La robe exclusivement pour les femmes?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour ou bonsoir,

Je viens vers vous pour lancer un petit débat. Je sais que beaucoup ne vont pas trop comprendre ce que je dis, ou alors ne seront juste pas d'accord avec mes propos, mais voilà il y a une chose que je n'arrive pas à comprendre: pourquoi certains vêtements restent exclusivement féminins malgré le mélange de plus en plus important des styles?

Je m'explique un peu: De nos jours (et je trouve ça bien), les femmes peuvent tout autant s'habiller avec un sweat, pantalon et basket, que avec une robe et des escarpins. Cependant, nous, les hommes, sommes toujours limités au style simple de haut + bas + chaussures plates. Trouvez-vous cela logique?
Je sais que certains vont me demander si j'ai envie de porter une robe ou des escarpins, mais ma réponse ne peut être affirmative ou négative. En effet, si cela entrait dans les mœurs (en gros, si ça entrait dans la norme), cela ne me dérangerait de mettre une robe. Néanmoins, comme la société a toujours une vision assez manichéenne pour ce qui est de l'homme, je ne peux me le permettre que pour des occasions particulières (théâtre, animation, etc.).
Je n'entends pas ici que je souhaiterais m'habiller en "fille" tous les jours, non ce n'est pas ça. Je suis un homme et j'aime mon corps, donc je ne suis pas transsexuel. Mais voilà, je lance ce débat pour savoir ce que vous en pensez.

L'égalité homme-femme met du temps à avancer, mais ça avance et c'est très bien pour les femmes (j'en suis très content). Mais pourquoi les hommes ne copient pas des codes féminins?


photo de l'auteur magicalwaves
Magicalwaves
Homme de 44 ans
Paris

3 remerciements
Un homme en robe peut être très élégant. J'avais vu quelques photos de mode vraiment magnifiques il y a quelques années. Par contre c'est quand même très recommandé d'avoir un corps sec et pas trop musclé.

Il y a aussi le kilt côté hommes.

Pour ce qui est des talons, je ne trouve pas que les talons hauts (fins ou larges) soient des plus sexy sur une fille ou un garçon. Et c'est quand même une torture pour les pieds.

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
Question difficile... Mais tu donnes la réponse. Ce n'est qu'une question de norme. Maintenant pourquoi est-ce la norme et surtout pourquoi elle change pas ? Sans doute parce que le virilisme est encore d'actualité et que s'habiller dans un habit identifié comme féminin c'est quelque chose qui bloque encore chez beaucoup d'entre nous. Il suffit que la norme change, que la mode vienne à la robe pour homme et plus personne n'y verra d'objection. 

Jean Paul Gaultier avait fait ce pari, mais ça n'a pas pris. Les hommes on eu peur que leur masculinité soit remise en question. 

Il est possible que le cheminement ait été plus facile chez la femme dans la mesure où ça s'inscrivait dans une lutte d'émancipation. Les femmes voulaient sortir du carcan de femme dans lesquels elles étaient emprisonnées. Porter des vêtements d'homme a d'ailleurs été une des toutes premières manifestations proto-féministes chez celle qu'on appelle les garçonnes dans les années 1920. Les garçonnes fumaient la cigarette, conduisaient et surtout, elles portaient des coupes courtes et des costumes d'homme. C'était absolument choquant pour de nombreuses personnes. Ce qui est tout à fait remarquable c'est qu'une norme peut être radicalement différente d'un pays à un autre. Par exemple à la même époque, aux Etats-Unis, la voiture était un objet de femme, les hommes préférant encore le bon vieux cheval viril. 

Mais l'homme lui n'a jamais ressenti le besoin de quitter sa position d'homme. Il n'a donc pas fait ce cheminement qui l'a conduit à porter les vêtements de l'autre sexe. 

Et oui, le kilt c'est une jupe que peuvent porter les hommes parce que c'est une norme social. Il est tout à fait admis que c'est un vêtement d'homme traditionnel. Idem avec la djellaba, le kimono, ou même la bure des prêtres, qui s'apparente beaucoup à des robes. 

Pourtant, qu'est-ce qu'on aurait à y gagner l'été ;) C'est d'ailleurs bien qu'en été que les femmes repassent à la robe, parce qu'elles ont bien compris que c'est vachement confortable quand il fait chaud

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
Et nous sommes bien gré d'avoir ce droit, tout comme tu peux exprimer ton opinion. 

La théorie du genre ça n'existe pas. C'est un terme polémique inventé, ou plutôt (volontairement ?) mal traduit et qui ne veut rien dire. Le genre n'est pas une théorie c'est un champ de recherche universitaire ou un outil dialectique sur lequel la France est pas mal à la bourre comparé aux pays anglo-saxons. 

Il y a des hommes et il y a des femmes, certes, mais porter une robe ne vous fera pas pour autant devenir femme. Surtout si la norme vient à considérer que la robe n'est pas le propre de la femme. Vous n'allez pas me dire qu'une femme en pantalon ça vous choque ? Pourtant en 1900 ça choquait. Vous n'avez pourtant pas l'impression que les femmes sont moins femmes depuis qu'elles portent des boxers ? 

Bien sûr, il faudra toujours une petite variante de coupe, ne serait-ce que pour des raisons morphologiques;;;

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
Je vais peut-être répéter les réponses au dessus mais selon moi il y a 2 choses importantes :
- nous sommes dans une société sexualisée, il y a donc des codes pour le sexe masculin et des codes pour le sexe féminin. Le fait de porter une robe fait que tu ne rentre plus dans la norme, tu deviens donc anormal. C'est mal vu tu t'en doute.
- l'autre point est que l'homme domine la femme. Une femme (le sexe faible) peut porter des tenues d'homme car elle se rapprocherait de la dominance alors qu'un homme portant des affaires de femmes irait vers la soumission. Aux yeux de l'évolution sociétale c'est du suicide, c'est comme si adolescent tu préférais retourne au stade phoetal plutôt qu'adulte.

Voilà ma vision et pourquoi selon moi c'est mal vu. Bien sur je suis totalement contre cette vision très cloisonnant et préfère la liberté de chacun.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
La robe est un symbole vestimentaire de féminité, le pantalon a longtemps été un symbole vestimentaire de masculinité.
C'est toujours la femme qui veut se masculiniser, aussi bien par son apparence que par son comportement. Il est intéressant de se demander pourquoi, et amusant de remarquer que le combat féministe consiste ainsi à détruire la féminité au nom du droit des femmes^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Belveline a écrit :
 l'homme domine la femme

Pas d'accord.
L'homme a pour lui la force physique, mais la femme est bien plus douée psychologiquement. Ça se voit d'ailleurs dans les vieux couples, ou c'est toujours la femme qui, au final, décide !
Moi les gens qui m'ont le plus mal parlé dans ma vie, c'était des femmes. Les mecs savent que s'ils vont trop loin ils peuvent toujours s'en prendre une.

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
@Regenesis : je ne parle pas du tout d'un point de vu physique mais bien sociétal. Le genre masculin est toujours plus reconnu et valorisé que le féminin.

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
La société est sexiste et c'est sûrement pour ça que les pubs montrent généralement des femmes. Elle font l'objet du désir chez l'homme et l'objet de comparaison chez la femme.
L'homme est donc attiré tant dis que la femme cherche à se rapprocher de ces models pour plaisir à leur mari par exemple.
C'est aussi la femme qui dépense le plus il me semble.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour les robes, il me semble qu'à l'antiquité les hommes portaient la toge, et dans les pays maghrébins certains sont bien vêtues de ce qui s'apparente à une robe. Ensuite il n'y a pas que le kilt pour les hommes, les jupes aussi existent. Bien qu'elles soient chers il me semble. Il y a même une ligue des hommes en jupe ou quelque chose du genre, ayant eu un prof qui en portait, ce n'est plus vraiment LE signe féminin car il restait tout de même bien masculin et soigné. Après, c'est les goûts et les couleurs meme si on ne voit que très (trop?) peu d'hommes en jupes/robes. Mais ca existe quand même! 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@Klasu Je comprend, si tu fais une petite recherche internet tu pourras voir qu'il y a même une marque qui en produit. Avec une jupe féminine je pense que je serais aussi mal à l'aise, mais certaines masculines sont relativement classes je trouve 

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
@Klasu : "Dans société, j'ose penser que tu y inclus tout le monde, hommes comme femmes. Car les femmes sont les premières responsables de cette situation. Les jeunes femmes prennent exemples sur les plus âgées qui continuent de véhiculer une démarche de marchandage auprès des hommes."
Je suis tout à fais d'accord là dessus.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Notre société est encore profondément sexiste, oui, et au privilège de l'homme. Les deux exemples les plus parlant sont le viol et la discrimination à l'embauche.
Une femme a bien plus de chance de se faire agresser sexuellement qu'un homme (et dans les grande majorité des cas, les agresseurs sont des hommes).
Une jeune femme a plus de chances de se faire refuser un poste pour cause de potentielle maternité qu'un jeune homme.

Partant de là, on peut difficilement affirmer que les deux genres exercent les mêmes droits. Ainsi, je rejoins l'avis évoqué que l'adoption des codes masculins par les femmes fut une forme d'émancipation, tandis que l'inverser serait vu comme une soumission (ce qui est profondément idiot).

Le féminisme vise à reconnaître aux femmes les mêmes droits qu'aux hommes, pas à nier les spécificités de chacun, mais ça passera par la suppression du privilège masculin, et donc des concessions.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oyodoo a écrit : Une femme a bien plus de chance de se faire agresser sexuellement qu'un homme (et dans les grande majorité des cas, les agresseurs sont des hommes).

Et les femmes sont expertes dans l'art de faire souffrir moralement les hommes dans les couples qui vont mal. C'est une violence psychique dont on ne parle jamais mais qui est au moins aussi destructrice que la violence physique.

Oyodoo a écrit : Une jeune femme a plus de chances de se faire refuser un poste pour cause de potentielle maternité qu'un jeune homme.

Ca n'a rien à voir avec du sexisme, c'est simplement du capitalisme!
Si les hommes accouchaient c'est eux qui se verraient refuser des postes pour la même raison.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mon dieu, c'est la foire aux stéréotypes ici ^^

L'Homme peut parfaitement porter la robe, bien que ce ne soit pas vraiment la mode encore (En france en tout cas)... ça viendra un jour.

Les études sur le genre se développe énormément depuis 40 ans en France, et c'est grâce à celles ci que l'égalité hommes/femmes progressent.

Quoiqu'il arrive, nos comportements sont en évolutions constantes, personne ne peut dire quelles seront nos habitudes de vie dans le futur. :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
FAUV3 a écrit :
Les études sur le genre se développe énormément depuis 40 ans en France, et c'est grâce à celles ci que

féminité et virilité se meurent pour :
- mettre les femmes au travail comme les hommes
- vendre aux hommes ce qu'on ne pouvait vendre qu'aux femmes
- vendre aux femmes ce qu'on ne pouvait vendre qu'aux hommes.
Oui, désolé de te décevoir, mais le féminisme ce n'est qu'une branche du capitalisme.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est facile de cautionner les avancées qui sont rentrées dans les mœurs, mais de rester obtus à toute autres évolutions.

Une femme peut parfaitement être plus virile qu'un homme, quel est le problème ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Klasu a écrit :
Il faut respecter les différences tout en nous efforçant de supprimer les barrières que la société s'est elle-même imposée sur l'accès des femmes aux soins, aux métiers, à l'apprentissage.

Et c'est un point fondamental du féminisme, auquel on pourrait ajouter le droit au respect.

Klasu a écrit :
Mais en aucun cas nous ne devons considérer les deux sexes comme identiques sur tous les plans. Respecter les différences, c'est cela la justice.

Et personne n'a dit ça. De même que nous deux ne sommes pas identiques sur tous les plans, alors que nous somme deux hommes.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour les clichés sur le féminisme encore une fois, sort un peu mec ;)

ta juste la trouille que les femmes prennent le pouvoir^^

comme tu as la trouille que les immigrés te pique ton boulot, ton logement et ton pain^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mais sinon il est très ouvert d'esprit, il l'écrit d'ailleurs sur tous les topics ^^

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit