes, mais ta façon d'être sera différente et tu dois savoir que c'est bon et que tout ira bien.
Si tu as envie d'en parler plus en détails, je reste dispo ;) Mais sache que tes choix vestimentaires ne regardent que toi, de toute façon, sois toi-même, suis tes envies. Pas un quelconque schéma, c'est encore plus angoissant de faire coller un vulgaire schéma (déjà établi pour quelqu'un d'autre que pour soi), que de trouver son style en suivant seulement ses besoins et désirs. Ca te prendra du temps, mais ose. Tu verras, ça portera ses fruits ;)

En espérant t'avoir aidé, ne serait-ce qu'un tout petit peu. N'hésite pas, si tu as besoin ou envie de parler :)
Bon courage.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Kzounette,

Je ne sais pas si ça va t'aider mais voilà ce que je peux te dire à travers mon histoire (dans les grandes lignes).

Tout petit (vers 3/4 ans), ma sœur s'amusait souvent à me déguiser en fille... quelle drôle d'idée venant de la part d'une fille lol.
Ensuite, vers l'âge de 10 ans, j'avais les cheveux longs, le visage fin, les traits plutôt féminins et  donc, bah souvent on pensait que j'étais une fille. Le " mademoiselle " je l'ai entendu souvent haha.

Déjà vers cet âge là, je pense qu'il y avait une part (inconsciente) féminine bien présente chez moi, et comme toi (mais inversement) je me sentais fille sans pour autant vouloir l'être, je n'ai jamais eu ou ressenti ce besoin.

Les années passent doucement (et très vite en même temps)...  et pendant ce temps je découvre ma bisexualité (très tôt aussi +/-12ans), je suis alors très partagé entre aimer les filles et aimer les garçons, c'était compliqué dans ma petite tête. De plus à mon époque il n'y avait pas Internet, pas de forums, de réseaux, que dalle, l'orientation sexuelle, on en parlait pas vraiment en famille ou autre. J'avais aussi de petites relations coquines avec des filles et des garçons... roh le coquins ! lol

Au début de l'âge adulte, j'étais très attiré par les filles qui avaient plus une allure de garçon mais qui n'étaient pas pour autant des " garçons manqués ", et j'étais également attiré par les garçons qui avaient eux une part féminine mais sans être des garçons efféminés.

Tout ça est bien compliqué hein...

Donc en clair, je recherche la part masculine chez une fille et la part féminine chez un garçon, je ressens parfois fortement mon côté féminin sans vouloir être une fille. Je suis un garçon et je le resterai. Aucun lien avec le genre pour ma part.

Ressens-tu la même chose, as-tu ce même besoin ?

Si oui, Je pense que tu ne dois pas vraiment être inquiète pour tout ça, avec le temps on arrive à gérer tout ça. Et aujourd'hui, je peux dire que je maitrise haha : )

Seb.

photo de l'auteur DiosMio
DiosMio
Homme de 20 ans
Le Mans
Salut :)
Alors je sais pas si ce que je vais dire peut aider
Honnêtement, on s'en fout, tu fais ce que tu veux avec ton corps.. si tu veux mettre du maquillage et des talons pendant une semaine, puis la semaine d'après t'habiller comme un garçon, ou mélanger les deux ou je ne sais quoi d'autre, peu importe. C'est nul d'être dans une case honnêtement. C'est peut être un peu hypocrite de ma part de dire ça vu que j'ai souvent peur d'être soit trop dans l'excès, soit trop dans le relâchement (je veux dire par là que dans ma façon de m'habiller, de prendre soin de moi, j'ai peur de faire trop "fille" ou de faire trop le mec limite sale, qui s'en fout de son apparence). On devrait juste faire ce qui nous plait.
Après c'est sur que tu te poses des questions, et je pense que la découverte de ta bisexualité récemment y est aussi pour quelque chose, surement parce que la société nous force à nous ranger dans un moule (du moins au départ). Je me suis aussi posé beaucoup de questions, je m'en pose encore c'est sur. Ce qu'il te faut je pense, c'est trouver des gens avec qui discuter, des témoignages comme sur ce forum comme par exemple, pour que tu vois que tu n'es pas toute seule (même si on a tout de même un parcours différent, et c'est ça qui est beau je trouve :p). Ca viendra avec le temps je pense :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci beaucoup pour ces réponses si rapides et si complètes.
Évidement le faite que sa soit très récent joue, mais j'ai l'impression de ne correspondre a aucun modèle, aucuns moules... Je doit voire dit si peu un psy ( surtout pour ma "peut être" futur opération.. Gastrostomie.... Si question n'hésitez pas a le les posez^^) eh oui je cumule... Bon en tout cas j'essaye ras d'aborder le sujet avec lui. Encore merci^^
Bonne nuit

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce n'est pas simple tout ça car la société nous mets d'entrée de jeu à la naissance dans des cases et l'éducation que l'on reçois nous enracine dans ses cases. Pour ma part, depuis mes 8 ans, j'ai toujours su qui j'étais mais impossible de le révéler à cet âge là sans que la famille ne t'envoie chez le psy ou alors les violences ou bien même les discours pour te dissuader de ton identité.
Je suis une nana née de sexe masculin et je m'identifie pas du tout aux personnes trans car je sais qui je suis mieux que d'autres et dame nature à foutu le bordel dans le package de naissance :). Tout ça pour dire qu'on peux te fournir des témoignages mais ce sera toi qui au fil de ta vie va construire ton identité, même si pour l'instant c'est le flou chez toi. Après si tu te sens bien dans les deux cas mais sans pour autant aller jusqu'à prendre des hormones pour ressembler à un garçon définitivement, il te reste quand même les habits et le maquillage peut aider si tu veux te voir garçon dans le miroir. Bref ne garde du courage car ton identité est à toi seule et personne d'autres ne peux te la modifier.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci encore pour ces réponses.
En effet la société nous place dans les cases..... Et bien que ma famille soit très ouverte je ne me vois absolument pas leur en parler, ni même réclamer des habit de garçon que je le fesait il y a 5ans :-(voilà, voilà je vais essayer de me construire a travers le comment je me sent et le comment je veux être ..

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui la famille se dit souvent ouverte mais quand il s'agit de leurs enfants, tout de suite c'est différent. J'ai été rejeté dans 1 mois environ avant qu'ils m'adressent de nouveau la parole.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui en effet je vais peut être en parler a ma cousine avec qui je suis proche

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
ça me rappelle quand j'en ai parler pour la première fois, c'été à ma cousine et c'est passer crème. J'espère que ce sera pareil pour toi, d'avoir au moins une personne très proche qui puisse te comprendre

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci

photo de l'auteur Krewella
Krewella
Non binaire de 21 ans
Paris

1 remerciement
Alors tu es sûrement non binaire et peut être bigenre car ton genre à l'air d'etre fluide entre homme et femme, ça existe, et pour l'être t'as pas besoin de passer par la chirurgie mais tu peux t'habille différemment selon ton etat d'esprit
Par exemple je suis genderfluid et dans mon armoir j'ai des habilles typiquement féminin et masculin et je met ceux qui me font sentir le mieux selon les jours/moments.
Après la dysphorie du genre tout le monde n'en a pas, certain transgenre n'ont on pas, et certains non binaire non plus, personnellement j'en ai parfois mais je fais tout pour lutter contre en m'habillant comme je le veux et faisant du sport/exercice vocaux.
Si t'as plus de questions ou veux parler de genre et de non binaire tu peux venir me parler en privé je serais ravis de t'aider ;D Bref sache que toi et oi seule peux décider de qui tu est et que ton corps (sex de naissance) ne définie pas ton genre mais seul toi le peux. :3

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
je ne sais pas si ce que je vais dire pourra t'aider mais depuis que je suis toute petite je suis masculine aussi bien dans ma façon de m'habiller que dans mon comportement, ma façon d'être et aussi de penser. Je voyais bien que ça "dérangeait" mes parents alors j'ai essayé d'être plus féminine mais je me sentais male dans ma peau alors au final je suis restée masculine et ils l'ont bien acceptés. Mais je sentais comme si il me manquait quelque chose comme si je n'étais pas totalement moi et j'ai commencé à penser à l'opération, je venais de rentrer au lycée mais je n'ai jamais osée en parler alors ça en est rester là et je t'avoue que je me pose toujours la question et je ne sais pas si un jour je trouverai la réponse ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Defois, je me sens masculine et defois feminine, mais mon coté feminine n'est pas pouser. comme je l'ai dit etant petite j'etait plus tot garcon manquer esque cela peut etre un "signe"

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai toujours été garçon manqué et je ne me suis jamais sentie féminine, après j'ai connu des personnes qui aimaient être aussi bien féminine que masculin et qui même des fois mélangeaient les deux genres alors pour moi il y a des personnes qui préfèrent être masculine d'autre féminines mais il y a aussi des personnes qui aime vivre avec les deux genres à la fois et je comprend parfaitement

photo de l'auteur Krewella
Krewella
Non binaire de 21 ans
Paris

1 remerciement
Alors être masculin plus petit n'est pas forcément un "signé" il y a des filles androgyne et tomboy qui se définisse comme fille, l'expression du genre (la manière de s'habiller/agir/parler) est différente du genre x) 

photo de l'auteur Mathcln
Mathcln
Femme de 21 ans
Sèvres
Si c'est juste une question de vêtement c'est de l'androgynie tout simplement. Après si c'est vraiment dans ta tête, accompagnée parfois de dysphories ça peut être une question de genre et dans ce cas oui tu est peut être Genderfluid. 
Je suis passée par ta phase de questionnement exactement pareil. Je me suis rendue compte que j'aimais les garcon, les filles, qu'ils soient transgenres ou cisgenres (c'est passé par beaucoup de phase de questionnement), puis j'ai commencé à ne plus me sentir à l'aise dans des vêtements trop féminins. Aujourd'hui je varie complètement selon l'humeur. Je me considère fille, complètement, sans questionnement. Mais parfois je m'habille radicalement comme un mec, et d'autres fois je porte des choses plus féminine. Rien que pour noël j'ai prévu deux tenues (une robe et une veste+chemise) selon l'humeur dans laquelle j'allais me réveiller (c'est donc la robe qui est passée). 
Mais j'ai arrêté de me poser des questions. Je ne me labelle plus comme ayant une sexualité particulière ou un genre particulier, je suis qui je suis et j'aime qui j'aime. c'est tout, pas besoin de mettre un nom dessus ^^ Mais c'est vrai que ça prend du temps de comprendre pourquoi on se sent ainsi :/

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit