Nette progression du VIH chez les jeunes gays

photo de l'auteur magicalwaves
Magicalwaves
Homme de 44 ans
Paris

3 remerciements
Le Monde fait un résumé en quelques chiffres de la pandémie du VIH et les chiffres sont toujours plus mauvais d'année en année du côté des jeunes gays entre 18 et 24 ans:

+157%: C’est le taux de progression, entre 2003 et 2013, des cas de séropositivité chez les jeunes hommes de 18 à 24 ans, nés en France, ayant des rapports homosexuels. « Le nombre de découvertes de séropositivité VIH dans ce groupe a fortement augmenté », souligne l’étude.

42%: C’est la part des « hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes » dans les découvertes de cas de séropositivité en 2014. Ils sont ainsi près de 2 800 à avoir découvert leur séropositivité en 2014. Il s’agit du groupe le plus touché, souligne l’InVS, et le nombre de nouveaux diagnostics d’infection à VIH chez les hommes ayant des relations homosexuelles continue d’augmenter.

Avec 5 à 10% d'homos dont peut-être la moitié étant HSH, ça fait au plus 5% de la population qui représente 42% des nouveaux cas de contamination. C'est 8,4 fois plus que les hétéros, sachant que sur les 58% que représentent les hétéros, les deux tiers viennent de pays étranger où le VIH fait des ravages.

Moralité: le préservatif, toujours, même pour la fellation.


photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 21 ans
Paris

5 remerciements
BlackGay a écrit :
BlackGay , garçon de 18 ans de Marseille On devrait obliger les depistages :/


Ça pourrait aider je pense, mais très coûteux, et trop compliqué à mettre en place

photo de l'auteur neo78
Neo78
Homme de 53 ans
versailles
Il faut mettre un pti chapeau sur le kiki  les gars 👍

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il y a un biais qu'il faut prendre en compte : les hommes gays sont beaucoup plus sensibilisés au VIH que les hommes hétérosexuels. Ainsi, la population gay passe de manière plus récurrente des tests de dépistage. Je ne sais pas dans quelle mesure cela biaise le taux de morbidité entre hommes hétérosexuels et hommes homosexuels.

photo de l'auteur anteros38
Anteros38
Homme de 33 ans
VOIRON

1 remerciement
Chiffres alarmants mais malheureusement qui ne m'étonnent pas :-(.

Trois paramètres à la base de cette tendance haussière :
- Le sida n'est plus considéré comme mortel, alors on baisse la garde.
- Le milieu gay est entré dans une logique d'hyper consommation de sexe (multiplication des risques).
- Le manque de réflexion sans cesse plus étendu, en particulier chez les hommes.

Les traitements actuels permettent de mettre le virus en veille mais les effets secondaires sont loin d'être négligeables.
Ne jamais l'oublier.

Le combat contre le sida n'est pas encore terminé, alors protégez-vous !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Juste pour souligner un point en réponse au 1er post': De nombreuses études montrent qu'une fellation sans échange de fluide (donc pas jusqu'au bout) n'entraîne pas la transmission du VIH donc pourquoi se protéger pour une simple fellation non terminée?
Mais sinon, c'est sûr dès qu'il y a échange de fluide ou rapport de force, sang, etc., la protection est obligatoire. :p

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Arthi a écrit :
Arthi , garçon de 21 ans de Caen Juste pour souligner un point en réponse au 1er post': De nombreuses études montrent qu'une fellation sans échange de fluide (donc pas jusqu'au bout) n'entraîne pas la transmission du VIH donc pourquoi se protéger pour une simple fellation non terminée? Mais sinon, c'est sûr dès qu'il y a échange de fluide ou rapport de force, sang, etc., la protection est obligatoire.


Le sperme n'est pas le seul fluide corporel que le pénis évacue. Et notamment, le liquide pré-séminal. Ce dernier peut transmettre le VIH. Par ailleurs, les micro lésions sont fréquentes dans la bouche.

Enfin, si tu crois que le sida est le seul risque sexuel sanitaire, bon courage.

photo de l'auteur setsuko
Setsuko
Femme de 27 ans
Genève

1 remerciement
En effet,  je rejoins le message juste en dessus,  les risques sont bien  présent l or d une fellation même si elle est " non finie" donc oui,  le petit chapeau est préférable. 

photo de l'auteur Delusion
Delusion
Homme de 22 ans
Auxerre

4 remerciements
Ou alors on ne trompe pas son conjoint avec qui on a fait des tests avant, pas de risque, et on arrête les sauteries à droite à gauche :D

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Inuit53 a écrit :
Inuit53 , garçon de 18 ans de Paris BlackGay a écrit : BlackGay , garçon de 18 ans de Marseille On devrait obliger les depistages :/ Ça pourrait aider je pense, mais très coûteux, et trop compliqué à mettre en place


Ça serait aussi extrêmement dangereux étant donnés deux paramètres : la probabilité d'être diagnostiqué sain alors qu'on ne l'est pas, et la probabilité d'être diagnostiqué porteur alors qu'on ne l'est pas :)
Je vous laisse calculer combien de gens propageront le VIH ;)

Bon après vous allez me dire : "ben il faut faire plusieurs testes" ... mais là, d'un point de vu matériel c'est vraiment lourd x)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Segref:   La sensibilité du test est très importante donc très peu de faux négatif, en revanche la spécificité est trop faible, on compte à peu près 0,5% de faux positifs. C'est pour ça qu'un deuxième test est obligatoirement pratiqué si le premier test est positif au vu de la gravité du diagnostic. Ce qui donne des résultats très juste au final, pas ( ou très très très peu) de faux positif ou faux négatif. 
Voilà j'ai étalé ma science ^^
Après honnêtement, je pense qu'on est assez alerté sur les dangers des relations sans protection, c'est chacun fait comme il veut, mais à ses risques et périls. Mettre une capote au début d'une relation puis faire le test, c'est pas super compliqué franchement. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Vous parlez de liquide pré-séminal, mais j'ai lu sur Internet bon nombre d'articles qui disaient que ce n'est pas porteur du VIH. Et pour ce qui est des autres maladies sexuellement transmissibles, pourquoi personne n'en parle? Quand je dis personne n'en parle, c'est notamment dans les médias?

Edit: Je rectifie mes propos en lisant sur sida info service, que le liquide pré-séminal peut effectivement contenir une charge virale...

photo de l'auteur setsuko
Setsuko
Femme de 27 ans
Genève

1 remerciement
De toute façon,  je sais pas ce que les autres en pense,  mais si on rencontre une personne en soirée me semble logique de ce protéger... Même pour une fellation,  car c est dangereux mais aussi pour une question  d hygiène,  je trouve. 

Et après,  dans le couple on peu espérer que l autre est fidèle... Mais ça n empêche pas que... 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir ,
étant gay , et je me suis diagnotiqué , j'ai eu rien . comme pour étre sur que le résultat doit etre fiable c'est entre 3 et 4 mois après le rapport sexuel non protégé . moi j'ai eu plus , c'est 7 mois apres la relation sexuel non protègé .
Il faut aller dans les hôpitaux ou dans le planning familiale proposent des dépistages VIH gratuite et anonyme.
il faut surtout regarder sur intérnet pour trouver l'adresse et pouvoir prendre un RDV ou aller sur place.
La contamination n'est pas forcément que le sida .
Il ya 4 sortes :
Sida : faible de défense immunitaire ( symptomes )
Hépatite B : attaque le foie , le meme symptome du sida existe en Vaccin , donc si vous voulez vous proteger prenez ce vaccin
Hépatite C : Cet hépatite est connue n'existe pas des vaccins mais les traitements. souvent transmissible par le sang quand tu te fais couper avec ton rasoir , si vous pretez à ton mec si ton mec s'est fait entailler, plus cela va contaminer avec le sang. le desinfectant fera sans effet. meme avec les relations sexuels ça se transmet avec le sang quand vous vous faite butinez comme une abeille , des gouttes de sang coule ben
ça craint.
le syphilis : souvent en féllation, je crois que c'est un champignon.

Conseil un, : quand tu vas dans un hosto pour faire des prises de sang, vaut mieux faire un prise de sang pour tt ciblé . pour savoir si vous etes poorteur ou pas.

conseil deux : capote à volonté avec ton mec .

conseil 3 : éviter de faire le lapin chaud .

photo de l'auteur magicalwaves
Magicalwaves
Homme de 44 ans
Paris

3 remerciements
Je n'ai évidemment par parlé du Truvada, qu'un laboratoire vend à un prix exorbitant comme alternative au préservatif et qui sera bientôt disponible avec un coût très conséquent pour l'état. Le Truvada peut réduire un peu les risques de transmission du VIH (seulement les réduire) mais ne protège en rien des autres maladies. Et c'est sans compter les effets secondaires du traitement ni même les risques de mutation du virus. Donc à considérer plutôt pour des professionnels du sexe ou des accros au sexe avec des inconnus, en complément du préservatif.

La drag queen Sherry Vine vient de sortir une très bonne parodie au sujet de ce médicament. Les paroles sont trash mais justes.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit