Transitionner à 55 ans - que puis-je espérer ???

avatar contributeur de Betty Bee
Betty Bee
17/07/2022 à 17:35 - 17/07/2022 à 17:36

Il m'a fallu tellement de temps pour comprendre - et, surtout, accepter - que j'étais, profondément, une femme. Ou en tous cas que cela faisait un demi siècle que je crevais de ne pas en être une aux yeux des autres et aux miens. Je ne me pose plus aucune question à ce sujet, mais j'ai (sans grande surprise) peur de ce que peut impliquer une transition aussi tardive, peur de ne jamais être acceptée, de me sentir fake (pas dans le sens de "faussement trans" mais dans celui de "faussement femme" - on remercie les terfs pour leur discours si empathique), de finir ma vie seule et moquée comme une pathétique parodie de lesbienne (ce que je suis aussi profondément, même si pas strictement).

Je sais certaines d'entre vous mesdames ont transitionné tardivement... je souhaiterais avoir vos témoignages, sans fard, sur les effets de la THS et ce qu'on peut en espérer arrivé à cet âge, sur les difficultés (sociales et autres) que vous avez pu rencontrer, et globalement sur tous ceux que vous auriez aimé savoir avant de transitionner. Je ne cherches pas à être rassurée, ni à ce qu'on me dise qu'il n'est "jamais trop tard", je voudrais surtout avoir une idée raisonnablement réaliste de ce que je peux espérer, en positif comme en négatif.

NB: j'ai au moins la chance d'avoir une morphologie pas trop virile (à l'exception de la pilosité hélas), et je ne suis pas non une femme hyper-féminine, je cherches plus un passing genre tomboy ou butch.

Merci d'avance pour vos réponses, ici ou en MP si vous souhaitez conserver certains éléments privés.


Yes I know I'm queer...

avatar ancien membre
Ancien membre
17/07/2022 à 22:42 - 24/07/2022 à 00:05

supprimé

avatar contributeur de Tralalilalou
Tralalilalou
17/07/2022 à 23:28

Citation de Betty Bee #408659

Salut Betty Bee,

Tiens, c'est marrant, j'allais t'appeler et j'ai eu un contretemps : nous pourrons en parler si tu veux dès qu'on trouvera un moment en commun 😉👍


Citation de Frolix8 #408727

Waw, merci Frolix pour ce post assez exhaustif, c'est plutôt rare que ce soit exprimé aussi clairement !

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
18/07/2022 à 01:18 - 18/07/2022 à 01:37

Ce que tu peux espérer ?

Déjà une vie différente, qui n'a rien à voir ni avec ta vie actuelle ni même certainement à ce que tu imagines (dans mon cas c'est tellement mieux que ce que je croyais . . . )

Certainement (si ce n'est sans aucun doute . . ) des soucis à gérer avec ton entourage, si ce n'est ta compagne voire ta famille quand il va falloir leur expliquer . .

Tout ça peut aussi bien te mener au paradis qu'à l'enfer, il faut en avoir conscience, et ne pas se cacher non plus qu'il est beaucoup plus difficile de se lancer tardivement qu'à l'adolescence . . moi même qui me suis lancée tard ne me suis jamais fait d'illusion, il y a un bien lourd passé à gérer . . et des que je me suis lancée dans la démarche de me créer moi même, je n'ai pas pu me retenir de penser que je risquais d'etre "une gosse de vieux" . . . je me le suis tellement répétée que ça a du marcher, aujourd'hui beaucoup de mes amis (MtF, FtM, ou meme bios) ont moins de 30 ans et on s'entend super bien . . .

Ne te fais pas non plus trop d'illusion sur la THS, elle a ses effets bien sur, mais ce n'est pas elle qui fera de toi une nana bien dans ses escarpins en public (et avec une voix parfaite . . . ), mais plutôt ton sens de l'observation, tes capacités d'auto apprentissage et d'autoanalyse . . .mais quand je lis ta fiche (ou quand je te lis par ailleurs . . . ) tu sembles posséder une certaine aptitude en ces domaines

Moi même me suis lancée tardivement, dans mon milieu professionnel une transition aurait été un véritable suicide, les "petits soucis" auraient été insurmontables . . surtout à quelques années de la retraite . . . du coup j'ai encouragé mon patron à me proposer une rupture conventionnelle (tres important, si c'est lui qui propose tu peux évidemment obtenir une bien meilleure indemnité que si c'est toi qui demande . . . )

C'est ainsi que je me suis lancée à 58 ans . . . avec une démarche de type "pas à pas" et dans un esprit d'expérimentation de cet autre personnage que je sentais en moi bien davantage que dans un esprit "marche ou creve" ou "changement du jour au lendemain". Evite les idées d'obligations de résultats et ne tente jamais de te mettre "au pied du mur", autorise toi de la flexibilité . . .

Finalement c'est allé assez vite, je t'avoue que j'ai beaucoup cogité pour trouver des solutions aux difficultés que j'ai pu rencontrer, mais peu à peu les choses se sont mises en place.

Et un petit détail qui peut surprendre, même aujourd'hui je n'ai pas engagé de THS . . . ce qui ne m'a pas empêchée de constater beaucoup des effets évoqués plus haut par Frolix . . . les seins, les noisettes, etc, même le plaisir sexuel est maintenant devenu totalement différent . . quant à la sensibilité à fleur de peau, j'ai découvert ça aussi sans le moindre dopant, un jour ou j'ai soudainement (et totalement spontanément) éclaté en sanglots en pleurant de bonheur à chaudes larmes . . Autre chose aussi, dans ma lointaine jeunesse je possédais une intuition assez troublante qui avait disparu depuis longtemps, c'est en train de revenir . . .

Petit conseil que je peux te donner également si tu n'as pas encore choisi de prénom définitif, j'ai découvert que mon prénom abrégé (Stéf, pas spécialement genré) était bien pratique pour mes amis historiques qui avaient un peu de mal au début avec mon nouveau genre . . .

Certain-e-s pourront penser que j'ai un parcours assez atypique, je n'ai même jamais eu besoin de psy ni ne suis jamais passée par la moindre assoce, mais je suis loin d'etre seule dans ce cas, beaucoup de mes amies ont un parcours proche du mien, si je peux t'aider ou si tu as des questions n'hésite pas, je répondrai avec plaisir à tes MP

avatar ancien membre
Ancien membre
18/07/2022 à 11:22 - 24/07/2022 à 00:06

supprimé

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
18/07/2022 à 12:21 - 18/07/2022 à 12:53

Bien sympa en effet et surtout tres instructif de lire un résumé aussi exhaustif que celui de Frolix, et il ne faut pas non plus comprendre de mes propos précédents que je crache sur la THS, dans mon cas j'ai préféré investiguer ma capacité à (bien) vivre socialement ma féminité (et m'assurer que j'en étais mentalement capable, donc limiter le risque de finir dans une exclusion extreme ou encore un cul de sac) avant que de penser à assassiner (j'aime bien la formule) le Dédé qui était resté si longtemps en moi . . .

Comme je l'ai dit dans un autre post, je pense qu'il ne faut pas cracher sur notre passé qui contient forcément du bon et du vital à côté de souvenirs moins glorieux, l'image que j'en ai est un peu celle d'un arbre qui essaierait de verser du dévitalisant sur ses racines pour les faire disparaître. Je préfére penser que ce sont souvent les porte greffes les plus vulgaires qui peuvent souvent donner lieu aux plantes parmi les plus magnifiques . . . exemple de l'aubépine qui permet de créer de magnifiques rosiers . . . et ça n'empeche pas de tailler les mauvaises branches (dont certaines sont même nuisibles) pour optimiser le développement, j'aime beaucoup cet exemple, dans la taille des arbres les professionnels de l'arboriculture privilégient toujours dans leurs actions les idées d'harmonie et de bien être dans leur environnement pour le développent des plantes . . . bien avant la technique et l'action du sécateur

Et même la chimie des fertilisants n'est pas toujours employée à profusion, et fait même souvent l'objet de stratégies bien spécifiques . . . chez les plantes aussi il faut parfois un peu souffrir pour devenir encore plus épanouies . . .

💋 💋

avatar ancien membre
Ancien membre
18/07/2022 à 13:05 - 24/07/2022 à 00:06

supprimé

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
18/07/2022 à 13:44 - 18/07/2022 à 13:53

Citation de Frolix8 #408799

Tu sais, nos idées peuvent sembler s'opposer mais je crois qu'on est bien d'accord sur le fond, la véritable difficulté consiste surtout à trouver le bon dosage au bon moment entre couper et ne pas couper, traiter ou ne pas traiter. . . et c'est bien particulier à chacun et chacune d'entre nous, sur ce point je t'avoue que je reste tres modeste, et dans mon cas perso ce ne sont certainement pas mes idées qui ont été bonnes mais surtout la chance . . . dont celle d'avoir rencontré certaines personnes au bon moment pour me donner "LA BONNE IDEE" dont j'avais justement besoin à cet instant . . . et dans mon propre parcours, j'ai même découvert qu'une idée qui est excellente à l'instant T ne l'est plus forcément à l'instant T+N . . .

Ce que je retiens de mes amies beaucoup plus avancées que moi , c'est que notre démarche nos condamne à un parcours qui peut dans certains cas nous mener loin avec de nombreuses étapes, plus ou moins dans l'ordre l'épilation définitive, la THS, le CEC, le bistouri facial, la chirurgie maxillofaciale, la vaginoplastie, la mammoplastie . . . parfois le divorce aussi . . . ou même bien pire . . .

Et je t'avoue que j'ai beaucoup d'admiration quand vois celles qui peuvent avancer de façon naturelle, en ce sens que c'est le succes de l'étape précédente qui leur donne envie d'aller encore plus loin, tout le contraire de parcours ou ce serait justement l'échec d'une tentative précédente qui les encouragerait à une sorte de "fuite désespérée en avant avec le couteau dans le dos" . .

Et même pour des chirurgies lourdes, l'état d'esprit dans lequel on s'y rend n'est pas neutre, l'une de mes meilleures amies vient de benéficier d'une vaginoplastie (méthode greffe de colon qui est assez délicate) pour se sentir "mieux encore dans sa peau, en particulier quand elle va à la plage", et avec le soutien et l'encouragement de sa propre épouse, elle détient le record absolu de durée de rétablissement des chirurgiens qui l'ont opérée alors qu'elle a bientôt 60 ans, ce n'est certainement pas un hasard . . . et malgré sa transition et ses transformations elle est encore plus au "top" dans son activité professionnelle en étant restée dans le même poste . . .

On aimerait tant qu'il en soit ainsi pour toutes nos consoeurs . . . et pour nous mêmes aussi, car ce sont des personnes comme cette amie qui contribuent à améliorer notre image dans le "grand public" . . .

avatar contributeur Km2412
Km2412
23/07/2022 à 11:56

Bonjour,

J'arrive sur le site et j'avoue que je suis bluffée par tant de sincérité et de courage.

Il en faut pour se livrer ainsi et accepter cette partie de soi qui a si longtemps vécue cachée.

Bravo et surtout sache que je suis capable d'écouter et d'échanger. Il me faudra un peu de temps je pense pour me livrer mais j'y travaille.

Au plaisir

avatar contributeur de Carmen2203
Carmen2203
23/07/2022 à 21:32

merci merci merci à vous toutes qui me donnez des réponses aussi, Betty Bee, je suis dans le même cas que toi et me pose sensiblement les mêmes questions en voyant aussi tourner les aiguilles de mon horloge biologique, je suis aussi fermement décidée à aller au bout de ma transition mais j'avoue que le côté social et famille (j'ai deux enfants en bas âge) est ce qui me fait le plus peur.

avatar contributeur Alexandra10@
Alexandra10@
26/07/2022 à 18:34 - 26/07/2022 à 19:19

Citation de Betty Bee #408659

Bonjour mes chères consœurs

Je m'appelle Alexandra, je suis nouvelle sur le forum et j'ai lu vos témoignages, j'ai fait ma transition à 60 ans, mais que d'années perdues et de regret d' avoir laissé passer le temps, être transgenre ça ne s'invente pas, on ne se réveille pas un beau matin en se disant, je suis transgenre en ce qui me concerne d'aussi loin que je me souvienne je l'ai toujours été

mais à cette époque qui fut la mienne, on n'aborde pas le sujet de peur d'être rejeté, ou traiter de malade, heureusement les choses ont évolué, ce n'est pas que les mentalités ont complètement changées, mais c'est à nous de les faire avancer, il est temps de se faire accepter comme des hêtres humains et non comme des bêtes de foire, nous avons notre dignité, je m'insurge contre une société puritaine moraliste et critique

mes chères consœurs, nous ne somment qu'une minorité, mais qui s'agrandi, la société nous à attribuer un genre, à notre naissance, vue notre anatomie, mais, nous somment tributaire de ce que dame nature à décider pour nous et nous ne pouvons contourner sa décision à moins que d'accepter son sort

si vous êtes sûre de votre genre et après décision médicale qui n'est pas superflue ni négligeable malgré le démenti de certaine personne

et réflexion de votre part. Car il ne faut pas avoir des regrets après la transition qui est irréversible, si vous remplissez ses critères n'hésitez plus chères consœurs

aussi comme le proverbe le dit reculer pour mieux sauter alors la décision vous appartient

ne vous formalisez plus et vivez dans le corps et le genre qui est le vôtre, pas dans celui qui vous a été attribuer et décider à votre naissance.

C'est une dame d'un certain âge qui a réussi sa transition tardive, et ne regrette rien si c'est d'avoir trop hésité

Bises et courage.

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr