J'ai beaucoup de mâl à me sentir à ma place

Forum Gay - Créé le - 25 Participations

J'ai beaucoup de mâl à me sentir à ma place

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir à toutes et à tous, après avoir longuement hésité j'ai posé mon statut dans demande d'aide.

Pour commencer, je tenais à remercier les utilisateurs de ce site, le tchat étant très accueillant, avenant, ainsi que les autres utilisateurs venant souhaiter la bienvenue, cela est très touchant agréable, solidarité.. :)

Effectivement, comme l'indique, le titre de ce sujet, je ne me sens pas à ma place dans ce monde.

Je me présente : je me prénomme Florian, j'aurai 21 ans le 18 septembre, je suis un jeune Homme du sud de la France (vaucluse).

Etant très sociable, ouvert d'esprit, à l'écoute des autres, protecteur, tendre, attachant, romantique, attentioné, démonstratif, avenant, complice, drôle, calme, patient, sérieux.

En manque cruel d'affection, préférences familliales, relations passées destructrices, à donner sans recevoir...

Là se trouve, mon point faible, ma faille.. Le manque d'affection, aigue, au plus profond de moi..

J'ai toujours soutenu mes amis, mes proches, écouté, jour et nuit, n'ayant jamais jugé, même aprés une trahison, j'ai toujours mis cela sur le compte de l'erreur Humaine, préférant oublier, et souvent pardonner, plutôt que rentrer dans des conflits, alors que la vie est courte..

Effectivement la vie est courte, mais cela ne veut pas dire qu'elle ne doit pas être vécue convenablement.

A l'heure actuelle, la seule relation, qui pourrait, me sortir, de ce manque cruel, serait une véritable relation amoureuse, m'apportant tout ce qui me manque..

Je n'ai jamais eus de difficultés, à m'engager, tenir mes engagements, apporter de l'affection..

Mais plutôt à m'identifier, m'entendre avec les miens, effectivement, mes attentes, et espérances, qu'elles soient amoureuses (donc dans le domaine Homosexuel) ou générales, avec les autres, sont tellement hautes, et précises, que je ne comprends pas certains autres être Humain.

Je me suis, au fur et à mesure des années, créer un monde qui m'est propre et personnel, ce que j'aimerai réellement vivre, me rassurant ainsi, ne vivant pas ce que je recherche, et souffrant de la sorte, j'ai donc appris, à me bercer moi meme, me protéger moi meme, me construire moi même, seul, d'autant plus que je vis seul depuis mes 15 ans, j'ai de très grandes valeurs, et un profond respect pour l'être Humain en général.

Je suis donc, dans un monde que j'ai moi même crée, après tant d'années de souffrance..

Vivant dans un autre, où rien ne colle (malgrè que cela existe et je le sais) avec ce que je recherche tellement cela est Haut Moralement.

En effet, cette bulle, ce monde, que je me suis crée, me rassure, j'y pense lorsque je vais mâl, et cela me fait du bien sèche mes larmes.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà l'hésitation que j'ai émis, qui était "où placer ce sujet", car nous avons là une description, mais aussi une réelle question, ou, aide demandée, pourquoi je ne me sens pas à ma place ? Pourquoi suis - je tant différent des autres ?

Pourquoi mes attentes, amoureuses, et amicales, sont elle si élevées ?

Exemple : aider, soutenir, écouter des gens, que je ne connais pas, sur de multiples sites, personnes en exprimant le besoin, jusqu'a m'en empecher de dormir.

Car, je trouve personnellement, l'être Humain si beau si grand.

Et je le sais capable de réparer ses erreurs dans le sens inverse qu'il les a commise, malgrè ce qu'il veut faire croire et penser de lui, qu'il est inconcevable de laisser quelqu'un dans la misère pour Moi..

Autre exemple : aimer une personne plus que tout, au point de le passer avant moi même, répondre à chacune de ses demandes/attentes peu importe le temps que cela me prend.

Veiller sur lui jour et nuit, l'accompagner, lui faire des compliments, très souvent, lui écrire le rassurer, régulièrement, lui dire qu'il est le plus beau le plus grand le meilleur la plus belle et grande merveille du monde à mes yeux, rigoler bêtement à toutes ses phrases, sécher ses larmes, veiller sur lui nuit et jour...

Faire de sa vie un paradis, et lui donner de l'amour plus qu'il ne saurait espérer..

Effectivement pour moi l'amour : il faut prendre le temps de connaître la personne, connaître son âme, protéger et écouter son coeur, respecter son corps, ses envies, ses attentes, intégrer son monde, le mettre en confiance, lui démontrer de l'intéret, ne jamais le juger, le soutenir en toute circonstance, être proche et complice plus que tout..

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour le coté plus "soft", "détente" de mon sujet :

J'aime sortir, le cinéma, le bowling, rencontrer de nouvelles personnes, j'aime la grande et magnifique Whitney Houston de par ses prouesses vocales, j'aime le chant ayant 4 octaves, mais j'aime plus que tout, et jusqu'au bout l'Ëtre Humain, qui a démontré, à de multiples reprises qu'il était capable de grandes choses.

Si, (par pur hasard) par la même occasion (tant qu'à faire) un petit Doudou tout gentil calin, attachant, désireux d'être aimé, protégé, heureux, croise ce post, il peut venir me parler, je lui répondrai avec le plus grand respect qui soit :)
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il n'y a ni plus belle, et plus grande fierté pour un Être que d'écouter son coeur et lui rester fidèl.

Soyez heureux, nous y avons tous droit.

Florian. ;)
Rencontre gay
0 vote

Salut,

La nature humaine est complexe et souvent propre à chacun, construite à partir des expériences passées , future .

Trouver son homologue n'est pas évident, voir rare, il faut apprendre à faire des compromis et soyons honnête, beaucoup de personne de 21 ans pense plus à s'amuser qu'à vivre une relation sur le long terme à tort ou à raison .

Chacun à ses particularités, ses envies , tout le monde à quelque chose qui nous rend spécial .

Tes attentes sont surement grandes, mais il faut réussir à discuter afin de trouver un juste milieu , peut être pas au début d'une relation histoire de ne pas effrayer , mais quand les choses deviennent sérieuse .

Une relation  met du temps à se construire, on peut en parler, en rêver, imaginer , mais au final on apprend à connaitre quelqu'un avec le temps, et c'est avec ce même temps qu'on pose les premières pierres pour bâtir quelque chose de solide .

Laisse le temps aux personnes de te découvrir, ne te dévoile pas trop vite, prend le temps de la connaitre, ne soit pas trop exigent ( psychologiquement/ affectivement  parlant ) .

Rappelle toi que l'homme parfait n'existe pas et pour être heureux il faut communiquer, partager , faire des compromis .

Rome ne s'est pas construite en un jour, alors tu penses bien qu'une relation amoureuse à fortiori gay , ca peut prendre longtemps ( sauf si tu as le cul bordé de nouilles lol ) .

Je me doute que mes paroles ne sont pas forcément ce qui va rassurer, et tu dois déja savoir cela, mais patiente, prend ton mal en patience , tout vient à point à qui sait attendre parait il .

Je ne peux que te souhaiter de t'accrocher, de vivre moins dans ton cocon, de croire un peu plus en l'humanité, et de ne pas avoir peur de te casser la gueule pour trouver ce que tu cherches .
0 vote


1 remerciement
Bonjour Florian, je me reconnais dans ta description. Si cela te fais mal dans la vie quotidienne il serait bien d'aller voir un professionnel (psy) . Si tu en rencontre un bon il t'accompagnera pour trouver des solutions à ta grande demande affective et à trouver ta place. Bon courage Florian 
0 vote

Coucou florian, je comprend ton manque d'affection, j'ai egalement cette souffrance. Je me reconnais cependt quand tu dis qu'un petit doudou passe par hasard lol. Je suis quelqu'un qui recherche une autre personne protectrice, calin et vraie. Dommage que j'habite si loin :/ 
0 vote


Salut Florian,
Si tu veux mon avis, ce n'est pas du tout le moment de chercher un compagnon.
Tu es dans un état de faiblesse affective, tu risques de t'attacher à des personnes qui ne le méritent pas et tu vas en souffrir. Tu risques également de t'attacher à des personnes que tu mérites, mais à vouloir trop en faire (dépendance affective), tu vas les faire fuir et tu vas également en souffrir.
Il faut d'abord s'aimer soi-même avant de vouloir aimer les autres. Sans ça tu construiras une relation déséquilibrée, c'est bien pire que le célibat.
Tu dois donc commencer par entreprendre un travail sur toi-même, d'abord avec tes amis et ta famille, et si ça ne suffit pas tu peux te tourner vers un psychologue.
Tu as 20 ans, tu es beau et tu as l'air sympathique. Je ne me fais aucun souci pour toi, quand tu seras prêt tu n'auras aucune difficulté à faire des rencontres !
0 vote

Bonjour Minevil : pour l'attachement, manière d'établir une relation, le temps que cela doit prendre, j'en suis bien plus que conscient (cf : voir comment établir une relation tout au long de mon post) pour l'être Humain je n'ai de cesse d'y croire, et croire en un avenir meilleur :)



MMMM : bonjour, j'ai déjâ pensé au "psy", j'ai même déja "testé" mais cela ne m'apporte pas, ce qui me manque, et ne règle en aucun cas mon problème...

Xodiarche : bonjour et merci tout d'abbord, :) et oui une telle relation n'est que plus belle et forte, quand deux Coeurs battent ensemble à l'unissons, le sourire sur le visage d'un Homme, un Ange Heureux.. :) pour ce qui est de la distance : je partage bien évidemment ton avis, mais, qui sait :)..

Regenesis : Bonjour, pour le psy voir réponse plus haut :)

Ma situation actuelle "morale", ne m'empeche en aucun cas de pouvoir rendre quelqu'un heureux, bien au contraire, connaissant la souffrance, je sais comment faire pour ne pas la reproduire, je ne m'attache pas à qui que ce soit, pour te dire depuis hier soir j'ai eu un tas de réponse (merci encore) mais je suis assez intelligent et lucide pour savoir comment parler et avec qui :) je sais différencier/discerner et sait faire la part  des choses.

Concernant l'âge : avoir 20 ans, tu sais, être jeune ne signifie pas de ne pas être heureux, j'ai de nombreux amis, jeunes heureux en couple depuis longtemps, comme quand on te dit "bah profite" bah non.. Aller à droite à gauche, ne m'apportera rien en soit, et ne participera ni à mon bonheur, ni à ma joie. :)


Encore merci à tous.

Le petit Doudou Florian :)
0 vote

Je suis d'accord avec Regenesis, si tu projette sur ton futur copain ton bagage de manque affectif, il risque de ne pas suivre le rythme (à moins qu'il ait la même blessure mais est ce préférable pour autant je ne sais pas). Je ne vais pas te sortir la phrase «aime toi toi même» car c'est super frustrant quand on veut une étreinte, mais demande toi pourquoi ton envie d'affection est plus grand que la moyenne,  c'est pour combler quoi ?
(Par exemple parmis d'autre possibilités : de l'ennui, des complexes, un manque d'intérêt pour ta propre existence, un but à ta vie, etc... et jdis ça parce que c'est entre autres ce que je remarque en moi quand j'ai un manque affectif).
Une relation de couple est un «plus», avec des côtés très agréable, mais tu ne dois pas perdre ton individualité au nom de ça. C'est le fait que quelqu'un nourisse d'autres intérêts à côté, ait ses propres opinions, ne soit pas à disposition h24, qui le rend intéressant. Résiste à l'envie d'être l'humain le plus parfait au monde, dans n'importe quel type de relation, même amicale ou familiale. Les liens ne sont pas plus parfaits que les personnes qui les partagent. Pardonne seulement quand tu comprends que la personne ait pu faillir, mais pas par peur de la perdre, comme tu dis la vie est courte et ce serait dommage de n'attirer que des profiteurs.
0 vote

Bonjour Pistache, comme je le disais je suis assez intelligent et lucide, pour savoir qui profite ou non ne t'en fais pas pour cela, être en manque d'affection ne me pousse pas à sauter sur le premier venu, bien au contraire :)


Quand à projetter tout mon manque sur mon Doudou (quand j'en ai un..) non ce n'est pas le cas :)


Puisque je prends le temps de connaitre, et que je sais si telle personne est apte (ou non) à pouvoir me rendre heureux (ce que j'ai déja vécu) là où réside mon problème est dans mes attentes précises, pointilleuses, mais je ne désire pas être dans une relation où l'on ne sait pas où nous allons. :)

Il n'a jamais été question de vouloir être le plus parfait, mais de pardonner alors que la vie est courte, pardonner ne veut pas dire se mettre en ménage avec quelqu'un attention, puisque nous pouvons pardonner amicalement.

J'ai parfaitement la notion du couple avoir sa vie en plus du couple, recherche une relation très forte, ne veut pas dire, ne pas vivre sa vie à côté, j'ai ma situation loin de là :)

Merci  à toi ;)
0 vote

D'acc d'acc, au temps pour moi !
Je te souhaite de trouver ton bonheur alors =)
0 vote

Romanticboy : Pour la distance, j'ai gardé un très mauvais goût, puisque c'est depuis une relation comme ça que ma vie s'est retrouvée détruite. On peut en parler plus en privé, discuter fait toujours du bien ! Merci ;)
0 vote


Pistache je te le souhaite aussi :)

Xodiarche avec grand plaisir :)
0 vote

Bonjour romanticboy, étant dans la même position que toi par rapport au faite que je pense d'abord au bonheur des autre au lieu du mien ,dit toi juste que tu devrait t'en faire une force au lieu d'une faiblesse dit toi que tu est quelqu'un de généreux gentil . Dit toi que chaque personne et unique et donc a sa place dans le monde ,puis comme on dit tu trouvera toujours chaussure a ton pied faut être patient ^^. 
0 vote

Bonjour Lypeace, je fais effectivement de cela une force, le bonheur des autres me réjouit tant, ce qui n'empeche pas, désirer de l'attention..

Comme j'ai dis : l'âge, tous ces paramètres, ne veulent pas dire que nous n'avons pas le droit de ne pas être heureux, et bien dans notre peau, je suis patient, je sors m'occupe fais des tas de choses, ce qui n'empeche pas de resentir la douleur.
0 vote

Mais te l'attire tu cette attention ??
0 vote

Oui mais pas autant et de la manière que je désire.. Etant très sérieux et sachant très précisément ce que je veux (il n'y a rien de mieux pour réussir)
0 vote

Tu c'est savoir se quon veut n'est pas toujours si bien que sa car on se bloque , ouvre toi et tu trouvera que il y a plus des gens que tu peut le croire ;)
0 vote

Je sais personnellement qu'il est important et primmordial de savoir ce que l'on veut pour savoir l'où on va, pour ce qui est de s'ouvrir, je n'ai de cesse de le faire en dialoguant avec beaucoup de personnes de tous Horizons ^^
0 vote

Donc les gens ne se rende  pas compte de  se qu'il rate =p
0 vote

Oh tu es si touchant :)
0 vote

Je me reconnais également dans ta description, j'ai l'impression d'etre en marge de tout le monde, d'avoir une vision du monde que je suis le seul a partager, et c'est parfois pesant, mais il faut apprendre a vivre avec cette difference et ne pas te laisser ronger par ce qui peux te rendre plus fort.

Pour le coté affectif je comprends également, j'ai jamais eu d'amour familial fraternel ou quoi ou qu'est ce, jamais de vrai relations ou j'ai pu avoir de vrais sentiments, donc j'ai ce manque aussi, mais dit toi que tu es LOIN d'etre le seul dans ce cas !
0 vote

Concernant l'âge : avoir 20 ans, tu sais, être jeune ne signifie pas de ne pas être heureux, j'ai de nombreux amis, jeunes heureux en couple depuis longtemps, comme quand on te dit "bah profite" bah non.. Aller à droite à gauche, ne m'apportera rien en soit, et ne participera ni à mon bonheur, ni à ma joie. smile

"Tu es jeune t'as le temps"

J'ai toujours eu horreur de cette réplique... Si ON estime avoir le BESOIN, l'ENVIE de construire quelque chose, 15,20,50 ans n'y changeront rien et n'entravent en rien.

Tu m'as l'air d'etre quelqu'un de tres intelligent et sensible, fais en une force plutôt qu'une faiblesse !
0 vote

Bonsoir, je ne me laisse pas ronger bien que je commence à supporter de moins en moins cette différence, je ne doute pas être le seul dans ce cas, mais échecs de tous les jours + sa + sa..
0 vote

De plus je suis d'accord avec toi encore une fois l'âge ne veut rien dire :)


N'a été nulle part une faiblesse, seulement que je me sens à part, et le soucis : attentes trop élevées, au moins, je sais où je vais.
0 vote

Salut Florian!
J'ai lu ton message et tu m'as ému. Pourquoi ? Parce que finalement je vis exactement la même chose que toi.

J'ai toujours été entouré d'amis, de ma famille, de collègues...mais je me suis toujours senti seul et dans un autre monde. Je suis quelqu'un qui adore les gens, l'humanité et qui donne beaucoup. J'ai toujours été l'ami confident, le mec à l'écoute des problèmes, un confident en quelque sorte.

Je n'aime pas voir les gens souffrir alors que je souffre beaucoup. Mais malheureusement je ne le montre pas...je n'attends qu'une chose dans ma vie, c'est de trouver l'amour, de trouver celui qui fera de ma vie un bonheur, parce que finalement il ne me manque que ça pour être heureux.

Voilà Florian, j'espère pouvoir discuter de cela avec toi un jour ;-). A bientôt j'espère !
0 vote


18 remerciements
http ) J'ai lu attentivement ton

Je dépoussière le sujet :)


J'ai lu attentivement ton témoignage.

Si j'ai un conseil à te donner, ne gaspille pas cette bonté qui est en toi, garde-la pour les personnes qui le méritent vraiment.

Dans ce monde, comme tu l'as dit à ta manière, il y a des êtres humains formidables, bons, etc. mais il y a aussi des personnes mal intentionnées, des personnes individualistes ou des personnes en souffrance qui ne vont t'apporter que des problèmes et que tu ne peux pas aider.

Ta déception vient de là. Tu as une haute opinion de l'humanité, et pourtant, tu regardes autour de toi et tu te dis... personne ne semble partager ma façon de penser...

Et je pense que oui, malheureusement, très peu de gens correspondent à tes attentes.

Si j'ai appris une chose de mes expériences c'est qu'il faut travailler à construire son propre bonheur et ne pas se mêler de faire celui des autres sauf s'il nous apporte aussi du bonheur.

J'ai connu une relation où je me suis totalement oublié par amour pour l'autre. J'ai fait des sacrifices énormes pour le suivre, pour que notre relation dure et corresponde à mes attentes. J'en ai tiré de très belles expériences, je ne le nie pas, mais aussi beaucoup d'amertume, de déceptions. J'essayais toujours de faire plaisir à l'autre et je pense que ça a été ma grande erreur.

Cette personne que j'aimais était une personne torturée : plein de relations qui ont mal tourné, mère décédée au collège, père qui a mal vécu son homosexualité, un travail qui ne lui correspondait pas...

J'ai tout fait pour la rendre heureuse. Je me souviens avoir raté mes cours pour le conduire à un entretien d'embauche parce que son train avait été annulé à la dernière minute. Je l'ai emmené chez moi en Polynésie et j'ai organisé toutes les vacances dans les îles, je lui ai fait découvrir mon chez moi, l'ai présenté à ma famille. Tout ce que j'ai fait, je l'ai fait par amour et parce que cela répondait à mon idéal, mes attentes...

Plus je faisais son bonheur, plus je m'oubliais. Par exemple : je faisais pas mal d'athlétisme avant notre relation. Je sortais aussi au théâtre le week-end. J'ai tout arrêté pour le soutenir en plus de faire mes études. J'ai même changé de ville pour le suivre. Tout ça parce que j'estimais qu'il avait besoin de moi. Parce que je me disais que c'était à moi de faire son bonheur, de le protéger.

Je me suis oublié et je me suis rendu compte à la fin de notre relation qu'en réalité je n'avais fait que masquer, détourner son problème, son mal-être. Mes attentes ont été déçues les unes après les autres. Je me suis rendu compte que c'était à cause de ces attentes que j'avais aussi mal vécu la solitude et ensuite la vie en couple. J'espérais sans vraiment me le dire que l'autre fasse preuve de bonté à son tour, ou au moins soit sensible à ce que je faisais.

Et puis je me suis rendu compte que beaucoup de gens ne méritaient pas qu'on s'y attarde.

J'en ai retenu une bonne leçon : n'attends rien des autres et si tu donnes de ta personne, donne sans vraiment rien attendre en retour. Si ce ne sont que cinq minutes dans ta journée que tu donnes, ces cinq minutes paraîtront bien plus importantes pour toi et pour lui que tous les soins du monde à l'aider dans l'attente d'un geste de reconnaissance.

Certaines personnes vont mal parce qu'elle ont choisi de reproduire les choses qui les rendent malheureuses. Personne d'autre qu'elles-mêmes ne peut leur venir en secours. Elles entraînent les gens qui les entourent.

La meilleure chose à faire, à mon avis, c'est s'occuper de soi-même en premier lieu. Faire ce qu'on aime sans culpabiliser, vivre pour soi, être heureux par ses propres moyens. Ce n'est pas être égoïste ni individualiste que d'agir ainsi, surtout si on a déjà des problèmes à régler avec nous-mêmes.

Quand tu seras prêt à rencontrer la bonne personne, je pense que tu auras moins d'exigences. Tu sais, je ne connais aucun couple qui corresponde à ton idéal : quelqu'un qui t'aime sans te juger une seule fois, je ne sais pas si ça existe... On a beau s'aimer, parfois on n'est pas toujours très adroit dans la façon de dire les choses. De même, l'autre ne sera pas toujours là pour te soutenir à fond, il y a forcément des points de désaccord parfois entre les deux visions de chacun sur une questions... Enfin, votre complicité peut entrer en rivalité avec la famille, les meilleurs amis... Ce sont des difficultés que rencontrent les couples. (pas toujours toutes en même temps heureusement !)

Le tout c'est que l'un et l'autre arrivent à surmonter toutes ces difficultés par amour. Mais il faut que l'un et l'autre fassent autant. Qu'il n'y ait pas un sauveur et une victime.

Bref, sens-toi à ta place dans le monde qui t'entoure, je pense que c'est la meilleure façon de rencontrer la personne qui te corresponde :) 

En espérant avoir pu t'aider un peu, je te dis FAAITOITO, comme on dit chez moi ;)
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit