Où commence, et où s'arrête le respect des gens.

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Bonjour à tous, j'ai assez longuement hésité à écrire ces lignes, puis finalement j'ai décidé de me lancer.
J'ai eu récemment une conduite à risque avec un mec, qui m'a avoué après acte non protégé être séropositif à charge indétectable. Je n'en ai pas dormi de la nuit à vrai dire et suis aller finalement aux urgences afin d'y recevoir une traitement préventif, plus toute une démarche à faire derrière.
Hier, voulant parler de mon souci sur le t'chat, j'ai été, admiratif (sarcasme) de la façon dont certains m'ont "conseillés" pour ne pas citer les " ta gueule tu l'a mérite", "c'est de ta faute tu peux t'en prendre qu'à toi " alors qu'il ne s'agissait que d'une demande de soutien / d'aide / de réconfort, parce que oui c'est ce dont j'avais réellement besoin. Oui j'ai commis une erreur, et semble t-il, elle est condamnable.
Et je passe d'autres propos bien pire qui m'ont été rapportés.
Je trouve, que pour un site, prônant la tolérance, le respect, ces personnes ont clairement pour moi dépasser ce qui étaient mes limites. Non je n'ai pas pleurer rassurez vous, je l'avais déjà précisé plusieurs fois, j'ai les épaules large et je supporte des tas de choses avant de m’effondrer. 
Mais c'est à l'heure actuelle de voir certains réagir de cette manière, par simple "vengeance", "abus de pouvoir ", "kiff personnel de voir souffrir une personne", [insérez ici votre motif]... Et je tenais à pousser ce coup de gueule, parce que pour moi il est nettement inconcevable que ces personnes puissent vivre avec cette conscience, cette conscience d'avoir un jour souhaité "la mort", la maladie" à quelqu'un juste parce qu'ils ne l'aimaient pas. 
J'ose vraiment esperer que cela ne leur pose aucun problème de conscience. Et je leur souhaite tout le bonheur malgré tout, car pour en arriver à de tels bêtises, il faut être bien seul dans sa vie et n'avoir rien d'autres à faire. Pour moi la tolérance est partie en éclat hier soir... Il n'y avait aucun respect, aucune tolérance quant aux propos citez, mais également envers moi, la personne m'ayant soutenu.
Je remercie d'ailleurs le nombres incalculable de personne ayant bien voulu aussi derrière me soutenir dans mon épreuve. Merci d'avoir été là. 
Jusqu'où va donc le respect? A qu'elle point suis-je en droit de me dire "stop, là je n'ai plus à vous respectez"? "Suis-je en droit d'haïr quelqu'un au point tel de lui souhaiter la mort"?Tels sont à l'heure actuelle mes questions. 

Je met le mode anonyme car je ne tiens à citer aucun non, aucune personne, PAR RESPECT. Cependant j’espère que ces personnes se reconnaîtront et respecterons également l'anonymat sur le forum. 


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Anonyme,

Ouah, en effet, ce n'est pas du tout de la tolérance ni du respect.
En effet, avoir une relation non protégée, d'autant plus avec une personne séropositive est une erreur et je pense que tu l'as bien compris. Que tu ne recommenceras plus. Malgré tout les risques encourus, on fait tous des erreurs et certaines se payent plus chers que d'(autres.

Je ne vais pas trop sur le tchat, donc je ne vois pas de qui tu parles, et cela ne me regarde pas, peut être devrais tu en parler avec des modos, pour recadrer la situation. j'aime ce site, parce que justement, on ne juge pas, on peut parler de tout, dans un certain respect.
les paroles que certains ont eu me semblent en effet très déplacer et durs.  Certains agissent comme ça parce qu'ils ont peurs de cette réalité qu'est la maladie, d'autres parce que ce sont des crétins finis, qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

Quoi, qu'il en soit, ma réponse à ta question concernant la tolérance et le respect sont assez simples. Je sais que c'est difficile mais vouloir du mal aux autres ne sert à rien. j'ai moi même eu envie de me venger, souhaiter des choses horribles à mon ex, pourtant, à part te ravager, te faire souffrir et te "bouffer" de l'intérieur ça ne sert à rien.
Vouloir du mal aux autres tu perds une partie de ton innocence et de ton âme (façon de parler).
Même s'il y a des cons partout, je pense que le respect et la tolérance font que l'on ne devrait jamais faire du mal aux autres, même en retour d'un mal bien grand.
Le plus dur, ce n'est pas d'accepter mais de pardonner les bêtises humaines de certaines personnes non éduquées dans le respect, ils ne comprennent pas forcément le mal qu'ils font, ou bien ils sont un peu sadomaso et aiment faire du mal également.
Dans ce cas, je les laisse et ne me soucie pas forcément d'eux.

Voilà, bon courage, je ne sais pas si cela t'a aidé.

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Merci tout d'abord de ta réponse, avoir un point de vue exterieur est toujours intéressant. Je ne suis pas dans cette optique de vengeance, fort heureusement et ce que les gens n'ont pas encore compris, en tout cas parmis ceux ne m'appréciant pas, c'est que toutes ces histoires me passent véritablement au dessus, ce que je veux dire, c'est que je ne leur porte aucun interêt et il ne l'on pas saisi c'est malheureux pour moi d'être aussi stupide.
Je n'ai jamais parlé dans leur dos comme il a été prétendu, et plusieurs personne peuvent affirmer ma version des faits.
Mais je trouve encore une fois inconcevable se genre de réaction, que l'on aime pas une personne est une chose, qu'on la dénigre et qu'on soit méchant gratuitement en est une autre. La frontière est mince, mais elle existe, et cette limite à pour moi été depassée hier et il est clair que quoi qu'il arrive, pour moi rien n'est pardonnable dans leur propos.

Je garde l'anonymat des gens parce que justement je ne tiens pas à ce qu'on les juges, ce n'est pas mon but.

En tout cas merci de ta réponse :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je rejoins Nadjo, mais n'ayant pas été témoin je ne vais pas prendre parti.

Cependant je comprends ta souffrance et ton envie d'avoir un réconfort rapide.

Il me semble simplement que le support pour se faire était mal choisi ( le tchat).
C'est juste un avis, pas un jugement moral ou autre et c'est mon avis personnel.

Il y a des écoutes téléphoniques  (sida infos services....).

Ensuite le forum me semble plus approprié pour débattre du fonds.

Je ne reviendrais pas sur l'origine du soucis, tu me semble assez mature pour savoir quoi faire à l'avenir.

Juste pour te rassurer, il n'y a pas forcément transmission.

Suis bien les recommandations des médecins, et appel info sida service si tu as besoin de plus de détails.

Juste un point qui me semble très important : ta colère tu devrais la diriger contre la personne qui t'a consciemment fait prendre un risque.

Pourquoi te l'avoir dit après alors qu'elle aurait dû te le dire avant.

Il y a peut être une possibilité de déposer plainte contre cette personne pour mise en danger (vois avec sida info service ou une association LGBT).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le camps du plus grand nombre est vite tantant mais ce n'est pas toujours le meilleur. 

Je ne connais pas tout le contexte, apparemment ces personnes ne t'aimaient pas déja avant ton intervention d'après ce que j'ai compris de ton message. En tout cas le jour où ces gens commettront la moindre faute, mériteront-ils plus que toi la compassion et l'aide des autres ?  Je n'en suis pas sûr...
S'ils tombent sur des gens biens, comme toi appzremment, ils en recevront surement mais ne se rendront pas compte de la chance qu'ils auront.

photo de l'auteur Osanagokoro
Osanagokoro
Homme de 22 ans
Paris

7 remerciements
Je rejoins ce que dis Aaron75, c'est facile de suivre la masse, et c'est encore plus simple de s'attaquer aux gens qui traversent une mauvaise passe.

Où s'arrête le respect des gens ? Là où commence le plaisir cynique qu'on prend à voir souffrir quelqu'un, quand on prend conscience de la chance qu'on a de ne pas être à sa place, quand on peut se sentir supérieur de n'avoir pas commis la même erreur.

Amaury5 a raison de dire que chercher du réconfort sur le tchat n'était peut-être pas une bonne idée. Après, tu es sans doute aussi tombé sur les mauvaises personnes, ou sur des personnes influençables qui ont suivi le mouvement.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'irai dans le sens des msg précédents.

T'as fait une bêtise avec ce rapport non protégé.
Ayant réagi vite, tu as su neutraliser les risques potentiels.

Now, le salopard qui transmet SA maladie exprès (quelle qu'elle soit d'ailleurs) est d'une perversité sans nom, d'une stupidité sans fond et je me cache pas pour le dire.
Quant aux béni oui oui qui approuvent ce genre de pratiques, et bien ils ne sont pas plus intelligents.
Je rejoins encore les msg précédents parlant de dépôt de plainte, pour "mise en danger d'autrui" !

Ces "gens" sont la lie de l'humanité.
Je crois sincèrement que tu devrais en parler aux modos car ce me semble extrêmement dangereux d'avoir des comportements aussi nauséabonds sur un site...

En tous cas, à ces ersatz d'homme, je leur souhaite d'avoir le fondement infesté de morpions et les bras trop courts pour se gratter ! :-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis sincèrement désolé de ce qui s'est passé, un tel comportement n'a rien à faire sur un site comme Betolerant. 

Hélas, personne de l'équipe n'a pu assister à cela, et c'est regrettable. Il va de soi que de tels propos sont intolérables  et inexcusables, et ne le seront jamais. 

Au nom de l'équipe du site, je tiens à m'excuser et j'espère que l'on ne verra plus jamais de tels propos sur le t'chat, tout comme le forum d'ailleurs.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Kattarsis a écrit :
Hélas, personne de l'équipe n'a pu assister à cela, et c'est regrettable.

J'espère, car elle a quand même parlé d'abus de pouvoir, alors je craignais que...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir cher Anonyme.

Je trouve ta situation plutôt triste, et c'est dommage de ne pas prendre plus soin de toi. Il faut faire attention et être méfiant des gens qu'on connait peu. Tu as fait une bêtise, mais tu en as fait d'autres et tu en feras d'autres. Il faut juste tirer des leçons de tes erreurs. 
Malheureusement, c'est un sujet assez délicat, il est vrai. J'espère que tu as été consulté un docteur ou que tu es allé aux urgences par rapport à ça.
Je voudrai quand même rajouter qu'il faut faire très attention, et qu'on est à une époque ou nos responsabilités sont lourdes car on ne peut plus faire confiance à grand monde. Il faut que tu fasses attention à toi, parce que même si cette personne n'a pas été honnête envers toi, ce n'était pas sage de ta part d'y aller à l'aveugle. J'espère tout de même que tu ne referas plus cette erreur et surtout que tout ira bien.

Quant aux réactions des gens sur le tchat, il est vrai que certaines personnes ont été excessives, d'autres ont peut être été brutales dans leur façon de s'exprimer, mais pour l'avoir fréquenter très souvent, je sais qu'il y a toujours des gens à l'écoute dessus. Alors ne généralise pas trop, y'a des gens bien partout, même  s'ils se font rares!

Fais attention à toi. Bise!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir!

Je trouve ce post admirable de sensibilité et de vérité. Je suis moi-même choqué qu'un tel comportement ait eu réellement lieu sur Betolerant y compris sur le tchat que j'ai l'habitude de
fréquenter. 

Je trouve ça d'autant plus admirable qu'en tant que témoin de la scène qui s'est déroulé hier soir, je n'ai pas nécessairement lu les mêmes choses, et qu'elles soient affirmés de pied en cap, là comme ça, me rend bouche bée. Mais, passons. Le sujet, c'est le respect.

Tu l'auras compris Anonyme, la place que je prends n'est pas la plus simple (on va me jeter des pierres) mais sans m'opposer à la paroles des membres précédents, je souhaiterai diverger un peu, et peut-être viser un débat plus "vrai" dans le sens ou il n'y a pas à mon sens une victime et des bourreaux et que le respect s'il manque est aussi une question d'interprétation.   

Alors oui, je suis d'accord, il y a des monstres de violence sur betolerant. Il y a une violence  monstrueuse sur le tchat, et ça n'est pas nouveau, je ne permettrais pas de te blâmer là dessus Anonyme, quand on est désemparé, on cherche à aller au plus vite vers le soutien. Toutefois, comme le dit Amaury, le tchat n'était pas une solution, il y a quelquefois des gens peu fréquentables,
bêtes, voire malsains, c'est public et c'est en cela que c'est dangereux... 


En outre, là question que je me pose (il était minuit quand la scène s'est déroulée si je ne m'abuse), c'est de l'action, et de la présence des modos ! En effet, il y en avait deux dans mon souvenir, qui n'ont, apparemment pas jugé la situation comme lieu d'irrespect... Peut-être que tu n'as pas eu de chance et que ces deux modos ne te portaient pas dans leur cœur (après, nous ne parlerons pas de l'impartialité des modos c'est un autre débat, et c'est quelque chose de difficile, on ne peut pas les blâmer pour cela), peut-être aussi que cette scène est rendue un peu plus jolie qu'il n'y paraît - je ne dis pas que tu mens, mais dans la logique des choses, les modos auraient dû intervenir en ta faveur non ? Si
ça n'est pas le cas, je me demande pourquoi.

Enfin,je reconnais profondément (et le redis) la violence du tchat de Betolerant, même si c'est un lieu ludique, de rassemblement et de plaisir, c'est aussi un lieu où l'on recherche la punchline ! On s'amuse, et on est dans l'humour le plus limite même quelquefois (c'est une épreuve de susceptibilité ce tchat c'est vrai !) Peut-êtreque justement, du fait de l'ambiguïté d'un tel lieu, dans le sens où il est violent, la plainte et la jérémiade ne sont ni les bienvenues, ni les plus intéressantes.
Alors certes, on peut tendre la main, chercher une aide qui sera - du moins pour ma part - toujours fervente, il faut cependant faire attention à comment cela est fait. L'expression publique est délicate parce que le public en lui-même est instable et dangereux si l'on n'y prend pas garde. Je ne te blâme pas encore une fois, ça n'est pas de ta faute si le Tchat est un lieu difficile, je ne fais que constater des faits réels et assez tristes... 
Peut-être aussi qu'en regardant ce qu'on a fait avant sur un site pareil, sur un module pareil, on peut se remettre en question.   

Il n'est pas rare qu'il y ait du "bashing" (le mot est mal choisi, mais je n'en trouve pas d'autre ahah !) sur le tchat : on trouve une tête de turc et c'est une forme de bouc émissaire, c'est le propre de tout rassemblement humain. C'est en cela que la modération a un rôle à jouer (qu'elle joue quelquefois très bien et je souhaite d'ailleurs remercier les modérateurs pour leur efficacité). Ainsi, si tu as été victime d'une forme de "bashing" ce soir-là (je ne défends pas expressément les bourreaux évidemment - si l'on doit parler de bourreau), les questions à se poser sont : 

1) Pourquoi auraient-elles fait cela ? Par pure méchanceté ? Nous ne sommes pas sur 4chan ou sur les catalogues superficiels de Facebook, le troll n'est pas la qualité première du tchat (qui est aussi, je le rappelle un espace de dialogue rapide et très ouvert, il n'est pas rare que l'on accueille à bras ouvert les nouveaux sans qu'il y ait l'ombre d'un soucis !) Et s'il y a des membres méchants (véritablement, il en existe, les modos ne sont pas non plus des machines !), ils restent rares et peu actifs sur Betolerant.

2) Si ce n'est pas par méchanceté, quelles autres options ? Par ennui ? Par plaisir ? C'est possible ! On ne sait pas, le tchat manque souvent de sujet de conversation. Surtout à minuit, et vu la population active qui t'a répondu ce soir là, ils devaient véritablement s'ennuyer avant que tu n'arrives...

3) Aaron75 pointe du doigt une chose à laquelle je n'avais pas pensé : peut-être ne t'aiment-ils pas. Or, déteste-t-on quelqu'un par principe ? Ça arrive en effet. C'est triste, mais je dois avouer que quelquefois l'homme est un être plein de vices et que sans raison il va désigner une victime. Ou alors peut-être qu'il y a une raison. Alors, Anonyme, je te convie, si le questionnement se pose sur le respect, sur les limites de ce dernier, à la remise en question. Tu parles de "vengeance", cela sous-entend peut-être aussi qu'il y ait un motif, et je pense que tu n'es pas assez bête pour savoir que des motifs tout le monde en a, toi compris. 

Ainsi,je ne défends personne, j'approuve ce que tu dis : beaucoup de fois jusqu'à aujourd'hui j'ai été témoin d'une absence de respect totale sur Betolerant. Pour autant, je ne peux m'empêcher de penser
que tout n'est pas beau que d'un seul côté (je n'aime pas le manichéisme) et s'il y a véritablement absence de respect d'un côté, d'une part, je pense que ça n'est jamais sans raison, et d'autre part, je pense que l'on ne peut pas en faire un témoignage aussi "beau" sans en altérer la vérité. C'est peut-être
plus facile, mais ça t'apporte moins de chose. (ne parle-t-on pas alors d'un respect formel de la vérité ?)  
Je te pose donc une question qui me semble légitime, qu'attends-tu de nous ? Tes questions au sujet du respect sont belles et vraies. Quelles limites, à quel moment doit-on s'arrêter, Peut-on se permettre telle ou telle remarque..? Mais quelle légitimité ont-elle si ton témoignage est altéré ? 
A moins de seulement vouloir être plaint (ce qui, j'espère, n'est pas ton seul but), quelle attente as-tu d'un tel message ?  

J'espère de tout cœur ne pas avoir semblé trop brusque, peut-être suis-je trop rationnel et pas assez compatissant, et je m'en excuse si mes propos peuvent être vexant.
Mais le respect, la justice, l'égalité sont certainement les valeurs qui me semblent le plus importantes, elles conditionnent la liberté et finalement notre bien-être, tu comprendras que j'émette quelques
doutes face à ton témoignage qui me semble trop beau de ton côté... Je te prie de m'en excuser encore s'il le faut !


Bien à toi Anonyme, 
Laera.  

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
S'il y avait un autre modo sur le t'chat, il n'était pas physiquement derrière son pc, donc n'a pas pu intervenir. 
Quant à la probabilité de la rigolade, là il est évident que ça l'a dépassé. Puis bon, la charte est reine en ce qui concerne ce genre de choses: 

"Parce qu'on ne peut pas rire de tout:
Pour que Betolerant reste un endroit où il fait bon vivre et converser, n'hésitez pas à mettre une touche d'humour dans vos propos. Attention cependant, certains sujet peuvent être difficile à aborder avec humour, surtout que vous ne savez pas forcément ce qu'ont vécu les personnes avec qui vous conversez. Afin d'éviter toute confusion, et parce que cela peut vraiment être dangereux, certains sujets ne peuvent pas être pris à la rigolade comme le suicide, le viol, la pédophilie, les mst, les génocides et les drogues."

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Kattarsis a écrit :
S'il y avait un autre modo sur le t'chat, il n'était pas physiquement derrière son pc, donc n'a pas pu intervenir.  Quant à la probabilité de la rigolade, là il est évident que ça l'a dépassé. Puis bon, la charte est reine en ce qui concerne ce genre de choses:  "Parce qu'on ne peut pas rire de tout: Pour que Betolerant reste un endroit où il fait bon vivre et converser, n'hésitez pas à mettre une touche d'humour dans vos propos. Attention cependant, certains sujet peuvent être difficile à aborder avec humour, surtout que vous ne savez pas forcément ce qu'ont vécu les personnes avec qui vous conversez. Afin d'éviter toute confusion, et parce que cela peut vraiment être dangereux, certains sujets ne peuvent pas être pris à la rigolade comme le suicide, le viol, la pédophilie, les mst, les génocides et les drogues."


Je ne pense pas qu'il y ait eu de rigolade. Je pense plutôt que des personnes ont réagit excessivement peut-être pour des raisons qui les regardent. D'autres ont surement une façon de s'exprimer brutale. Mais en tous les cas, tout le monde n'était surement pas aussi méprisant, sur le chat il y a toujours des gens prêt à tendre la main.
Donc non, personne n'en a ri. On ne rit pas de ces choses-là. On peut en débattre, ne pas comprendre, être confus, compréhensif, mais on ne peut pas en rire. Et personne n'en a ri.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Anonyme, j'interviens bien après la publication de ton message mais j'espère que les mots qui suivent auront eux aussi de leur force.
Que tu aies eu un rapport à risque, ce n'est pas à mon sens condamnable à partir du moment où tu prends cette charge sur tes épaules. La douleur engendrée par la culpabilité et par les traitements préventifs étant déjà largement conséquente.
Ce qui m'attriste sur ce point précis,c'est que la politique préventive menée par les différentes structures de santé et associatives depuis plusieurs années ne parvient pas à endiguer ce genre de comportement.
Mais, ce n'est en aucun cas une raison pour émettre un quelconque jugement, d'autant plus insultant, à ton égard.

Je pense également que dans ton besoin d'écoute et de confidence, dont je connais l'ampleur pour avoir travaillé sur ce terrain, tu t'es malheureusement précipité sur une plateforme qui n'est peut être pas tout à fait adaptée à ce genre de situation.
Ceci n'est aucunement destiné à excuser les propos consternants et condamnables que tu as présentés, mais je suis d'avis que sur un Tchat on peut tout dire mais pas tout raconter.
Je suis pour ma part affligé par le fait que certains membres de l'Équipe de Betolerant étaient là mais ne sont pas intervenus auprès des personnes concernées, sans doute n'étaient-ils pas disposés à suivre ce qu'il s'y passait comme l'a précisé Kattarsis.

Malheureusement, la tolérance, on s'en imprègne facilement mais pour s'en prévaloir il faut taper à un niveau supérieur.
Toutefois, je suis surpris que tu aies interprété cela comme de la vengeance gratuite, à moins que tu aies toi aussi un tort quelque part, car toute vengeance a une origine.
Maintenant, étant chaque jour présent sur le Tchat, j'ai moi aussi remarqué que certains membres n'y avaient aucune limite (d'où l'utilité d'une modération) mais je garde la foi en ce qui y est partagé, y compris les valeurs de Betolerant, et j'ose espérer que le message qui a voulu être passé n'était pas l'immonde présentation que tu en as faite mais bien une boutade (très noire, cela va de soi) destinée à te brusquer. Ce qui expliquerait, finalement, à mon sens, ce sentiment de vengeance.
Je ne veux évidemment pas remettre en cause ta bonne foi, je tiens seulement à relever la vision que j'ai de ton message. ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Anonyme, 
Je n'étais pas là à ce moment mais je vais parler de ce que je sais d'anonyme. 

Je ne remets pas en doute tout ce que tu dis puisque je n'étais pas là, mais je connais ce tchat depuis bien longtemps et jamais il n'y a eu victime sans raison, et que si tu t'es sentit victimisé par le tchat, c'est qu'il doit y avoir une raison. Alors certes, la  vengeance a peut être été mal placé à ce moment, mais comme dit Tristan, l'être humain est un être vil qui n'hésite pas à profiter de la faiblesse de l'autre pour en faire sa force, mais je n'ai qu'une chose "on récolte ce que l'on sème". Je ne parle pas de ce qui t'es arrivé par rapport à ce que t'as chopé ce qui est plutôt tragique, mais plutôt de comportement précédant cette nuit là. 

Sur ce, bonne chance, et arrête de victimiser, plutôt que de te placer en statut de victime, montre que tu es fort et que tout ça te passe au-dessus. 

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit