Réflexion sur l'amour et la passion.

avatar contributeur de Dime
Dime
12/01/2022 à 21:24 - 12/01/2022 à 21:25

Bonsoir,

La passion provient de l'attachement entre deux personnes sur l'instant.

L'amour nait de l'attachement entre deux personnes sur le temps.

"La passion se consume quand l'amour se construit."

Les gens ne sont-ils pas dupés en attendant l'amour sur l'instant ? Ne sont-ils pas voués à être insatisfaits ? Ne mettent-ils pas la charrue avant les bœufs ?

Voilà une petite réflexion.

Si vous avez un avis sur cette question hautement philosophique, n'hésitez pas.

avatar contributeur de Akane Chan
Akane Chan
12/01/2022 à 22:44

La passion est à l'origine un mot latin signifiant souffrance. Les passions au sens figures sont les travers dans lesquels on tombe et on souffre afin de fuir la douloureuse réalité. L amour mais la voracité ou la paresse sont des passions. Le mot à changé de signification au cours du temps et ce que l'on désigne maintenant par passion amoureuse n est à mes yeux que l aveuglement, la recherche d une possession visant à combler nos manques. L amour, le vrai, est beaucoup plus que cela en effet

avatar contributeur de Chagrindame
Chagrindame
12/01/2022 à 23:34 - 12/01/2022 à 23:37

Citation de Dime #386969

Pour Moi, La Passion Amoureuse est comme avoir une Fougueuse Passion pour la Musique, il y le plaisir d'être avec l'autre avec toutes ses fausses Notes, les Hautes et les Basses......

L'Attachement Amoureux, c'est de monter à deux en haut d' un Sommet fusionnel qui hélas peut parfois dégringoler vers des pentes descendantes, sauf, que si tu as encore de l'attachement, tu peux descendre 700 Etages sans parachute et faire une chute irrémédiable

L'Amour peut emporter 2 Coeurs qui vont rester accrocher sur de gros nuages entre réalité et illusion, comme, il peut se construire sur le temps avec une meilleure connaissance de l'autre

Mais sait on vraiment Aimer comme l'autre aimerait être Aimée, là est le big boss problème ?????

avatar contributeur de Toméa
Toméa
13/01/2022 à 02:34 - 13/01/2022 à 09:45

Une bien belle question dans notre société submergée par la passion et perdant peu à peu son amour. Il n'y a qu'à regarder le taux de divorce en France, et pas que. Pour moi, l'amour est une capacité à prendre soin de l'autre, l'écouter et à partager toutes sortes de chose JUSTEMENT quand la passion n'est plus présente.

Il est très facile de s'attacher à quelqu'un qu'on idéalise, qu'ont voit à travers un filtre passionnel ô combien déformant. Tendresse, douceur et petites attentions sont le quotidien d'un couple lié par le lien brûlant de la passion. Mais ce feu de désir et d'attirance finit malheureusement par devenir flammèches, braises, puis éventuellement, il se meurt et s'éteint, laissant un souvenir idyllique mais amer, de ce que l'on a autrefois ressenti. On dit que l'amour dure 3 ans, mais je reformulerai en disant : Le brasier passionnel dure 3 ans, puis se tarit. Je conçois l'amour comme la capacité à surmonter ce vide que l'on ressent, et à aimer une personne sans ce filtre hormonal et physique éphémère. Le feu s'éteint, mais aucun feu n'est éternel, pas même celui de notre beau soleil, qui disparaîtra lui aussi tôt ou tard.

En revanche, rien n'exclut que ce feu éteint et sans vie, vestiges de nos souvenirs passionnels, ne renaisse pas tel un phénix de ses cendres. Patience, attention envers l'autre et compréhension sont les composants d'un cocktails inflammables qui embrasera de plus belle ce foyer à la moindre étincelle, permettant de faire coexister amour et passion, et de perpétuer une histoire qu'on croyait devenue sans saveur et âpre, mais qui deviendra encore plus belle et rayonnante si les 2 parties (ou +) surmontent la réalité qu'incarne l'autre(s).

C'est cette dichotomie Passion/Amour que je souhaite abolir, fusionner ces deux notions qui au départ sont individuelles afin de cultiver une relation saine, épanouissante, et surtout en pleine conscience et connaissance de la douce personne (ou des douces personnes) avec laquelle (lesquelles) nous partageons notre vie.

Mon professeur de philo dirait : L'amour se manifeste en l'absence de l'autre, du moment que sa présence est intelligible, il disparaît fugacement, sans que la conscience n'ait le temps de le remarquer. Mais quand la dite personne s'en va, l'amour nous frappe douloureusement, tel une vague ébranlant notre monde. Et la douleur persistera, encore et toujours, jusqu'à le retour de l'être aimé, qui soignera cette douleur si promptement qu'on en oublie même sa présence passée.

Oh my lady héroine, Aussi pure que Justine, Tous les malheurs de ta vertu, Et tous ses bonheurs me tuent. Serge Gainsbourg, Gianmarco Zignago.

avatar contributeur de Millenvies
Millenvies
14/01/2022 à 11:20

Merci pour cette question et vos témoignages.

Désir, passion, sentiments amoureux, amour véritable, j'ai parfois l'impression que ce sont des étapes, qui se suivent ou non en fonction de moi et de l'autre, en fonction de la rencontre....C'est difficile de définir ces émotions, elles sont si singulières, si personnelles, peut-être le plus simple est de se laisser les vivre.

Mon expérience est faite de tous ces mots, de tous ces bonheurs, et je ne crois pas maitriser leur réalité mais reste accueillante à la vivre, malgré parfois la souffrance, la douleur, possiblement présentes, c'est quand même tellement bon, tellement vivant de ressentir l'amour sous toutes ses formes, se dire qu'à travers l'autre on s'aime nous même mieux....Le temps apporte aussi pas mal de réponse à pas mal de questions comme par exemple : l'ai-je vraiment aimé ou est-ce l'amour que j'aime?, cette fournaise, ce désir est-il passionnel ou amoureux? à quoi va-t-il laisser place ?

Laissons nous être, nous verrons bien sans jamais vouloir posséder l'autre c'est peut-être là le plus important ))

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
14/01/2022 à 13:15

Un jour on m'a fait cette réflexion que de nos jours, nous ne savions plus faire la différence entre les émotions et les sentiments.

Je crois que le questionnement sur la passion versus l'amour tape en plein dans cette refelexion

avatar ancien membre
Ancien membre
14/01/2022 à 17:34

salut je suis nouvelle et je me demande si les sentiment et les béguin sont semblables

avatar contributeur de Mci38
Mci38
14/01/2022 à 18:28

Je dirais qu'un béguin est un début d'émotions pour quelqu'un.e.....qui peut ou non déboucher sur un sentiment plus profond ..... un béguin ressemblerait à un amourette, quelque chose de léger ..... il me semble que l'on peut avoir un béguin pour quelque chose aussi, alors qu'il est plus rare d'avoir des sentiments (amoureux)pour des objets......ce n'est qu'un avis...

avatar contributeur de RedRose
RedRose
14/01/2022 à 19:45

"La passion provient de l'attachement entre deux personnes sur l'instant.

L'amour nait de l'attachement entre deux personnes sur le temps.

"La passion se consume quand l'amour se construit."

Les gens ne sont-ils pas dupés en attendant l'amour sur l'instant ? Ne sont-ils pas voués à être insatisfaits ? Ne mettent-ils pas la charrue avant les bœufs ?"

La passion est une émotion qui a l'effet d'une drogue, euphorique, stimulante, qui échappe à tout contrôle, à toute raison.

La passion est violente et égoïste, elle est source de souffrance par le manque et la frustration qu'elle engendre.

La passion peut pousser quelqu'un aux pires excès, pour assouvir ce besoin de l'autre.

L'Amour, au contraire, est un sentiment plus serein, plus rationnel, tourné vers l'Autre, pour ce qu'il est réellement.

Pour pouvoir aimer sincèrement l'autre, avec ses qualités, ses défauts, ses comportements différents des nôtres, dans les bons et les mauvais jours, il faut d'abord s'aimer soi-même, savoir donner de soi autant que recevoir.

L'amour véritable se construit au fil du temps, des expériences communes, il est basé sur l'amitié, la confiance, le respect, le désir, tout cela ne s'acquiert pas en quelques jours.

Alors, en effet, ceux qui recherchent cette forme d'amour et espèrent la trouver en un claquement de doigt, ou peut-on dire en un clic, dès le départ d'une relation, sont bien vite déçus, car, comme tu l'as dit, l'amour se construit et ne tombe pas tout cuit dans le bec.

Et puis il y a ceux, aussi, qui ne recherchent que cet état passionnel, cette euphorie, et qui partent dès que la passion s'éteint pour laisser la place à autre chose. Alors ils passent de conquêtes en conquêtes, à la poursuite de cet état qui ne dure jamais.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr