Virginité (puceau / pucelle) vos avis !?


Auteur : Belveline
Belveline - 30 ans
De Rennes
  il y a 2 ans


La virginité en soi ne me pose pas de problème particulièrement. Le souci c'est ce qu'elle peut engendrer. Tout d'abord la question de la volonté de cette virginité. Est-ce que c'est un choix ou est-ce qu'elle est subit ? Si c'est un choix c'est à respecter, si elle est subit il faut se demander pourquoi être encore vierge.
Ensuite je pense que dans n'importe quel couple il faut que les choses soient parlées, aussi si c'est un sujet qui n'est pas abordé très rapidement il risque d'y avoir surprise de l'autre côté (et ça renvois à la première question car si elle n'est pas annoncé c'est qu'il y a une gène et donc que ce n'est pas tout à fais un choix de vie).
Parallèlement, je dirais que rester vierge implique d'avoir une expérience sexuelle proche de 0. En effet, comment connaître les limites de son corps ou celui de l'autre s'il n'y a pas eu "entraînement". Donc si d'un côté il y a de l'expérience et que de l'autre non cela peut créer un déséquilibre.

Mais comme dans toute chose, le point névralgique est la confiance en l'autre et le respect mutuel. S'il y a ça alors rien n'est impossible.

 7 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.

Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 2 ans


Sans même parler de couple, déjà en amont la difficulté va se poser.
*hypothèse on* : Il y a le risque que cela fasse peur à l'autre de le lui annoncer. Lorsque c'est quelqu'un qu'on connait depuis peu par exemple. Et qu'on sent que c'est peut-être le bon , ''the number one''. Va-t-on prendre le risque de le faire fuir?

Et être vierge à  20/25 ce n'est pas un drame selon moi. Il n'y a rien d'anormal. Il y a beaucoup plus de vierges qu'on ne le croit dans cette tranche d'âge. Là encore la faute aux autres et à la société. La sexualité est partout donc la personne peut le vivre mal, comme un handicap, se dire que quelque chose cloche chez elle, d'autant plus si c'est subi et non un choix comme mon compatriote l'a déjà dit.
Auteur : wilden
Wilden - 23 ans
De Paris
  il y a 2 ans


Personnellement je ne trouve pas ça choquant , que ce soit par principe, conviction ou que l'on n'a jamais été en couple 

 9 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Dzaqar
Dzaqar - 25 ans
De Haute Loire
  il y a 2 ans


Perso je trouve qu'au contraire c'est un avantage, quand on vois la société qui banalise les actes sexuel que j'ai tendance à qualifier de "sauvage".

Après chacun à droit de disposer de son corps comme il l'entend.

Tout ce que je peux dire :P
Auteur : Inuit53
Inuit53 - 20 ans
De Paris
  il y a 2 ans


Personnellement, je trouve que la virginité relève de l'intimité d'une personne, donc même si je suis en couple avec j'ai pas à donner mon avis sur cette situation.
Et en soit ça me dérange pas, c'est relativement secondaire dans une relation amoureuse.

 5 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.

Auteur : yubels59
Yubels59 - 21 ans
De Redon
  il y a 2 ans


Alors, le corps est un temple, est chacune/chacun à le droit d'en disposer comme il/elle le souhaite...

Voilà, voilà !

Auteur : Nadjo
Nadjo - 35 ans
De SAINT PRIEST
  il y a 2 ans


Assez d'accord avec les autres. Chacun fait comme il l'entend avec son corps. Cela ne me choque pas qu'un personne soit vierge entre 20 et 25 ans. Personnellement, j'ai perdu ma virginité à 2 ans, et je n'en ai pas honte. Ma meilleure amie a perdu la sienne vers 30 ans. Chacun gère cela différemment. Que c soit sit ou une volonté personnelle, tant que la personne le vit bien. Je ne suis pas non plus forcément sûre que l'on soit obligée de le crier sur les toits ou de l'annoncer à son partenaire, après c'st une question que chaque personne dans ce cas doit se poser et répondre personnellement. Ca dépend de s culture, de son éducation, ....
Voilà, chacun fait comme il l'entend tant que sa respecte les libertés des autres !

 4 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 2 ans


De même, je ne trouve pas ça choquant, et je ne pense pas que ça importe. Que ce soit "voulu" ou "subi".
Auteur : anteros38
Anteros38 - 32 ans
De VOIRON
  il y a 2 ans


Le monde masculin étant obnubilé par les prouesses sexuelles, parler de sa virginité fait fuir à coup sûr.

Me concernant, je me contrefiche de ce détail, seule la personnalité m'intéresse.
La façon d'amener le sujet de la virginité, la façon d'en parler vont me donner envie de connaitre la personne davantage ou à l'inverse me faire fuir.
Tout est dans la façon d'en parler.

Et puis, soyons réalistes, une relation naissante s'arrêtant à cause d'une histoire de virginité prouve ni plus ni moins qu'aucuns sentiments n'existaient. Pas la peine de se voiler la face ;-).
Auteur : gaeyeregard
Gaeyeregard - 23 ans
De Paris
  il y a 2 ans


Il en faut plus que ça pour me choquer :p. Certaines personnes perdent leur virginité à 14 ans, d'autre à 20/25... c'est pas pour autant qu'on est meilleur ou moins bon. 

Ce que ça me ferait si mon futur petit copain était vierge ? Ma foi... encore faudrait-il que je sois au courant et puis si c'était le cas ça ne me gênerait pas. Et puis, sauf contre sa volonté, il finirait par ne plus l'être à terme. Si je devais m'arrêter à ça je serais quand même un sacré connard.  

 Ma vision de la virginité ? Qu'on est tous passé par là un jour ou l'autre. Je peux comprendre qu'une personne ne soit pas prête. Après qu'elle se l'impose au nom d'une idéologie ou d'une croyance me gaverait assez vite je pense :/. 

 11 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 2 ans


Cela ne me choque pas. Cela étant, je ne vois pas trop l'intérêt sexuel d'une partenaire vierge.
Auteur : greg686ws
Greg686ws - 41 ans
De PLOERMEL
  il y a 2 ans


Belveline a écrit : Donc si d'un côté il y a de l'expérience et que de l'autre non cela peut créer un déséquilibre.

Bah, si il y a des sentiments, je ne vois pas pourquoi.
De toute façon, chaque partenaire est différent. C'est juste un critère de plus. Personnellement si mon copain m'annonce qu'il est vierge et qu'il souhaite le faire avec moi, je me sentirai flatté de sa confiance plutôt qu'effrayé.
Et 20/25 ans, il y en a plus qu'on ne crois. C'est pas une tare.

Nadjo a écrit :
Personnellement, j'ai perdu ma virginité à 2 ans, et je n'en ai pas honte.

Heuuu, rassure nous là, il manque un chiffre quelque part non? Dis moi que tu t'es gouré.

 4 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.

Auteur : Seb75Paname
Seb75Paname - 23 ans
De Vittel
  il y a 2 ans


Il n'y a pas de honte a l'être,c'est même un plus (un avantage) comme ça a étais dis plus haut .
Après,c'est vrai que c'est plus difficile de l'avouer a son/sa partenaire ^^
Auteur : Superpositoire
Superpositoire - 25 ans
De Douai
  il y a 2 ans


J'ai 23 ans, je suis toujours vierge, franchement, je m'en fiche royalement, et je me tape de l'avis des autres.
Si mon futur copain est vierge, quelque soit l'âge, je m'en ficherais également ^^

 15 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 2 ans


Vous au moins, vous pourrez porter du blanc à votre mariage :'(
Auteur : greg686ws
Greg686ws - 41 ans
De PLOERMEL
  il y a 2 ans


Dzaqar a écrit :car j'avoue que lorsque j'y réfléchit j'ai du mal à admettre que beaucoup accepte par rapport à plusieurs choses, mais bref je vois que je me trompe ^^"


Je vais me répéter, mais je ne vois vraiment pas en quoi la virginité de l'un des deux serait un obstacle.

Si c'est dans un soucis de "performance", il faut arrêter les conneries 2 minutes. L'acte sexuel n'est pas juste une question de durée ou de positions acrobatiques et variées. Il n'y a pas de jury avec des petites pancartes pour noter la prestation technique et artistiques. On est forcément pas un cador du cul les premières fois, mais ceux qui sont tenté de fuir parce que leur futur partenaire est vierge oublient un peu vite qu'ils sont aussi passé par là. Je trouve ça assez con, et méprisable.

Si c'est le l'aspect "qui rentre dans qui ou quoi?", il y a pleins de façons différentes toutes aussi agréables les unes que les autres de faire l'amour. La pénétration n'est pas une obligation (tien, on devrait en faire un slogan de ça). Quant on a pas d'expérience, on a tendance se poser tout un tas de questions sur l'aspect pratique de "l’emboîtement". Mais franchement, ce n'est pas forcément l'essentiel.

Lorsque ce n'est pas un coup d'un soir, et que la relation veut s'inscrire dans la durée, les partenaires ont tout le temps pour apprendre à se connaitre, et ajuster leurs envies. Et un garçon vierge, même sur le tard, m'inquiétera bien moins qu'un type qui n'est même pas capable de se souvenir avec combien de mecs différents il a baisouillé la semaine dernière.

Si il y a un minimum de tendresse, de complicité, et de communication, il n'y a aucune raison pour qu'il y ait un blocage de la part d'un des deux, ou que ça se passe mal. Je comprends l'inquiétude vis-à-vis de ça, mais en y repensant, passer le permis de conduire m'a parut plus compliqué en comparaison. 

C'est terriblement cliché, mais si y'a d'l'amour, y'a pas d'problème.

 4 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Nadjo
Nadjo - 35 ans
De SAINT PRIEST
  il y a 2 ans


euh oui !!! 23 ans !!! ah ces touches....

 4 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : anteros38
Anteros38 - 32 ans
De VOIRON
  il y a 2 ans


Entièrement d'accord avec toi Greg686ws.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 2 ans


Pareil que d’autres personnes qui ont déjà répondu, je m’en fou complet. Perso je n’ai aucune de ce genre de questions, je sais que je m’adapterais forcement avec mon partenaire, s’il aime ça ou ça, qu’il n’aime pas ça ou ça, le principal c’est d’être trop bien avec la personne qu’on aime.

Déjà pour moi j’ai moins de conquêtes que certaines personnes de 20 ans et même moins, les performances sexuelles non jamais été un critère de vouloir être avec une personne en particulier. C’est avant tout pour son esprit, sa personne, pas pour son postérieure ou ses prouesses. S’il a des blocages ou des complexes (comme j’ai les miens) je le prend volontiers avec, et au contraire qu’il me fasse confiance dans ses problèmes, bah c’est plutôt kool, il y a un temps pour tout comme on dit.

Une personne qui rejèterait quelqu’un pour une question de virginité, bah fuis là oui, c’est un con(ne) qui n'a rien à faire avec toi !
Auteur : neo78
Neo78 - 52 ans
De Versailles
  il y a 2 ans


Peut être que cette personne n'a pas trouver le mode d'emploi  :$  Je pense qu'il faut lui offrir un livre de Titeuf  pour commencer B)  Sinon il y a un vrai blocage :s



Pour participer à [ Virginité (puceau / pucelle) vos avis !? ] il faut être obligatoirement inscrit