Besoin de conseils face à ma susceptiblité

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

J'avais pas réellement d'autres titres appropriés pour ma demande en réalité.
Bonjour / Bonsoir selon l'heure à laquelle vous me lisez.
J'ai à l'heure actuelle un souci qui ne semble pas super important de but en blanc, mais qui en a pour moi en réalité. J'ai un caractère un peu spécial et notamment ces derniers temps ou je deviens relativement mauvais, voir exécrable avec pas mal de gens (amis, famille, amis plus éloigné, connaissances) enfin avec un peu tout le monde en réalité.
Je suis déjà quelqu'un de susceptible à la base, mais je prend souvent mal certaines remarques et je monte vite, de fait, je m’énerve assez vite je l'avoue et je peux dire des choses que je ne pense pas forcement sur le coup.
Jusqu'à maintenant ça ne me posais pas réellement de souci, à vrai dire j'assume totalement ce côté que j'ai de moi qui est un peu lourdos je l'admet. Mais en fait ça à réellement commencer il y a quelques semaines lorsque petit à petit des gens que je pensais "amis", m'ont dit clairement "stop" et m'ont tournés le dos. Et ça n'a pas été réellement en s'arrangeant, malgré les tentatives de changements de ma part, les excuses, je sens que certains n'oublient pas ce que j'étais pendant cette période assez difficile et ne veulent garder qu'une image négative de moi. Et c'est encore arrivé cet après midi.
Enfin bref j'ai besoin d'aide pour savoir quoi faire dans ce genre de cas, sachant que je suis quelqu'un qui m'investi énormément dans une relation, amicale ou autre, et que ça me tiens à cœur que ces gens finissent par me pardonner finalement. 
Savoir quoi faire, mais aussi comment me comporter autrement afin d'être moins sur la défensive et d'être plus cool?


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut !
J'ai exactement le même problème ! Ce que je fait c'est que j'en parle a une personne qui me comprend , comme ma meilleur ami. Si tu est comme sa c'est parceque tu as besoin d’extérioriser ! Alors parle en a une personne qui t'est cher , et tu verras sa te feras du bien =D !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis aussi dans les sentiments à fond bien souvent, associé à l'hypersensibilité, cela peut faire des dégâts. Ma "chance", c'est que je ne suis pas quelqu'un de nerveux, donc je ne m'énerve que très peu. L'inconvénient, c'est que je garde tout pour moi. Il suffit de LA mauvaise réflexion au moment ou j'ai accumulé tellement de choses pour que je craque. Ca a dû m'arriver trois ou quatre fois dans ma vie, ça ne s'est jamais bien passé. Inutile de te faire un dessin sur 5 années de colère refoulées :-/

Bref, pour tenir le choc, chacun sa méthode. Certains vont faire du sport, d'autres de la peinture, d'autres  se confier, d'autres encore de la musique etc... Quoiqu'il en soit, il faut que tu trouve un échappatoire, quelque chose pour "faire le vide" et éviter ces phrases qui te dépassent. 
Après il y a la technique de la "fuite", que certains qualifieront de lâche. Quand tu sens que tu risque d'aller trop loin, tu t'en vas^^ 

photo de l'auteur ChatdeMars
ChatdeMars
Homme de 20 ans
Lille

5 remerciements
Salut ^^ 

Je pense que Kattarsis a raison, si te trouves un echappatoir, un moyen de fuite, ça peut t:aider a éviter de laisser la colère sortir. 

C'est sur qu'on peut qualifier cette fuite de lâche mais c'est toujours mieux que de laisser sortir cette colère, c'est sur que ça n'apporte rien de bon.

Ensuite quant a trouver un moyen pour changer, pas sur que ce soit possible étant donne que c'est dans ton caractère. Seul solution selon moi, trouver l'origine de ta colère. Même si c'est dans ton caractère, quelque chose a forcément fait en sorte qu'elle s'est développée. 

photo de l'auteur villedesbli
Villedesbli
Homme de 40 ans
blois

7 remerciements
ce qu'il faut que tu te demande "c'est le pourquoi"qu'est-ce qui a déclenché cette façon d'être ?-un sujet sur lequel vous n'étiez pas d'accord ?
quand les avis divergent et que les deux n'arrivent pas à ce mettre d'accord. que la conversation devient houleuse le fait de donner le temps á l'autre interlocuteur de réfléchir au calme (ex: mettre par écrit les deux point de vue en les justifiant) permet ensuite la réflexion qui n'a pas lieu quand les deux sont énervés
-une lassitude ?
l'ennui , la routine , le mode de vie font que même les "meilleurs amis" peuvent ne plus "ce supporter"
-des projets non concrétisé ?
des projets annulés , ceux incompatibles , ceux impossibles interrogent sur le pourquoi j'irais le voir
il y á d'autres raisons possibles mais de toutes façons les gens évoluent au fil des années parfois on perd des amis on peut aussi ce retrouver seul mais aussi en trouver d'autres c'est la vie qui est comme ça
en fin de compte il ne faut pas changer mais évoluer

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir,

je rejoins un peu tous les avis ci dessus.
Il y a un travail à faire sur soi, déjà en prendre conscience est un grand pas.

Ensuite effectivement même si c'est dans ta nature, tu dis que ça c'est aggravé ces derniers temps.
Il faut essayer de te remémorer ce qui à pû être le déclencheur (un changement dans ta vie, d'un de tes proches, une situation inédite...).

Pour moi les ami(e)s mais c'est mon avis personnel, ce sont ceux qui sauront t'écouter, entendre ton mal être.
Ils vont chercher avec toi les raisons de celui ci et comment y remédier.

Tu es quelqu'un d'hyper sensible et tu essayes aussi peut être de plaire à tout le monde.

On ne peut pas plaire à tout le monde, on a tous notre caractère, avec nos qualités et nos défauts.

Soit toi même,  et essaye de te canaliser en commençant par les mots.

Comme dit plus haut, il vaut mieux quitter la pièce, aller courir ou taper dans un sac de frappes que de lancer des mots qui ne reflètent pas la réalité.

Et comme dit Villedesbli on évolue avec le temps et l'expérience.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit