Le fameux cliché des hommes efféminés !

Membre désinscrit
Publiée le 22/09/2014 à 01:18
Auteur du sujet

Oui c'est sûr il y a une différence entre efféminé et "folle". Et puis il y a efféminé et efféminé :). Nous avons tous nos propres définitions, difficile de débattre :). #163490

Membre désinscrit
Publiée le 01/02/2015 à 00:29
Auteur du sujet

Pfiouu ! Je profite de ce topic pour pousser un léger coup de gueule. Je ne suis pas efféminé. Androgyne peut être d’apparence mais pas efféminé. Mais tout le monde tends à le croire. Et ça me bassine par dessus le reste. Soit les gens me colle une étiquette '' gay '' soit '' c'est un mec ou une meuf '' et c'est irritant. Je subis ça au quotidien, au moins une ou deux fois par jour depuis mes 12 ans. Pour ma part, je suis petit, je suis maigrichon, j'ai un peu de hanches, et quasiment imberbe. Je n'ai eu ma puberté qu'à 19 ans et je suis en énorme décalage avec le reste des gens. Je suis encore un enfant/ado dans ma tête car je n'ai pas eu le temps de me développer en épanouissement personnel, car ayant eu énormément de soucis de santé et une enfance pas très joyce ( enfin, personne ne m'as battu ou quoi que ce soit rassurez vous, mais j'étais pas très bien lotit aussi ). On te demande d'être adulte à 20 ans alors que là, t'es en plein cheminement hormonal... C'est comme tenter de rattraper un train en retard, c'est épuisant mais on y croit. Je suis assez mature, mais j'ai une carrure encore juvénile et aussi un esprit et je ne l'ai pas choisi. Ce n'est pas ma faute. Je m'assume complètement, je m'aime comme ça. Les gens, non. On me prend souvent pour un demeuré car je suis un peu hippie, punk ou artiste rêveur sur les bords et j'agis avec une énorme spontanéité enfantine, très libre par rapport aux mœurs. On me dévisage de la tête aux pieds, y compris l'entre-jambe ou le buste afin de déterminer mon sexe. On me parle comme un moins que rien car pas assez viril. Et on me refuse des entrevues d'emplois quand les gens voient ma phot graphie y compris après la lettre de motivation et cela ne leur revient pas. Le monde est bête et méchant je fais avec. Mais le truc que je ne supporte pas, mis à part me coller une étiquette, c'est de me rabaisser. Car avec un groupe d'hommes, ils me traitent '' gentiment '' mais ne se rendent même pas compte qu'ils me traitent comme si j'étais une fille, un gay efféminé ou un gamin sur lequel ils avaient le dessus. Je ne supporte plus ça et j'ai fait part de mes quatre vérités et ils m'ont répondu : '' Que je n'ai qu'à me comporter comme un vrai mec ! ''. J'étais ébloui par tant de stupidité. Ce furent les premiers à me le dire mais pas les premiers à les penser. Je suis désolé, je sais ce que je suis. J'ai aussi des couilles entre les jambes, j'ai aussi 20 ans, je ne suis pas gay et je ne suis pas efféminé. On choisit pas de naître comme Brad Pitt ou Vigo Mortesen, ben non. Je suis né comme ça, je suis comme ça et on a pas à remettre en cause ce que je suis. Tiens l'autre jour à la cantine, l'un à gueuler à tout le monde que j'étais gay comme si cté une évidence. C'est irrespectueux au possible et en plus cela attire des regards pas spécialement complaisant. ( C'pas comme si je leur avais dit que j'étais pansexuel après tout --" ). Et quand je leur parle des femmes, ils évitent le sujet car je n'y ai soit disant pas ma place. J'assume le fait de ne pas être viril et j'assume la part de féminité qui est en moi, comme chaque homme ( et subséquemment la part de masculinité qu'ont les femmes ). Mais, j'aime picoler devant un match de Rugby ou la F1. J'aime aussi parler des filles, de leur beauté et d'autres choses. J'aime déconner entres potes comme de gros bourrins. J'aime me raser le matin même si j'ai presque pas un poil sur le menton. Et ça ne plaît pas aux gens car cela ne colle pas à ma gueule. C'est foutrement navrant. Donc le message que j'ai à transmettre, c'est de cesser de juger les autres sur leurs apparences.  Les efféminés, les folles, ou qu'importe ce sont des êtres humains comme nous tous, et je ne comprends pas d'où vient ce mépris à écraser les autres car ils ne corresponde pas à vos attentes. #176216
Membre désinscrit
Publiée le 01/02/2015 à 01:12
Auteur du sujet

Pourquoi se poser ces questions "existentielles" ? :) Si j'avais une baguette magique, je vous enverrai 30 ans dans le Futur et .............. revenu à votre âge actuelle, vous comprendrez que se "masturber" l'esprit avec de tel questionnement c'est comme discuter du verre à moitié vide ...... ou plein ! ;-) #176218
Membre désinscrit
Publiée le 01/02/2015 à 10:51
Auteur du sujet

Un peu (vraiment léger) de manières ne me dérange pas, voir même m'attire. Je trouve cela mignon, élégant et déroutant.  Par contre pour reprendre tes propos je ne suis pas attiré par les "zaza" sexuellement. Je les tolère, m'indiffère plutôt et en amitié certains si ce n'est pas surjoué/artificiel sont des personnes fantasques et haut en couleur qui savent mettre un peu de piment dans une soirée ou un simple apéro :) #176231
Membre désinscrit
Publiée le 01/02/2015 à 13:10
Auteur du sujet

Je sais que personnellement, j'ai une sainte horreur des mecs très virils, et que, par opposition, je vénère les garçons efféminés ! Enfin je les trouve hyper craquants et vraiment, la plupart du temps sophistiqués et intéressants ! #176235
Membre désinscrit
Publiée le 02/02/2015 à 13:17 - Modification par Pandorareturn le 02/02/2015 - 13:19:32
Auteur du sujet

Au risque de paraître bête, je vois souvent cette notion de "zaza" qui revient mais ça veut dire quoi au fait  ? XD Sinon Cyanogene je te comprends un peu. Personnellement, moi je ne suis pas efféminé physiquement, j'ai juste un style un peu "précieux" on va dire, c'est tout. Sinon j'ai une taille plutôt bonne (1.80, y a mieux mais je vais pas me plaindre), j'ai de la barbe qui repousse à la vitesse de l'éclair, donc mon allure est plutôt masculine. Mais le souci est que je suis plutôt maniéré et je suis typique le mec "qui pense comme une meuf". C'est vrai, j'aime pas trop sport (je préfère déjà en faire que de suivre à la télé, mais on va dire que je manque un peu de muscles ^^ Mais j'y travaille), l'acool ce n'est pas trop mon truc, j'aime pas la compétition (genre les gars qui s'excitent comme des malades et vous faire rager quand ils gagnent contre vous dans un jeux-vidéo 1vs1 style les jeux de combat... même mes  meilleurs potes m'énervent quand ils le font, mais je ne leur en veut pas car c'est typiquement masculin) et bref, j'aime bien la mode, la douceur et les bébés-dragons en émoticônes facebook... Pourtant, malgré tout ça, malgré que je pense comme une meuf, je ne me suis jamais considéré comme tel :  comme toi, j'aime qu'on n'oublie pas que ce n'est pas parce que je suis comme ça que je n'aime pas être considéré comme un mec aussi. Donc le coup du "tout le monde est gentil avec toi car, au fond, ils te méprisent un petit peu", je connais ça. Autant quelque fois ça peut être limite mignon (mon meilleur pote, assez musclé, ose pas me foutre des coups violents quand il veut m'en mettre une XD Un autre m'avait déjà fait un peu la remarque, je trouve que les mecs ont tendance à te traiter comme une princesse parfois c'est marrant et j'aime cette sensation en fait haha) autant parfois c'est limite dévalorisant ( tu n'es jamais pris au sérieux...). Un jour on m'a même dit "Toi ? T'énerver ? J'aimerais bien voir ça !" alors qu'au fond de moi je suis assez nerveux... j'aimerais ne jamais avoir à montrer ce côté aux gens, mais je pense qu'il en choquerait plus d'un aussi : comme quoi, au fond de moi j'ai aussi de la testostérone :D Après je pense malgré tout qu'il ne faut pas en vouloir aux gens : tu (au sens général hein ^^) sors des codes qu'ils ont l'habitude de voir, je pense qu'il leur faut un temps d'adaptation pour vraiment te comprendre. Ne sois pas trop dur avec des potes, même si le même meilleur pote dont j'ai parlé tout à l'heure m’insupporte quand il me prend pour un gamin de 5 ans : par exemple, je suis trop prêt de la route sur le trottoir donc il me prend la main pour me ramener en arrière... ça m’énerve au fond, mais quelque part je me dis que ça ne part pas d'une mauvaise intention, même si certainement il ne me considère pas comme son égal. MAIS CA CHANGERA MOUHAHA, en attendant laisse le lion qui sommeille en toi ;) #176296
Membre désinscrit
Publiée le 02/02/2015 à 15:52
Auteur du sujet

Je suis efféminé, ça se voit, ça s'entend, mais ce n'est en aucun cas surjoué, superficiel, artificiel, peu importe le mot qui vous convient le mieux. Je ne cherche pas à me faire accepter des gens qui ne l'acceptent pas. Concrètement, je m'en balance.  Cependant, à cause de ces fameux clichés, tellement de gens se limitent à ça. J'ai un pseudo de princesse, oui. Mais il y a une raison qui n'a rien à voir avec la notion de princesse elle-même. Je bois du Chardonnay parce que le nom est classe, mais pas que. Il y a là aussi d'autre raison.  Je ne suis pas fait en porcelaine. J'ai pas une façon de penser ni de faire très masculine, et je me conviens comme ça. Cependant, ça ne veut pas dire que je suis plus stupide, inintéressant, faible ou fragile que n'importe quel autre pd masculin.  A vrai dire, ce sont plus les gens qui accumulent ses clichés dans leur petite tête d'arriérés qui les cultivent, plutôt que moi. Alors, pour ne pas être égocentrique jusqu'au bout, soyez un peu moins bêtes, et ne vous arrêtez pas à des manières, surtout si elles sont surjouées, puisqu'en général, ce genre de personne là ont quelque chose à cacher, c'est leur façon d'exister et de se rendre intéressant.  Pour ce qui est des autres qui sont de nature comme ça, je pense que ce que je viens de vous dire peu éventuellement, dans un conditionnel des plus hypothétique, vous faire réfléchir à deux fois. #176299
Membre désinscrit
Publiée le 01/03/2015 à 21:16
Auteur du sujet

Je suis en total accord avec Peeach (dont je pense connaître l'origine du pseudo ^^). Il ne faut pas s'arrêter à ce qui est vu. Certains sont "maniérés" par choix, d'autres par influence pour se faire accepter, encore d'autres parce qu'ils ont leurs raisons personnelles. Il n'y a pas d'amalgame à faire.  De mon côté, je ne me considère pas comme une "folle". Alors oui j'ai certaines manières comme certains pourraient remarquer :   -je croise les jambes, tout simplement parce que je trouve ça confortable -j'ai parfois des gestes classifiées d'efféminées, mais c'est naturel - . . . Et je ne me préoccupe pas de ce que pense les autres. J'ai déjà mis du temps à accepter ma sexualité, alors je ne vais pas commencer à m'en faire pour des remarques dont l'origine n'a ni queue, ni tête. #177912
Membre désinscrit
Publiée le 04/03/2015 à 13:09
Auteur du sujet

Firstly, le préjugé selon lequel l'homme efféminé est un sodomite est construit historiquement (voir les détails dans mon article qui paraîtra... prochainement ^^). Pour parler de la chose actuelle, que je sache l'efféminement ne détermine en rien notre orientation sexuelle. Dites-vous que certains hétéros sont aussi, voire plus, efféminés que les gays en général et inversement que certains gays sont beaucoup plus virils. Après on peut jouer de, voire exagérer, cet efféminement pour combler un manque ou un malaise (on a tous une manière différente de le faire) même si ça peut être contreproductif. En tout cas, une chose est sure, l'efféminement est plus visible chez les gays parce qu'on s'en est servi quand il nous a fallu nous identifier en tant que "communauté", du coup dans notre travail d'acceptation de notre orientation sexuelle on est amené aussi à accepter cette part de notre personnalité (alors que chez les hétéros c'est encore assez tabou). #178101
Membre désinscrit
Publiée le 04/03/2015 à 14:12
Auteur du sujet

Fredreamer:  "dans notre travail d'acceptation de notre orientation sexuelle on est amené aussi à accepter cette part de notre personnalité" Le soucis, c'est que proportionnellement parlant, il y a autant voir plus de gays/bi qui ont un problème avec les garçons efféminés que d'hétéro. Et je trouve ça tout de même navrant. Si tu savais le nombre de fois que j'ai pu voir, même ici, des gens avec écrit "pas d'efféminés" ou autre variante, sur leur profil... Ca te choquerait. Et étrangement, on ne retrouve pas ce soucis avec les filles "garçon-manqué".  J'en reviens à la conclusion suivante: les gays se plaignent d'être rejetés par les hétéros, alors qu'ils agissent exactement de la même façon avec les gens de leur propre orientation sexuelle, mais d'une façon différente: les efféminés c'est caca (les gays, c'est caca) / les garçons-manqués ça nous indiffère, voir ça nous amuse (les lesbiennes ça m'excitent trop). #178112
Membre désinscrit
Publiée le 04/03/2015 à 14:47 - Modification par oxymore64 le 04/03/2015 - 14:57:41
Auteur du sujet

Peach : Ce que tu dis est très vrai. Le mot "efféminé" ne devrait pas être employé... Certains font mention de mecs "virils" dans leur recherche. Cela revient au même sur le fond ... mais la formulation est moins choquante... Pour ma part, je dirais que je suis mal à l'aise avec quelqu'un d’exubérant, de particulièrement voyant... et là, ça se complique pour moi;) Je ne dis pas que ce sont les "autres" qui ont un souci, non, j'admets volontiers que je suis certainement un peu "trop" timide^^ Et tu as encore raison en parlant du rejet gratuit parce que "différent", parce que d'une "caste autre"... edit : pffffff ! j'ai eu chaud lol ! Après avoir posté ici, chuis retourné voir mon profil, dans le doute d'une maladresse, meuh non, cool, j'ai pas mis "virils" ou "efféminé" 'tain, j'avais plus un poil de sec, là :-) #178117
Membre désinscrit
Publiée le 05/03/2015 à 12:53
Auteur du sujet

Hahaha ! Je pense qu'effectivement le problème qu'on peut avoir avec les gays efféminés c'est qu'on les croit certainement plus "voyants". Aujourd'hui, le travail d'identification a été fait depuis longtemps et on a beaucoup -peut être trop- montré cet efféminement. Donc le problème que nous -homosexuels- avons avec ça n'est peut être pas le même que celui des hétéros, eux sont encore marqués par le machisme (un mec, c'est dominant et puis c'est tout), nous on est marqué par l'exubérance (une folle c'est trop voyant). Il n'y a qu'à aller à une GayPride pour voir ça, on montre au monde nos atouts mais tout le monde ne s'y retrouve pas. La différence dans la différence. ^^ Après, pour les garçons manqués, j'avoue que je ne sais pas. #178191
Membre désinscrit
Publiée le 05/03/2015 à 15:28
Auteur du sujet

A ma grande surprise un mec assez musclé peut être effeminé et sauvage donc oui tous les mecs effeminés ne sont pas des "femmelettes"  ! Pour ma part , ce n'est pas du tout mon style de mecs ! Après je respecte ceux qui adorent "les divas et les fofolles " #178203
Membre désinscrit
Publiée le 12/03/2015 à 09:56
Auteur du sujet

Mais bien sûr ! Les mecs efféminés peuvent être tout aussi sportifs que les autres, et pas nécessairement passifs ! #178638
Membre désinscrit
Publiée le 15/03/2015 à 10:09
Auteur du sujet

Les gays efféminé je trouve ça juste génial en amis. Ils sont extravagants, drôle etc.. Mais en couple je ne pourrais pas. Après c'est purement objectif mais ce qui m'attire chez les hommes c'est leur virilité, les câlins protecteurs etc.. Donc voilà, ça bloque. Mais franchement en amis c'est juste TOP! #178745
Membre désinscrit
Publiée le 15/03/2015 à 10:33
Auteur du sujet

après je parle du gay efféminé à bout quoi (sac à main, tee-shirt avec un décolleté qui descend jusque trop bas, éventuellement des talons etc...). Je veux dire, les gays un peu maniéré ne me gêne pas, moi même je suis un peu maniéré genre avec mes mains tout ça ou parfois j'ai des postures un peu effeminés mais tout ça la plupart des gays en ont.. Comme je le redis, je ne me voit pas être avec un gay limite travestis / trans / androgyne en couple mais en amis j'ai 0 critères au niveau de l'attitude de la personne. Ça peut être le travestis le plus grimmé en fille du monde, je m'en moque! Mtn, je nuancerais les propos de Peeach en disant que (pour ma part) ce n'est pas un manque de tolérance ou d'acceptation mais juste que dans un couple gay j'ai besoin d'un mec viril qui a toutes les caractéristiques d'un hétéro (ou qlq manières comme j'ai déjà dit). Et je pense que bcp disent "pas d'éfféminés" dans le sens de "je ne veux pas être en couple avec un gay efféminé" et pas dans le sens "j'aime pas les efféminés". Rappelons qu'on ne décide pas de notre orientation sexuelle et qu'il faut accepter tout type d'orientation. Après en étant gay on refuse d'être avec les filles. Donc dans un sens on élimine toute une partie des gens dans notre recherche de l'amour. Donc je ne voit pas en quoi c'est révoltant si on ne veux pas être en couple avec un garçons efféminé.. BREF chacun choisis ses critères de couples je pense mais ensuite il faut accepter toutes les orientations et ne pas se dire "t'es effeminés? J'veux pas te connaître!". Une apparence/attitude ne fait pas la personne de l'intérieure! #178747
Membre désinscrit
Publiée le 15/03/2015 à 14:45
Auteur du sujet

JimRvr >  Gare à l'amalgame travesti- trans - androgyne. Cela risque de porter à confusion. Les travestis, malgré la garde robe féminine, peuvent eux aussi avoir un caractère trempé ou une attitude purement masculine. Pareil pour un androgyne. Une fille androgyne peut tout aussi bien avoir une apparence masculine et pourtant être féminine à sa manière et inversement pour les mecs qui peuvent être tout aussi masculin. En ce qui concerne les trans OUCH. Les hommes bio comme les trans peuvent être super viril ou pas ou encore '' effémine " ou non. Mais dire qu'un homme trans est forcément efféminé ça revient à dire que tout les hommes bios sont efféminés ! Et ce n'est pas parce qu'un homme trans est né de sexe féminin à la naissance qu'il ne peut pas revendiquer sa masculinité ou sa virilité comme n'importe quel autre homme. Perso, je suis un homme au physique androgyne ( et j'ai vraiment pas choisi hein ) et pourtant je suis gros bourrin, j'ai pas un comportement efféminé ni rien ( bon certes, un peu gamin sur les bords ). Et moi ce que j'en conclus dans cette histoire c'est que les gens se basent vraiment sur '' le cliché des étiquettes '' et des apparences ! Moi ça ne me ferait pas plaisir du tout si une nana ou un mec que j'aime bien vienne me dire '' C'est pas possible du tout, rien que de voir ta gueule, t'es trop effémine pour moi !''. Je comprends ce que tu veux dire par rapport à '' je ne me vois pas en couple avec un homme effémine ''. Y a des personnes avec qui ont se projette plus facilement avec d'autres. Y a des gens qui ne veulent pas être en couple avec des mecs qui bossent au bureau jusqu'à pas d'heure, ou des militaires parce qu'ils partent trop longtemps en mission parce qu'ils ne peuvent pas le supporter, ou déménager sans arrêt à cause des mutations du conjoint(e), ou épouser quelqu'un sur qui on est contre ses principes ( par exemple, si vous aimez les animaux, je vois mal comment on peut épouser un chasseur par exemple. ) Ce sont des raisons tout à fait compréhensibles. Par contre dire : '' Je veux pas épouser un militaire, ils sont enrôles et trop violent ! ''. Ça, c'est stupide ! Il faut attendre de connaître la personne pouvoir jauger si oui ou non on fera un bout de chemin avec elle. On peut avoir un point commun avec les gens comme deux personnes étant efféminées et ne pas être efféminées de la même manière. Puis ça m'éclate tout ces mec qui disent '' Ouais je veux un mec gay mais qui fasse hétéro ''. Déjà, la tournure de la phrase me laisse pantois. Je pense que chaque orientation sexuelle est écrite sur le font d'une personne avec un feutre rouge indélébile afin que tout le monde puisse aller au supermarché trouver son bonheur. ( Non mais sans déconner ? ). Parce que là, dire ça revient à dire que l'homme hétéro serait viril et bien '' homme '' alors qu'un gay non ?  Un mec gay et un mec hétéro, c'est la même chose, ce sont des hommes.  Seulement, chaque individu à son caractère, son allure et ses préférences. En fait, on médiatise tellement les gays partout qu'on a une représentation faussée style de dire '' GAYS n'est pas égal à HETERO en mode de vie et apparence ''. Et les gens se nourrissent de ce cliché, ça, ça devient affreux. La réponse peut paraître enflammée et navré si certains sont piqués, néanmoins faites attention à ce que vous dites. On respecte vos préférences, il n'y a aucun soucis. Seulement évitez de réitérer les clichés et les idées fausses car c'est comme ça que des personnes se font de plus en plus  catégorisées, ou rejetées pour ce qu'elles ne sont pas forcément. #178755
Membre désinscrit
Publiée le 15/03/2015 à 21:41
Auteur du sujet

je pense n'avoir mit aucune étiquette et si c'est le cas c'est absolument pas ce que je voulais faire passer. ta comparaison avec les militaire tout ça n'est pas approprié je pense pcq je dit juste que les garçons efféminés je ne me voit pas en couple avec. Enfin bref je veux juste dire que les efféminés pour moi c'est juste en potes et malgré ce que tu dit avec les mecs virils et tout je suis désolé mais ouais les garçons virils me plaise plus ouais et qu'on le veuille ou non c'est les hétéros sont en général plus viril que les gays. Bref je pense que vous avez compris mon message. Sur ce, je ne participerait plus à ce forum ;) #178762
Membre désinscrit
Publiée le 15/03/2015 à 22:47
Auteur du sujet

JimRvr> Mé noonnnn revvvieeennnss XD ( te court après virtuellement ) Tu as le droit de dire ton avis comme tout le monde !  Moi par exemple je ne me vois pas du tout avec un ou une geekette no life hardcore par exemple. M'enfin, on ne sait jamais ce que nous réserve la vie, si ça se trouve. Mais je ne me vois pas du tout avec un chasseur par contre, pas touche aux animaux u_u". J'ai sorti l'exemple avec le militaire car j'entends beaucoup de gens '' étiqueter " le militaires comme ça. : ( Bref pour dire, faites gaffe à ce que vous dites. Dès fois on sait bien que vous ne voulez blesser personne, c'est pas intentionnellement méchant, mais vaut mieux que vous vous faites taper sur les doigt une fois pour ne plus recommencer ^^" Enfin bref, aime qui tu veux et gagne au loto, y a que ça de vrai ! : D ( Ceci était le Hs du mois de mars, bonsoir ! ) #178765
Membre désinscrit
Publiée le 23/03/2015 à 19:55
Auteur du sujet

Attention, il ne faut pas faire de raccourcis en disant que si on est pédé c'est parce qu'on aime les mecs, les vrais, et que le reste on s'en fout. Que certains aient besoin d'un partenaire protecteur, donc avec une certaine virilité, c'est une chose, mais il ne faut pas oublier les autres. En effet, il faut bien compenser ce que notre orientation ne nous permet pas -a priori- d'avoir, à savoir une part de féminité dans l'échange (dans le couple). Il faut avant tout chercher l'équilibre, comme les hétéros hein. Cet équilibre, on peut le trouver de diverses manières mais dans l'histoire il y aura toujours un partenaire plus efféminé que l'autre. Donc, que l'on parle de gays, bis, lesbiennes, trans, chiens, chats ou je ne sais quoi d'autre gardons à l'esprit que si on se base sur l'efféminement, on ne désigne qu'une partie de la population ciblée et que cette partie permet en partie de construire des couples équilibrés. :) #179189