1ère expérience et tout s'écroule / Besoin d'aide

photo de l'auteur fabi42
Fabi42
Non binaire de 30 ans
Saint julien de concelles
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour,

Je vais me présenter avant tout afin que vous puissiez mieux me connaitre et me comprendre. ça peut sembler à ce que je raconte ma vie mais en écrivant ça me permet d'essayer de prendre du recule.

J'ai 27ans, conducteur de poids lourd, enfin en CDI depuis début Juillet après plus 3 ans de chômage cumulé. (et encore je me demande si ce n'est pas plus :( )
Je suis une personne de paroles, très sensible, rêveur, qui veut arriver à réussir mais qui n'a souvent pas le cran d'aller jusqu'au bout. Je suis quelqu'un ouvert d'esprit qui aime offrir de l'aide aux autres, mais avec le temps je l'ai perdu et je me suis renfermé. J'ai une vie assez "sauvage" en restant seul dans mon coin. Mais j'étais correctement à l'aise de parler à des gens pour quelques chose tout en ayant un rideau voilé devant mes yeux. Et pour des rencontres amicales ou tisser un lien amoureux c'était impossible. (Que je viens de comprendre en écrivant et en prenant du recule pourquoi. Peur de rater et de souffrir au point que je n’encaisserai pas le coup)

J'ai toujours été différent de ma famille sur la façon de voir des choses, elle est du genre "c'est comme ça" contrairement à moi naïf et rêveur je suis plutôt "il faut y aller" mais je n'ai rien pour avancer...

Quant à ma vie amoureuse elle est noire. Aujourd'hui je me statue comme étant Bi. Même si je n'ai jamais couché avec une femme. Elles sont trop exigeante...
Et depuis peu je me considère ne plus être puceau lorsque que j'ai eu une relation sexuelle avec un gars qui change ma vie.

Après ma précédente dépression en Avril dernier, je voulais partir aux USA afin d'oublier les problèmes de l'Europe, en espérant d'oublier les années de frustration, de retrouver le goût de vivre et sur l’enchaînement avoir une relation amoureuse. J'ai fini par mettre de coté à cause des démarches difficiles et y aller seul ne serait pas gaie.

Et puis pour la première fois de ma vie j'ai commencé à me dire qu'il faut que je change de mon caractère défensif et sauvage. Ne savant pas trop comment faire j'ai été sur un site de rencontre pour découvrir le monde sexuel. (je voulais éviter les histoires d'amour, et bien c'est raté...)
En Juin un homme hétéro insatisfait me contact en souhaitant une rencontre sexuelle afin de découvrir la bisexualité et de sa réelle personnalitée...
En ce moment là j'ai prévenu ma famille que je prendrais de distance avec elle pour vivre ma vie. 

Première rencontre il était arrivé en retard, j'ai failli de me dégonfler et repartir. Le feeling s'est très bien passé malgré le stresse de chacun.  Nous avions eu beaucoup de point communs que je découvre. (sortir, festival, rencontrer à d'autres inconnus, musiques...) Moi qui pourtant était très défensif, sauvage j'ai pu avoir confiance à cet homme.
Première relation sexuelle tendu. Le lendemain de la deuxième relation je me suis effondré en larme entre la joie et de regret de ne pas avoir agi plutôt.
Puis j'ai été super heureux, jamais j'ai été aussi heureux de ma vie. Je me mettais à danser alors que je n'aime pas ça!
S’enchaîne la troisième relation, le manquement d'échange de conversation concret était de plus en plus intense au point que ça devenait terrible! Mais à la quatrième relation, nuit blanche quelque chose s'est passé que je ne sais pas quoi exactement. Puis au moment qu'il s'apprêtait de partir j'ai demandé une dernière fois. ça été la plus intense relation vécu. Dans la journée j'ai compris qu'il se passait vraiment quelque chose en moi mais je ne sais pas si c'était de l'admiration ou de l'amour.
Souffrant et naïf qu'il n'y ai pas eu de conversation concret ou de sorties amicale, le lendemain j'ai exprimé mon sentiment confus.
L'attente de sa réponse à été très longue. Il s'est exprimé qu'il ne voulait plus continué notre rencontre et qu'il souhaite retrouver son ex copine. Tant mieux pour lui, il a eu des idées claire!

Je pense qu'en faites je l'admirais plutôt être amoureux.

Le pont de ma vie heureuse que j'ai construit, fondé grâce à la confiance et à la joie de vivre qui était à peine fini s'est effondré.

Je l'envie ce bon gars bien dans sa tête. Il profite pleinement de sa vie, il fait ce qu'il a envie, il a des amis... Tout contrairement de moi. Je crois que je voulais être comme lui, être libre.

Dépité de tant d'effort, hier j'ai vraiment eu envie d'en finir de ma vie c'était trop dur. Aujourd'hui? Je ne sais pas...
Je n'ai plus mangé depuis Dimanche, je suis fatigué.

Dans cette histoire reconnaissez vous? Qu'en être vous devenu?


Avis au modérateur: si quelque chose ne va pas faites le moi savoir afin que je puisse le modifier, j'ai besoin d'aide. J'ai mis plus 1h30 à écrire ce texte. Merci


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors déjà avant de donner mon avis je trouve que t'expliquer ta situation et ta façon être est top pour vraiment essayer de comprendre ta situation et t'aider au mieux.       Ensuite tu es très charmant (bah quoi ? Faut bien détendre l'atmosphère LOL)            Je sais pas si je vais être d'une grande aide mais je vais écrire ce que je pense comme je le ressens en essayant de mettre tout ca dans l'ordre.  Je le retrouve un peu en toi en faite... Je m'explique... Je me suis toujours sentis différents... Que ce soit dans ma famille ou mes amis... Je sais pas trop comment expliquer mais j'avais l'impression d'être spéciale, de ne pas rentrer dans le moule... J'ai eu beaucoup de mal à m'y faire et à accepter ma différence... Puis l'adolescence... Je me posais bcp de question sur moi que ce soit sur ma sexualité ou même dans mon caractère... Quand certains sortent, font du sport etc moi je préfère rester chez moi, seul dans mon monde qui me rassure et me permet de rester mon même. Niveau sexualité je me suis toujours dit que j'étais hétéro... Impensable d'imaginer être homo, les moquerie, l'image de la famille, peur de décevoir... Ça fait bcp souffrir... Puis tu grandis... Tu as envie de découvrir des choses.  Mon premier amour est née sur internet... J'ai chatter sur msn avec un certain Gautier pendant 1 an et demi sans jamais se voir, alors imagine mes sentiments (moi qui suis très impliqué dans une relation)... On a décidés de se voir... Inutile de préciser qu'ont a pas passés la soirée à enfiler des perles... C'était magique... J'avais l'impression d'être invisible, heureux, bien... J'aurais pu tout faire pour lui. Il est rentré chez lui et le lendemain j'ai reçu un texto de lui: "Salut, désolé ce qu'ont a fait c'était une erreur, j'aurais pas du. Oublions nous ca vaudra mieux"                                          C'était la fin du monde, je suis tombé en dépression, j'ai perdu 15 kilo, je ne dormais plus, séjour à l'hôpital, tentative de suicide bref le néant... Puis je me suis recentrer sur le principal... MOI... C'est ma vie, je suis libre, je ne dépends de personne. Personne ne me dicte quoi dire ou quoi faire... Ma vie est réussie si je le décide... Je suis heureux si je décide d'être heureux... oui y a des hauts, oui y a des bas... Mais c'est toi et toi seul qui fera de tes bas une force et qui remontra la pente...               Après cette relation j'ai enchaîné les plans culs pour parler vulgairement... C'était bien dit comme ça... Tu prends ton pieds, t'es libre et tout est clair dans ta tête.... Mais comme je le disais au début je me suis toujours sentis différent... Et cette différence vaut pour le sexe... J'ai pris du recul et j'ai appris de moi... Je ne suis pas fais pour les plans culs, sans lendemain... J'ai besoin de plus... Pas qu'il faut que je sois en couple H24 avec 10000 mecs différents mais j'ai besoin de complicité, de confidences...           Je pense tout simplement que tu es différents des autres... Ca veut pas dire que tu es moins libre ou plus nul... C'est juste que tu n'es pas comme les autres... Tu es peut être tous simplement pas fait pour les plans cul.          Je sais pas si ca t'aide ou si j'ai été clair dans mes propos... Je me trompe sûrement mais c'est comme ça que je ressens les choses :) En tout cas j'espère que tu va remonter la pente car je pense que tu en vaut la peine ! 

photo de l'auteur fabi42
Fabi42
Non binaire de 30 ans
Saint julien de concelles
Avant tout merci à ceux qui sont venu porter leurs soutiens sincères et leurs vécus. ça m'a beaucoup aidé à tourner la page et non le livre.

Je vais bien mieux, après 5 jours sans mangé j'ai pu reprendre mon alimentation progressivement, moi qui portant est un bon mangeur.
Maintenant mon objectif est de trouver des amis avec qui je pourrais sortir, vivre heureux, être apprécié et afin de ne pas retomber dans le renfermement. Sinon autant d'en finir.
Je remonte vite à la surface car plus j'attend plus ce sera difficile.

C'est ce que j'ai peur s'il ne se passe rien, c'est que que je revienne comme j'ai été. Se renfermer, frustré, partir au quart de tour quand on me manque de respect... Je ne veux pas redevenir à ce gars là.

Depuis ce vécu, je suis encore plus attiré envers les femmes. Alors qu'avant c'était bof bof.

photo de l'auteur villedesbli
Villedesbli
Homme de 40 ans
blois

7 remerciements
il ne ce passera peut ètre rien demain le jour suivant non plus
mais la vie est pleines de surprises , d'inconnues
bon elle peut aussi nous décevoir nous rendre triste nous "casser"
mais ne te dit pas je vais devenir comme ça , je vais faire ça , ressembler à ça et
même çi tu devient comme tu dit que tu l'à été t'y à survécu déja une fois donc tu l'aura déja vecu et ça ne pourra que mieux ce passer

photo de l'auteur Len12
Len12
Homme de 22 ans
Marseille

2 remerciements
Hey,
Salut à toi et bienvenue sur le site :)
J'ai pris le temps de lire ton texte et il était plutôt intéressant,
Si je comprend bien tu déprime de ta petite vie ennuyeuse, vivant seul dans ton coin
Tu aimerais que sa change, avoir des amis, mais tu n'y arrive pas ?

Bref', moi aussi j'ai eu de l'admiration pour certaines personnes, car elles ont une belle vie, posée, et ils ont le sourire à chaque minutes,
Ce qu'il faut que tu te dise (je pense), c'est vie ta vie à ta façon, essaye peut être de te remettre en question, ou "d'évoluer", plutôt que de te refermer dans ton chagrin et déprimé, tu as l'air pas mal ambitieux dans la vie, mais tu as l'air aussi de vite te décourager...

Surtout ne te renferme pas sur toi même, c'est la pire des choses à faire, puis trouve des petits trucs pour vivre à fond ta vie,
Je suis aussi une personne très solitaire, alors j'ai mes petits moyens pour être heureux seul :)

photo de l'auteur SuperNova
SuperNova
Non binaire de 26 ans
Nantes

10 remerciements
J'me suis toujours dit qu'on est heureux à travers les autres, que les autres le sont à travers nous, et que le bonheur se trouve dans chaque petite chose. Tu ne devrais pas te laisser aller à ce point, c'est triste. 

Ce n'est pas donné à tout le monde de pouvoir se conforter dans la solitude. Pour ne pas rester coincer dans l'enfermement, il n'y a qu'une seule solution, tu l'as trouvée toi-même, se faire des amis. Être sur la défensive c'est bien, c'est une réaction naturelle quand on a vécu des choses. Cependant, quand tu es sur la défensive, les gens autour de toi s'en rendent compte, et ça peut perturber, ou mettre mal à l'aise. Ça peut-être assez destructeur, pour toi et pour les autres, car tu vois le mal partout.
Il faudrait peut-être songer à changer ça un minimum, se garder une certaine réserve sans pour autant rejeter l'autre. Et, tu es au bon endroit pour faire des rencontres, c'est plutôt chouette, non ?
Je ne suis pas allée voir ton profil, mais tu devrais signaler tes souhaits dessus, et aussi dans ce que tu recherches, ça permettra d'éclairer les autres et te permettra de recevoir quelques messages. 

Tu pourrais aussi aller aux beetings, tu feras des rencontres cool ! Et, tu peux aussi aller boire un coup dans un bar seul ou accompagné, c'est assez peuplé. Un petit sourire à quelqu'un qui te parait sympa et le tour est joué ;). Il faut sortir, se balader ! 

Et, recentre toi sur tes passions, aussi. Je pense que ça t'aidera beaucoup.

photo de l'auteur fabi42
Fabi42
Non binaire de 30 ans
Saint julien de concelles
Oui vous avez tout à fait raisons sur toute la longueur, j'ai cerné mes problèmes et je sais que je suis trop sur la défensive.
C'est justement à ça que je dois premièrement y travailler en allant à la rencontre des gens. Et ça j'ai déjà commencé à changer en moi en allant à la 1ère rencontre à un inconnu... Je me prend moins en moins la tête pour des petites choses.

Il est vrai que je suis ambitieux dans la vie, mais je suis vite découragé quand il y a un obstacle. C'est là que j'espère pouvoir de trouver des bons amis qui me comprendront.

En ce qui concerne les passions ils sont assez coûteux. Mais quelle idées aussi :D Peu être en faisant des rencontres j'aimerais des nouvelles choses.

photo de l'auteur SuperNova
SuperNova
Non binaire de 26 ans
Nantes

10 remerciements
On est son propre ennemi. C'est un fait. Et lutter contre soi-même, c'est pire que tout. Mais il faut pourtant le faire, car ça mène à de très bonnes choses. La réussite, le dépassement, la confiance en soi, et le goût de vivre. C'est pas rien. C'est déjà une bonne chose de cerner les poins "négatifs", t'as un bon point d'ancrage, là. Il faut se battre. Et, de bons amis, des amis qui te soutiennent, tu en trouveras. Ils ont leur part d'importance dans ces choses là, c'est indéniable.

Ta rencontre avec cet inconnu n'a pas aboutie positivement, mais vois au-delà de ça. Quand on rencontre quelqu'un, on ne sait jamais à quoi s'attendre, ça peut bien se passer, vous pouvez créer un lien spécial, ça peut durer, et ce qui est traître, c'est que ça peut changer du jour au lendemain, parfois il y a des raisons, et parfois, il n'y en a pas. C'est douloureux, triste. Certes. Mais ça forge.

C'est normal de se poser des questions quand ça se passe mal, de se prendre la tête pour des gens qu'on vient de connaitre, et encore, celles là sont faciles à oublier, bien qu'on soit déçu. Encore plus normal quand on les connait depuis un certain temps, quand ce sont des gens qu'on aime. Le hic est là, on se prend la tête pour les autres alors qu'il ne faudrait pas.
Les relations vont et viennent, ça peut durer toute une vie, tout comme être éphémère. Il ne faut pas prendre ça trop à cœur, ça fait plus mal qu'autre chose. Quelqu'un te fait du bien, garde le près de toi. Quelqu'un te fait mal, te déçoit, et bien fait en sorte que ça ne se reproduise plus, en l'oubliant. Il ne faut pas laisser de places dans nos vies à des gens nocifs. On a jamais de certitudes.Tout ça, c'est de l'expérience. Ton expérience. 

Quelles sont tes passions ? Et oui, qui sait, en rencontrant quelqu'un, peut-être qu'il te fera découvrir de nouvelles passions insoupçonnées ;).  

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit