Virginité (puceau / pucelle) vos avis !?

Amour et intimité - Créé le - 54 Participations


7 remerciements
Virginité (puceau / pucelle) vos avis !?

La virginité en soi ne me pose pas de problème particulièrement. Le souci c'est ce qu'elle peut engendrer. Tout d'abord la question de la volonté de cette virginité. Est-ce que c'est un choix ou est-ce qu'elle est subit ? Si c'est un choix c'est à respecter, si elle est subit il faut se demander pourquoi être encore vierge.
Ensuite je pense que dans n'importe quel couple il faut que les choses soient parlées, aussi si c'est un sujet qui n'est pas abordé très rapidement il risque d'y avoir surprise de l'autre côté (et ça renvois à la première question car si elle n'est pas annoncé c'est qu'il y a une gène et donc que ce n'est pas tout à fais un choix de vie).
Parallèlement, je dirais que rester vierge implique d'avoir une expérience sexuelle proche de 0. En effet, comment connaître les limites de son corps ou celui de l'autre s'il n'y a pas eu "entraînement". Donc si d'un côté il y a de l'expérience et que de l'autre non cela peut créer un déséquilibre.

Mais comme dans toute chose, le point névralgique est la confiance en l'autre et le respect mutuel. S'il y a ça alors rien n'est impossible.
0

Sans même parler de couple, déjà en amont la difficulté va se poser.
*hypothèse on* : Il y a le risque que cela fasse peur à l'autre de le lui annoncer. Lorsque c'est quelqu'un qu'on connait depuis peu par exemple. Et qu'on sent que c'est peut-être le bon , ''the number one''. Va-t-on prendre le risque de le faire fuir?

Et être vierge à  20/25 ce n'est pas un drame selon moi. Il n'y a rien d'anormal. Il y a beaucoup plus de vierges qu'on ne le croit dans cette tranche d'âge. Là encore la faute aux autres et à la société. La sexualité est partout donc la personne peut le vivre mal, comme un handicap, se dire que quelque chose cloche chez elle, d'autant plus si c'est subi et non un choix comme mon compatriote l'a déjà dit.
0


10 remerciements
Modérateur
Personnellement je ne trouve pas ça choquant , que ce soit par principe, conviction ou que l'on n'a jamais été en couple 
0

Perso je trouve qu'au contraire c'est un avantage, quand on vois la société qui banalise les actes sexuel que j'ai tendance à qualifier de "sauvage".

Après chacun à droit de disposer de son corps comme il l'entend.

Tout ce que je peux dire :P
0


5 remerciements
Personnellement, je trouve que la virginité relève de l'intimité d'une personne, donc même si je suis en couple avec j'ai pas à donner mon avis sur cette situation.
Et en soit ça me dérange pas, c'est relativement secondaire dans une relation amoureuse.
0

Alors, le corps est un temple, est chacune/chacun à le droit d'en disposer comme il/elle le souhaite...

Voilà, voilà !
0

Assez d'accord avec les autres. Chacun fait comme il l'entend avec son corps. Cela ne me choque pas qu'un personne soit vierge entre 20 et 25 ans. Personnellement, j'ai perdu ma virginité à 2 ans, et je n'en ai pas honte. Ma meilleure amie a perdu la sienne vers 30 ans. Chacun gère cela différemment. Que c soit sit ou une volonté personnelle, tant que la personne le vit bien. Je ne suis pas non plus forcément sûre que l'on soit obligée de le crier sur les toits ou de l'annoncer à son partenaire, après c'st une question que chaque personne dans ce cas doit se poser et répondre personnellement. Ca dépend de s culture, de son éducation, ....
Voilà, chacun fait comme il l'entend tant que sa respecte les libertés des autres !
0

De même, je ne trouve pas ça choquant, et je ne pense pas que ça importe. Que ce soit "voulu" ou "subi".
0


1 remerciement
Le monde masculin étant obnubilé par les prouesses sexuelles, parler de sa virginité fait fuir à coup sûr.

Me concernant, je me contrefiche de ce détail, seule la personnalité m'intéresse.
La façon d'amener le sujet de la virginité, la façon d'en parler vont me donner envie de connaitre la personne davantage ou à l'inverse me faire fuir.
Tout est dans la façon d'en parler.

Et puis, soyons réalistes, une relation naissante s'arrêtant à cause d'une histoire de virginité prouve ni plus ni moins qu'aucuns sentiments n'existaient. Pas la peine de se voiler la face ;-).
0


11 remerciements
Modérateur
Il en faut plus que ça pour me choquer :p. Certaines personnes perdent leur virginité à 14 ans, d'autre à 20/25... c'est pas pour autant qu'on est meilleur ou moins bon. 

Ce que ça me ferait si mon futur petit copain était vierge ? Ma foi... encore faudrait-il que je sois au courant et puis si c'était le cas ça ne me gênerait pas. Et puis, sauf contre sa volonté, il finirait par ne plus l'être à terme. Si je devais m'arrêter à ça je serais quand même un sacré connard.  

 Ma vision de la virginité ? Qu'on est tous passé par là un jour ou l'autre. Je peux comprendre qu'une personne ne soit pas prête. Après qu'elle se l'impose au nom d'une idéologie ou d'une croyance me gaverait assez vite je pense :/. 
0

Cela ne me choque pas. Cela étant, je ne vois pas trop l'intérêt sexuel d'une partenaire vierge.
0

Belveline a écrit : Donc si d'un côté il y a de l'expérience et que de l'autre non cela peut créer un déséquilibre.

Bah, si il y a des sentiments, je ne vois pas pourquoi.
De toute façon, chaque partenaire est différent. C'est juste un critère de plus. Personnellement si mon copain m'annonce qu'il est vierge et qu'il souhaite le faire avec moi, je me sentirai flatté de sa confiance plutôt qu'effrayé.
Et 20/25 ans, il y en a plus qu'on ne crois. C'est pas une tare.

Nadjo a écrit :
Personnellement, j'ai perdu ma virginité à 2 ans, et je n'en ai pas honte.

Heuuu, rassure nous là, il manque un chiffre quelque part non? Dis moi que tu t'es gouré.
0

Il n'y a pas de honte a l'être,c'est même un plus (un avantage) comme ça a étais dis plus haut .
Après,c'est vrai que c'est plus difficile de l'avouer a son/sa partenaire ^^
0


15 remerciements
J'ai 23 ans, je suis toujours vierge, franchement, je m'en fiche royalement, et je me tape de l'avis des autres.
Si mon futur copain est vierge, quelque soit l'âge, je m'en ficherais également ^^
0

Vous au moins, vous pourrez porter du blanc à votre mariage :'(
0

Dzaqar a écrit :car j'avoue que lorsque j'y réfléchit j'ai du mal à admettre que beaucoup accepte par rapport à plusieurs choses, mais bref je vois que je me trompe ^^"


Je vais me répéter, mais je ne vois vraiment pas en quoi la virginité de l'un des deux serait un obstacle.

Si c'est dans un soucis de "performance", il faut arrêter les conneries 2 minutes. L'acte sexuel n'est pas juste une question de durée ou de positions acrobatiques et variées. Il n'y a pas de jury avec des petites pancartes pour noter la prestation technique et artistiques. On est forcément pas un cador du cul les premières fois, mais ceux qui sont tenté de fuir parce que leur futur partenaire est vierge oublient un peu vite qu'ils sont aussi passé par là. Je trouve ça assez con, et méprisable.

Si c'est le l'aspect "qui rentre dans qui ou quoi?", il y a pleins de façons différentes toutes aussi agréables les unes que les autres de faire l'amour. La pénétration n'est pas une obligation (tien, on devrait en faire un slogan de ça). Quant on a pas d'expérience, on a tendance se poser tout un tas de questions sur l'aspect pratique de "l’emboîtement". Mais franchement, ce n'est pas forcément l'essentiel.

Lorsque ce n'est pas un coup d'un soir, et que la relation veut s'inscrire dans la durée, les partenaires ont tout le temps pour apprendre à se connaitre, et ajuster leurs envies. Et un garçon vierge, même sur le tard, m'inquiétera bien moins qu'un type qui n'est même pas capable de se souvenir avec combien de mecs différents il a baisouillé la semaine dernière.

Si il y a un minimum de tendresse, de complicité, et de communication, il n'y a aucune raison pour qu'il y ait un blocage de la part d'un des deux, ou que ça se passe mal. Je comprends l'inquiétude vis-à-vis de ça, mais en y repensant, passer le permis de conduire m'a parut plus compliqué en comparaison. 

C'est terriblement cliché, mais si y'a d'l'amour, y'a pas d'problème.
0

euh oui !!! 23 ans !!! ah ces touches....
0


1 remerciement
Entièrement d'accord avec toi Greg686ws.
0

Pareil que d’autres personnes qui ont déjà répondu, je m’en fou complet. Perso je n’ai aucune de ce genre de questions, je sais que je m’adapterais forcement avec mon partenaire, s’il aime ça ou ça, qu’il n’aime pas ça ou ça, le principal c’est d’être trop bien avec la personne qu’on aime.

Déjà pour moi j’ai moins de conquêtes que certaines personnes de 20 ans et même moins, les performances sexuelles non jamais été un critère de vouloir être avec une personne en particulier. C’est avant tout pour son esprit, sa personne, pas pour son postérieure ou ses prouesses. S’il a des blocages ou des complexes (comme j’ai les miens) je le prend volontiers avec, et au contraire qu’il me fasse confiance dans ses problèmes, bah c’est plutôt kool, il y a un temps pour tout comme on dit.

Une personne qui rejèterait quelqu’un pour une question de virginité, bah fuis là oui, c’est un con(ne) qui n'a rien à faire avec toi !
0

Peut être que cette personne n'a pas trouver le mode d'emploi  :$  Je pense qu'il faut lui offrir un livre de Titeuf  pour commencer B)  Sinon il y a un vrai blocage :s
0

Il y a tellement de personnes qui sont vierges à 24 ans il n'y a rien de grave la dedans mais effectivement si le vierges en question veut passer à l'acte je trouve que c'est mieu de prévenir son copain . Juste pour que l'autre le rassure . Et que cela ce fasse en douceur.
0

Mon copain l'est toujours à 20 ans, ça fait quelques mois qu'on est ensemble. Y'a rien de genant ou embarassant à ça. Chacun ses raisons et son rythme.
0

Pensez-vous que l'orientation sexuelle joue sur l'âge auquel on perd sa virginité? 
0

Pas l'orientation en elle-même, mais l'âge à laquelle on la découvre, probablement, oui.

Si par exemple tu es une femme homo et ne le réalise pas tout suite, tu ne seras pas attirée par les hommes, et ne te sentira pas non plus attirée par les femmes (tant que tu ne te l'avoueras pas), ce qui risque donc de retarder tes premières rencontres. C'est comme ça que je conçois la chose.
0

De mon point de vue, un mec toujours vierge passé un certain âge montre qu'il y a "anguille sous roche", c'est-à-dire qu'il y a un truc qui a repoussé tous les candidats à l'acte sexuel avant moi. Donc je me méfie et je mets une petite distance avant de trouver, surtout si le mec est mignon c'est suspect. Après ça peut tout simplement être une acceptation tardive de son homosexualité (ce qui est assez fréquent).

Inversement, un mec qui s'est fait dépuceler à 12 ans et qui a une énorme expérience sexuelle à 18 ans, là je ne me méfie même plus, je laisse directement tomber.
0

Pour répondre aux questions posées: ça ne me choque pas/ça m'est égal s'il l'est ou non et je ne pense rien de spécial de la virginité. 
0

je ne sais pas, avant 20 ans beaucoup de gays ne l'ont pas fait, (car ce n'est pas pareil quand on est hétéro, on peut sortir ouvertement avec quelqu'un), il suffit de ne pas avoir fait son coming out pour qu'il y ait un blocage.

Moi ça ne me dérangerait pas, après le seul truc gênant, c'est qu'on dit toujours "le premier n'est pas le bon" du coup vu que l'on est son ''premier'', bah on ne sera pas le bon pour lui/elle, c'est juste ça qui me fait rire, mais sinon je crois qu'on s'en fiche ... ce n'est pas une honte, parfois certains veulent absolument coucher avant ''16 ans'' sinon c'est la ''honte'', mais la honte de quoi ? On vit vraiment dans une société bizarre, je crois que ma grand mère a attendu le mariage avant de coucher c'est pour dire !!

A mon avis c'est plus un problème culturel qu'autre chose
0


1 remerciement
Regenis, je pense que tu fais fausse route !

On peut être vierge passé un certain âge faute d'avoir rencontré l'amour.
A moins que tu ne considères comme obligatoire le passage par un certain nombre de plans culs avant la construction d'une vraie relation.
Car franchement, rencontrer des personnes intéressantes est loin d'être évident.
0


8 remerciements
Il n'y a pas d'age pour avoir son premier rapport sexuel. Pour ma part le premier et le dernier étais l'année de mes ? bon en écrivant j'ai un doute si c'est 23 ou 24 ans lol je suis peut-être redevenu puceau depuis le temps.
Après de toute façon il faut bien une première fois, le mieux est lorsqu'il y a de l'amour. Le problème est de trouver le bon partenaire qui n'est pas l'a juste pour te dépuceler. 
0

Citation de Anteros38 : On peut être vierge passé un certain âge faute d'avoir rencontré l'amour. A moins que tu ne considères comme obligatoire le passage par un certain nombre de plans culs avant la construction d'une vraie relation. 

Je suis d'accord avec toi, les gens qui attendent le prince charmant pour lui offrir leur virginité, ça ne me choque pas. Mais y-a-t-il vraiment beaucoup de gens qui font ça ?
0

Moi je trouve ça très honorable! C'est si rare dans ce monde de plan cul. Je préfère largement un puceau qu'un mec superficiel qui s'es fait toute la ville, mais LARGEMENT. Il n'y a aucun honneur, aucune grandeur a coucher de tous les cotés. 
0

De toute façon d'un partenaire à l'autre, tout est parfois à ré-apprendre...
et l'idée de me dire "ouais j'ai envie de cette personne mais est-ce qu'au moins elle a déjà eu des conquêtes avant ?" me semble assez étrange... A moins qu'on veuille m'en parler, ça ne me regarde pas, en fait.

L'idée de "si il/elle n'a jamais couché, c'est qu'il y'a anguille sous roche", ça fait un peu "cette belle voiture ne trouve pas acheteur, il doit y avoir un vice caché", alors que bon on ne parle pas d'un produit qu'un client rejette, mais de deux personnes qui n'ont pas eu forcément envie en même temps. Si sa se trouve, c'est la personne vierge qui n'a pas encore accepté de "candidats" (pas forcément dans l'attente du prince charmant, d'ailleurs, si le feeling n'y étais juste pas).
0


33 remerciements
Administrateur
Personnellement ça ne m'attirerait pas trop de pression etc xD
0

J'approuve les commentaires précédents sur le fait qu'être encore vierge passé 20 ans n'est en aucun cas une honte, loin de là. [petit pavé en approche, décidément je suis inspirée dernièrement...]

Après, chacun a sa vision de la virginité : pour certains c'est un fardeau dont il faut se débarrasser le plus tôt possible pour être parfaitement épanoui, pour d'autres c'est quelque chose de précieux qui ne se donne pas à n'importe qui. (Après, il y a la 3è catégorie, ceux qui s'en foutent : si l'occasion se présente, ok, sinon bah 'ranafout' comme on dit...)

De plus, une amie à moi (qui était dans une situation extrêmement délicate vis-à-vis de ça, mais que je n'étalerai pas) m'a confié que pour elle, perdre sa virginité était avant tout une question de confiance. Argument que j'approuve totalement.

Enfin, petite expérience personnelle : lorsque j'avais avoué être encore vierge à mon (maintenant) ex (le sujet est arrivé dans une discussion totalement banale) (il y a trois ans environ), il n'étais pas surpris, mais était mitigé : d'un côté ça lui mettait la pression, parce qu'il se disait qu'il allait devoir tout faire pour que ça se passe le mieux possible, que je n'en sois pas traumatisée, et d'un autre, il se sentais 'honoré' de pouvoir être 'The One' et de pouvoir m'apprendre l'art de l'Amour Charnel. (Si je puis m'exprimer ainsi)
Enfin au bout du compte, on ne l'a pas fait, on s'est séparés et depuis je ne suis toujours pas passée à l'acte, par choix.

Je n'attend pas l'homme parfait ou la femme parfaite, mais juste le déclic. Ce sentiment inexplicable qui nous fait dire "L'autre a envie et moi aussi, je veux franchir le pas."

En résumé, j'ai 21 ans, toujours vierge, je l'assume pleinement, (mais je n'irai pas le crier sur les toits, hein) et j'ai quelques amies de mon âge qui sont exactement dans le même cas.
Et si je passais à l'acte avec une personne qui l'est aussi, je n'en penserai pas grand chose si ce n'est qu'on découvrirait tout ensemble en même temps, ce qui est une belle chose, aussi.
0


29 remerciements
Wiloooo : Personnellement ça ne m'attirerait pas trop de pression etc xD

Ouais c'est mine de rien une responsabilité de dépuceler quelqu'un

De base un mec vierge en soi c'est pas choquant.
Mais oui j'aurai beaucoup de mal si je suis son premier, trop de responsabilité XD
0

Il faut bien les initier un jour ou l'autre ces personnes-là. xD
0

Bwarf, non ça ne me choque pas, après ça ne me dérangerait pas que mon petit copain/copine le soit, on l'est tous jusqu'à un moment donné. :)
0

Bwarf, non ça ne me choque pas, après ça ne me dérangerait pas que mon petit copain/copine le soit, on l'est tous jusqu'à un moment donné. :)
0


2 remerciements
Que quelqu un soit puceau a 20/25 ans ne me dérange/choque pas.
Que mon copain le soit ne me derange pas non plus au contraire , au contraire , j aurais plutot tendance a preferer une personne avec aucune ou peu d experience a une personne qui a enchainé les plans.
0


2 remerciements
Je trouve pas qu'il y ait quelque chose de choquant, quelque soit l'âge en fait. Même si c'est mon partenaire, ça m'est égal, je l'aime pour son caractère avant tout, pas pour son comportement sexuel, donc ça changera rien qu'il ne l'ait jamais fait ou au contraire fait plein de fois avant de me rencontrer :) 
0


1 remerciement
Je ne trouve pas ça choquant et j'en suis la preuve vivante ! ^^
Pour moi le sexe est indissociable de la vie de couple : je pense que c'est un "cap" qui arrive après que deux personnes amoureuses ayant des sentiments réels aient apprises à se connaitre et souhaitent se découvrir mutuellement sur un plan plus intime, plus charnel.
Bien sur cet avis est personnel et n'engage que moi ! ^^ Mais résultat pour moi, 20 ans et n'ayant jamais trouvé une personne avec qui bâtir une relation amoureuse, cela ne me choque pas d'être puceau/pucelle à 20-25 ans puisque c'est ma réalité (et je le vis très bien !) :)
0


2 remerciements
Guigui a bien résumé l'idée, il faut pas se sentir mal de ne pas l'avoir "encore" fait, le tout c'est d'apprécier le moment avec la bonne personne, sans non plus se précipiter de le faire "pour le faire", ça viendra naturellement si ça colle bien avec son amoureux (se) ! :) 
0

Quand mon ex petit copain ma dit qu'il étais vierge juste avant l'acte je ne l'ai pas mal pris, il croyais que j'allais mal le prendre alors qu'on a tous eu une première fois
0

Organisé z bien résumer le truc, une personne sans expérience appréciera le moment alors que les personne qui on enchaîner les plans voudrons le plus souvent  aller plus loin
0

Débat intéressant que je fais remonter... Moi non plus, cela ne me dérangerait pas du tout.

Après, il y a un point qui n'a pas été défini, c'est le critère objectif pour distinguer vierge et non-vierge.
Pour les gays, il y a une "double" virginité à perdre, si vous voyez ce que je veux dire... lol. Et que dire des personnes qui ne pratiquent pas l'acte à proprement parler, et s'en tiennent à ce qu'on appelle "préliminaires"... il y en a plus qu'on ne le croit.
Grande question de fond... :D
0


3 remerciements
Un âge maximum ? Nan pas vraiment de choque particulier Ca me choquerai plus si quelqu'un de 14 ans déclarait sans remord ne plu etre vierge !

Si mon partenaire était vierge ? Aucun choqué non plu, en effet nous sommes tous un jour où l'autre passer par là.

Voilà voilà ;)
0


41 remerciements
Pluton86,
« Pour les gays, il y a une "double" virginité à perdre, si vous voyez ce que je veux dire... lol. Et que dire des personnes qui ne pratiquent pas l'acte à proprement parler, et s'en tiennent à ce qu'on appelle "préliminaires"... il y en a plus qu'on ne le croit.
Grande question de fond »

Apparemment c’est LA grande question avant la question de fond, qui refait surface aujourd'hui.

En son temps il a fallu vérifier plusieurs fois celle de Jeanne d'Arc pour bien se convaincre qu’elle était pucelle, c’est dire. Il existe encore actuellement des pays où une femme non mariée doit produire un certificat de virginité pour travailler dans la fonction publique. Et dans certaines familles pour sécuriser le mariage, car il y a encore trop d’arnaques au sang de poulet.
Ne me demandez pas pourquoi, je souligne juste l’importance de la chose.

Le comment est plus intéressant.

Les filles n’étant pas mon domaine de compétence je ne fais de répéter ce qu’on dit, apparemment pour vérifier que la voiture est neuve il suffit de regarder si le capot n’a pas été soulevé. Je ne vais pas rentrer dans le détail des incertitudes, et possibilité d’arnaques des vendeurs. Disons que dans le principe c’est simple.

Pour les mecs c’est plus compliqué parce que le besoin ne s’est pas fait sentir, et n’est pas prévu par conception. On ne peut pas compter sur l’examen du capot, il est secoué par le propriétaire dès qu’il a cinq minutes à perdre. En plus il y a des pays où ils ont pris l’habitude de rouler le moteur à l’air, sans doute à cause du climat chaud. Bref pas grand-chose à attendre de cet examen, ni du moteur sauf si vraiment il présentait des signes visibles d’usure.

Mais on est pas pour autant dépourvus.

Surtout ne pas se fier à la marque, le luxe ne garantit plus rien sauf le prix.
On peut déjà regarder le nombre de kilomètres au compteur, plus le chiffre est élevé plus la probabilité est grande que le véhicule soit d’occasion. Attention tout de même l’arnaque au kilométrage est fréquente.
Ensuite on peut examiner la carrosserie sous tous les angles : les cabossages ne sont jamais bons signes. Mais la aussi des risques d’arnaque, c’est comme les barquettes des supermarchés plus le frais est valorisé plus les vendeurs sont tentés par le reconditionnement après la date de péremption.
Enfin on y pense pas assez, le contrôle technique peut révéler des passagers clandestins, tellement minuscules qu’on ne peut pas les voir à l’oeil nu. C’est jamais bon signe sur la fraîcheur, et puis surtout ils peuvent se multiplier si on ne s’en préoccupe pas.

De rien, c’était avec plaisir ^^

Ah si avant que j’oublie, le peintre Paul Gauguin s’est intéressé en 1891 à la perte de pucelage féminine en environnement breton :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Virginité#/media/File:Gauguin_Perte_pucelage.jpg
Pluton86, « Pour les gays, il y
0

Salut, j'ai 20 ans et moi aussi je n'ai encore jamais été en couple.

Et je le vis très bien, je ne me précipite pas pour rencontrer dans un couple qui ne dure pas longtemps.

Un peu aussi car je ne me donne pas vraiment les moyens d'être pret pour vivre ce genre d'expérience.

Je ne différentie pas 2 personnes pour leurs expériences en couple mais plus pour leur personnalité.

Bonne journée
0

Je ne savais même pas qu’en soi, cela pouvait être un problème pour le ou la partenaire. On en apprend tous les jours. Au contraire, je croyais que c’était plutôt valorisé et prisé. Faites l’expérience de mettre le mot « vierge » ou « virgin » dans votre pseudo sur un site de rencontre pour ensuite constater que votre bal est pleine à craquer. Pour beaucoup de gens, c’est un aphrodisiaque ^^. L’instinct chasseur du mâle est titillé en quelque sorte :) et pour les filles, c’est plutôt un symbole de pureté de la partenaire.

Je réalise d’ailleurs que peut-être, les vierges attirent davantage les hommes dits « actifs », tandis que les « passifs » aimant la sodomie fantasment beaucoup moins (voire pas du tout) sur un partenaire vierge. La préférence sexuelle jouerait ainsi un rôle dans la représentation fantasmatique qu'une personne se fait d’un partenaire (potentiel) sans expérience.
0


41 remerciements
Ennethousias,
"L’instinct chasseur du mâle est titillé en quelque sorte"
"Je réalise d’ailleurs que peut-être, les vierges attirent davantage les hommes dits « actifs », tandis que les « passifs » aimant la sodomie fantasment beaucoup moins (voire pas du tout) sur un partenaire vierge."

Peut être le degré élémentaire de la condition masculine : jeune il doit faire au plus vite ses preuves, puis pour une transmission préférentielle de ses gènes il doit s'assurer l'exclusivité de tout ce qui est peu ou prou féminin .

Cette contrainte masculine de devoir trouver du vierge tout en le déflorant serait la quadrature du cercle, si les femelles ne rataient pas une occasion de laisser approcher un jeune dès que le vieux mâle dominant à le dos tourné.
Tout en restant jalouses entre elles.
Finalement la nature est bien faite, mais elle a embarqué les scènes de ménages dans la reproduction sexuée...

Cela semble pouvoir être corrigé culturellement.

Dans les organisations matriarcales il n'était pas question de laisser les males exprimer leur instinct, c'est madame qui décidait quand et où et avec qui elle s'accouplait. Et elle n'avait pas pour autant intéret à ce que le male soit inexpérimenté, elle les laissait si nécessaire se battre entre eux.
Plus besoin de virginité, mais cela demandait sans doute plus de patience ^^
0




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit