Les sourds et l'homosexualité

Amour et intimité


photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 22 ans
Paris

5 remerciements
Les sourds et l'homosexualité

Bonjour/Bonsoir !

J'ai vu y'a pas longtemps un documentaire sur "l'univers" dans lequel vivent les sourds/muets (Le Pays des Sourds, que je vous conseille fortement). Puis après une longue (ou pas) réflexion, m'est venu à l'esprit des questions par rapport à la vie amoureuse des sourds homosexuels.

En effet, déjà que c'est compliqué pour les "parlant" de partager ses sentiments ou de faire son CO auprès de sa famille/amis/collègues, j'imagine que ça doit être encore plus difficile pour les non entendants qui n'ont même pas accès à certaines structures qui peuvent apporter une aide aux jeunes homosexuels. 

De ce que j'ai retenu du documentaire c'est qu'un sourd se retrouve isolé du monde des parlant, et que donc se forme une communauté de personnes non entendantes avec laquelle il va vivre. Etre homosexuel dans ce milieu doit être assez anxiogène car si on est rejeté par ses proches on a plus personnes vers qui se tourner à cause de la barrière de la communication. Certes aujourd'hui il y'a internet, et au final on est jamais vraiment seul, mais il ne s'agit que d'échanges "virtuels".

Du coup si vous êtes touchés par se sujet directement ou indirectement n'hésitez pas à répondre, ma curiosité demande à être rassasié !! :p
En tout cas, j’espère que ma question est claire et qu'elle n'est pas trop conne ! X)
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Très beau film/documentaire le Pays des sourds :)

Sur la question du CO je ne sais pas trop. Mais les familles en général communiquent bien. De mes amis malentendants, la plupart de leurs proches ont appris la LSF.

Je sais qu'à une époque, la question de la sensibilisation à poser problème avec le VIH et cie. Ils étaient plus vulnérables car moins informés. Il me semble qu'il y a eu un sujet là-dessus dans l’œil et la main.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Un sujet sur les sourds/muets très intéressant !

Ce que je trouve dommage c'est qu'en plus d'être moins informé il n'y a pas de visibilité sur ce thème (même sur internet). J'ai du beaucoup chercher pour trouver des lieux/associations, et au final c'est par des petites annonces que j'ai pu trouver un minimum d'informations !
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est peut être ça le mec parfait ! Un mec muet. (Je sors).
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ahah, on le savait déjà pour la femme muette, ça s'applique aux mecs aussi ? :P

Plus sérieusement, j'ai déjà "échangé" avec un sourd et muet, j'ai trouvé l'expérience passionnante, et je me dis qu'au fond, le langage est certes une barrière, mais ça reste parfaitement possible de communiquer, et j'ai trouvé ça enrichissant :)

Après c'est vrai que ça ne doit pas être facile tout les jours d'un point de vu relationnel, surtout dans une époque où on a tendance à ne plus vraiment faire attention aux gens :/
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est sur que dans un monde ou les gens ont déjà du mal à communiquer, pour une personne sourde/muette ça doit vraiment être difficile.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce que j'ai beaucoup apprécié avec cette personne c'est que l'on n'avait pas de discussions inutiles, ouais je vous vois rire dans le fond là-bas, mais ce que je veux dire c'est que parfois le silence a plus de sens qu'un dialogue de 3h qui ne mène à rien, et du coup la moindre communication avait bien plus de valeur. J'ai pris conscience avec cette personne que même si on passe beaucoup de temps à discuter avec des gens dans la journée, au final on ne transmet pas beaucoup d'information. Et puis son chien était vraiment un amour <3
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
La part du langage non verbal dans une relation est primordiale. C'est grâce à ça que l'on passe les messages les plus importants, les sentiments, les ressentis etc.. Ça c'est sur, ce sera jamais remplacé par un sms ou un clavier, nous voila sauvés ;)
0

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 22 ans
Paris

5 remerciements
Prasten a écrit :
Prasten , garçon de 25 ans de Rennes Sur la question du CO je ne sais pas trop. Mais les familles en général communiquent bien. De mes amis malentendants, la plupart de leurs proches ont appris la LSF.


Certes, la communication est possible, mais si les parents acceptent mal l'homosexualité de leur fils, celui-ci va se retrouver ultra isolé...

Segref a écrit :
  j'ai déjà "échangé" avec un sourd et muet, j'ai trouvé l'expérience passionnante, et je me dis qu'au fond, le langage est certes une barrière, mais ça reste parfaitement possible de communiquer, et j'ai trouvé ça enrichissant


C'est vrai que je pense qu’après avoir eu ce genre d'expérience on voit les choses différemment, on à un peu atteint "l'essence" de la relation humaine ^^
0

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 25 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
Je ne m'étais jamais posé cette question. Pourtant c'est vrai que c'est une bonne question. 

Je pense que si ils sont rejetés par leurs parents ils se retrouvent dans une situation similaire que les entendants. Généralement les sourds & muets fréquentes des instituts avec d'autres sourds et muets donc il ne sont pas totalement isolé. La différence c'est qu'ils ont beaucoup moins d'autonomie pour quitter le domicile familial ça je suis d'accord. 

Par contre je me dis aussi que ce soit des familles qui ont un rapport différent à la différence. Il est possible qu'ils sont profondément cons homophobes mais ils ne sont pas non plus dans le schéma de la famille "normale" où les parents tombent de haut, traversent un bouleversement psychologique, se demandent se qu'ils ont mal fait dans leur technique d'éducation, se lamentent sur leurs futurs non-petit-enfants (parce que les enfants adoptés ça compte pas). Une étape qui peut parfois durer et peser. Ce sont des familles qui depuis le début ont affronté de défis, ils ont parfois fait l'expérience de la discrimination. Ça peut jouer en leur faveur. 
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai fouillé sur le site de l'émission dont je parlais dans mon 1er message. Il y a bien eu un sujet traité là dessus.

www.france5.fr/emissions/l-oeil-et-la-main/diffusions/13-02-2012_64797
0

photo de l'auteur Alfar
Alfar
Homme de 33 ans
Ardres

5 remerciements
Hello,

J'ai un couple d'amis gay, dont l'un des deux est sourd, il communique via langage des signes, mais a appris aussi à lire sur les lèvres. Il faut juste être tourné de son côté et ralentir, ou exagérer un peu les mouvements des lèvres, mais il comprend très bien.

Via mon boulot je peux avoir droit à des formations gratuites, je compte rajouter la langue des signes dans mes acquis, et pouvoir échanger avec eux, ca serait là une de mes plus belles aspirations du moment.

En tant que potier, je dirais qu'en plus du regard et de la gestuelle, si le sourd, ou le muet ne peu utiliser un moyen de communication, il va utiliser les autres, dont principalement le toucher :) ( même si je ne suis ni muet ou sourd, mon métier m'oblige à utiliser davantage des sens qu'on utilise assez peu au profit de la vue pour travailler ^^)
0

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 22 ans
Paris

5 remerciements
Alfar a écrit :
 J'ai un couple d'amis gay, dont l'un des deux est sourd, il communique via langage des signes, mais a appris aussi à lire sur les lèvres. Il faut juste être tourné de son côté et ralentir, ou exagérer un peu les mouvements des lèvres, mais il comprend très bien.


Oui, c'est vrai qu'au final on arrive toujours à se faire comprendre. Un peu comme quand on va dans un pays étranger dont on ne parle pas la langue, avec quelques signes ça passe :)

Alfar a écrit :
 En tant que potier, je dirais qu'en plus du regard et de la gestuelle, si le sourd, ou le muet ne peu utiliser un moyen de communication, il va utiliser les autres, dont principalement le toucher ( même si je ne suis ni muet ou sourd, mon métier m'oblige à utiliser davantage des sens qu'on utilise assez peu au profit de la vue pour travailler ^^)


Par contre là je ne te suis pas. Je visualise mal comment un sourd/muet peut communiquer avec le toucher ^^
0

photo de l'auteur Alfar
Alfar
Homme de 33 ans
Ardres

5 remerciements
Hum désolé ha ha, des fois dans ma tête c'est clair, et pas quand je relis :D

Bah si tu n'utilise pas la voix pour communiquer, tu peux utiliser les gestes et le toucher :p
une série de gestes convenues avec son conjoint ^^

bon, après, j'vais pas faire un dessin sur la suite ha ha :D
0

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 22 ans
Paris

5 remerciements
Alfar a écrit :
Alfar , garçon de 30 ans de Ardres Hum désolé ha ha, des fois dans ma tête c'est clair, et pas quand je relis Bah si tu n'utilise pas la voix pour communiquer, tu peux utiliser les gestes et le toucher une série de gestes convenues avec son conjoint ^^ bon, après, j'vais pas faire un dessin sur la suite ha ha


Ah d'accord, j'avais pas compris le contexte du couple ^^

J'en profite pour faire une annonce, j'aimerais apprendre quelques bases de la LSF, donc si vous pouvez me mettre en contact avec des gens qui sont prêt à donner des cours, je suis preneur ! :)
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Personnellement j'étais entré en contact avec une association locale pour suivre une formation intensive en LSF. Sur Paris il y en a forcément une, voire plusieurs.
0

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 22 ans
Paris

5 remerciements
Prasten a écrit :
Prasten , garçon de 25 ans de Rennes Personnellement j'étais entré en contact avec une association locale pour suivre une formation intensive en LSF. Sur Paris il y en a forcément une, voire plusieurs.


Il y'en a effectivement une bonne brochette sur Paris, mais de ce que j'ai vu ça monte très vite au dessus des 1000 € (ce que je ne peux clairement pas me permettre) et ce sont des formations qui ont l'air de prendre beaucoup de temps. De plus je ne cherche pas vraiment à apprendre la LSF, juste quelques bases d'une part pour ma curiosité, et d'autre part parce-que je peux avoir un petit job d'été dans l'entreprise de mon père si j'ai quelques connaissances. 
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
1000€? J'avais payé ça même pas 100€ pour une semaine.
On avait même vu au début un topo historique, puis les bases et le vocabulaire.
A mon avis il faut se renseigner, c'est pas la seule asso à faire ça à des prix corrects.
0

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 22 ans
Paris

5 remerciements
Mes excuses, j'avais mal lu, c'est 1000€ pour un cycle complet, ce qui explique aussi les horaires contraignants ^^
Cependant le moins cher que j'ai trouvé pour l'instant c'est 180 € + 20 € d’adhésion à l'école française de la LSF, et sans précisions du nombres d'heures pour ce prix. D'ailleurs tu as eu combien d'heures pour 100 € ?
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
35h
0

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 22 ans
Paris

5 remerciements
Wow, ça fait vraiment pas cher, moins de 3 € de l'heure ^^
Après, 35 heures en une semaine c'est beaucoup trop pour gérer ça avec mes études, et je suppose que si tu payais si peu c'est parce-que c'est des cours en classe. Je sais pas si ça fonctionne comme une langue "normale", mais je m'en sors réellement mieux avec des cours particuliers (c'est ce que j'ai d'ailleurs dû faire pour avoir la moyenne au bac), je préfère pas prendre des cours en classe si c'est pour me retrouver dans un groupe où je vais traîner derrière comme un boulet. Du coup c'est vraiment pas scolaire ce que je cherche, c'est genre une ou deux heures dans l'aprem une ou deux fois par semaines, un peu comme de l'aide aux devoirs si tu préfères...
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce n'était pas scolaire, c'était une association locale qui proposait ces formations. Il n'y avait que quelques personnes par session, en général en perte d'audition. Et vu que c'était le niveau A.1.1 tout le monde ou presque démarrait à 0.  Et j'avais choisi le mode intensif donc j'en parle oui mais il y avait aussi plus souple, quelques heures par semaine le soir.
Mais vu ce que tu sembles rechercher, à part trouver une personne malentendante je vois pas.
Donc bonne chance dans ta recherche.
0

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 22 ans
Paris

5 remerciements
Pas forcément une personne mal entendante, mais un organisme local comme le tiens qui organiserait des cours particuliers =)
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Une asso me semble être la meilleure option alors :)
Elle peut même donner des infos sur des partenaires ou autres qui proposent ça.
0

photo de l'auteur Alfar
Alfar
Homme de 33 ans
Ardres

5 remerciements
Përso, j'ai une amie qui est traductrice pour sourds et mal entendants, et je vais voir pour me faire financer une semaine de formation, histoire d'avoir des bases :)
0

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 22 ans
Paris

5 remerciements
Alfar a écrit :
Alfar , garçon de 30 ans de Ardres Përso, j'ai une amie qui est traductrice pour sourds et mal entendants, et je vais voir pour me faire financer une semaine de formation, histoire d'avoir des bases


Ouais, si elle a des conseils d'école, d'assos, etc... Je suis preneur ! :)
0

photo de l'auteur Alfar
Alfar
Homme de 33 ans
Ardres

5 remerciements
Bah des que j'arrive à l'avoir, je lui demande, et te dis çà direct :)
0

photo de l'auteur Hoctave
Hoctave
Homme de 26 ans
Paris/St Dizier

10 remerciements
Je ne participe pas mais je trouve ce post très intéressant, je le suis de près !
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour!!!

Quand je vois que le dernier message a été écrit il y a un mois, je me dis "Mince!!! Pourquoi ne t'es tu pas inscrite plus tôt!!"

Bref, pour retourner dans le sujet, ou plutôt la question "Les sourds et l'homosexualité" (je dirais que l'hétérosexualité ou la bisexualité revient au même, sur ce sujet, non?), je tiens à préciser que je suis moi même malentendante.

Je voudrais également que vous sachiez (dans le cas où il s'agit d'une dégénérescence des cellules auditives), la personne concerné -ses parents si celle-ci est encore très jeune- a le choix (qui est proposé par les professionnels) de porter ou non des appareils auditifs. Ce choix est en quelque sorte le choix de l'avenir : décider de rester dans un monde silencieux ou non.
Ce que je veux dire par ce petit paragraphe, c'est que nous verrons de moins en moins de malentendants qui sont... "sourds". Les éventuels sourds que vous pourrez croiser seront ceux qui ont une lésion interne du cerveau ou du nerf auditif. Ceux ci s'en sortent en communiquant par la langue des signes ou bien comme le fameux personnage Nick Andros dans Le Fléau de Stephen King. Cependant, ils peuvent tout de même apprendre à parler en sentant les vibrations dans leur gorge sauf s'ils sont également atteint aux cordes vocales ou à la zone du cerveau associée.

De plus, les appareils auditifs sont de plus en plus perfectionnés et vont de la simple prothèse à l'implant cochléaire (qui nécessite une opération chirurgicale). Et qui dit de plus en plus perfectionnés dit de plus en plus petits!!! Et donc je ne pense pas qu'ils soient bien gênant lors d'un acte sexuel... sauf s'il fait très humide!! ;-)

Et pour ceux qui n'ont malheureusement pas la chance de pouvoir entendre et parfois de pouvoir parler (hors éventuelle pulsion sexuelle débridée xd), il rst courant de retrouver certains signes entre les partenaires, un code en quelque sorte :)

Voili voilou!!! 
J'espère avoir pu apporter quelques réponses aux questions!!! 

N'hésitez pas à relancer la discution, je serai ravie de répondre à quelques interrogations ou aider certains ou certaines :p 
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Moi je vais me lancer et apprendre la langue des signes à partir de février ^^.
Je suis entendant et j'ai vu un super film au sujet des sourds: J'avancerai vers toi avec les yeux d'un Sourd.
Je l'ai vu dans le cadre d'un festival, mais je crois qu'il sors au cinéma fin janvier ! Je le conseille vivement pour ceux qui sont intéressé.
J'ai pu parler avec la réalisatrice et c'est une femme incroyable, elle a mis 7 ans pour faire ce film et toutes ses tripes.
Je donne pas plus de détails et laisse le reste à découvrir.
0

photo de l'auteur MrCochin
MrCochin
Homme de 27 ans
Chi?in?u

1 remerciement
Bien le bonjour à vous tous,

Je débarque sur BeTolerant depuis quelques jours et cette discussion me semble très intéressante et riche en infos.
Je suis bi, en recherche d'une relation homo actuellement, et moi-même malentendant, malformation de naissance qui me rend partiellement sourd. L'appareillage ne m'est donc pas possible.
En dehors d'agir sur la notion d'équilibre, cette "barrière" entraîne des répercussion sur la personnalité, le caractère et le rapport aux autres. Le titre me paraît donc pertinent car il est à mon sens un "obstacle" de plus. Etant farouchement anti-communautariste et plutôt hors-milieu, il est déjà assez épique de rencontrer de façon spontanée une personne avec qui partager un bout de chemin. Si vous rajoutez la surdité, même partielle, qui est très difficile à gérer dans des situations de groupe où tu te retrouves facilement, rapidement perdu et rend parfois difficile le rapport aux autres, il est vrai que l'isolement peut être récurrent.

Une "chance" pour moi, il s'agit d'un problème de naissance, j'y ai donc toujours été habitué. Mais cela reste malgré tout un handicap qui oblige à une attention et un effort accru pour arriver à ses fins.
Bonne fin de journée,
Antoine.
0

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 22 ans
Paris

5 remerciements
Alvin6 a écrit :
 Bonjour!!! Quand je vois que le dernier message a été écrit il y a un mois, je me dis "Mince!!! Pourquoi ne t'es tu pas inscrite plus tôt!!"  


T'inquiète pas, c'est pas un gros déterrage, parfois on fait remonter du plus vieux ^^

Alvin6 a écrit :
 Bref, pour retourner dans le sujet, ou plutôt la question "Les sourds et l'homosexualité" (je dirais que l'hétérosexualité ou la bisexualité revient au même, sur ce sujet, non?  


Oui et non la bisexualité est assez tabou, et peut donc être mal acceptée par les proches de la personne qui serait donc isolée, et encore plus isolée du reste du monde si elle est sourde.

MrCochin a écrit :
MrCochin , garçon de 24 ans de BOUAYE Bien le bonjour à vous tous, Je débarque sur BeTolerant depuis quelques jours et cette discussion me semble très intéressante et riche en infos. Je suis bi, en recherche d'une relation homo actuellement, et moi-même malentendant, malformation de naissance qui me rend partiellement sourd. L'appareillage ne m'est donc pas possible. En dehors d'agir sur la notion d'équilibre, cette "barrière" entraîne des répercussion sur la personnalité, le caractère et le rapport aux autres. Le titre me paraît donc pertinent car il est à mon sens un "obstacle" de plus. Etant farouchement anti-communautariste et plutôt hors-milieu, il est déjà assez épique de rencontrer de façon spontanée une personne avec qui partager un bout de chemin. Si vous rajoutez la surdité, même partielle, qui est très difficile à gérer dans des situations de groupe où tu te retrouves facilement, rapidement perdu et rend parfois difficile le rapport aux autres, il est vrai que l'isolement peut être récurrent. Une "chance" pour moi, il s'agit d'un problème de naissance, j'y ai donc toujours été habitué. Mais cela reste malgré tout un handicap qui oblige à une attention et un effort accru pour arriver à ses fins. Bonne fin de journée, Antoine.


Donc tu vis ça vraiment comme une barrière ? Merci pour ta réponse ! :)
0

photo de l'auteur MrCochin
MrCochin
Homme de 27 ans
Chi?in?u

1 remerciement
Et bien, en quelques sortes, oui. Je le constate chaque jour auprès de mais ("presques") semblables, mais il faut faire avec, la vie est ainsi, inutile de s’apitoyer, trouver des façons de la contourner et en faire une force :)
0

photo de l'auteur BalthazarBux
BalthazarBux
Homme de 25 ans
Lyon
Personnellement j'ai pris quelques cours à la fac, pour les étudiants je vous conseille de voir si votre établissement propose cet apprentissage, ça vous évitera de payer des formations pour acquérir les bases.

Sinon il y a quelques leçons de LSF sur internet, notamment une sur la dactylogie qui est plutôt bien faite et utile : https://www.youtube.com/watch?v=Us_d-drMvQM

Attention les sourds ne se communiquent en général que leur prénom en dactylogie, leur parler exclusivement comme ça peut être pratique mais ne doit pas forcément devenir un "mauvais réflexe" ^^

Vous avez aussi des dictionnaires de LSF comme celui-ci : http://www.elix-lsf.fr/spip.php?page=signes&id_article=136595&gclid=CKfQ6oK0lcoCFQHkwgodO0wI-Q

Voilà :)
Et pour en revenir au sujet je ne pense pas que la communication soit un réel problème si chacun y met du sien. Pour ce qui est du rapport entre surdité et homosexualité, j'avais vu une vidéo d'un gay qui faisait une déclaration amoureuse à un autre homme sourd, c'était très émouvant (j'ai pas réussi à la retrouver :'( ), je ne pense pas que ce soit une réelle barrière. 
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
BalthazarBux a écrit :
Pour ce qui est du rapport entre surdité et homosexualité, j'avais vu une vidéo d'un gay qui faisait une déclaration amoureuse à un autre homme sourd, c'était très émouvant (j'ai pas réussi à la retrouver  ), je ne pense pas que ce soit une réelle barrière. 


Celle-ci peut-être :


https://www.youtube.com/watch?v=DazgN3urq8k


Et sinon, une vidéo pour apprendre à dire à quelqu'un: "tu me plais"! en langue des signes française :


https://www.youtube.com/watch?v=q-o-PH3sLYk
0

photo de l'auteur BalthazarBux
BalthazarBux
Homme de 25 ans
Lyon
OUI ! c'est celle là merci :p 
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
BalthazarBux a écrit :
BalthazarBux , garçon de 21 ans de Lille OUI ! c'est celle là merci  


Avec plaisir ! :)
0


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit