Avez-vous envie d'aimer ? (débat)

Place aux débats


photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement
Avez-vous envie d'aimer ? (débat)

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Salut tout le monde =)

Je suis tombé sur cet article aujourd'hui. Je voulais vous le partager parce que je trouve qu'il fait beaucoup écho à mon expérience vis-à-vis de la vie amoureuse, et des hommes que je rencontre en face de moi.

Je voulais vous proposer de le lire et d'en discuter: https://www.psychologies.com/Couple/Seduction/Tomber-amoureux/Articles-et-Dossiers/Re-tomber-amoureux/Avons-nous-vraiment-envie-d-aimer#utm_source=Cabestan&utm_medium=NL_Actu&utm_campaign=20190128_WEB_NL_Actu

êtes-vous d'accord ? Partagez-vous aussi les sensations évoqués ? Non ? Pourquoi est-ce que la réalité serait à l'opposé de l'article ?

Je pense que c'est un sujet intéressant merci ;-)

Loversity


0

photo de l'auteur Jeanne00
Jeanne00
Femme de 57 ans
LORIENT

Salut tout seul ^^

Je prendrais le temps de lire l'article (survolé) . Malgré tout j'ai une envie subite de dire qu'Aimer est une Réciprocité . Sans elle , c'est un sac de noeuds assuré .


0

photo de l'auteur Jeanne00
Jeanne00
Femme de 57 ans
LORIENT

Plus précisément , le terme envie dans le titre ne me parait pas adéquat . C'est un besoin vital , à moins d'être psychopathe . Dans la réciprocité , pour une relation saine . Qu'elle soit amicale ou amoureuse ... Sinon , à quoi bon ?! Quoi de bon , sans elle ?!


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

bonsoir,

merci pour ta contribution. tu as l'air de penser à des sentiments synchronisés, je crois que c'est rarement le cas donc dans un duo il en faut bien un qui commence ? x)


0

photo de l'auteur Jeanne00
Jeanne00
Femme de 57 ans
LORIENT

A moins d'être dans un consumérisme sexuel , je crois fortement à la réciprocité des sentiments^^pour qui souhaitent , espèrent encore , une belle histoire :)


0

photo de l'auteur Atakris
Atakris
Homme de 36 ans
Strasbourg

Promis je lirai l'article plus tard, je dois me présenter en ville bientôt..

Bon, rapidement..

L'amour...

Ah.. Ce sentiment qui nous laisse dans un état de transe hébété constemment, de jour comme de nuit..

L'envie d'aimer est évidemment important dans une composante de réciprocité, totalement d'accord avec cette façon de penser.

Le développement de l'existence d'un être-humain le rend obligé d'aimer, au moins une personne (avec ou sans relations autres que platoniques).

Sans amour, la vie est triste.

Avec, la vie est compliquée, mais on se sent léger, intouchable..

L'envie d'être aimé serait plus juste, car si l'on a cette envie, on peut nous-mêmes la transmettre sans aucuns problèmes si il y a de la complicité partagée..

Moi je ne considère pas aimer comme un cadeau, mais un fardeau si il n'est pas réciproque..

Car un amour non réciproque fait vraiment mal, est destructeur, dévastateur pour le coeur de celui ou celle qui aime..

Alors envie d'aimer.. Oui.. Mais pas à n'importe quel prix !

Je n'ai pas lu ton article, je le lirai, et reviendrai ce soir synthétiser ce que j'en aurai tiré, et par avance.. Je parle en ma philosophie de l'amour pas de la philosophie de tout le monde !


0

photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Var

On peut se poser la question de l'envie d'aimer... au fond cela pourrait expliquer pourquoi nous sommes si nombreux en quête d'amour sans jamais le trouver.


0

photo de l'auteur Jeanne00
Jeanne00
Femme de 57 ans
LORIENT

Bonjour Romangel :)

Peut être est ce l'envie d'être aimé(e) , dans ce cas ? Indécollable de celle d'aimer aussi . Sans quoi rien n'est viable , non/oui/chais pas ?

Je m'interroge ... ^^


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

bonjour ! =) merci pour vos réponses.

je comprend tout ce que vous dites.être aimé est une idée merveilleuse, mais qui me frustre légèrement car je le trouve un brin passive ?

ça veut dire qu'on est dans l'attente que l'autre fasse le premier pas, et qu'il réponde à notre besoin.

ça veut dire que pour toute personne qui veut être aimée, il faut en face une personne qui a envie d'aimer ?

donc ma question marche toujours... ? ;)


0

photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Var

Qu'est-ce qu'aimer ?

Si l'amour est à sens unique effectivement nous pouvons dissocier aimer d'être aimer.

Si l'amour est conceptualisé comme un échange de sentiments, alors cela reviendrait au même.

Quelles notions derrière le fait d'aimer. (L'être est-il inclus ou est-ce une option ?)

Peut-être que chacun a sa définition de l'amour... et de son investissement.

L'article est très sympa, merci ^^


0

photo de l'auteur Jeanne00
Jeanne00
Femme de 57 ans
LORIENT

Ah ah , la passivité^^

D'ou le choix de la Réciprocité :))

(- + - = +)

Si on y réfléchit , c'est pas faux^^

Oups ...

(+... + ... += tout pareil)^^

(si on m'avait dit qu'un jour je me servirais des maths sur un tel sujet - rires)


0

photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Var

En relation humaine, l'absence de relation n'aboutira pas à une relation. Mais s'il doit y avoir du positif, c'est que cette absence de relation, puisque personne ne s'investit, ne fait pas souffrir puisqu'elle n'existe pas.


0

photo de l'auteur mimoza
Mimoza
Homme de 46 ans
PAU

Ton article est interressant Loversity. J'ai été en particulier interpellé par le fait de trop chérir les enfants, qui en ferait des adultes non capables d'etre receptifs à l'amour.

Perso je vois l'amour étroitement lié au désir, comme l'article le décrit. Le désir s'amenuisant, l'amour doit se développer à mesure.

En outre, je vois ça comme des ondes magnétiques qui sont émises par la personne en demande ( encore faut-il savoir les émettre) et qui sont captées ou pas par les autres ( en fonction de leur attentes propres ). Ensuite c'est une histoire de volonté de l'un, de l'autre ou mieux encore, des deux. Mais alors que le désir est non calculé, l'amour va l'etre, meme si l'on en a pas tjs conscience. c'est alors un équilibre à maintenir entre les attentes de chacun (ce qui était moins le cas auparavant, car les besoins materiels à l'union remplaçaient les attentes affectives actuelles).


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

« aimer, c'est regarder ensemble dans la même direction ».

corrigez moi si je me trompe, mais on dirait que vous parlez d'amour de façon exclusivement partager.ou commune... je dis pas que c'est mal, c'est très beau comme idée, ça fait envie.

de mon expérience, je pense à quelque chose de l'ordre de « tomber amoureux»., vous voyez l'idée ?

développer une vie amoureuse qui commence à naitre en.notre for intérieur, rien qu'à nous. avant de le « proposer » à la relation !? ;)


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

avez vous envie de développer des sentiments d'attirance et d'affection pour vos rencontres ? ;)


0

photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Var

Donc avons-nous envie de tomber amoureux ?

Transformer un regard, en envie, de cette envie naitra un flirt, des mots, des gestes...


0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Hola.

Envie. Je ne pense pas que ce soit une réelle envie. Je ne suis pas forcément en quête d'affection. Ma seule quête c'est celle du savoir ce qui me motive le plus car je suis très curieux :). Pour l'amour si ça nous tombe dessus tant mieux sunon tant pis.


0

photo de l'auteur Keiros
Keiros
Femme de 29 ans
Clermont-Ferrand

Parfois je me demande si la vie n´est pas un long apprentissage ( ou un long réapprentissage ) du fait de s´aimer soi même, aka faire des choses que l´on aime et se respecter.

Je ne sais pas encore s´agissant du grand amour, mais personnellement toutes les personnes que j´aime vraiment dans ma vie et réciproquement, et bien cela s´est fait sans aucun calcul ou même sans aucune raison rationnelle.

Je les aime, je ne sais pas pourquoi spécifiquement, mais c´est juste là et j´ai l´impression que ça a toujours été là.

Je ne sais pas encore si on peut " avoir envie d´aimer " car quand on aime on le fait sans s´en apercevoir. Et réciproquement on peut être aimer sans s´en rendre compte.

Pour moi l´amour c´est lorsque deux personnes / ou êtres / dégagent une joie particulière lorsqu´elles sont au contact l´une de l´autre. Ca se voit dans leurs yeux, leurs sourires etc ..

En tout cas j ai trouvé l´article intéressant, et c´est une bonne idée de lancer un débat sur ce sujet.


0

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Je cite ton article : "Je me sens bien en étant seule et, de toute façon, je n’ai pas le temps. » Entre le travail, les sorties avec les amis, les cours de Pilates, il ne lui reste pas beaucoup de place. D’ailleurs, Sophie, 35 ans, dit qu’elle est heureuse comme ça."

C'est toute la question de l'attachement.

Si ses parents ou l'état s'y substituant ne s'étaient pas attachés à elle quand elle était petite, c'est-à-dire probablement plus de la moitié de son âge actuel, elle n'aurait pas survécue. Si elle ne trouve pas une méthode ou si l'état ne s'y substitue pas, elle ne survivra pas la dernière partie de sa vie, où elle redeviendra au mieux une enfant. On peut supposer que son autonomie actuelle repose essentiellement sur l'argent de son travail, trouvé grace à l'éducation fournie probablement gracieusement par sa famille, son clan, sa commune, sa région, son pays, ou par mutualisation des risques avec d'autres personnes gagnant leur vie. Elle a le sentiment d'être autonome à l'équilibre : Carpe diem quam minimum credula posterola cigale, cueille le jour présent sans te soucier du lendemain, chante tout l'été. Mais cet équilibre est précaire : il existe une nécessité d'attachement.

Ceci étant on connait aussi les limites de l'attachement : il n'est pas indéfectible quand il n'est pas filial (encore que même dans ce cas...), doit être cultivé tous les jours comme tout ce qui relève du vivant, et n'est jamais éternel.

Cette nécessité d'attachement correspond-elle exactement au besoin d'aimer ? A mon avis non, l'amour est un processus plus large qui inclut généralement aussi des besoins de sexualité et des besoins culturels, toutes choses qui ont conditionné l'adaptation des humains à leur environnement jusqu'à présent.

Bien entendu la société a pu s'accomoder et même parfois favoriser des minorités de renonçants à la sexualité, à l'élevage des enfants, et même à toute vie sociale, mais dans ce cas elle les a toujours nourri et protégé, et ce faisant n'a jamais renoncé à leur attachement.

Et il a été plusieurs fois tenté au cours de l'histoire de concevoir et élever des enfants sans attachement, ainsi que des adultes seulement attachés à une idéologie. La science actuelle nous permettrait même déjà de les cloner, et je ne vois pas pourquoi on ne parviendrait pas à terme à concevoir des vagins artificiels ou bioniques en isolant l'organe. Mais force est de constaté que cela n'a jamais vraiment été une réussite, ils ont toujours fini par se massacrer entre eux après avoir massaccré les autres. D'ailleurs bien souvent ce n'étaient que des façons déguisées de les utiliser pour prendre le pouvoir, les dirigeants prenant bien soin de perpétuer prudemment leur lignée de façon on ne peu plus traditionnelle.

Bref j'ai beau tourner la question dans tous les sens, je ne vois pas comment on peut se passer de ces contingences humaines affectives, de ces besoins d'amour et attachement. L'autisme n'est pas encore très au point. Par contre la parasitage l'est parfaitement, on peut sucer un hote parce s'il est attaché à nous pour raison x ou y. Ca c'est vieux comme le monde, habituel dans la nature, même chez les insectes sociaux (à tel point qu'ils ont eux-aussi prévu des forces de l'ordre pour les éliminer sans pitié ^^).

D'où l'idée périodiquement émergeante d'obliger les gens à s'attacher en leur interdisant toute option déviante, tels que les amours déviant, les procréations déviantes, les élevages d'enfants déviants, etc, etc. Je l'évoque car l'idée est de nouveau dans l'air du temps, y compris chez des jeunes politiques, mais elle souffre d'avoir été préchée par des prophètes datant de la fin de l'antiquité. A mon avis cela aura du mal à mobiliser sans l'émergence de prophètes contemporains.

Bref tout ce pavé pour dire que le besoin d'aimer n'est pas complétement mort, il bouge encore ^^


0

photo de l'auteur Eonnars
Eonnars
Homme de 23 ans
Perpignan

Bonjour bonjour ^^

Tout d'abord merci pour cet article très intéressant ^^

Cependant je trouve très réducteur de ne traîter l'amour que sous un angle phychologique, ou du moins scientifique.

L'amour n'est pas une science exacte et donc en toute logique le fait d'aimer non plus.

L'être humain est très complexe, et c'est en grande partie à son imprévisibilité.

Et l'amour selon moi est en grande partie lié à cette part d'imprévisibilité.

Si je devais parler d'amour je pense ( et peut être est-ce du à la corruption que Disney à eu sur moi 😂 ), que je ne chercherais pas de réponse universelle. On as tous notre sensibilité, notre conception de l'amour et de ce qu'on en attend.

Parfois, il est inutile de chercher des réponses car elles ne nous apporteraient au final rien de plus que les questions elles-mêmes.

L'être humain étant un animal sociable évidement qu'il a envie d'aimer et ce même inconsciement mais est ce que l'important c'est de ce demander si on en as envie ou tout simplement de se laisser porter car tôt ou tard l'inconscient reprendra le dessus ?

Je concluerais mon pavé trois fois trop long et très brouillons (je m'en excuse d'ailleurs) par un merci de m'avoir lu et bonne journée :D


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

il n'y a pas de quoi, merci à vous pour vos réponses ! :-)

l'idée m'interesse parce que pour ma part, je ne peux pas ne pas désirer l'amour.

être en couple, sentir cette vie émotionnelle... je suis obligé d'admettre que c'est une relative « attente», un truc que je « voudrais» trouver chez mes rencontres.... ce qui n'est pas le cas de tout le monde visiblement


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

Up


0

photo de l'auteur Eonnars
Eonnars
Homme de 23 ans
Perpignan

Pour être honnete je ne pense pas qu'on ne puisse pas désirer l'amour.

On le désir tous même inconsciement.

Cependant il est vrai que notre environnement, notre vécu, notre sensibilité peut parfois nous pousser à se convaincre du contraire pour se protéger par exemple.

C'est bien connu, l'amour effraie autant qu'il fascine. Car cette facultée de nous faire perdre toutes objectivité et de nous mettre à nu nous rend très vulnérable.

Au final, ne pas désirer l'amour tiens d'avantage à la peur d'être vulnérable qu'à un réel rejet de ce sentiment.

Enfin.. ce n'est que mon avis xD


0

photo de l'auteur Keiros
Keiros
Femme de 29 ans
Clermont-Ferrand

Citation de Eonnars #292278

Tout à fait juste !


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

eonas : désire tu te mettre un peu à découvert pour laisse la place à quelqu'un ? ^^


0

photo de l'auteur Eonnars
Eonnars
Homme de 23 ans
Perpignan

Alors j'avoue que dis comme ça j'y vois deux interprétation possible ^^

Soit je parle trop et je dois me taire 😂 ce qui n'est pas faux en soi 😂 et que je dois laisser la parole aux autres 😂

Soit il s'agit de savoir si je suis prêt à m'ouvrir aux autres pour en l'occurence partager quelque chose avec une personne.

Pour répondre à la seconde interprétation possible, et bien je suis un livre ouvert pour être franc ^^

J'ai la fâcheuse tendance à toujours m'ouvrir aux autres, et hélas pour moi je n'ai eu que des personnes qui en ont joué ^^

Mais je ne pense pas être dans une si mauvaise posture que ça puisque peu importe ce qu'on m'a fait vivre je remet toujours ça :D

Donc oui je suis prêt à me mettre à découvert quitte à me prendre une balle perdue :D


0

photo de l'auteur Atakris
Atakris
Homme de 36 ans
Strasbourg

Bon, j'ai lu l'article, et au cours de ce dernier, je peux dire que pour moi dans l'amour je ne cherche pas à retrouver ou reproduire le lien affectif puissant que j'ai pu avoir ma maman, (même si, la mienne, c'est à mes yeux une femme formidable qui m'a tant apporté et transmis), car personne ne pourra jamais remplacer ou égaler le lien que j'ai avec elle.

En revanche, oui, un lien fusionnel, sensuellement puissant, un peu rêveur et imaginaire, c'est ça le signal que je tombe amoureux, et, ce lien m'est très rare, actuellement je l'ai avec une personne ici, et, c'est, magiquement extraordinaire!

Le prince ou princesse charmant(e), n'est qu'utopique, si l'on cherche cette perfection, il est garanti que nous ne serions qu'après tout bien trop exigeantes, nous personnes à la recherche du coeur à enflammer de nos sentiments..

Peu de gens externes à un amour trouveront un amour parfaitement calibré comme dans les contes de fées.. Mais, c'est aussi car, les histoires sont tracées du début à la fin par un scénario alors que la vie ne fait qu'être évolutive !

Quand à l'amour, c'est la même chose, une évolution constante que nous nous devons d'entretenir..

Oui.. Le sujet est vaste, mais au final, ne serait-il pas plus simple.. De se simplifier nos espérances chez l'autre, l'être-aimé ?

D'ailleurs je considère que l'amour est capable d'effacer le visuel l'espace d'un instant pour se plonger dans l'âme d'une personne afin d'apprendre à la connaître au plus profond d'elle-même !

J'ai aussi lu "la perte de confort si l'on est amoureux", sauf que moi je ne le vois pas de cet oeil, je vois plutôt le partage du confort de l'un avec l'autre à travers ce qui anime l'évolution d'un couple, trouple, amour, passion, tout peut-être concédé si l'on y réfléchi bien, mais il faut toujours garder à l'idée qu'un amour, un vrai, doit se vivre ensemble, la puissance du karma qu'un vrai amour dégage est capable de bien des prouesses, mais aussi aptes à bien des promesses, ce qui peut amener à ce que j'appelle amour illusoire, quand le confort est retiré et non partagé.

Des efforts oui, certainement, mais pas à sens unique, surtout pas.

La dernière page de l'article me choque un peu, traiter l'amour comme de la simple fatalité de faire perdurer l'espèce humaine.. C'est un brin désolant de toujours tout vouloir traiter médicalement avec des termes chimiques.. Biologiques..

Pour moi, la première impression que j'ai eu comme réponse dans mon précédent message n'a pas foncièrement beaucoup changer, car au final..

L'amour ne peut-il pas être naturellement déterminé à nous faire rêver éveillé !?

Posez-vous la question.

Amour de l'esprit, du coeur, mais avant tout, transcendantal et inébranlable, c'est ça l'amour véritable et pas une réaction chimique ou biologique.

Pour finir..

Je considère (ce n'est que ma considération), que l'amour du corps, le sexe, faire l'amour, est indissociable d'une relation épanouie, mais, que l'amour platonique peut tout autant apporter l'épanouissement, ce n'est en réalité qu'une affaire de désir ça.

Le désir de l'autre par l'un et de l'un par l'autre, rien de chimique ni biologique..

QUE du NATUREL.

L'important à retenir, c'est que l'amour est un sentiment magique, capable de nous faire nous évader dans l'esprit de l'autre, une sorte d'état hypnotique.

Transcendental je vous dis.

Voilà.. J'avais promis de lire et réagir à l'article et c'est chose faite !


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

Coucou atakris et les autres !:-)

Je prend le temps de répondre, parce que c'est quand même vachement intéressant, et que même si on ne pourra jamais faire le tour du sujet... j'ai encore 2/3 trucs à dire perso x)

Déjà, c'est ce qu'on peut appeler une réponse construite, argumenté, et drôlement... analyser. Qui irait avouer "Je veux qu'un garçon m'aime comme ma mère m'a aimé" ?? x) d'après ce que je comprend, atakris, tu es en couple ? Félicitation ! ^^" C'est une grande chance que tu as là, profite en bien. Pour ma part, je sais que je ne recherche pas forcément le prince charmant. Je cherche à être ébahis, éprouver quelque chose de fort, mais je pense que la réalité est tout à fait compatible avec ça :)

Il me semble connaitre cette opposition entre amour et confort. Un jour j'ai rencontrer un homme qui se plaignait des problèmes de couple qu'il a eut jusque là, et qui cherchait comme une relation ''indolore"... Comme quoi certains n'aiment pas être trop ''dérangé''...

Non, les efforts sont évidemment partager. Je suis opposé à l'idée de couple contraint, mais je crois aussi que buter au moindre accrochage, ça ne mène nulle part. Il faut savoir "pousser un peu pour aller plus loin''.

Comme j'aime bien me baser sur la culture pour en tirer des théories, parler d'amour véritable me fait forcément penser à Once Upon a Time ! Qui connait ? c'est évidemment une fiction, mais qui défend des valeurs que j'approuve totalement.

Ah lala, l'amour transcendantal... difficile de ne pas vouloir le connaitre x). Quitte à devenir un peu exigeant et refuser une simple affection légère ? :/

Bon en tout cas j'ai encore découvert une chanson absolument géniale, qui reprend très bien l'idée que j'avais derrière la tête, avec ma question d'ouverture ! ^^

Cette chanson apparait dans la série "drop dead diva" ( saison 2 épisode 12). Bon c'est évidement une chanson hétéros, ou un homme se retrouve tiraillé entre les désirs de 2 femmes. Mais personnellement j'admire beaucoup la démonstration de ces 2 femmes, qui vivent leurs désirs en quelques mots "i want you to want me" ( "Je veux de toi pour me vouloir). Evidemment, être à la place de l'homme en question serait assez inconfortable. mais après tout.... où est le problème à attendre quelque chose de quelqu'un ? C'est naturel non ? Je pourrais dire "I want a man to want me.

Je vous laisse juger par vous même ! I want you to want me


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

Un dernier détails: c'est la reprise d'un vieux chanteur des années 70... L'ancienne époque hein. M'enfin dans laquelle je retrouve assez bien mes idéaux amoureux.

j'ai l'impression que c'était vraiment une époque totalement différente d'aujourd'hui, et qu'on avait pas du tout le même rapport au couple... Peut-être était-ce les hétéros, la révolution sexuelle ou un truc comme ça lol.

Ce qui me frustre, dans les rencontres d'aujourd'hui, c'est évidemment ce côté à la parisienne. Excusez moi pour le cliché, mais je m'explique: Une importance accordé aux relations qui est diminuée, un léger côté consumériste évidemment favoriser par les sites de rencontres, un côté drôlement allégé en passion amoureuse... Il faut que notre vie amoureuse ne gêne pas notre vie sociale, professionnelle, ou même personnelle... ça se comprend dans une certaine mesure, mais c'est vrai qu'on est loin du tout plaquer au noms de l'amour.

Je trouve ça dommage. Et quelques soit les circonstances extérieurs, je pense que ce côté là ça dépend surtout de nous... bref, j'en raconte beaucoup, mais j'ai l'impression de m'emmêler les pinceaux x) je devrais m'arrêter là lol


0

photo de l'auteur Atakris
Atakris
Homme de 36 ans
Strasbourg

@Loversity, non, je ne suis pas en couple actuellement, et désolé si j'ai pu donner cette impression, mais, effectivement, je ressens cela, mon coeur et esprit ayant étés absorbés par une personne que j'adore, que j'aime, ici même, et cet amour est partagé, donc, ça peut mener à une relation de couple, très forte, et on l'espère tout deux !

Sans entrer dans les détails, je te donnais mon ressenti, de mon vécu, de ce que je vis, revis, c'est beau, franc, transparent, en définitive, un amour véritable !


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

entendu, atakris.

petit up: un avis sur le concept « i want you to want me » ?? ^^


0

photo de l'auteur Lunik
Lunik
Femme de 28 ans
Bruxelles

Que l'on ait envie ou pas, on n'a pas le choix. C'est la réciprocité qui n'est pas "évidente" en amour.


0

photo de l'auteur OmaeWaMouShi
OmaeWaMouShi
Femme de 18 ans
Cergy

Bonsoir , je vais juste repondre à la question de base , avec un risque d´être à cotés de la plaque .

En faite je m´y connais sans plus dans ces sujets là , mais certaines personnes ont envie d´aimer. LE HIC c´est quils donnent sans avoir rien , comme une sorte de crédit. Pour moi c´est quelque chose d´incertain , et un risque.

OK, faut prendre des risques dans la vie , no soucis , mais celui-ci est à quel prix ?

• Accumuler assez d´amour pour soi , pour aprés en donner à quelqu´un.

Je pense vraiment que c´est quelque choses d´incertain , flippant même , aprés si on parle d´amour dans sa généralité, oui on en a besoin .

Ma question à moi c´est, cela vous rend t´il plus vivant ?

depuis petit , dans les contes et autres c´est dit : " l´amour eternel , la magie , la puissance et etc de l´amurrrr"

Comme si sans , on serait une épave quelqu´un sans vie .

Ouais un baiser sincére te reveil d´un somme de 18 années , mais obligé d´en avoir un pour se reveiller ? on doit etre dépendants de ce sentiments ?

Je pense que c´est quelque choses ou on se pose dessus , s´accroche, fin certains essayent de chercher là où se tenir. C´est comme une croyance. On s´y tient est des fois , desesperement pour avoir une source , une sensations de bien- être , de legerete, de confiance . Se sentir vivant ?

l´amour la creation d´une source d´humanité ?

ET par exemple : si vous semblé avoir trouvé LA branche qui apparé solide , fiable . Vous mettez votre vie sur cette branche , elle vous tiens , vous supporte , jusqu´un certains moments. Vous avez trop misé sur celle-ci ? vous avez eu onfiance , ou c´etait à l´aveugle ? Vous avez cruent à une forte possibilités de je ne sais quoi

Ou il a ce ressenti qui peut-être vous fait dire , que votre destiné ne s´enveloppe pas de sentiments , c´est possible ?

Etre envoyer sur Terre sans croisé ça , ou , en echapper ?

sur ceux, je sais pas si dans tout ça je me suis fait comprises mais voilà

J´ai tout étalé peut être en m´égarant


0

photo de l'auteur Atakris
Atakris
Homme de 36 ans
Strasbourg

Citation de Lunik #292600

C'est presque vrai.. Mais presque.. Car non applicables aux gens qui se sont sentis trop souvent floués par leurs sentiments.

Mais oui, l'envie ou non, aimer est une fatalité, quand l'on tombe amoureux, amoureuse de quelqu'un.. On ne peut que très difficilement lutter contre..

Citation de OmaeWaMouShi #292605

Ne surtout pas laisser ton passé (ou les on-dit) ou tes craintes guider ta vie et contrôler tes sentiments, parfois, juste... Laisser les choses s'emboîter est nécessaire.

Et ne crois pas que je dise ça à la légère.. Car des expériences désastreuses et qui m'ont brisé en confiance amoureuse.. J'en ai eu..

Si tu sens que tu aimes..

Ne luttes pas et essaies au contraire de t'en forger une forte épée d'Excalibur pour combattre celle de Damoclès.


0

photo de l'auteur Bienveillant
Bienveillant
Non binaire de 20 ans
Mars

Bonjour, excusez moi d'utiliser ce forum pour transmettre ce message

J'étudie en psychologie à l'Université de Nîmes. Avec ma collègue nous avons créé un questionnaire dans le cadre de nos études, pour les personnes trans-identitaires et non-binaires.

Il s'agit d'une étude tout à fait bienveillante. Elle ne se veut pas psychiatrisante.

Si vous souhaitez participer, je vous laisse le lien. Le questionnaire n'est pas très long. https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSciZdtyhxo7bafDqZrxFx3f_8lDc5AfnyoMK8b9bK7hNCm0pg/viewform?usp=sf_link .

Je vous remercie pour votre aide.

C & O.


0

photo de l'auteur Zephyr
Zephyr
Homme de 21 ans
Nantes

L´Amour... beau labyrinthe. On recherche de la lumière. On s´imagine alors Lune et on pense que l´autre est le Soleil qui nous permet de briller de lumière. En réalité, et c´est ce qui est tragique, les deux partenaires sont des étoiles capables de briller par elles-mêmes. Mais... c´est cette quête de lumière qui finalement les aveugle. Pour ma part, je me méfie de l´Amour.


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

zephyr: Merci pour cette contribution. L'amour ne t'inspire t'il donc pas confiance ? Tu as peur de devenir aveugle, ou même de risquer de ne voir plus clair ?

Dans mes rencontres, c'est malheureusement le genre d'attitude que je trouve et qui me refroidis parfois. On a beaucoup parler de l'amour envoûtant, irrésistiblement attirant...

Mais certains, comme toi apparemment, ont "peur".... de répéter des problèmes passé, d'assumer leurs amours au grand jours, de s'attacher, de se faire de faux-espoirs, ou d'être trop chambouler, de ne plus penser clair... bref. je pense que oui, certain ont moins envie d'aimer que de se sentir en sécurité.


0

photo de l'auteur Zephyr
Zephyr
Homme de 21 ans
Nantes

Mais il n´y a pas de quoi, c´est un plaisir ^^

Il est vrai que la sécurité est pour moi plus importante que la passion, étant donné que j´apprends avant tout à m´autosuffir et être indépendant. Cette expérience de solitude m´apporte des enseignements que j´utilise. J´essaie de conserver ma sérénité et ma paix intérieure, la sérénité passant pour moi avant le plaisir ;)


0

photo de l'auteur Lunik
Lunik
Femme de 28 ans
Bruxelles

Citation de Atakris #292622

J'ai pas trop compris Atakris. En gros, pour toi, ceux qui sont floués par leurs sentiments ne tombent pas amoureux car ils n'en ont pas envie ?


0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Nous ne sommes plus dans des temps où il faut penser à l'amour. Mais c'est bientôt le retour de la guerre les amis. On envahit bientôt l'Italie. L'Europe va se foutre sur la gueule. On se revoit dans quelques mois, piazza navone où l'on se régalera de glaces 😂.

Au pire ce se la fin de cette fumisterie d'Union européenne et ça c'est une bonne nouvelle 😀 qui vous donnera peut être envie d'aimer 👍


0

photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Var

Malgré le fait d'avoir envie aimer, cela peut parfois chez l'autre faire peur. Tout comme à nous même.

Peur d'être fragile en avouant notre amour, d'être un pantin dans les mains d'un manipulateur...

Aimer comporte un risque...

L'envie est donc partagée entre la raison et la pulsion face à l'amour.


0

photo de l'auteur Ivysaur
Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy

Citation de Crocodilesan #292726

Au pire ce se la fin de cette fumisterie d'Union européenne et ça c'est une bonne nouvelle ? 😀 qui vous donnera peut être envie d'aimer ? 👍

Ah ben tiens, je l'avais jamais entendu celle-là. Sortez de l'UE, ça vous apportera l'amour.

Moi j'ai l'impression que c'est plutôt l'inverse.


0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

J'ai envie d'aimer. Mais pas les autres. Seulement moi.


0

photo de l'auteur Zephyr
Zephyr
Homme de 21 ans
Nantes

La pulsion d´amour et ma raison se proposent de nous offrir une belle vie. Comment pourrions-nous choisir l´une des deux ? :/


0

photo de l'auteur Atakris
Atakris
Homme de 36 ans
Strasbourg

Citation de Lunik #292720

Pas tout à fait cela, je disais que quand on a été floués (et souvent floués), on peut rapidement avoir peur d'avoir envie d'aimer OU d'être aimé.

Car, dans ce cas là, le sentiment premier sera la méfiance..

Et aucune relation amoureuse saine ne peut naître de la méfiance.

(et je ne parle pas pour moi, ni pour quelqu'un en particulier, je dis juste cela car cela s'avère ce qui se passe si l'on se fait trop souvent flouer, la méfiance est à hauteur déraisonnable.. mais justifiée!)

Voili.


0

photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 21 ans
Apt

1 remerciement

Bonsoir tout le monde :)

Encore merci pour vos participations. Je n'ai pas répondu, mais j'ai tout lu, c'était très intéressant !

ivysaure et croco: on fait pas de politique, please !! ^^"

Comme je ne vois aucune raison de continuer sur le sujet, et que je ne veux pas encombrer le forum avec des topics inactifs, j'allais le rferme.

ça ne gêne personne ? Sauf si vous voulez rajoutez des trucs, auquel cas on continue avec plaisir !


0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

8 Femmes - Fanny Ardant

Pas vraiment d'accord avec les paroles au niveau rationnel...

Je voulais juste poster cette chanson, en fait, belle et bien chantée


0

photo de l'auteur yubels
Yubels
Femme de 23 ans
Redon

Bonjour/Bonsoir (lisez le comme il vous plait 😊 ) !

J'ai lus l'article avec un peu d'attention (j'ai un peu de mal quand c'est pas un format papier 😅 ).

Alors que l'humain soit fait pour aimer ça ne m'étonne pas. Sans parler de reproduction, ça me semble logique qu'un Homme ne tue pas sa propre espèce (enfin pas de sa propre volonter....)

Après je conçois/respecte qu'on peut vivre sans resentir un besoin de trouvé "l'âme soeur" mais l'Homme est bien quand il a des ami(e)s, des amours d'un soir ou qui vive un temps, l'amour de sa famille (Mettez quelqu'un seul et ignorer de tous quelque part je suis sure qu'il va pas aller très bien après)

Puis pour moi il ne faut pas oublier l'amour qu'on porte à soi-même. Car pour moi si on est pas capable de s'aimer, aimer quelq'un d'autre c'est complexe (oooooh oui).

Je ne suis pas trop d'accord sur la notion de vide. Car je trouve que ce n'est pas très sain une relation qui se base sur un manque à combler (inspirer d'une expérience vrai....). Sans non plus être dans le "j'en ais rien a foutre je viens juste pour le sexe et les arangement de la société". L'amour est une question d'équilibre pour moi.

Au plaisir d'entendre vos retour et d'échanger avec vous ! (j'ai failli finir sur un "je vous souhaite tout l'amour du monde" mais c'est surement trop.... oups ^^)


0


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit