Malade , Porteur d'un handicap et membre de la LGBT

photo de l'auteur Lehlie
Lehlie
Homme de 25 ans
Lons le saunier
Bonjour à tous et à toutes .

Je vais bientôt avoir 25 ans . Durant ma vie j'ai cru que je n'avais pas de problèmes malheureusement je me tromper . Je suis autiste asperger et épileptique . Mon handicap je l'ai su quand j'avais 12 ans ma maladie toujours à mes 12 ans , j'ai très mal vécu tout cela . Imaginez vous dans ma peau tout une journée et vous aurez subis ce que j'ai subis : humiliation en cours , regard handiphobe , paroles mal placées envers vous et bien d'autres .

Aujourd'hui ça va mieux , j'essaye de trouver une personne qui ferra battre mon coeur seulement c'est dur d'annoncer tout ça à la personne qu'on aime : qu'on est malade et handicapé . Avez vous déjà subi tout cela en tant que personne handicapé et malade ? Qu'avez vous fais ou dis ? Comment en êtes vous sortis ? Est ce que la personne qui vous aimez vous à accepter ou refuser ?

Si vous avez des questions sur mon handicap encore mal connu n'hésitez pas à m'envoyer vos questions je ferrai de mon mieux pour y répondre .

A très vite alors pour vos questions .

A très vite , j'attends vos réponse .


photo de l'auteur mawalou
Mawalou
Femme de 26 ans
nimes

2 remerciements
Je ne sais pas si je suis la personne la plus à même pour en parler étant donné que ça ne me touche pas directement cependant j'ai deux très bon ami-e-s à moi qui sont considérés comme handicapés. J'ai ma meilleure amie qui a la sclérose en plaque et un très bon ami diagnostiqué schizophrène.

Si je commente c'est juste pour te dire que non ça ne t’empêchera pas de te trouver quelqu'un qui t'aime pour ce que tu es. Ma meilleure amie est en couple depuis 3 ans et mon ami bon lui vient de rompre (ce qui peut arriver à tout le monde) et je pense pas qu'ils m'en voudront de faire part de leurs expériences si ça peut aider dans la limite du raisonnable bien sur ^^

Après quand à savoir si tu dois le dire ou pas... je dirais qu'il n'y a que toi qui peut répondre à cette question
Pour leur part ils se sont mis en couple avec des personnes qu'ils côtoyaient amicalement ou dans le cadre de leur travail donc qui connaissaient déjà leur situation et ils ont tendance à chaque fois qu'ils commencent à se lier à quelqu'un (amicalement ou amoureusement) à en parler assez vite parce que leur handicap est invisible.

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Homme de 24 ans
Paris

29 remerciements
Je suis dépressif depuis ma petite enfance

C'est loin d'être aussi handicapant que toi, mais ça pèse beaucoup, et ça m'a couté des relations (quand ton mec s'enferme dans un mutisme pendant quasi 1 mois sans donner d'explications, JE PEUX COMPRENDRE QUE TU AIS ENVIE DE ROMPRE, surtout quand tu ne sais pas qu'il est dépressif)

Le dire le plus vite possible est pour moi important. Sinon, quand ta maladie sort, l'autre est complètement impuissant s'il ne savait pas que c'était là et n'a aucun temps pour comprendre et/ou s'adapter

Aujourd'hui je fais avec, c'est écris sur mon profil et je le dis aux gens pour qu'ils comprennent et fassent des efforts quand je me met à m'auto-déprécier, à ne pas bien aller ou perdre toute motivation sans aucune raison, ou que je m'enferme sur moi pendant des jours (voire des semaines, et parfois même quelques mois).
Je me dis que sans ça personne ne saurait jamais, personne ne comprendrait, et je finirais seul...

Donc j'ai pas de formule miracle si ce n'est d'essayer de le dire le plus tôt possible ne serait ce pour que la personne puisse comprendre le jour ou la maladie ou le handicap te joue un tour

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
J'ai tendance à penser qu'il vaut mieux ne pas commencer par se présenter de façon qui pourrait être perçue comme négative. Une fois un début de relation nouée, quand la personne sera sensible à ton charme ou à ta beauté, tu peux envisager de lui dire de ne pas s’inquiéter voire de te protéger puisqu'il t'aime si tu fais une crise d'épilepsie, ou si tu es parfois maladroit ou pas très à l'aise dans certaines situations.

De grand génies étaient asperger, apparemment ils n'ont pas vécu seuls...

photo de l'auteur Shalala
Shalala
Homme de 19 ans
Paris

15 remerciements
Personnellement je ne suis pas handicapé mais j'en côtoie. Je me suis déjà demandé si cela me gênerait de lui parler ou d'être vu avec. Ma réponse interne fut rapide; je me suis tout simplement dit que non cela ne me gênerait pas car d'un côté j'essaye d'ignorer ce que les gens peuvent en dire (quelle importance?) mais aussi que la personne " handicapée " me voit aussi différemment de ce qu'elle est.

Ça fait justement cinq semaines que je vois régulièrement une fille handicapée de mon université et franchement, je m'en fiche complètement qu'elle Le soit, la différence n'est pas une mauvaise chose. Dans ton cas, tu finiras par trouver quelqu'un qui accepte l'handicap, n'aie pas peur, tu es ce que tu es. ^_^

photo de l'auteur Aphesque
Aphesque
Homme de 41 ans
Bordeaux

1 remerciement
Salut Lehlie,

Ce qui est considéré comme un handicap par la multitude n'en est pas forcément un pour d'autres personnes, plus rares cependant. Comme le souligne Lindos, Certain autiste syndrome d’Asperger compte parmi les plus grands esprit du monde, et certain vivent l'amour. Daniel Tammet, grand mathématicien, l'explique dans ses livres, comment il vit , et comment il a rencontré l'amour (il est homosexuel).

Dans tous les cas, saches que la singularité, sous quelque forme qu'elle puisse se manifester est toujours une bonne excuse pour être mit à l'écart parce ceux qui ne comprennent pas, sont dépassé, ou ne cherchent simplement pas à comprendre: des gens vraiment pas curieux et qui s'arrêtent à très peu de choses.
J'ai été sujet a moquerie durant mon enfance, mon adolescence. J'ai vécu différemment, et je me mêlais difficilement aux autres, d'autant que mes réactions, gouts, désirs différaient fortement de ceux des autres. J'en ai très longtemps souffert, mais aujourd'hui, je suis heureux de ce départ différent. Il fait de moi celui que je suis désormais, et crois moi, je n'envie vraiment plus du tout les autres. A force de temps, ma singularité est aujourd'hui reconnue, et largement appréciée!

Il y a des gens qui évoluent et apprennent, et d'autre ne changeront jamais, à chacun son rythme. Le tout est de trouver des gens avec lesquels tu te sentiras bien, et tu en trouveras =) Ce que certain appellent handicap, d'autre l'appellent différemment!

Courage! Si tu as envie de discuter, n'hésite pas!

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Aphesque,
"Daniel Tammet, grand mathématicien, l'explique dans ses livres, comment il vit , et comment il a rencontré l'amour (il est homosexuel)."

Il l'explique très bien en effet, notamment à la fin de cette émission :


https://www.youtube.com/watch?v=7YPpOYetHvo

Ce n'est pas aussi surprenant que cela, il y a des gens qui aiment voire recherchent la différence, je m'en doute un peu parce que quelque part c'est aussi mon cas.

photo de l'auteur Lehlie
Lehlie
Homme de 25 ans
Lons le saunier
Wahou beaucoup de témoignages et de réponses . C'est super , merci à vous tous et toutes pour ces précieux témoignages . Enfant j'étais hétéro , mais ado après mes 13 et demi j'ai fais parti de la LGBT . Certaines personnes l'ont mal prises d'autres bien .

Merci beaucoup pour votre aide et soutien . J'espère que vous trouverez vous aussi la perle rare .

photo de l'auteur Lehlie
Lehlie
Homme de 25 ans
Lons le saunier
Si vous souhaitez laissez d'autres témoignages n'hésitez pas à le faire .

photo de l'auteur Erzah
Erzah
Femme de 20 ans
Pau, Pyrénées Atlantiques
Hey, moi aussi je suis considérée handicapée, j'ai fait de l'hp et tout, mais ça m'a pas empêché d'avoir des amis qui m'acceptent comme je suis, pareil, j'ai été en couple avec des filles qui acceptaient tout ce petit bordel . Même si le regard et les critiques de certains font mal et peuvent être très violente, y'aura toujours des gens qui t'accepteront avec ton '' handicap '', le frère de ma soeur ( soeur de coeur ) est asperger lui aussi, et c'est peut être un handicap, mais moi je l'admire beaucoup, il a des capacités que moi j'aurai jamais, il m'impressionne je t'avoue. T'inquiètes pas tu trouveras quelqu'un, j'en suis sûre :)

photo de l'auteur Lehlie
Lehlie
Homme de 25 ans
Lons le saunier
Merci beaucoup Erzah

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu trouveras quelqu'un qui t'aime pour ce que tu es, et non pas comme on peut te cataloguer. Le mieux est d'annoncer dès le début que tu as un handicap à une personne avec qui tu sentirais le feeling passer (amical, ou amoureux).

Je suis moi-même en couple avec une femme que j'aime énormément, elle est malentendante, et me l'a dit dès le départ. A quoi bon le cacher de toute manière ? Si une personne te repousse juste pour un handicap, c'est qu'elle n'est tout simplement pas faite pour toi. J'aime ma copine tel qu'elle est, et je ne souhaite que son bonheur. Après, son vécu je ne peux pas en parler à sa place, ça serait totalement déplacé de ma part, mais comme tout le monde je pense que nous avons des plaies qui cicatrisent avec le temps, handicap ou pas d'ailleurs, le regard des autres est toujours démesuré, dès que nous avons une simple différence physique, des idées ou une manière de pensée différente, nous sommes catalogués comme anormaux.

J'ai accepté ma copine qui a un handicap dès le départ, et je n'échangerai ma place pour rien au monde, parce qu'au-delà de son handicap, c'est une personne, qui plus est, parfaite, elle est sur le site, donc si elle voit ce message, elle se reconnaîtra tout de suite.

En tout cas, courage et ne désespère pas de trouver l'amour, parce que l'handicap ne doit pas être un frein pour toi, mais une force.

photo de l'auteur Erzah
Erzah
Femme de 20 ans
Pau, Pyrénées Atlantiques
Citation de Lehlie
Merci beaucoup Erzah


De rien c'est normal d'essayer de rassurer les gens et de se soutenir les uns les autres

photo de l'auteur Lehlie
Lehlie
Homme de 25 ans
Lons le saunier
C'est vraiment sympa

photo de l'auteur Erzah
Erzah
Femme de 20 ans
Pau, Pyrénées Atlantiques
Non, normal 🙃

photo de l'auteur Lehlie
Lehlie
Homme de 25 ans
Lons le saunier
Je n'ai pas toujours connu des gens comme toi .

photo de l'auteur Erzah
Erzah
Femme de 20 ans
Pau, Pyrénées Atlantiques
Peut être, mais pour moi c'est normal ^.^

photo de l'auteur Lehlie
Lehlie
Homme de 25 ans
Lons le saunier
Merci beaucoup vraiment ^^

photo de l'auteur Erzah
Erzah
Femme de 20 ans
Pau, Pyrénées Atlantiques
De rien :)

photo de l'auteur Lehlie
Lehlie
Homme de 25 ans
Lons le saunier
=)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit