gay et etranger

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour,

J'ai 24 ans, je suis gay et etranger (je viens d'un pays de l'est). Apres avoir lu bcp d'articles sur la communaute gay, j'aimerais savoir si le taux de xenophobie dans le milieu gay est vraiment aussi eleve, ainsi qu'avoir des conseils sur cette question. Merci en avance.

  


photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 21 ans
Paris

5 remerciements
Salut !
A vrai dire je ne saurais pas vraiment te répondre car je ne suis pas spécialiste, mais pour moi la communauté gay est (j’espère en tout cas ) plutôt tolérante envers les différences. Juger les autres serait bien stupide étant donné qu'on le reproche nous-mêmes à ceux qui nous montrent du doigt. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le problème des plus fervents défenseurs de la communauté gay c'est qu'ils ont une vision totalitaire de la tolérance, c'est-à-dire qu'ils sont intolérant envers tous ceux, dont je fais partie, qui pensent que la tolérance doit avoir ses limites. Ce qui démontre d'ailleurs l'absurdité de leur position ^^

En bref, si tu n'as aucune considération pour les valeurs familiales ou patriotiques, et si tu penses que le bien commun passe après tes propres désirs, alors tu devrais bien t'intégrer à la communauté gay.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne sais pas si chez les lesbi c'est comparables aux gays, mais avant j'étais mal à l'aise face à la communauté lesbi parce que j'avais l'impression qu'il fallait être un stéréotype bien précis pour avoir leur considération. Jusqu'à ce que je comprenne qu'au final j'ai rien à voir avec une communauté et qu'en faisant connaissance avec des personnes individuellement et sans le "folklore" ça va très bien. Sinon les valeurs personnelles c'est propre à chacun, c'est pas l'étiquette de "LGBT" qui changera ça =) en général j'ai aucun problème avec ceux qui défendent des valeurs qui ne sont pas les miennes, tant que rien ne m'est imposé et que ça plombe pas l'ambiance lors d'une soirée (une fois un mec très lourd à voulu m'apprendre la vie et m'imposer sa vision du monde, de comment et pourquoi je me trompais, sans possibilité de changer de sujet... on était 6,  c'était mon pire resto). En dehors de ça, gay ou pas, étranger ou non, avec ou non les valeurs que tu partages, ce n'est qu'une question d'affinités et de patience pour faire les bonnes rencontres :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le problème est qu'aujourd'hui, en France, un parti politique xénophobe a disséminé l'idée que l'étranger serait homophobe et que l'homophobie viendrait de l'étranger, et donc, que pour se protéger en tant qu'homosexuel, il faudrait éviter l'étranger.
Contre tout attente, ce parti qui hier nous était hostile progresse chez les gays, jusqu'à gangrener le "milieu". Ainsi, en tant qu'étranger homosexuel, je pense que tu te retrouves face à une double menace.

Et effectivement, la tolérance n'a pas de limite, par définition.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit