Le système éducatif scolaire - Page n°2

avatar ancien membre
Ancien membre
07/09/2015 à 23:39

Oui, puis surtout s'adapter aux besoins des enfants.
Publicité
avatar ancien membre
Ancien membre
07/09/2015 à 23:45

"Sur les 81 élèves entrés à l’Ecole nationale d’administration (Ena) en 2009, seuls quatre avaient un parent ouvrier. En troisième cycle à l’Université, les fils et les filles d’ouvriers ne sont pas mieux lotis : ils ne représentent que 4,5 % des doctorants. Ces inégalités sociales ne commencent pas dans l’enseignement supérieur : elles sont au contraire le résultat d’un processus observable dès la petite enfance. Ainsi, en sixième, le score moyen en mathématiques des enfants de cadres est déjà supérieur de 16 points à celui des enfants d’ouvriers. Le caractère inégalitaire de l’école française n’est pas nouveau. Ce que l’on mesure en revanche de mieux en mieux, c’est que le système hexagonal est l’un des plus inégalitaires parmi les pays riches. Tel est notamment l’un des enseignements du Programme international pour le suivi des élèves (dit « Pisa ») mené par l’OCDE auprès de 470 000 jeunes de 15 ans dans 65 pays."
avatar ancien membre
Ancien membre
07/09/2015 à 23:48

Avoir un système éducatif plus adapté permettrait peut être d’alléger ces différences.
avatar ancien membre
Ancien membre
08/09/2015 à 20:11

Jonas31000 a écrit : "Sur les 81 élèves entrés à l’Ecole nationale d’administration (Ena) en 2009, seuls quatre avaient un parent ouvrier. En troisième cycle à l’Université, les fils et les filles d’ouvriers ne sont pas mieux lotis : ils ne représentent que 4,5 % des doctorants. Ces inégalités sociales ne commencent pas dans l’enseignement supérieur : elles sont au contraire le résultat d’un processus observable dès la petite enfance. Ainsi, en sixième, le score moyen en mathématiques des enfants de cadres est déjà supérieur de 16 points à celui des enfants d’ouvriers.
Oh tu sais les statistiques ... c'est comme le bikini, ce qu'elles révèlent est suggestif, ce qu'elles cachent est essentiel ... Et puis des doctorants y'en a pas tant que ça de toute façon, et la majeur partie des doctorants que j'ai rencontré étaient étranger ^^ Après ce qui influe je pense c'est l'éducation plus que le métier, ce qui peut expliquer les chiffres énoncés plus haut. Dans mon monde merveilleux que je n'ai pas encore eu le temps de mettre en place, c'est aux professeurs de s'assurer que les choses soient bien assimiler, pas aux parents ... c'est d'ailleurs justement dans ce but que l'instruction est obligatoire et l'école gratuite, pour que les jeunes partent théoriquement avec les mêmes chances. Mais dans les faits ce n'est pas forcément facile aussi bien pour les élèves que pour les professeurs, il faut tout une équipe pédagogique à l'écoute et que les élèves en aient la volonté.
avatar ancien membre
Ancien membre
08/09/2015 à 22:40

C'est dure d'avoir 100 pour 100 des personnes d'une équipe pédagogique à l'écoute et motivé
Publicité
avatar ancien membre
Ancien membre
09/09/2015 à 17:05

Ah ça c'est sûr, il faut avoir la foi pour faire ce métier de toute façon, avoir la vocation !


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr