Paralysie du sommeil

avatar ancien membre
Ancien membre
13/08/2014 à 23:13

La nuit approche il est bientôt l'heure d'aller dormir En générale quand on dort, il se passe pas grand chose. Rêve, cauchemar, parfois rien, on oublie. Somnambulisme pour certains... Mais la paralysie du sommeil... quelque chose de jamais vécu pour certains, et pour d'autres quelque chose de régulier.  Alors déjà, situer ce que c'est.  La paralysie du sommeil est un trouble du sommeil  qui se caractérise par le fait que le sujet, sur le point de s'endormir (paralysie hypnagogique) ou de s'éveiller (paralysie hypnopompique) mais tout à fait conscient, se trouve dans l'incapacité d'effectuer tout mouvement volontaire. À cette sensation d'immobilisation sont couramment associées des hallucinations auditives, [url=] ou visuelles ainsi que des impressions d'oppression, de suffocation, de présence maléfique et de mort imminente. Le sujet, dans l'impossibilité d'articuler les sons et de prévenir l'entourage, éprouve le plus souvent un sentiment d'anxiété et de frayeur. Merci wikipedia.  Donc en claire, le vivre, c'est pas drôle. Je l'ai expérimenté 3 fois. Un en étant tout petit, un dans mes 21 ans et un l'année dernière. Et je peux dire... j'ai beau mettre renseigné sur le sujet quand c'est revenu ça faisait toujours autant peur. La plus grosse étant a mes 21 ans. Et vous ? Cela vous arrive t il souvent ? 
avatar ancien membre
Ancien membre
13/08/2014 à 23:35

Ca ne m'est pas arrivé personnellement mais je connais quelqu'un qui l'a vécu à fortes répétitions. Lorsqu'il a su ce que c'était (paralysie du sommeil), le fait d'avoir une explication a calmé ses troubles. Ca lui arrive beaucoup moins fréquemment. Il paraît qu'il y a des méthodes pour apprendre à contrôler ces moments-là mais je ne sais pas précisément lesquelles, il faudrait se renseigner. Peut-être que la position dans laquelle on s'endort joue un rôle... ?
avatar ancien membre
Ancien membre
13/08/2014 à 23:46

la position oui, sur le dos, et y a bien des méthodes Bien que ça fasse peur j'ai envie de retenter l'expérience En tout cas je souhaite a ta connaissance d'aller mieux et heureusement que ça s'est calmé.
avatar ancien membre
Ancien membre
13/08/2014 à 23:59

Avant d'avoir une explication scientifique, les gens croyaient que des sorcières s'asseyaient sur leurs poitrines pour les empêcher de respirer. (On trouve d'ailleurs des tableaux représentant cette croyance populaire) Bon courage à toi si tu retentes l'expérience ;)
avatar ancien membre
Ancien membre
14/08/2014 à 00:12

Ça me l'as déjà fait quelques fois et j'avoue que c'est horrible comme sensation. La dernière fois c'étais il y a quelques mois, j'entendais pleins de bruits comme si j'étais dans une classe avec pleins de gens qui parlaient en même temps, et ensuite, j'entendais des livres tombés par terre, et j'avais l'impression qu'une personne se tenais debout à côté de moi, mais impossible de bouger... BREF maintenant, j'ai trouvais la solution pour ne plus revivre ça, je ne m'endors plus sur le dos ! Il y a certaines personnes (un peu folles) qui vont jusqu'a provoqué la paralysie du sommeil, car, si on ne panique pas, il y a des chances qu'elle nous mène vers le rêve lucide, mais là, c'est un autre domaine :)
avatar ancien membre
Ancien membre
14/08/2014 à 00:58

J'ai déjà vécu cette expérience, un matin en me réveillant. Mais ce fut très court, et je n'ai eu aucune hallucination. J'avais simplement du mal à respirer, et je ne pouvais plus bouger. Même sans hallucination, ce fut très effrayant.
avatar ancien membre
Ancien membre
14/08/2014 à 01:03

à 22.50 il explique l'origine pour ceux que ça intéresse et de manière simple
avatar ancien membre
Ancien membre
14/08/2014 à 01:06

Merci Patatarte pour ce topic. ça arrive souvent à mon père, je ne savais pas du tout qu'il y avait une explication scientifique, j'vais pouvoir lui en toucher un mot. On s'était fait à l'idée que c'était une mystérieuse possession. Avec l'explication scientifique, j'me rends compte que ça m'est déjà arrivé quelques fois, mais j'ai fini par me débloquer. J'avais l'impression que ce petit inconvénient n'avait rien de commun avec le problème de mon père. Du point de vue de ma propre expérience perso, c'était juste un rêve qui buggait...t'es sur le point de te réveiller, mais tu ne sais plus comment, t'es coincé alors tu gigotes, tu paniques...ça me faisait le même effet qu'avoir un mot sur le bout de la langue, et  de s'énerver parce qu'on ne retrouve pas le mot, qu'on n'arrive plus à s'en souvenir. Alors je me mettais à respirer, je reprenais mes esprits et je me réveillais sans encombre à ma grande surprise. Il y a un autre truc qui m'arrive (j'pense que c'est un autre sujet), quand chui sur le point de m'assoupir, j'ai l'impression de tomber et je sursaute...tu penses que c'est un mécanisme proche de la "paralysie du sommeil" ? au pire j'irais faire des recherches sur le net.
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 12:57

Il y a peu de temps j'aurais dit que ça ne m'était jamais arrivé. Mais j'ai récemment appris que ce que je vis très régulièrement depuis que je suis petit s'appelle comme ça : paralysie du sommeil. Quand j'étais petit ça m'a fait très peur la première fois (je devais avoir 7 ans je crois). Cela ne m'arrive que quand je veux me reveiller. Des fois j'ouvre les yeux, mais en totale atonie musculaire, je peux à peine bouger un doigt. En général à ce moment je me rendors, persuadé que je n'ai pas assez envie de me lever. Je me demande ce qui cause ça. J'ai une paralysie environs 5 fois par an. Vous savez si c'est grave ?
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 14:39

Koboldkun, non ce n'est pas grave, c'est simplement désagréable et stressant. Je viens de lire dans un article qu'un simple contact extérieur suffit à en sortir. Si tu dors avec quelqu'un, il suffirait apparemment que cette personne te touche pour que le cauchemar s'arrête. A moins de réussir à bouger soi-même mais c'est plus difficile.
avatar contributeur de Superponey
Superponey
15/08/2014 à 15:20

J'ai jamais vécu ce genre d'expérience, et, étant curieux, j'aimerais savoir ce que ça fait mais juste par curiosité. Après, une partie de moi se soulage de n'être jamais passé par là. Un soir je suis tombé sur un article parlant de ça, j'étais à fond dedans, et j'avais peur de m'endormir par peur que ça m'arrive, finalement, il ne s'est rien passé ... Bref, c'est quelque chose de plutôt flippant je trouve, et courage aux personnes à qui ça arrive. Ceux à qui ça arrive, que voyez-vous exactement pendant ce sombre moment ? Monstres ? Hallucinations ? Ce sujet m'intéresse, et je suis quelqu'un de relativement curieux.
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 15:37

Alice0308, La première fois j'ai stressé, mais par la suite je n'ai pas trouvé l'expérience stressante. Je dors seul. En général, j'ouvre les yeux, je vois mon plafond, et j'essaie de me lever. Je remarque ne pas y arriver. Je conclus (quasi systématiquement) que j'ai encore envie de dormir (même quand ce n'est en fait manifestement pas le cas), que je suis trop fatigué pour me lever. Et je me rendors. Maintenant que je sais ce que c'est peut-être que la prochaine fois, je me dirais juste que si j'attends plus longtemps sans me rendormir ça se dissipera tout seul. Superpositoire, La première fois que je l'ai vécu, c'était assez stressant (7 ans). Je voyais des ombres se mouvoir autour de moi (et j'avais des flash de lumière dans les yeux). Pendant longtemps j'ai cru au monstre caché dans ma chambre du coup.
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 15:43

Je me suis pas mal intéressé au sujet du sommeil, des rêves et de ce genre de troubles que l'on peut vite mal interpréter quand on ne les connait pas. J'ai déjà provoqué certaines de ces expériences pour voir ce que ça fait. Si certains ont des questions, je me ferais un plaisir d'y répondre ^^
avatar contributeur de Superponey
Superponey
15/08/2014 à 15:58

Merci Kobo pour tes lumières ^^ Aaron75 : Comment tu fais pour les provoquer ? Mais pourquoi on peut halluciner pendant cette période ? Car notre cerveau est en sommeil, c'est comme ci qu'on rêvait c'est ça ?
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 17:42

Superpositoire oui c'est ça, les 2 hémisphères du cerveaux sont pleinement actifs en même temps (celui du rationnel et celui de l'imaginaire). L'état intermédiaire se produit quand le processus séparant les phases de sommeil (rêve) et de lucidité défaille. On se retrouve alors avec les capacités cognitives de notre période de rêve pendant un moment où l'on est cérébralement éveillé et lucide. A partir du moment où l'on a connaissance de l'existence de ces choses (qui peuvent être interprétées comme surnaturelles par certains), alors il est possible de les étudier par l'expérimentation, mais ça demande beaucoup de temps et d'investissement :)
avatar contributeur de Superponey
Superponey
15/08/2014 à 18:31

Et toi tu as réussi à provoquer une paralysie du sommeil alors ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Qu'as-tu vu ? ^^
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 18:56

Oui sauf que moi ce n'était pas une paralysie du sommeil mais bien autre chose qui m'empêcher de bouger, et de rester sans voix...!
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 18:57

C'est une si longue histoire à vrai dire. Je ne comptais pas en parler sur le forum, et je ne veux pas monopoliser le sujet ! Pour faire court, à la base je voulais faire une expérience sur un autre aspect du sommeil, mais je me suis retrouvé dans une situation un peu étrange où le corps allait s'endormir tout en ayant le cerveau encore "allumé" (et donc lucide). Dans cette phase intervient la paralysie du sommeil, mais ce n'était pas tout...
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 18:58

DownUpsid que veux-tu dire par là ? Tu penses que l'explication scientifique de ce phénomène n'est pas universelle et qu'ils existent trop cas moins rationnels ?
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 19:03

J'ai vécu la même expérience  Aaeron75, et ça n'a rien de scientifique pour ma part. C'est vrai que c'est effrayant car on ne sait pas réellement ce qu'il nous arrives à ce moment là. Mais moi je sais que ce n'était pas scientifique ce qui m'était arrivé cette nuit là, mais bien autre chose qui sortait de l'ordinaire.  Mais bien évidement, tout ça reste mon opinion, car c'est mon vécu, donc ma vie personnelle. :) 
avatar contributeur de Superponey
Superponey
15/08/2014 à 19:11

Aaron, bah au pire explique moi tout par mp ^^ Et explique bien, car je pige que dalle la xD
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 19:29

DownUpsid le problème avec les hallucinations hypnagogiques, c'est qu'elles paraissent tout à fait réelles puisqu'elles ont lieu justement dans la réalité et non dans un rêve. Mais bon, je n'essaie pas de te convaincre, tu peux conserver ta propre opinion si tu la pense juste. Le principal est d'avoir toutes les cartes en main avant d''essayer d'interpréter de tels évènements. Superpositoire lol, si tu veux, à l'occasion. :)
avatar contributeur de Superponey
Superponey
15/08/2014 à 19:55

Aaron, je cite : "Si certains ont des questions, je me ferais un plaisir d'y répondre ^^" Alors j'attends :D
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 20:14

Ca m'est récemment arrivé quand je me réveillait. Je voyais noir, j'étais dans mon rêve mais je savais que j'était vivant et réveillé, et je me suis dit: "Faut que je bouge ma main, que je la soulève".  J'avais beau forcé je n'y arrivait pas, ça fait mal, on y met une force mentale et ça fait super mal, mais je ne peux pas décrire exactement ce qui est ressentis. J'ai finalement réussis et ça fait du bien! Mais c'est une expérience assez intéressante ... Imagine, tu veux soulever ton bras, donc ton cerveau transmet l'info, mais ton bras ne se soulève pas, tu force de plus en plus jusqu'a ce que ça te fasse une drôle de sensation au crâne.
avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2014 à 20:29

C'est tout de même impressionnant de voir le nombre de personnes ayant déjà vécu ça.
avatar ancien membre
Ancien membre
16/08/2014 à 02:26

Je connais malheureusement cela depuis peu. Cette sensation de perdre le contrôle de son corps, le souffle qui se coupe et la difficulté immense de recouvrir à la mobilité de ses membres. La première fois que j'ai vécu cela, j'ai dû faire un effort, qui m'eut parut sur-humain sur le moment, pour ouvrir mes paupières. Ayant des soucis de santé actuellement, étant passé par un peu tous les médecins possibles, du neurologues aux psychiatres, ce sont ces derniers qui m'ont expliqué que cela provenait souvent d'une anxiété importante. Pour diminuer le "risque" de faire des paralysies du sommeil, il faut donc essayer de s'endormir apaiser et si ce n'est pas possible et que cela devient presque handicapant, recourir à de la médication. Aussi, si j'ai bien compris, la paralysie du sommeil est en fait le stade où le corps s'endort et que le cerveau reste anormalement conscient. Lorsque l'on s'endort, on ne peut bouger notre corps à notre gré, mais notre cerveau étant conscient -et de ce fait, nous le sommes-, on ne comprend pas pourquoi notre corps ne répond plus à nos "ordres". La solution naturelle est de ne pas résister et de ne pas paniquer, se laisser s'endormir, car tel est le processus que devrait suivre le corps et plus particulièrement le cerveau.
avatar ancien membre
Ancien membre
16/08/2014 à 03:57

Deux fois cette annee pour moi. On ne peut ni crier, ni s'enfuir. On subit, jusqu'a retomber dans l'inconscience.
avatar contributeur de BoumVoyageur
BoumVoyageur
16/08/2014 à 04:53

J'en ai déjà parlé sur le forum de mon expérience : une présence féminine, une force... au dessus de mon lit à mon réveil, étant éveillé mais impossible d'ouvrir les yeux, le poids de cette force sur ma poitrine, le souffle oppressé... m'empêchant tout mouvement de mon corps, me mettant sous une forme de "transe" tout en essayant de résister, de sortir de cette emprise... & s'accompagnant d'un sursaut comme si, une main se posait sur mon épaule... & c'est à ce moment là que je suis complètement libéré... J'ai vécu cette expérience depuis mon adolescence jusqu'en 2004 avant de partir au Canada pendant quelques années, où je n'ai plus eu cette sensation de présence... J'ai rencontré une colombienne qui a vécu la même expérience. A mon retour en France,  il m'est arrivé de revivre cette expérience mais plus rarement. Mais maintenant, ça se traduit quelques fois comme une présence que je ressens derrière moi & d'un coup, je me retourne brusquement, par réflexe automatique. & ça, ce n'est pas du tout quand je suis dans mon sommeil, en train de me réveiller... Je tiens à préciser que je n'ai jamais eu de problèmes à m'endormir, ou tout autres problèmes, difficultés concernant mon sommeil. J'ai toujours eu un profond & bon sommeil. Je ne suis pas anxieux, stressé ou autres sensibilités de ce genre qui pourraient expliquer cette expérience... 
avatar ancien membre
Ancien membre
16/08/2014 à 11:42

Boobsy ce n'est pas forcément durant l'endormissement. Ça peut très bien être en cours de nuit ou le matin au réveil. Cela se produit durant la période de transition entre le sommeil et l'éveil, sachant que dans une nuit nous avons au moins 4 cycles de sommeil qui s'enchainent, ça donne donc au moins 5 créneaux où cela peut se produire.
avatar contributeur de BoumVoyageur
BoumVoyageur
16/08/2014 à 14:05

Personnellement, ça ne me traumatise pas comme je peux le lire avec certains témoignages : je le vis assez bien, je n'ai pas peur d'aller dormir. ^^ C'est juste... un peu "la panique" le fait de pas pouvoir contrôler son corps, tout en étant conscient & d'être sous l'emprise d'une "sensation"...  Même en ayant une explication scientifique, si ça traduit bien mon expérience : il reste néanmoins une certaine croyance "au surnaturel"... & je ne suis pas un croyant à une religion, je tiens à préciser. ^^ Ensuite, la notion du temps : par contre, je ne sais pas du tout combien ça dure... Je peux dire que ça arrivait 2/4 fois par mois, j'ai pas vraiment compté & j'en ai parlé qu'avec la colombienne & très récemment ici, sur le forum. Ce n'est pas très régulier quand ça m'arrivait, jusqu'à maintenant que ça m'arrive rarement. j'aimerai expérimenter une autre approche pour comprendre certaines choses... par : "l'hypnose"...


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr